Télécharger le fichier GPX de cet article
48.03722214.416944Map mag.png

De Wikivoyage
Aller à la navigation Aller à la recherche

Steyr
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

Steyr est une ville de Haute-Autriche.

Comprendre[modifier]

Histoire[modifier]

Aux environs de l’an 980, les Ottokars, les margraves et plus tard, les ducs de la Styrie ont érigé la « Stirapurhc », l’actuel château de Lamberg, au confluent de l’Enns et de la Steyr. Au pied de la « Stirapurhc » et de l’église paroissiale est ensuite née une agglomération. La majorité des maisons a été construite à l’époque du gothique et celles-ci ont été « modernisées » à l’époque de la Renaissance, du baroque et du rococo.

La richesse de la ville a de tout temps reposé sur le commerce du fer et, en 1287, la ville a obtenu le droit de cité. Le terrible incendie de 1727 ravagea presque entièrement la vieille ville ainsi que les faubourgs d’Ennsdorf et de Steyrdorf. Josef Werndl naquit en 1831, après des guerres, des épidémies et le déclin de l’activité artisanale lié à un environnement économique difficile. Josef Werndl est entré les annales de la cité en tant que « sauveur de Steyr ». Werndl reprit la succession de l’entreprise familiale, la modernisa et fabriqua un fusil se chargeant par la culasse. Avec la production en série de ces fusils, Werndl fit de Steyr « l’armurerie pour l’ensemble de l’Europe ».

C’est également au pionnier Josef Werndl que l’on doit la première rue avec éclairage électrique en Europe, qui fut expérimentée à Steyr en 1884. Josef Werndl mourut en 1889 et les actuels usines « Steyr-Daimler-Puch-Werke » ont repris la tradition du fondateur progressiste. Durant la première et la seconde guerre mondiale, ces usines s’étaient concentrées sur la production d’armes. Entre les deux guerres, on y a produit des voitures. Les bombardements aériens de 1944 ont détruit la quasi-totalité des installations de l’usine. Après la guerre, celles-ci ont été reconstruites dans leur intégralité, modernisées et agrandies. Avec environ 10.000 salariés, on y produisait des tracteurs, des camions, des roulements à bille et on y a sauvegardé la tradition des armes de chasse et de sport.

Steyr a été jusqu’en 1955 une ville frontière entre les zones américaines et soviétiques. Elle s’est depuis étendue, surtout à travers ses faubourgs de Tabor, d’Ennsleite et de Resthof et compte actuellement environ 39.000 habitants. De nos jours, Steyr est le prototype même d’une association réussie entre vieille ville et secteur économique moderne. Ainsi, elle fait partie des villes les plus intéressantes d’Autriche.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

En bateau[modifier]

En train[modifier]

En autocar[modifier]

En voiture[modifier]

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

Michaelerkirche.jpg
  • 1 Bummerlhaus Stadtplatz 32 – — L’emblème de la ville est considéré comme l’un des bâtiments gothiques profanes les mieux conservés de tout le pays. Une partie du bâtiment remonte au XIIIème siècle. Au XIXème siècle, ces locaux abritaient l’auberge «Zum Goldenen Löwen » («Au Lion d’or»). De nos jours, on voit encore l’ enseigne en forme de lion. Ce lion n’était pas assez farouche aux yeux des visiteurs de l’auberge et ainsi, ils l’ont surnommé « Bummerl » (= petit chien grassouillet). C’est ainsi qu’au fil des ans, le « Bummerlwirtshaus » (l’auberge Bummerl) est devenu le « Bummerlhaus » (la maison Bummerl).
  • 2 Dunklhof Kirchengasse 16. – — La maison d’habitation du XVème siècle abritait une instance juridique et il s’agit là de la partie la plus ancienne du bâtiment. La cour, avec ses arcades datant du XVIème siècle, abrite des colonnes richement décorées et des piliers d’angle comportant divers ornements. C’est ici que vécut le poète et écrivain Dora Dunkl.
  • 3 Schloss Lamberg (Le château de Lamberg) Berggasse 2, 4400 Steyr, Autriche – — La « Stirapurhc » a été mentionnée pour la première fois vers l’an 980. Au XIème siècle, le château a pris toute son importance lorsqu´il a devint la résidence des Ottokar. En 1727, l’ensemble du château a été ravagé par l´ incendie catastrophique qui détruisit la ville. Les comtes de Lamberg le reconstruisirent et en firent un château de style baroque. Bibliothèque des nobles de Lamberg et statues en grès dans la cour intérieure.
  • 4 Wallfahrtskirche Christkindl (Église de pèlerinage de l’enfant Jésus) Christkindlweg 69 - 4400 Steyr, Autriche – — (: Celle-ci est visible à environ 3 kilomètres en amont du pont de la Steyr. Selon la légende, Ferdinand Sertl y a été guéri de son épilepsie après avoir adressé une prière à une statuette en cire nichée dans un épicéa. Elle representait Jesus. En 1708, l’abbé Anselm Angerer décida de construire l’église de pèlerinage actuelle. De nos jours, le tronc de cet épicéa est conservé dans l’autel. Bureau de poste de l’enfant Jésus, crèche mécanique et crèche de Pottmesser.

Faire[modifier]

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Bon marché[modifier]

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Bon marché[modifier]

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Sécurité[modifier]

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Haute-Autriche