Télécharger le fichier GPX de cet article
38.29517141.41929Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Tōhoku > Miyagi > Tashirojima

Tashirojima

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tashirojima
​((ja) 田代島)
Aerial photo of Tashiro-jima island 01, 1975.jpg
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel

Tashirojima (田代島) est une petite île de la préfecture de Miyagi, dans le nord de l'île de Honshū, la plus grande du Japon. Elle est célèbre pour sa très importante population de chats.

Comprendre[modifier]

Comme de nombreuses zones rurales du Japon, Tashirojima voit sa population lentement disparaître. À son apogée, elle comptait environ 1000 habitants, mais de nos jours il n'en reste que moins d'une centaine, la plupart des personnes âgées. La zone portuaire est en un relativement bon état, mais grimper la colline dans la forêt révèle un nombre de bâtiments abandonnés et partiellement effondrés.

Plusieurs histoires expliquent pourquoi il y a tant de chats sur l'île. Que ce soit parce qu'ils sont chéris des pêcheurs de l'île, des porteurs de chance, des protections pour les anciennes cultures de soie ou bien les descendants d'animaux de compagnie, les félins dépassent aujourd'hui largement en nombre les humains sur Tashirojima. Les insulaires perplexes semblent avoir mis de côté une ancienne campagne de tourisme axée sur les mangas et complètement adopté le concept de l’île aux chats.

Aller[modifier]

  • Ferry Ajima line (網地島ライン, ajima rain) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Un ferry relie Ishinomaki et Tashirojima 2 ou 3 fois par jour selon la saison en h. En pratique, vous pourrez partir du 1 port d'Ishinomaki à h et repartir en début d'après midi (vers 14 h et 15 h, ou 13 h selon la période). On peut rejoindre le terminal de ferry d'Ajishima en taxi et en bus (arrêt « Ajishima-mae ») depuis la 2 gare d'Ishinomaki  ; on peut aussi marcher vers l'est depuis la gare jusqu'à ce que vous atteindre la rivière, puis tourner à droite en suivant la rivière jusqu'à arriver au terminal (environ 30 min). Vous y trouverez des cartes de l'île, pratiques pour s'orienter.
Descendez au 3 port de Nitoda (仁斗田), le second arrêt sur l'île (ou le seul selon la saison). Descendre au 4 port d'Ōdomari (大泊) est également possible si vous voulez marcher en passant par le sommet de l'île.

Circuler[modifier]

La visite se fait essentiellement à pied. Deux heures suffisent pour faire connaissance avec les matoux, grimper au sanctuaire du chat et revenir au port. Parcourir des itinéraires plus longs demanderait un séjour sur l'île plus long.

Voir[modifier]

Sanctuaire du chat

À moins que vous arriviez sur un bateau de pécheur, vous ne verrez pas beaucoup de chat jusqu'à ce que vous ayez quitté la zone portuaire immédiate. Ils errent et se prélassent librement entre les maisons, à tout endroit où ils pourraient recevoir une aumône, et montrent des niveaux d’intérêt variable vis à vis de leurs visiteurs. Si vous venez avec des friandises, ils vous trouveront.

  • 1 Sanctuaire du chat (猫神社 Neko-jinja)  – On peut le rejoindre après une randonnée raide depuis le port, après les dernières maisons (et une école abandonnée) et après une petite distance dans la forêt. Le chemin est bien marqué. Il y a un petit portail et un sanctuaire couvert d'offrandes et de figurines de chat.

Faire[modifier]

  • Nourrir les chats – Cela sera très bien accueilli. Mieux vaut acheter de la nourriture pour chat avant de venir sur l'île.
  • Câliner les chats – Ce privilège ne sera accordé qu'à ceux qui sont patients.
  • Intervenir dans les disputes entre chats – Certaines querelles intraitables se sont développées au fil du temps entre les résidents félins de l'île. Il vaut probablement mieux éviter de vous prendre part à celles-ci. Aux mieux, une paix temporaire peut être obtenue en éparpillant quelques gourmandise. Cela dit, en disperser avec trop de parcimonie peut-être une raison supplémentaire pour un coup de patte dans la tête.

Acheter[modifier]

Magasin sur Tashirojima

Outre les quelques machines distributrices ici et là, il n'y a qu'un seul magasin sur l'île, à une courte distance en montée depuis le port. Les lumières pourraient ne pas être allumées, mais tant que la porte est déverrouillée c'est ouvert (la propriétaire pourrait être en train de regarder un soap opera dans l'autre pièce). Il a quelques collations de base.

Manger[modifier]

Il y a un café vendant de la nourriture situé juste au nord de l'ancienne école, sur la route entre les deux villages. Il vend également des t-shirts de chat et autres objets divers et abrite une exposition de photos sur les chats de l'île.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Il y a quelques minshuku (maisons d'hôte) sur l'île, mais n'arrivez pas sans réservation (ou au moins une confirmation que c'est ouvert ce jour là). Peu de visiteurs passent la nuit sur Tashirojima.

  • Hamaya (はま屋) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des tarifs 8 500 JPY avec un repas. – Un minshuku.
  • Manga island (マンガアイランド, manga airando) Logo indiquant un lien vers le site web  – D'avril à octobre, ce site situé dans un des coins de l'île loue des bungalows en forme de chat (6 à 8 lits) et a un site de camping.

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Sécurité[modifier]

Les chiens y sont interdits. Les souris feraient mieux de s'en tenir à l'écart.

Même si peuvent avoir l'air mignon, les chats sont à moitié sauvages et ont bel et bien des griffes ; faites attention quand vous laisser des enfants les approcher et soyez près à nettoyer et panser toute griffure.

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Cet article reprend du contenu de l'article 田代島 de Wikipédia (ja). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Liste complète des autres articles de la région : Miyagi