Télécharger le fichier GPX de cet article
17.8399.87Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie du Sud-Est > Thaïlande > Thaïlande septentrionale

Thaïlande septentrionale

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Thaïlande septentrionale
Information
Pays
Superficie
Localisation
Les régions du nord de la Thaïlande

Surmonté par les plus hautes montagnes de Thaïlande, la Thaïlande septentrionale est plus frais que le reste du pays généralement étouffant et de ce fait, particulièrement populaire en décembre et en janvier.

Comprendre[modifier]

Culturellement, le Nord de la Thaïlande manifeste de profondes influences des cultures voisines de Birmanie et du Yunnan (Chine). Les royaumes du Lanna (centré sur Chiang Mai) et de Sukhothai furent les premiers États thaïs.

Une grande partie du Nord de la Thaïlande fut longtemps inaccessible du fait d'une insurrection communiste endémique ainsi que des conséquences des guerres de la drogue et des guerres civiles en provenance de Birmanie. Les deux problèmes ont été en grande partie réglés, bien que la prudence soit toujours de mise dans les provinces de Tak et de Mae Hong Son.

Régions[modifier]

Villes[modifier]

  • 1 Chiang Mai – - la plus grande ville du Nord, réputée pour ses temples
  • 2 Chiang Rai – la porte d'entrée habituelle du Triangle d'Or, où la Thaïlande, le Laos et la Birmanie se rencontrent.
  • 3 Mae Hong Son – une petite ville du Nord-Ouest entourée par de magnifiques paysages et un des point de départ majeurs pour faire du trekking, en particulier vers les diverses hill-tribes (Montagnards)
  • 4 Mae Sai – la ville la plus au nord de la Thaïlande et point d'accès au Birmanie
  • 5 Nakhon Sawan
  • 6 Pai – un autre petit village, situé entre Mae Hong Son et Chiang Mai - un bon endroit pour faire une halte avec une atmosphère détendue qui plaît aux routards/voyageurs et pour organiser des treks.
  • 7 Phitsanulok – un bon endroit pour faire une halte entre Bangkok and Chiang Mai et la porte d'entrée de la ville historique de Sukhothai.
  • 8 Sukhothai – La capitale originelle de la Thaïlande.
  • 9 Nan – L'ancienne capitale d'un petit royaume rempli d'Histoire et de temples et entourée par des montagnes.

Autres destinations[modifier]

  • 1 Chiang Dao – connu pour ses grottes et proche du Parc National de Chiang Dao
  • 2 Chiang Khong – porte d'accès du Laos
  • 3 Mae Salong – un endroit très intéressant où s'arrêter sur la route de Chiang Mai
  • 4 Tha Ton – situé sur la frontière de la Birmanie, on peut y prendre le bateau pour Chiang Rai
  • Mae Fah Luang Garden – magnifique jardin botanique
  • Les nombreux parcs nationaux de cette région montagneuse en font une destination populaire pour la randonnée.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

Le principal aéroport du Nord de la Thaïlande est Chiang Mai, qui a des relations avec le reste de la Thaïlande et quelques-unes avec le reste du monde aussi. Les vols domestiques desservent Chiang Rai, Mae Hong Son, Phitsanulok et Sukhothai.

En train[modifier]

Des trains de Bangkok partent régulièrement pour Chiang Mai via Phitsanulok.

En car[modifier]

Il existe un réseau dense de lignes de cars avec pour centres principaux Bangkok et Chiang Mai. De Chiang Mai, des cars vont vers le nord-ouest à Mae Hong Son et Pai, et plus au nord à Chiang Rai.

Circuler[modifier]

En avion[modifier]

Il y a des vols réguliers entre Chiang Mai, Chiang Rai, Sukhothai et Mae Hong Son.

En train[modifier]

La seule ligne ferroviaire dans le Nord de la Thaïlande relie Bangkok et Chiang Mai. Elle passe par Ayutthaya, Lop Buri, Phitsanulok et Lampang.

Pour rejoindre Sukhothai, Il faut prendre un bus à Phitsanulok.

En bus[modifier]

Il existe un réseau dense de service de cars publics avec pour carrefours majeurs Phitsanulok et Chiang Mai.

Des minibus, songthaews et des tuk-tuks desservent également de nombreux endroits que ne sont pas directement accessibles par car. Ils sont bon marché mais pas toujours confortables.

Parler[modifier]

Les habitants du Nord de la Thaïlande parlent leur propre dialecte thaï appelé kham meaung ; cependant le thaï courant y est largement compris. En outre, les hill tribes (Montagnards) parlent des langues distinctes.

Voir[modifier]

La visite des temples de Chiang Mai et de Nan ainsi que des sites historiques de Sukhothai sont les principales attractions du Nord de la Thaïlande, le berceau de la civilisation thaïe.

Faire[modifier]

  • La randonnée (Trekking) est une des principales attractions du Nord de la Thaïlande. Des circuits s'adaptant aux besoins de chacun sont proposés : du circuit complet d'un jour aux circuits durant plusieurs jours, on a le choix. De nombreux circuits incluent du rafting (descente de rivière en radeau) et une promenade à dos d'éléphant.
  • Les Hill tribes (Montagnards) sont une des autres attractions majeures de la région. On peut s'interroger sur l'éthique des randonnée-découverte des Hill tribes quand celles-ci amènent tous les jours des groupes dans certains villages - en particulier ceux habités par les célèbres "femmes-girafes" Karens - dont les tribus en viennent à vivre de la vente de colifichets aux touristes au détriment de leur mode de vie traditionnel. Certains organisateurs de circuits essaient de limiter les dégâts en restreignant le nombre des visiteurs en employant comme guides des Montagnards locaux mais la concurrence est rude et nombreux sont ceux qui cherchent simplement à minimiser les coûts et à maximiser les profits.
  • Thailand Golf Courses Association 96 Moo 3, Viphavadi-Rangsit Rd, Bangkok, Logo indiquant un numéro de téléphone +66 2 6625234

Manger[modifier]

La cuisine du Nord de la Thaïlande est quelque peu différente de celle qui est en usage dans le reste du pays. Les habitants du Nord préfèrent le riz gluant au riz blanc, les saveurs amères aux piquantes et évitent de se servir de lait de coco. La viande préférée est celle du porc que l'on retrouve dans une variété de saucisses (cuite ou fermentée) et dont la peau est frite dans le khaep muu, un snack que l'on trouve partout. La façon traditionnelle de présenter la cuisine du Nord est une table basse ronde désignée sous le nom de khan tok, (chargé de plats). Certains des plats les plus appréciés incluent :

  • kaeng hang le, un curry de porc de style birman
  • kaeng khae, un curry liquide parfumé avec des herbes amères
  • khao soi, un soupe de nouilles au curry considérée comme d'origine birmane, très en faveur à Chiang Mai, servie avec des échalottes, du citron vert et des condiments marinés au choix
  • khanom jiin naam ngiew, riz et nouilles avec des côtes de porc et une sauce complexe à base de tomates et de haricots noirs
  • nam phrik, terme recouvrant une variété de sauces épaisses qui servent à accompagner du riz et des légumes crus ou cuits à l'eau.

Communiquer[modifier]

Sécurité[modifier]

Santé[modifier]

Respecter[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Thaïlande
Destinations situées dans la région