Télécharger le fichier GPX de cet article
28.5084Map mag.png

Tour des Annapurnas

De Wikivoyage
Eurasie > Asie > Asie du Sud > Népal > Ouest du Népal > Tour des Annapurnas
Aller à : navigation, rechercher

Tour des Annapurnas
Fooßjänger.svg
Information
Départ

Pays
Région
Localisation

Le tour des Annapurnas est l'un des treks le plus populaire du Népal. Il permet durant un trek d'environ 3 semaines de faire le tour des Annapurnas.

Comprendre[modifier]

Il est usuel de faire ce trek dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Le point de départ traditionnel est la petite ville de Besisahar que l'on atteint à partir de Katmandou par car. Le déplacement en bus prendra 7 heures malgré les 150 km à parcourir car le chemin est tortueux et encombrés. 1 Besisahar Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata ne présente qu'une allée principale avec quelques hôtels qui pourront vous accueillir sans difficulté. attention, pas d'ATM (distributeur d’espèces) à Besisahar ni après, avant ... 1 Jomsom!!! il faut donc veiller à prendre toutes les espèces dont vous avez besoin pour tout le trek. Il y a bien une "banque" à 2 Manang Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata mais elle n'est pas souvent ouverte et il ne font que du change à un taux pas vraiment génial...

Étapes[modifier]

Le trek démarre à basse altitude (800 m) pour culminer à 5 416 m (3 Thorung La Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata) il faut compter au moins 10 jours pour atteindre le col. Au départ, le climat est très tropical, il peut même faire très chaud en certaines saisons. pour ce qui est des étapes, il n'y a pas de problème on trouve un village avec des guest house toutes les 3 heures de marches environs au début. Après cela devient plus rare mais on peut dormir sans soucis à l'abri toutes les nuits sans trop de problème. les dernières étapes avant le col ne doivent pas être longue pour permettre l'acclimatation. du coup un bon bouquin permet d'occuper les après midi. Pour le reste des distractions, la vie des villages népalais et la rêverie qu'inspirent les paysages suffisent largement.

Après le col de Thorong, il est possible de basculer, à Kagbeni, au nord en direction du Mustang (permis de trek spécifique), ou de poursuivre le tour des Annapurnas direction sud, en descendant la Kali Gandaki en direction de Jomosom (2760)m.

Certains trekkeurs profitent de l'aéroport de Jomosom pour arrêter ici le tour des Annapurnas, (qui se limite alors de facto à sa seule moitié Nord). Il est possible toutefois de poursuivre le trek encore une semaine en direction de Pokhara, par Ghorepani (forêt de Rhododendrons réputée) et Poon Hill (colline réputée pour sa vue matinale sur les Annapurnas), mais cet itinéraire traditionnel pâtit de la construction d'une piste qui n'offre pas toujours d'alternative de sentier.

Aller[modifier]

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

On trouve à boire principalement du thé tout le long du chemin et de l'eau purifiée dans certains village; pour la nourriture pas de problème non plus à condition d'accepter une carte peu variée d'une étape à l'autre : dal-bhat traditionnel, riz, nouilles, pommes de terre bouillis et/ou frits, avec peu de viande ou de légumes.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Pour apprécier pleinement ce voyage, il est désormais préférable de loger durant ce trek en lodge plutôt qu'en faisant du camping, en partageant couvert et gîte des habitants de ce fabuleux royaume. La formule 'chez l'habitant' commence même à se développer depuis les années 2010.

Sécurité[modifier]

Ce trek ne présente pas de problème particulier concernant la sécurité. La rencontre de Maoïstes dans la première partie (de Besisahar au Torung La), qui pourraient vous demander une "donation" est devenue rare depuis l'avènement de la démocratie. (auparavant il valait mieux céder, ou se fier aux guides qui gèrent ce genre de situation.

Aux environs[modifier]

Le tour des Annapurnas peut se 'couper' le long de la Grande Barrière, en bifurquant à partir de Manang en direction du lac Tilicho et redescendant directement sur Jomosom par le col du Mesokanto La (5100m).

La ville de Pokhara, deuxième ville du pays, est l'étape finale quasi obligée -et méritée- de ce trek puisqu'elle offre de magnifique panoramas sur le massif des Annapurnas, depuis son lac.

Le trek du Manaslu, attenant à l'est des Annapurnas, ouvert plus récemment au trekkeurs, offre également un tour du massif splendide, plus sauvage que les Annapurnas, avec toutefois des après-midi davantage couverts. La seconde partie de ce trek, qui se fait traditionnellement lui aussi dans le sens anti-horaire, est d'ailleurs commune au début de celui des Annaupurnas.

Stars305.svg
L'article sur cet itinéraire est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Ouest du Népal