Utilisateur:Louis-garden/Musées étrusques italiens

De Wikivoyage
Aller à la navigation Aller à la recherche

Mon avis sur les musées étrusques[modifier]

Musées visités[modifier]

2004 : nombreux couvercles figurés de sarcophages en albâtre et terre-cuite, bronzetto filiforme Ombra della sera
accumulation collectionniste, remaniée depuis : à revoir
2009 : très riche, grandes collections de sarcophages figurés,
les guides, plus nombreux que les visiteurs, parlent entre eux, et il faut les forcer à avouer (ils méconnaissent la présence du cippo) que le musée se continue dans d'autres salles du second cloître aux portes fermées qu'ils ne veulent pas surveiller (pour accéder enfin au Cippo perugino, aux grandes collections de bronzetti).
2009 : Invités à une visite privée par le conservateur lui-même nous ayant commenté les collections
muséographie démonstrative (reconstitution de toits à acrotères et antéfixes)
pièces uniques : cowboy de Murlo
2009 : collection de canope de Chiusi
muséographie efficace, documentée (panneaux des périodes étrusques)
2009 : peut-être le plus beau, le plus scénographié
Reconstitutions de nombreuses tombes sans dispersion de leur propre mobilier funéraire,
Récupération de la Mater Matuta longtemps à Florence
Exposition très documentée sur l'hydraulique étrusque et sur une citerna romaine
2009 : Sarcophages et collections importantes dans vitrines documentées
reconstitution de tombes peintes avec fresques originales
2011 : Salle du bas fermée, personnel distant et bruyant
2010 : musée vieillot, cartels absents ou mal numérotés
pièce majeure déplacée (Arringatore (prêtée à un musée privé deParis)
2010 : vitrines alignées sans contenus documentés, inintéressant
pièces majeures parties à Rome (type même de l'ancien musée malgré un mobilier modernisé)
2010 ; caché derrière le Duomo, belles collections de poteries
reconstitution de tombes peintes avec fresques originales accessible sur demande
2010 : type du musée très grand mais au remplissage un peu indigeste
lieux didactiques, un peu trop explicatifs (se substituant aux pièces invoquées absentes)
2011 : Petit musée peu connu (récent)
belles collections, maquettes de tombes à tholos (encore visitables sur les sites)
2011 : Petit musée peu fourni
2011 : collections énormes et bien rangées
lieu atypique : Castello dell'Abadia
2011 : Beau et grand musée, scénographie pédagogique
remise en histoire du collectionnisme du fondateur principal
  • Musée sur le site archéologique de Fiesole : 4*
2011: très beau et riche musée sur le site même des vestiges dans un temple reconstitué

Musées à visiter[modifier]

Nécropoles et sites visités[modifier]

2008 : nécropoles taillées dans la roche perdues dans la forêt
Via Cava vestiges uniques
2009 : guide gogol qui nous fit patienter, nous et des touristes lituaniennes, pour partir vers un nouveau groupe qui arrivait, pour nous dire ensuite qu'il n'y avait rien d'autre à voir !
Nombreuses tombes fermées : seules les deux Tomba della Pellegrina et Tomba del Leone sont visitables (rapidement)
2009 : site désolé plombé par le soleil
une vingtaine de tombes peintes sont visitables (uniques même vues à travers leur porte blindée, salie par des gosses baveux)
parcours au soleil puis descentes au frais dans les hypogées (prévoir pull)
2010 : Au pied de la colline de tuf, site ramassé de tombes a dado,
fruits dispo sur les arbres
2010 : petit site en cours de fouille (chantier visible)
fresques uniques de la Tombe du quadrige infernal, visitable (le samedi en fin d'après midi) par petit groupe guidé
éviter d'y aller avec des Néerlandais bruyants.
2010 : perdu dans le paysage, vide et peu d'indications
seul intérêt : au bout du parcours vue sur la ville de Sorano accrochée sur sa roche
2010 : le site le plus troublant : ville mortuaire de tumuli : nombreuse tombes typées dont celle des chapiteaux et celle de reliefs
prévoir pique-nique préférable lieu prévu près de l'estanco pas terrible et cher
2011 : visite inhabituelle sous la pluie en sautant d'une tombe à l'autre pour s'abriter
J'attends une visite improbable sous la neige, en attendant je relis les commentaires de D. H. Lawrence
2010 : atypique, peu de monde,
L'amphithéâtre, église de la Madonna del Parto dans d'anciennes tombes, parcours pédestre dans le site sous les arbres
2010 : site majeur pour ses architectures retrouvées sous 7 m de scories de fer
pas de musée sur place, seul un accueil efficace mais uniquement commercial
visite guidée d'une seule tombe à la voûte reconstruite, accès à croupeton
trattoria à côté de l'accueil permettant la pause entre les 3 circuits de nécropoles
2011 : site accessible au bout d'une petite route en haut d'une colline (chaussures de marche conseillées plusieurs km de chemin pierreux)
Citerna romaine mal fléchée au fond du parcours
table de pique-nique à l'ombre en haut et cabane d'accueil à l'entrée avec distributeur de boisson (pour le retour : soleil et poussière)
2011 : Une guide qui passa et repassa en voiture sans s'arrêter pour revenir nous ouvrir (presque) à l'heure indiquée
visite seul avec une lampe confiée par l'accueil, vélos disponibles également
2011 : vestiges dans et sous la ville
nécropole :tombes dispersées dans la campagne au bout d'un chemin pierreux et poussiéreux,
une seule vraiment intéressante et troublante : celle de la Pietrera (car beaucoup d'éléments d'origine),celle du Diavolo II est trop reconstituée
pas d'accompagnement ni d'accueil mais panneaux explicatifs détaillés
2011 : base étrusque surmontée de ruines romaines
parcours bien fléché

Nécropoles à (re)visiter[modifier]

loupé en 2011 : ouvert que le dimanche sur rendez-vous (Tombe François pourtant) seules les repro des repros des fresques sont visibles à l'accueil en semaine.

Voir aussi[modifier]