Télécharger le fichier GPX de cet article
29.576535.419927777778Map mag.png

Eurasie > Asie > Moyen-Orient > Jordanie > Wadi Rum

Wadi Rum

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Wadi Rum
Wadi Rum in December.jpg
Informations
Pays
Superficie
Localisation
Wadi Rum

Wadi Rum est un site de Jordanie reconnu comme patrimoine de l'UNESCO.

Comprendre[modifier]

Le Wadi Rum, aussi appelée la vallée de la lune, est le plus large wadi ( ou vallée) de Jordanie. Son nom a des origines très anciennes et est déjà mentionné dans le Coran. Le site est reconnu comme patrimoine de l'UNESCO. La vallée de Rum a été habitée depuis l'ère préhistorique, par différentes civilisations incluant les nabatéens, qui ont laissé des inscriptions et dessins dans la roche, ainsi que le temple dédié au dieu Lat. De nos jours la vallée est habitée par les bédouins de la tribu Zalabieh, qui se sont peu à peu sédentarisés dans un village. Le village sert également de point d'eau permanent pour les familles semi nomades ayant leur tentes, appelées "Beit Shaar" dans le désert environnant.

Pour les occidentaux, le Wadi Rum est mieux connu pour sa connexion avec l'officier britannique T.E. Lawrence ( dit Laurence d'Arabie ), y ayant basé son siège d'opération durant la révolte arabe de 1917-18. Dans les années 1980, une impressionnante formation rocheuse a été rebaptisée "Les sept piliers de la sagesse" en hommage au livre de Lawrence relatant sa campagne. Le fameux film "Laurence d'Arabie" a d'ailleurs été tourné partiellement ici, avec la participation des autochtones.

La vallée a été "redécouverte" en 1984 comme zone d'escalade par Tony et Di Howard. Par leurs écrits, approuvés par les cheikhs bédouins, ils ont largement contribué à l'essor touristique du Wadi Rum. Le tourisme est actuellement la première source de revenus des habitants.

Ce faisant, les bédouins ont en fait renoué avec leur tradition ancestrale d'accueil des visiteurs : jusqu'à l'avènement de la marine marchande, une route commerciale essentielle passait ici ( on parle de route de la soie et des épices, mais toutes sortes de marchandises transitaient par ici dans les 2 sens ).

Penser qu'on est sur les pistes des caravaniers, dans un paysage aussi vaste et splendide, aux couleurs toujours changeantes, participe au bonheur et à l'émotion intenses des visiteurs.

Aller[modifier]

Carte

Le Wadi Rum est proche de l'autoroute du désert entre Amman et Aqaba. Un panneau indicateur signale l'embranchement au niveau du village de Rashidiya. Ensuite une excellente route asphaltée conduit à l'entrée de la zone protégée. Vous y trouverez le "visitor center", un poste de police ainsi que des guides potentiels offrant des tours en 4x4 et à dos de dromadaire.

Le prix d'entrée (taxe gouvernementale) est de 5 JD/personne et par séjour. Le village de Wadi Rum est situé sur la même route à environ 6 km de l'entrée et est le dernier endroit accessible en voiture (autre que 4x4). Vous pouvez y garer votre voiture gratuitement, près du restaurant "Guest House". Les gamins du village y proposent un tour en dromadaire, mais il est davantage recommandé d'y fixer rendez-vous avec le guide que vous aurez réservé à l'avance.

Le Wadi Rum est situé à 67 km de Aqaba, soit h en voiture, 121 km de Petra, soit h 40 en voiture, 340 km de Amman, soit h en voiture

Prix des taxis: 25-30 JD depuis Aqaba, 35 JD depuis Petra, 100 JD depuis Amman

Bus: depuis Amman: pas de bus direct. Depuis Petra: 1 bus touristique le matin, il est nécessaire de réserver son siège a l'avance. Départ de Petra vers h ( selon l'hôtel ), arrivee a Wadi Rum à h 30 et retour vers Petra ou l'arrivée est vers 10 h 30. Le prix du billet est 5 JD/personne. Depuis Aqaba, plusieurs bus locaux chaque jour.

Avion: l'aéroport principal de Jordanie est celui de Amman. Néanmoins, l'aéroport d'Aqaba ( tout au sud du pays ) reçoit aussi des vols internationaux, dont plusieurs charters en provenance de Bruxelles, ce qui est très apprécié des voyageurs belges et français. Pour un court séjour, une visite du Wadi Rum et à Pétra ( les 2 sites principaux du sud ) peuvent parfaitement et économiquement être organisés au départ d'Aqaba.

Circuler[modifier]

Pour circuler en Jordanie, d'un point de vue touristique, il y a le choix entre la voiture de location, les taxis et les transports publics c'est-à-dire les bus ( et les cars pour les voyages organisés en groupe bien sûr ).

Pour les touristes individuels ou en petit groupe ne souhaitant pas perdre trop de temps, l'option taxis est conseillée. Il peut s'agir de voitures ou de minibus, et leurs chauffeurs sont habitués à couvrir de longues distances.

Les prix sont modérés, mais pour éviter toute discussion et s'assurer de la bonne organisation vous pouvez demander à votre agent de voyage sur place d'arranger tout cela.

Dans la zone protégée du Wadi Rum c'est-à-dire au sud du village, à moins d'obtenir une autorisation spéciale pour son propre 4x4 ( c'est quand même hasardeux ), il y a grosso-modo 3 manières de circuler : dans les 4x4 des bédouins, à dos de dromadaire et à pied.

Et si vous êtes cavalier, faites comme Laurence d'Arabie : à cheval dans le désert, une expérience extraordinaire !

Le mieux est de combiner plusieurs modes de transport, et de faire confiance aux guides locaux.

Voir[modifier]

Dunes de sable rouge: on trouve des dunes de sable rouge dans de nombreux endroits du désert mais les plus hautes et plus communément visitées se trouvent a l'est du village, derrière le massif de Um Ishrin. Inscriptions d'Anfashieh: tout près des dunes de sable rouge, inscriptions nabatéennes représentant une caravane. Jebel Khaza'Ali: montagne impressionnante, possédant une magnifique gorge avec différentes gravures et pictogrammes nabatéens, figuiers sauvages et bassin naturel au fond du canyon. Brragh canyon: le plus long canyon de la région: 5,2 km de long. Offre de très jolies vues, puits nabatéens encore utilisés par les bédouins faisant paître leur chèvres.

Arches naturelles de Burdah et de Um Fruth: deux arches naturelles qui vous seront montrées dans la plupart des tours. Si Umfruth est facile a grimper, prévoir un guide expérimenté pour accéder au sommet de Burdah, ascension facile si vous êtes en bonne condition physique, mais attention au vertige.

En dehors de ces "classiques" le désert dans son ensemble est magnifique, les panoramas sont sans cesse différents et sortir de ces sentiers battus offre la plus belle des découvertes si vous prenez le temps de vous laisser imprégner par l'atmosphère unique de ce lieu.

Et s'il vous reste du temps, la Maison de Lawrence et la source de Lawrence: à 2 km au sud ouest du village de Wadi Rum. La source est située un peu en hauteur, près de figuiers sauvages. Le bassin en contrebas est utilisé par les bédouins pour abreuver les dromadaires en fin de journée. Le site n'est pas extraordinaire en soi mais offre un premier ( ou dernier, c'est selon ) panorama spectaculaire sur le désert.

Faire[modifier]

Comme le laissent présager les commentaires précédents, c'est un vaste désert ici et le plus important, pour le visiteur, est de se laisser envoûter par la magie du lieu.

Mais ce n'est pas un désert uniforme puisque du Wadi surgissent des rochers et des montagnes, sculptés par le vent depuis les temps immémoriaux.

Le plus simple pour le visiteur est de choisir un guide et un tour en fonction de ses goûts et de ses capacités, ce qui peut aller d'un "circuit découverte" par exemple, agrémenté d'une promenade à dos de dromadaire si vous le souhaitez, à un grande randonnée de plusieurs jours à cheval.

Quoi que vous choisissiez il y aura toujours des surprises heureuses et vous vivrez une expérience inoubliable.

Mieux vaut prévoir plusieurs jours, entrecoupés de nuits dans un camp du désert : voilà bien un must !

Choisissez toujours un guide et un organisateur local, au Wadi Rum : le jordanien est foncièrement honnête puis parfois enclin à des exagérations, et jusqu'à Petra, Aqaba voire Amman certains se prétendront capables d'organiser une visite du Wadi Rum. N'y cédez pas, vous pourriez vous retrouver à Diseh par exemple, une zone qui ressemble un peu au Wadi Rum mais n'en fait pas partie, et est moins belle.

Pour une organisation sérieuse, mieux vaut faire confiance à un guide local patenté, et réserver à l'avance pour éviter tout souci.

Acheter[modifier]

Le village du Wadi Rum dispose de plusieurs épiceries, notamment près du Guest House ç-à-d près du parking, proposant les produits de base, surtout des fruits et de l'eau.

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Jordan Tracks [1], dans le village de Wadi Rum, en face de la mosquée. Tél +962796482801. C'est la seule agence de tourisme locale bénéficiant d'une autorisation délivrée par le ministère jordanien du tourisme ( n° 2000006224 ). Tours guidés en 4x4, randonnées équestres et chamelières, trekking, camp dans le désert avec toutes les facilités y compris les repas.

Jordan Tracks est aussi en mesure d'organiser votre séjour en Jordanie de A à Z. Organisation parfaite aussi en français.

  • Wadi Rum Nature Tours & Camp Logo indiquant un lien vers le site web Zone protégée du Wadi Rum, Logo indiquant un numéro de téléphone +962 77 9318561, courriel :  – Petit camp bédouin dans un endroit agréable. Les repas sont copieux et les douches ont de l'eau chaud en soirée. Les guides parlent anglais et arabe seulement mais vous pouvez leur envoyer des courriels en français.
  • Wadi Rum Desert Tours Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +962 0772538073, courriel :  – Le camp est typique pour le Wadi Rum. Le propriétaire «Aeith» et ses guides sont très amicaux et créeront une bonne atmosphère en soirée. Ils peuvent organisé des séjours en écrivant en français mais quand vous arrivez c'est anglais seulement.

Aux environs[modifier]

Au nord-est de Wadi Rum se trouve le village de Diseh, en dehors de la zone protégée du Wadi Rum, habité par la tribu des Zuweida. Cette zone est souvent erronément prise par le touriste non averti comme partie du Wadi Rum et appelée peu scrupuleusement "Rum 2" par certains tour opérateurs ! On y trouve de grands camps, particulièrement appréciés par les habitants de Amman pour leurs fêtes et sorties de week-end. Pour le touriste souhaitant visiter le Wadi Rum et apprécier le calme du désert cet endroit n'est pas recommandé ...


Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Jordanie