Télécharger le fichier GPX de cet article
-7.795833110.366667Map mag.png

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yogyakarta
Immeuble de la Bank Indonesia
Immeuble de la Bank Indonesia
Informations
Pays
Superficie
Population
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

Yogyakarta est la capitale de la région spéciale de Yogyakarta, située au sud de la province du centre de l'île de Java en Indonésie. La ville, connue comme centre de l'art classique javanais et de la culture traditionnelle, est une destination touristique populaire. Malgré l'orthographe officielle, le nom est généralement prononcé et couramment écrit Jogjakarta ou simplement Jogja (JOGH-jah).

Comprendre[modifier]

Localisation de Yogyakarta sur une carte de l'Indonésie

La région spéciale de Yogyakarta (Daerah Istimewa Yogyakarta), l'une des deux régions autonomes d'Indonésie (l'autre étant Aceh), doit son statut particulier au sultanat de Hamengkubuwono, qui dirige la région depuis 1749 et la conduit à travers les temps difficiles de l'occupation et de la lutte vers l'indépendance. Lorsque le gouvernement central essaya d'affaiblir le pouvoir du sultan en organisant une élection directe pour désigner le dirigeant de la région, le sultan de l'époque, Hamengkubuwono X fut choisi à une écrasante majorité.

De nos jours, Yogyakarta est une ville animée d'environ 500 000 personnes et la destination touristique favorite de l'île de Java, en grande partie grâce à la proximité des temples de 1 Borobudur Logo indiquant un lien wikipédia et de 2 Prambanan Logo indiquant un lien wikipédia. La ville est un centre artistique et éducatif, et offre une large gamme d'infrastructures touristiques.

Yogyakarta se trouve à seulement 25 km de l'épicentre du tremblement de terre dévastateur qui s'est produit en mai 2006, mais la ville n'a pas subi de dommages significatifs.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

L'aéroport international Adisucipto (JOG) de Yogyakarta est situé à 8 km à l'est de la ville. Rénové et agrandi en 2005, il accueille essentiellement des vols domestiques, assurés par pas moins de 9 compagnies, vers les principales villes de Java, Sumatra, Kalimantan et des Sulawesi. Les vols internationaux sont à destination de Kuala Lumpur en Malaisie et Singapour.

Dans le hall d'arrivée, vous trouverez un comptoir d'informations touristiques, un distributeur automatique de billet et un guichet de taxis. Depuis le terminal un souterrain permet d'atteindre la gare de Maguwo d'où on peut se rendre à Solo, Madiun et Kutoarjo.

Un arrêt du réseau de bus Transjogja se trouve sur le parking de l'aéroport, à environ 100 m sur la gauche à la sortie du terminal et permet de se rendre dans divers endroits en ville pour 3000 Rp. Un taxi à compteur pour le centre-ville ou directement pour Prambanan vous coûtera environ 20 000 Rp.

La taxe de départ pour les vols domestiques est de 25 000 Rp.

En train[modifier]

Les trains à destination de Jakarta mettent entre 7 et 12 h depuis la principale gare ferroviaire de Yogyakarta , communément appelée Tugu Stasion. Les trains de la classe Argo (Argo Lawu et Argo Dwipangga) sont les meilleurs : plus confortables et rapides. Les trains de la classe Taksaka sont presque aussi bons. Ces trains express relient Yogyakarta à Jakarta en 7-h , de jour comme de nuit. Le trajet entre Kroya et Prupuk, quand la voie ferrée traverse le principal massif montagneux de Java, est pittoresque.

Les passagers en provenance ou à destination de Bandung doivent prendre l'Argo Wilis ou le Lodaya express qui traversent la partie intéressante (rizières et montagnes) durant la journée. Le tarif est de 155 000 Rp, déjeuner inclus.

Les passagers pour Surabaya prendront le bi-quotidien Sancaka avec un départ le matin et un l'après-midi.

Yogyakarta et Solo sont reliées par les cinq trains Prambanan Ekspres. Malgré le nom, le train ne s'arrête pas à Prambanan, et même s'il effectue un arrêt imprévu, la gare se trouve relativement loin du site du temple.

En autocar[modifier]

La principale gare routière est Giwangan, à 4 km au sud-est du centre-ville. Il y a des lignes de bus régulières à destination de toute l'île, y compris Jakarta (h), Bandung (h), et Surabaya (h).

Circuler[modifier]

Transport à propulsion musculaire: becak et andong

En Bus[modifier]

Il existe deux réseaux de bus, le Transjogja qui dispose de points d’arrêt déterminés et fréquence régulière comportant 8 lignes de bus climatisés qui fonctionnent de h 30 - 21 h 30. Pour Rp 3000, on peut changer de lignes et effectuer autant de correspondances qu'on le souhaite dès lors qu'on ne sort pas des abribus [1]. Les bis kota, initialement 17 lignes, dont seules 5 semblent encore en opération qui circulent habituellement de h - 16 h 30/17 h et jusqu'à 21 h pour les itinéraires les plus longs. Le prix d'un aller simple est de 2000 Rp, quelle que soit la distance (en ville). Ces bus ne disposent pas de points d’arrêt déterminés, il suffit de faire signe au chauffeur ou à son aide si on souhaite embarquer ou descendre. La désaffection croissante des usagers à l'égard de ce mode de transport oblige souvent les conducteurs à effectuer des arrêts prolongés dans l'attente d'éventuels passagers, ce qui allonge parfois considérablement le temps de trajet. On peut visualiser les itinéraires des bus urbains sur le site de l'agence des transports de Yogyakarta.

En Becak[modifier]

Le becak est un moyen de transport très populaire dans la ville. Négociez le prix de la course avec le chauffeur avant de monter à bord.

En voiture à cheval[modifier]

Les voitures à cheval, connues sous le nom d'Andong ou Dokar, attendent les touristes à des endroits stratégiques comme la gare, le Kraton ou encore le Mal Malioboro. Il faut négocier le prix du voyage. Le trajet le plus courant commence à JL. Malioboro jusqu'à Keraton et c'est sur cette route que vous trouverez le plus de dokar. Si vous les laissez faire, les Andong vous emmèneront faire des emplettes vers Ngasem pour acheter de faux Dagadu t-shirt vendus très chers! Puis, Il reprendra le trajet vers la destination convenue. Le coût d'une course aller-retour est autour de 20000 Rp. Attention, ils vous en demanderont pour plus : autour de 30 000 Rp! Une voiture peut accueillir jusqu'à 5 passagers.

En Taxi[modifier]

Les taxis de Yogyakarta disposent d'un compteur kilométrique et les chauffeurs de taxi sont aujourd'hui dignes de confiance. Le seuil minimum est de 5500 Rp et la plupart des courses en ville ne vous coûtera pas plus de 15 000 Rp. Cependant, certains vous feront payer au minimum 10 000 Rp même si le compteur indique moins. Si par hasard vous trouvez un chauffeur de taxi avec qui vous vous sentez à l'aise et en confiance, demandez-lui son numéro de téléphone de telle sorte que la prochaine fois que vous avez besoin d'une course, vous pouvez l'appeler directement et organiser votre voyage. La plupart des chauffeurs de taxi seront plus qu'heureux de faire cela.

En Autocar[modifier]

  • Savawa cars Logo indiquant un lien vers le site web Jln . Garuda 312 Rt . 07 Rw.40 Banguntapan , Bantul , Yogayakarta, Logo indiquant un numéro de téléphone + 6287-739-518-019, + 6285-878-057-714 (téléphone portable), courriel : Logo indiquant des tarifs $ par heure. – Il fournit des transports pour Borobudur, Prambanan, Kraton, Mont Merapi, plages de Gunung Kidul, Malioboro, Solo, Bromo, etc, y compris les boissons et les repas.

Voir[modifier]

Résidence du sultan, Kraton Yogyakarta

Étant l'une des plus anciennes villes d'Indonésie, Yogyakarta possède de nombreux monuments et bâtiments anciens. Un des plus visité est le palais du sultan Sri Sultan Hamengkubuwono, connu sous le nom de Kraton Ngayogyakarto. Les autres bâtiments, hérités de l'ère coloniale sont : l'immeuble de la BNI (Bank Negara Indonesia) datant de 1946, le bureau de poste central Kantor Pos Besar, et l'immeuble de la Bank Indonesia, tous situés au nord du palais du sultan.

Musées[modifier]

  • Musée Sonobudoyo (près de Kraton Yogya) Logo indiquant des tarifs 20000 Rp, supplément photos 2000 Rp. – renferme plusieurs collections d'arts javanais : wayang, gamelan, keris... et offre des spectacles de poupées en ombres chinoises
  • Musée Affandi rue Yogya-Solo – abrite les œuvres d'un célèbre peintre indonésien.
  • Musée Kereta Keraton (près de Kraton Yogya) – contient la collection des chariots des anciens sultans.

Faire[modifier]

Apprendre[modifier]

Yogyakarta est aussi connue pour ses infrastructures éducatives. En effet, de nombreuses institutions d'enseignement y sont présentes. Chaque année, aux alentours de la mi-juillet, des milliers de nouveaux étudiants affluent de tous les coins de l'Indonésie.

  • Universitas Gadjah Mada [2]. La plus ancienne université de l'Indonésie et l'une des plus grandes universités en Asie du Sud. Elle a récemment été classée par le Times 56e au Top 100 mondial des universités des arts et lettres.
  • Institut Seni Indonesia [3]. L'académie d'art la plus importante en Indonésie. Elle propose différents licences et masters sur le thème des arts traditionnels comme la danse javanaise, le wayang et le gamelan ou encore dans le domaine des arts modernes et contemporains comme le théâtre ou la conception graphique.
  • Universitas Islam Indonesia [4]. C'est la plus ancienne université privée en Indonésie, établie 40 jours avant l'indépendance de l'Indonésie en 1945. C'est aujourd'hui une université moderne avec 9 facultés allant des études islamiques à l'ingénierie civile et de la planification.
  • Universitas Islam Negeri Sunan Kalijaga [5]. Nommé d'après Sunan Kalijaga, UIN offre divers cours autour de l'Islam.
  • Wisma Bahasa - Indonesian Language Course [6]. Cette école est la plus ancienne en langue indonésienne à Yogyakarta et ce depuis 1982. Y est enseigné l'indonésien, le javanais, le tetum et l'anglais.
  • Alam Bahasa - Bahasa Indonesia Course [7]. Une école de langue indonésienne qui combine classes de Bahasa Indonesia, activités culturelles et voyages. Les cours commencent à plusieurs moments durant l'année.

Travailler[modifier]

Acheter[modifier]

Malioboro[modifier]

Jalan Malioboro

Centres Commerciaux[modifier]

Artisanat[modifier]

Yogyakarta est le centre de produits d'artisanat de bonne qualité à des prix raisonnables. On peut y trouver les wayangs, les tissus et vêtements de batik, des objets d'argent, de cuir...

Manger[modifier]

La cuisine de Yogyakarta est relativement connue et appréciée à Java. Il est donc dommage de passer à Yogya sans prendre le temps de découvrir la diversité des plats et des saveurs régionales.

Spécialités locales[modifier]

Voici quelques exemples de plats qui sortent de l'ordinaire des Nasi Goreng (Riz frits) proposés par tous :

  • Gudeg : curry de fruits du jacquier, de poulet et des œufs servis avec du riz. C'est un met local qui est servi bien souvent dans des restaurants qui se sont spécialisés (Dans ce cas, le nom Gudeg est compris dans le nom du restaurant). Si vous pouvez vous réveiller tôt, vous trouverez de petites échoppes servant du Gudeg (au coin de la rue ou à proximité des marchés).
  • Diverses recettes de Poulet, frit ou mariné : Ayam Saus Areh (Poulet servi avec une sauce issue de la réduction de l'huile de coco et d'épices), Berek mbok Ayam Goreng (Poulet frit à l'ail et à la coriandre), etc
  • KIPO : bouchées sucrées en pâte de tapioca de couleur verte, fourrées à la noix de coco râpée.
  • Es rujak ou rujak es Krim : salade de fruits à base de mangues, papayes, pommes, ananas, etc., mélangée à du sucre de palme, du jus de citron, du piment et de la crème glacée (Krim es).

Petit Budget[modifier]

Yogyakarta est une place où l'on trouve beaucoup d'aliments peu coûteux et savoureux. Il existe des centaines de stands proposant tous types de produits alimentaires bon marché et délicieux.

Budget moyen[modifier]

Kesuma Restaurant, Gang Sartono MJ III / 858, +62 812 29 42 66 85. Une place cosy dans une petite ruelle où l'on peut trouver une excellente cuisine familiale. Le menu est exclusivement originaire de Jogja et Solo, la ville voisine. Lilies, la proprétaire, vous accueille dans une petite maison avec une terrasse et un gazebo. 11h-14:30h ou à partir de 18h (la réservation par téléphone est conseillée). Fermé le dimanche midi. Menu en ligne sur le site internet (Plat entre et ).

Luxe[modifier]

Gajah Wong, Gejayan Jalan, +62 274 588294. Restaurant un peu excentré (il vous faudra prendre un taxi) où l'on trouve de nombreux types de plats indonésiens, mais aussi italiens, indiens ou chinois. Le lieu est divisé en zones où selon l'ambiance recherchée, vous pourrez entendre de la musique Gamelan (zone javanaise) ou du Jazz (zone coloniale).

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Communiquer[modifier]

Sécurité[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Java central