Télécharger le fichier GPX de cet article
-16.398763888889-71.536883333333Map mag.png

Arequipa

De Wikivoyage
Aller à : navigation, rechercher

Arequipa
Arequipa
Arequipa
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

Arequipa est une jolie ville coloniale du sud du Pérou qui a l'avantage d'être située à mi-altitude (2 300 m) entre la côte et les hauts-plateaux (altiplano à 3 800 m). C'est donc une bonne étape pour s'acclimater à l'altitude. Deux journées sont suffisantes pour la visiter. On peut aussi faire une excursion au très joli canyon de Colca, il faut un jour ou deux jours de plus. L'air est très sec (prévoir baume pour les lèvres).

À 1 000 km au sud de Lima, Arequipa, la deuxième ville du Pérou se niche à 2 300 m d’altitude, au pied des volcans 1 Misti, 2 Pichu Pichu et 3 Chachani.

Comprendre[modifier]

Arequipa serait un nom aymara, signifiant « l’endroit derrière la montagne », à moins que ce ne soit une invitation inca : « Oui, restez… » Faut-il déjà voir dans ces traductions, les racines de la fierté caractéristique des Aréquipéniens ? Cet orgueil est tel que des habitants ont crée un « passeport » et même une monnaie, qu’ils montrent aux amis étrangers avec un sourire, entre arrogance et humour. Il est vrai qu’Arequipa a de quoi séduire. Sous un ciel presque toujours bleu, au cœur d’une oasis de verdure, elle est construite en pierre blanche volcanique, le sillar.

« La lune a oublié d’emporter la ville quand elle s’est séparée de la Terre », affirment les Aréquipéniens pour expliquer la blanche pureté de leur cité… A la fois moderne et historique, Arequipa est animée de jour comme de nuit. Installés à la terrasse d’un café, sous les arcades, il fait bon assister à la sortie de la messe sur la Plaza de Armas. La foule bigarrée s’égaye. De petits groupes s’installent sur les bords de la grande fontaine, à l’ombre des palmiers majestueux. Souvent, la place est le lieu de manifestations politiques. Mais le plus remarquable pour le visiteur est l’architecture dite coloniale métisse. Les maisons, comme les églises, sont ornées de frontons hauts et courbes débordant de décors sculptés où la faune et la flore locale comme les masques indigènes sont souvent présents. De son fronton à son maître-autel orné à la feuille d’or en passant par le couple polychrome d’une de ses chapelles, l’église de la compagnie de Jésus est un condensé de ce baroque exubérant aréquipénien. La plus grande surprise est pourtant à venir : le couvent Santa Catalina, véritable ville dans la ville et joyau de l’art colonial métis, avec ses 20 000 m2 de monuments, de places, de ruelles, de cloîtres et de couleurs ! Arequipa s’enorgueillit enfin d’être au centre d’une région exceptionnelle, recelant des canyons parmi les plus profonds de la planète, des volcans en activité, des sources thermales et des montagnes à la beauté désertique. C’est d’ailleurs au sommet d’un des glaciers (l’Ampato, à 6 280 mètres) que fut découverte en 1995 une des personnalités majeures d’Arequipa : la princesse des glaces ou momie Juanita. Cette jeune Inca de 14 ans fut mise au jour, intacte, quelques 500 ans après avoir été sacrifiée.

Aller[modifier]

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

  • La Plaza de Armas, entourée d'édifices en tuf de lave, une pierre volcanique de couleur très claire.
  • Le beau monastère de Santa Catalina. Le plus grand monastère du monde. Guides en français. Quelques panneaux explicatifs en français. Entrée 40 soles en mai 2016. Paiement possible par carte.
  • Le Museo Santuarios Andinos de la Universidad Católica de Santa Maria, dédié à Juanita, la « princesse des glaces », une momie retrouvée en 1995 sur le volcan Ampato, qui aurait été offerte comme sacrifice humain au dieu protecteur de la montagne.

Faire[modifier]

  • Devant la cathédrale en "sillar", une très belle pierre volcanique blanche caractéristique, La "Plaza de Armas" avec son joli jardin public rectangulaire entouré de colonnades.
  • Le beau monastère de Santa Catalina
  • Le Museo Santuarios Andinos de la Universidad Católica de Santa Maria, dédié à Juanita, la « princesse des glaces », dont la dépouille congelée fut retrouvée en 1995 dans les glaces du volcan Ampato, où elle se serait offerte en sacrifice au dieu protecteur de la montagne des Incas.
  • L'imposante stature du volcan Misti domine Arequipa.
  • Un autre haut lieu d'Arequipa est le cloître de la Recoleta dont le musée décrit les avancées des missionnaires dans la Selva. Sa bibliothèque, tout de bois vernis est un véritable cocon dans lequel 25 000 livres sont entreposés. Tous les sujets de la connaissance sont traités, en plusieurs langues, dont le français. Nous y découvrons par exemple, les 120 volumes de l'encyclopédie de Diderot et d'Alembert, datant de la révolution. Également une édition originale du Quichotte de Cervantès, ou des traités de mathématiques datant du XVIe siècle.

Une "carte" de plus de 10 mètres le long sur 60 centimètres de haut retrace toute l'histoire humaine, d'Adam et Eve aux débuts du XXe siècle. Y sont représentés tous les courants religieux, les grands événements, les grands personnages et toutes les inventions qui ont fait avancer l'humain. Impressionnant !

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

  • Hatunpa Ugarte 208, Arequipa 1—  Restaurant avec un concept créatif, tous les plats sont à base de pommes de terre andines et l'on choisi la garniture pour couvrir les pommes de terres.

Végétarien[modifier]

  • Mandala Calle Jerusalén 207, Logo indiquant un numéro de téléphone +51 54 22 99 74—  cuisine végétarienne naturelle, savoureuse et variée. Petit-déjeuner, déjeuner et dîner. À midi, le menú ejecutivo, comprenant une petite salade, un potage, un yaourt, un plat, un dessert et une boisson n'est qu'à 5 soles.

Boire un verre / Sortir[modifier]

  • discothèque Kibosh

Se loger[modifier]

  • Hostal La recoleta Calle la recoleta 158 Logo indiquant des tarifs 20 soles par personne.—  Auberge de jeunesse avec cour intérieure super mignonne! Eau chaude 24h/24. Petite cuisine et salon Tv à disposition... Chambres doubles ou de plusieurs. L'accueil est super chaleureux, l'auberge est à 10 minutes de la Plaza de Armas et donc du centre. Petit déjeuner à 5 soles sur demande. Endroit jeunes. À découvrir!
  • Casa de Dina urbanizacion ASVEA Calle las Orquideas c-3, Logo indiquant un numéro de téléphone +51 54 22 33 95, +51 989 04 02 11 (téléphone portable)—  Chambres d’hôtes. Prix abordables. Petit déjeuner continental inclus avec jus de fruits frais et naturels. Dina et son assistante Eu vous accueillent comme de vraies mamans. Si vous êtes invites à manger, vous ne serez pas déçus! Toujours présentes si besoin d'un service, un numéro de téléphone, une adresse, ... Une belle façon de découvrir les habitudes arequipegninennes...
  • Hostal Misti house Calle Alvarez Thomas 204-A, Logo indiquant un numéro de téléphone +51 54 330436, +51 54 405813, +51 959153087, +51 957752368 (téléphone portable)—  Hostal. Chambre matrimoniale avec sdb privée à 70 soles, 80 soles avec petit déjeuner en mai 2016. L'eau chaude est tiède au mieux. Prix négociables selon durée du séjour. Ordinateur à disposition gratuitement. Petite cuisine disponible avec tout juste le nécessaire. Terrasse très agréable, mais c'est le seul lieu collectif (un peu frais la nuit tombée). Service d'échange de livre (gratuit).

Aux environs[modifier]

Cañon de Cotahuasi! Peu touristique encore, le détour en vaut la peine si vous êtes aventuriers dans l'âme....

Stars305.svg
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Côte sud (Pérou)