Télécharger le fichier GPX de cet article
12.96990777.597963Map mag.png

Bangalore

De Wikivoyage
Aller à : navigation, rechercher

Bangalore
BangaloreMontage.png
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel
Vidhana Soudha

Bengaluru [1] (Kannada: ಬೆಂಗಳೂರು), officiellement Bangalore, est la capitale de l'état indien de Karnataka.

Comprendre[modifier]

Déjà connu sous le nom de « cité jardin de l'Inde » et « le paradis des retraités », ces qualificatifs ne s'appliquent plus à Bengaluru, qui est aujourd'hui une grande ville cosmopolite avec une forte population active et de moins en moins d'espaces verts. Bengaluru est central dans le développement de l'industrie des technologies de l'information en Inde. Il est qualifié de « Silicon Valley de l'Inde ».

Histoire[modifier]

Les premiers recensements d'un endroit nommé « Bengaluru » ont été retrouvés dans un temple du 9e siècle situé dans ce qui est aujourd'hui connu sous le nom de « Vieux Bangalore ».

La légende veut que le seigneur féodal Kempe Gowda ait déjà chassé à cet endroit. Un lapin se serait retourné pour attaquer son chien, faisant forte impression sur le seigneur qui aurait nommé l'endroit gandu bhoomi (la place des héros). En 1537, avec l'assistance du roi local, il a construit trois districts protégés par un fort. Lors des trois siècles suivants, Bengaluru vit dans l'ombre de la ville voisine Mysore. La gestion de Bengaluru change de mains à plusieurs reprises.

L'année 1831 marque un point tournant dans l'histoire de la ville. Déclarant que la ville est mal gérée par le roi Krishna Raja Wodeyar III, les Britanniques prennent le contrôle du royaume de Mysore Kingdom et, probablement influencés par le climat salubre de la ville, déplacent la capitale administrative à Bengaluru. De nouveaux systèmes de télécommunications sont installés, des édifices gouvernementaux sont construits et la mise en place des fameux jardins et parcs de la ville débute. Après l'indépendance, Bengaluru continue son développement en tant que capitale de Karnata.

Pendant plusieurs années, la ville est reconnue comme étant la plus verte, libérale et progressiste cité de l'Inde. Au cours des dernières années, cette réputation a propulsé Bengaluru en tête du boom de l'industrie des hautes technologies indien, la plaçant en tête des villes industrialisées d'Inde et en faisant l'une des zones urbaines en plus forte croissance au monde.

Le nom « Bangalore » semble être un anglicisme du nom original « Bengaluru », lui-même une adaptation du nom kannadien Benda Kaalu Uru (la ville des haricots bouillis). Ce nom aurait été légué par le roi Vira Ballala. Perdu dans cette région, il se serait fait offert des haricots bouillis par une vieille femme et aurait baptisé l'endroit en gratitude de ce geste.

Surnoms[modifier]

  • Cité jardin de l'Inde
  • Silicon Valley de l'Inde
  • Paradis des retraités
  • Capitale des TI de l'Inde
  • Pub city

Climat[modifier]

Contrairement à d'autres endroits de l'Inde qui sont extrêmement chauds les mois d'été, Bengaluru bénéficie d'un climat relativement doux à l'année.

  • Été - Février à mai (températures maximales en avril et mai)
  • Saison des pluies - Juin à octobre (les plus fortes pluies se produisent généralement de juin à août)
  • Hiver - Novembre à janvier (décembre est le mois le plus froid de l'année)

Les températures estivales peuvent atteindre 36 °C (97 °F). Les températures du matin l'hiver oscillent aux alentours de 12 °C (54 °F).

Aller[modifier]

En avion[modifier]

L'aéroport international de Bengaluru (IATA: BLR), (ICAO: VOBL) [2] est situé à Devanahalli, à 40 km (25 miles) du quartier des affaires de Bengaluru (MG Road) et à 30 km (19 miles) de la gare de train.

Ouvert depuis mai 2008, l'aéroport est parmi les plus fréquentés et modernes de l'Inde. On y compte 10 lignes internes et 21 lignes internationales liant la ville à environ 50 destinations à travers l'Inde et le reste du monde. Les principales compagnies sont Jet Airways [3], JetLite [4], IndiGo [5], SpiceJet [6] et GoAir [7].

Vols internationaux :

  • British Airways [22], à partir de Londres,
  • Air France [23], à partir de Paris,
  • Lufthansa [24], à partir de Francfort,
  • Air Mauritius (www.airmauritius.com), à partir de Mauritius.

Du 15 novembre au 15 février, entre 3 heures et h 30 du matin (heure locale), l'aéroport a parfois des ennuis d'opérations dû au brouillard. Cela peut engendrer des délais des vols. Vous pouvez vous informer à propos des délais engendrés par la météo au numéro suivant : ☎ +91 80 66782255, +91 80 66782251.

L'aéroport possède un terminal pour les vols internationaux et pour les vols locaux. On y retrouve également des guichets ATM et des bureaux de changes.

Lors de votre départ de l'aéroport, assurez-vous de prendre connaissance des délais pour l'enregistrement des bagages et d'avoir apporté une version imprimée de votre carte d'embarquement. Pour les vols quittant aux petites heures du matin (par exemple à 3 heures), il se peut que vous ayez à enregistrer vos bagages au moins h 30 minutes à l'avance.

De l'aéroport (BIAL) jusqu'à la ville[modifier]

Autobus de la BMTC.
  • Autobus : La Bengaluru Metropolitan Transport Corporation (BMTC)[25] gère des trajets d'autobus de divers parties de la ville vers l'aéroport international (BLR) toutes les 15 minutes. Au total, 156 autobus arrivent et partent de l'aéroport. 40 d'entre-eux sont des Volvo avec l'air climatisé, appelés Vayu Vajra. Le prix d'un trajet dans l'un d'eux varie de 50 à 250 Rs, selon la distance à franchir. C'est la méthode la moins chère et très pratique de se rendre à l'aéroport. Le service est disponible tous les jours et toutes les nuits. Notez cependant que vous aurez besoin de quelqu'un pour venir vous chercher à l'arrêt d'autobus, autrement vous devrez faire un tour d'auto rickshaw pour le dernier mile.
  • Taxi BIAL a choisi deux compagnies (Meru et EasyCabs) pour fournir le service de taxi. Les chauffeurs conduisent généralement des automobiles de type A/C, équipées de système de positionnement afin d'assurer la sécurité et la transparence. Les deux compagnies possèdent des centres d'appels professionnels permettant, notamment, de faire venir un taxi à un endroit particulier pour ensuite se rendre à l'aéroport.

Les utilisateurs ont affirmé que les taxis de Meru sont très peu fiables. Ils sont reconnus pour annuler les réservations à la dernière minute (lorsque, par exemple, le chauffeur trouve une meilleure affaire en chemin). Pour les voyageurs arrivant à l'aéroport, il y a une place dédiée pour les taxis. Le taux est d'environ 20 Rs / km (d'après un règlement gouvernemental). C'est le meilleur et le plus efficace mode de transport à partir de l'aéroport. Ils vous en coûtera environ 600 Rs pour vous rendre au centre-ville et environ 700 pour Koramangala.

Il existe une autre compagnie de taxi fiable, KSTDC, gérée par le gouvernement de l'État de Karnataka. Vous pouvez les trouver dès que vous sortez du hall d'entrée de l'aéroport. Ils vous en coûtera de 800 à 1000 Rs pour aller n'importe où à Bangalore.

  • Taxis collectifs : Gérés par Airlift. Dès que vous sortez du terminal de l'aéroport, cherchez l'indication en vert de l'arrêt des autobus Volvo. Les taxis collectifs sont des Toyotas Innovas jaunes et vertes stationnées à côté de ceux-ci. Pratique et moins chers que les taxis individuels, il vous en coûtera environ 300 Rs pour vous rendre au centre-ville. Ayant l'air climatisé, ils offrent à chaque passager un écran de télévision.
  • Taxis pré-payés Hertz et Akbar Travels fournissent un service de limousine pré-payée ainsi que de location de voiture. Il vous en coûtera environ 1 200 Rs pour vous rendre au centre-ville.
  • Location d'automobile : Il est également possible de louer un véhicule à l'aéroport. On y retrouve plusieurs catégories : les compacts (Suzuki Swift), les intermédiaires (Ford Fiesta), les standards (Toyota corolla), les multi-utilitaires (Toyota Innova) et les VUS (Ford Endeavour). Ces voitures sont fournies aux locataires avec le réservoir plein et elles doivent être retournées ainsi. La ville possède des infrastructures permettant de récupérer ou de rendre facilement les véhicules loués. Le locataire peut ainsi prendre possession de la voiture à l'aéroport et le laisser ailleurs dans la ville, à Hyderabad ou à Chennai et vice-versa. Le conducteur doit avoir plus de 21 ans ainsi qu'un permis de conduire valide en Inde. Dans ce pays, il n'est pas aussi facile de louer un véhicule qu'en occident. Vous devez remplir beaucoup de paperasse et, selon la compagnie et le type de véhicule loué, un gros dépôt pourra être demandé.

En bateau[modifier]

En train[modifier]

En autocar[modifier]

En voiture[modifier]

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

Faire[modifier]

Apprendre[modifier]

Travailler[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Bon marché[modifier]

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Bon marché[modifier]

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Sécurité[modifier]

Aux environs[modifier]

Stars305.svg
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Karnataka