Télécharger le fichier GPX de cet article
13.1103.2Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie du Sud-Est > Cambodge > Battambang

Battambang

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Battambang
Battambang, Rd. No. 3..JPG
Informations
Pays
Superficie
Population
Fuseau
Localisation
Site officiel

Battambang est une des principales villes du Cambodge.

Comprendre[modifier]

La région est une riche province agricole, le grenier à riz du Cambodge.

Battambang est une ville calme et reposante, riche d'un artisanat unique au Cambodge où on travaille le Bamboo, le bois, la poterie et le vin comme nul part ailleurs dans le pays. De bons hôtels vous y attendent, si vous avez le temps regagnez Siem Reap par le bateau. Les paysages du Tonle Sap y sont magnifiques et le billet coute 13 dollars. Le trajet est très sympathique lorsqu'il ne pleut pas.

Beaucoup à découvrir dans cette province, mais il faut avoir du temps.

Aller[modifier]

En bus[modifier]

  • Environ h 30 - h de bus depuis Siem Reap et le site archéologique de Angkor (environ $).
  • Depuis Phnom Penh, conter 5 à h de trajet pour environ $.
  • Des bus relient Battambang à la frontière thaïlandaise (Poipet mais il est plus simple de prendre un taxi partagé pour faire ce trajet (plus rapide et prix presque équivalent).

En taxi[modifier]

  • Des taxis partagés relient Battambang à la ville frontalière thaïlandaise de Poipet. Environ $. Les chauffeurs essayent de remplir leur taxis au maximum, vous risquez donc de devoir attendre un moment que le chauffeur trouve d'autres clients ou, à l'inverse, de vous retrouver à 4 à l'arrière du taxi. Depuis la frontière, un grand nombre de bus et mini-bus rejoignent les principales villes thaïlandaises.

En bateau[modifier]

Un bateau relie quotidiennement Siem Reap à Battambang. Départ de Siem reap à h, le trajet dure entre 4 et 12 h selon les périodes de l'années et coûte 20 $.

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

  • 1 Le Psar Nat  – ou grand marché, au centre de la ville de Battambang ; la visite est particulièrement intéressante le matin de bonne heure, quand les marchands des villages environnants apportent leurs produits au marché
  • 2 Les vieilles maisons coloniales  – à Battambang, au bord de la rivière Sangker avec les boulangeries et cafés français, le long des rues n° 1, 2 et 3
  • 3 Le musée de Battambang  – créé en 1968, abrite les résultats de nombreuses fouilles archéologiques dans la province
  • 4 L’hôtel de la province  – , construit à Battambang par une équipe d’architectes italiens pour servir de résidence à Akpheyyavong Chhum, dernier gouverneur siamois de la région. Il fut achevé en 1907, après que la France ait repris possession de la province et empêché le commanditaire de jouir du palais qu’il s’était fait construire. On remarquera aussi, devant l’immeuble, un vieux pont de pierre datant de la même époque et deux statues de lions en pierre sur sa partie ouest.
  • 5 Phnom Sampeu  – une montagne située à une douzaine de kilomètres au sud-ouest de Battambang, haute d’une centaine de mètres, surmontée du Wat Sampeou et creusée de 3 cavernes (Pkasla, Lakhaon et Aksopheak). Son nom signifie « Montagne du bateau ». À gauche de l’entrée du site, on remarquera un Bouddha monumental en cours de sculpture dans la montagne. Ce travail gigantesque, débuté en 2004, est censé durer 7 années. En escaladant la montagne, au détour d’un sentier, il est possible de tomber sur un petit temple décati utilisé comme centre d’interrogatoire par les Khmers Rouges, de la même manière que S21 à Phnom Penh, mais à une échelle plus réduite. Plus loin, se trouvent les deux l'aang teng kluan, sinistres grottes dans les puits desquelles on précipitait les victimes, économisant ainsi des munitions, après les avoir interrogées et torturées. Depuis 1993, les ossements sont conservés à l’intérieur d’une des cavernes, dans de vieilles cages rouillées formant un petit ossuaire. Avant cette date, ils étaient éparpillés dans les grottes et avaient commencé à disparaitre. Un bouddha couché orne le fond de la grotte. Le temple au sommet de la colline ne présente pas de caractère exceptionnel, mais le point de vue à lui seul vaut le détour35. Un autre bouddha couché orne une anfractuosité à mi-pente sur le versant nord de la colline.
  • 6 Kamping Puoy Logo indiquant un lien wikipédia – est un plan d'eau situé dans le village de Ta Nget (commune de Ta Kriem, district de Banon) à 35 kilomètres de Battambang, le site accueille un barrage gigantesque construit à la main entre les collines de Phnom Kul (parfois appelée Phnom Ta Nget) et Phnom Kamping Puoy du temps du régime khmer rouge. De nos jours, c’est un lac de 1 900 mètres de large et 19 kilomètres de long, retenant quelque 110 000 000 m³ d’eau et où les Cambodgiens aiment à aller passer le weekend.
  • 7 La zone de Samlaut  – est surtout connue pour avoir été un des derniers bastions khmers rouges et abrite aujourd’hui encore d’anciens partisans de Pol Pot retournés à la vie civile. Décrétée aire protégée en 1993 par le roi Norodom Sihanouk, elle comprend certaines des plus riches fermes du pays, mais aussi près de 330 km2 de forêt tropicale humide où cohabitent des tigres, des ours, des éléphants, de rares cervidés, des paons, des civettes, des léopards, des porcs-épics et d’autres espèces en danger de disparition.
  • 8 Wat Aek Phnom  – est au départ un temple hindou dont la construction a débuté en 1027, sous le règne de Suryavarman I et qui consiste en plusieurs prasats reliés par une plateforme. Aujourd’hui, seules quelques sculptures sont encore en assez bon état. Une pagode plus récente a depuis été construite à côté des ruines du premier temple. Cette dernière est très prisée des habitants des villages alentour qui aiment à y organiser leurs festivités. La fête de Chenh Vossa, qui marque la fin de la saison des pluies est ainsi réputée ; les villageois placent des bougies allumées sur des petits bateaux faits à la main et leur font descendre la rivière.
  • 9 Le Wat Banon  – est un petit temple khmer datant du xie siècle. Il est situé sur la commune de Kantueu Pir, à environ 20 kilomètres au sud de la ville de Battambang. À proximité du Wat (temple) on peut aussi trouver le seul producteur de vin du Cambodge.
  • 10 Watkor  – est une commune située à 2 kilomètres au sud de la capitale provinciale, le long de la rivière Sangker, et comprenant des villages culturel, agricole et arboricole. Le village proprement dit de Watkor est dénommé « culturel » à cause du nombre de charmantes petites maisons en bois, pour la plupart construites au début du xxe siècle. Nombre des arbres qui poussent autour de ces demeures ont plus de cent ans et sont aussi vieux que les habitations elles-mêmes. De Watkor, il est possible de se rendre en char à bœufs – le mode de transport traditionnel depuis des temps immémoriaux - jusqu’au village – agricole - voisin de Kompong Seyma. Après la saison des pluies, les fermiers y cultivent toutes sortes de légumes dans le lit de la rivière rendu fertile. Les rizières environnantes qui s’étendent à perte de vue rajoute un cachet particulier aux scènes de la vie courante de ces cultivateurs. La visite se terminera par le village – arboricole – de Ksach Pouy, réputé pour la variété des fruits exotiques qui y sont cultivés et où le choix va des oranges aux goyaves en passant par les ananas, les mangues et d’autres fruits moins connus.
  • Le Bamboo Train Logo indiquant un lien wikipédia – que l'on peut considérer comme une sorte de Space Moutain cambodgien perdu dans les rizières. Très folklorique, sensations garanties. Les chauffeurs de tuktuk vous proposeront sans doute une visite des différents "artisans" du coin : fabrication de bateau, cuisson des feuilles de riz (celles des nems), fabrication des nouilles de riz... Le tour se fait en une demi-journée et se termine par le Bamboo Train. Les chauffeurs de tuk-tuk seront enchantés de vous emmener au Bamboo Train car ils gagnent $ par client amené. $ l'aller-retour sans autre visites est un prix correcte.
  • Phare Ponleu Selpak Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia – est une organisation cambodgienne créée en 1994 réunissant sur un même lieu une école publique accueillant plus de 1500 enfants, un centre social et 3 écoles artistiques : arts visuel, musique et cirque. À l'origine, 8 khmers issus d'un camp de réfugiés et qui ont voulu permettre aux jeunes d'un quartier défavorisé de Battambang de s'exprimer par l'art.Il est possible de visiter ce site du lundi au vendredi, spectacles de cirque tous les lundi et jeudi à partir de 18 h sous le chapiteau de l'organisation.

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Le soir près de la rivière se tient un agréable marché de nuit, on peut y manger, boire le tout a des prix très modiques. Il y a aussi quelques petits restaurants. On peut très facilement payer en baths thaïlandais.

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Essayer de trouver le Riverside. Cadre très agréable dans une grande maison en bois abritant un billard. Mais attention passé 23 h on vous invite à partir et à peine aurez vous mis les pieds dehors les matelas seront installés sous le billard pour y passer la nuit.

Pour les curieux, tachez de vous rendre au Skye, boîte de nuit fréquentée quasiment exclusivement par la jeunesse cambodgienne de Battambang. Ferme vers h.

Se loger[modifier]

Il y a beaucoup d'établissements très différents à Battambang.

  • 1 Ganesha Guesthouse Rue 1.5 (situé dans une petite rue entre la rue 1 et 2) Logo indiquant des tarifs Dortoirs $, chambres doubles de 10 $ (chambres normales, salle de bain privée, ventilateur) à 30 $ (chambres-studio luxueuses). – Auberge eco-responsable agréable tenue par un couple germano-khmer. Le restaurant sert de bons plats et est un point de rencontre des expatriés du coin.
  • Au Cabaret Vert Logo indiquant un lien vers le site web  – Un petit nouvel hôtel est arrivé: hôtel eco-responsable avec piscine naturelle, climatisation par géothermie, ...

Communiquer[modifier]

Aux environs[modifier]

  • Poipet ville thaïlandaise frontalière, à h de trajet de bus (h en taxi partagé).
  • Siem Reap et le complexe archéologique de Angkor, à h 30 de trajet en bus.


Cet article reprend du contenu de l'article Battambang de Wikipédia. Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Cet article reprend du contenu de l'article Province de Battambang de Wikipédia. Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Cambodge