Télécharger le fichier GPX de cet article
40.64157-73.95378Map mag.png

Amérique > Amérique du Nord > États-Unis > Mid-Atlantique > New York (État) > New York > Brooklyn

Brooklyn

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Brooklyn
Bedstuybrownstone1.jpg
Information
Pays
Ville
Localisation
Site officiel

Appelé Brooklyn en tant que l'un des cinq boroughs de la ville de New York, on trouve également le référant de Kings County, en parlant du comté de l’État de New York qui lui correspond. Cette dernière appellation remonte aux temps coloniaux. Queens, lui, a toujours conservé cette appellation d’origine.

Un sobriquet fréquent qui lui est attribué est celui de "Borough des demeures et des églises" (Borough of Homes and Churches). Autrefois une ville en soi, on y sent toujours ce petit air d’indépendance et avec pas moins de 2,5 millions d’habitants (soit un peu plus que Paris intra-muros et un peu moins que Rome), elle serait la 4ème ville la plus peuplée des USA en cas de séparation avec New York.

Brooklyn est situé à l’extrémité sud, ou ouest, de Long Island, mitoyen de Queens qui l’encercle presque complètement ; il a pour voisin extra-fluvial Manhattan au nord-ouest dont il est séparé par l’East River, ainsi que Staten Island, de laquelle il est relié par le pont de Verrazano-Narrows au sud-ouest.

Brooklyn connait de nos jours une période de croissance et d’affluence telle qu’il n’en a plus connue depuis la seconde Guerre Mondiale. Tant au niveau des spectacles musicaux que des théâtres, musées mais aussi prestations sportives et centres culturels, Brooklyn rivalise sans crainte avec Manhattan. Moins touristique et moins contaminée par la mécanique d’embourgeoisement, Brooklyn conserve des quartiers à l’aspect furieusement authentiques, mais aussi hélas de coupe-gorges à la New-yorkaise. Quoi qu'il en soit, Brooklyn est un endroit où l'on sent que le passé est riche, le présent dynamique et le futur, assuré.

Comprendre[modifier]

La ville de Brooklyn n’a été intégrée à la mégapole new-yorkaise qu’à la fin du XIXème siècle, évènement que nombre de locaux qualifient mélancoliquement de "Grande Erreur de 1898". Bien que Brooklyn présente une grande diversité, ce qui le rend si différent des autres boroughs est justement ce qu’on pourrait appeler l’indépendance culturelle de ses quartiers. Vous pouvez qualifier Manhattan de "the city", mais faite attention à ne pas réduire la ville de New York City à ce seul Manhattan devant un habitant de Brooklyn. Il serait aussi maladroit de confondre Brooklyn et le Bronx: ils sont très différents, même si aux yeux d’un touriste ils pourraient présenter de nombreuses similarités. Pour résumer, les habitants de Brooklyn sont fiers de leur borough, et on peut les comprendre!

Quartiers[modifier]

Les districts de Brooklyn
Williamsburg
Renommé pour son importante communauté artistique, il s’agit d’une zone diversifiée comprenant un foyer hipster autour de Bedford Avenue, des Juifs orthodoxes à South Williamsburg, une communauté polonaise notable à Greenpoint, sans oublier la population hispanophone de Bushwick.
Downtown
Le district le plus touristique de Brooklyn, où l’on trouve de majestueux bâtiments, le fameux pont de Brooklyn et un point de vue original sur Manhattan.
Gowanus et Red Hook
Malheureusement surtout célèbre pour sa criminalité élevée, Red Hook se transforme en une dynamique colonie artistique. Les quartiers de Gowanus et Carroll Gardens sont surtout connus pour leur glorieux passé industriel.
Prospect Park
Charmant district aux allées de maisons en grès brun, outre le parc éponyme, on y trouve aussi l’imposant Brooklyn Museum, les jardins botaniques de Brooklyn et bien plus encore.
Greenwood et New Utrecht
Rendu célèbre par le cimetière de Green-Wood, un Père-Lachaise new-yorkais situé non loin de la troisième Chinatown de New York, sans oublier l’enclave italienne de west Brooklyn.
Bedford-Stuyvesant et Flatbush
Le cœur de Brooklyn abrite également une importante communauté afro-américaine, mais aussi d’importantes populations antillaises, des Juifs orthodoxes. On y trouve de larges artères commerciales, une architecture victorienne de toute beauté et constitue une part importante du Brooklyn historique.
Coney Island et Brighton Beach
C’est là que se trouve regroupés plusieurs luna-parks très appréciés par les locaux, bien que leur âge d’or soit loin derrière. On trouve également dans ce district le seul aquarium municipal de New York, ainsi que la plus grande communauté russophone hors territoire de l’ex-URSS.
East Brooklyn
Un district contenant plusieurs quartiers assez durs mais contenant tout de même quelques centres d’intérêt autour de Jamaica Bay, sans compter sa proximité avec l’aéroport JFK.

Les quartiers de Brooklyn sont très diversifiés, comme vous pourrez vous en rendre compte en visitant les pages de ses districts. Pour vous donner un avant-goût, en voici cependant quelques-uns :

Brooklyn et ses quartiers
  • Downtown Brooklyn, quartier commercial autant que d’affaires, ressemble au centre-ville de bon nombre de villes américaine. Très bien desservi en métro.
  • Brooklyn Heights, le « St Germain des Prés new-yorkais », est une zone résidentielle réservée aux nantis qui se disputent ses vues sur Manhattan et comprenant de nombreux bâtiments d’époque.
  • Canarsie est un quartier antillais qui vous donnera l’impression de vous trouver dans une charmante petite ville de province..
  • Cobble Hill est un secteur assez tranquille, ou le calme des librairies s’accorde bien avec des boutiques et des restaurants très classiques, ce qui ne l’empêche pas de compter un nombre honorables de bons restaurants et bars le long de Court Street et de Smith Street. La couleur locale et celle de l’Italie.
  • DUMBO (Down Under the Manhattan Bridge Overpass) est un autre quartier aisé que l’on appréciera pour sa vue imprenable sur le sud-Manhattan.
  • Park Slope- LE secteur alternatif, où l’on réapprend à côtoyer des notions telles que “tolérance” et “différence”. Purgé de ses squats à crack, ce quartier est un petit bijou d’architecture et de bien-être urbain. D’ailleurs, bon nombre des gros bonnets de la politique américaine y ont leur demeure.
  • Carroll Gardens- Aussi appelé Red Hook, ou South Brooklyn, un quartier désormais plaisant et une bonne idée de départ pour qui aime les restaurants italo-américains.
  • Williamsburg- C’est le Greenwich Village d’il y a 30-40 ans, mêlant bouillonnement artistique et bars underground.
  • East Williamsburg- Désolation post-industrielle et scène musicale bouillonnante.
  • Bushwick- Habité par une population modeste, parcs reposants mais un taux d’agressions toujours préoccupant.
  • Prospect Heights- C’est là que se trouve le Brooklyn Museum, musée de classe mondiale injustement méconnu, mais aussi les jardins botaniques de Brooklyn.
  • Red Hook ancien cœur industriel de Brooklyn, il a mal vécu la reconversion ce qui paradoxalement l’a préservé d’une certaine manière. L’un des plus anciens quartiers des États-Unis vaut le détour pour qui recherche l’enseigne hors des sentiers battus. C’est ce qu’on pourrait appeler un quartier à loyer modéré, aussi ne soyez pas étonné d’y trouver une faune composée d’artistes comme de malfrats.
  • Fort Greene contient d’excellents restaurants et la fameuse Brooklyn Academy of Music, qui fait bien plus que de mettre en avant des musiciens.
  • Coney Island Logo indiquant un lien vers le site web  – Une île particulière, un peu isolée, un peu campagnarde, avec ses parcs d’attractions démodés et ses zonards notoires.
  • Brighton Beach –c’est là que se trouve la plus importante communauté russophone hors territoire de l’ex-URSS et incontestablement, ce secteur est différent du reste de New York, ce qui n’est pas peu dire !
  • Bay Ridge- Un mélange assez unique irlando-italo-norvégien désormais de touches moyen et extrême orientales et russes. Contient aussi des bars exceptionnels et une base de l’armée américaine, pour ne parler que de ça.
  • Sunset Park- Puerto Rico et Chinatown au même endroit, et plus encore. Non loin des quartiers embourgeoisés du centre, se trouve ce secteur populaire où les collines fournissent indifféremment une belle vue sur les autres boroughs.
  • Greenpoint- ) Aux franges nord de Brooklyn se trouve une importante enclave polonaise mâtinée d’hispanophones parmi lesquels circulent un nombre grandissant de hipsters.
  • Flatbush- D’une population judéo-italo-irlandaise à massivement antillaise, c’est là que se trouve le Brooklyn College, dont le campus ferait rêver n’importe quel étudiant. Là aussi, on trouve d’imposants vestiges de la colonie hollandaise pré-britannique.
  • Midwood est un quartier résidentiel tranquille, doté de quelques tues marchandes. Là aussi, on peut y voir une belle architecture. La dominante ethnique est juive orthodoxe, tout est donc fermé le samedi.
  • Sheepshead Bay – Non loin des parcs d’attraction de Coney Island, ce quartier est à forte dominante sino-russe. Pour un tour en mer, baladez-vous sur les quais, il n’est pas rare que les pêcheurs acceptent de prendre des touristes contre une petite participation. Aussi, ces quais sont bordés de restaurants.
  • Bensonhurst On y trouve des Albanais, Pakistanais, Coréens, Chinois, Mexicains et de ressortissants d’Europe orientale. Pour autant, sa communauté italienne est toujours vivace, et est encore aujourd’hui l’une des plus célèbres des États-Unis. Le métro y est aérien et le temps semble s’être quelque peu dans ses rues. Injustement boudé des touristes qui se contentent de Manhattan, Bensonhurst contient quelques-uns des meilleurs restaurants de la ville.
  • Crown Heights , où le quartier antillo-juif hassidique par excellence. En dépit de la proximité d’attractions centrales telles que les Brooklyn Botanic Gardens et le Brooklyn Museum, on y déplore toujours une activité criminelle élevée.
  • Borough Park est là où se trouve la plus importante communauté de Juifs hassidiques de New York. Y aller le dimanche quand le reste de la ville est fermé et se délecter de quelques plats cashers vaut le détour.
  • Bedford-Stuyvesant Très importante communauté afro-américaine, s’embourgeoisant lentement mais posant toujours quelques problèmes au niveau de la sécurité.
  • East New York- Ses pâturages ont depuis fort longtemps laissé place à des parcs verdoyants. Très intéressant pour y faire ses courses, le quartier demeure cependant l’un des plus dangereux de New York.
  • Brownsville est un autre quartier à dominante afro-américaine. Mitoyen d’East New York, il demeure dangereux bien que les chiffres s’améliorent. Il n’y a pas grand-chose à y voir de toute façon.
  • Kensington (au sud de Prospect Park) – Sa diversité ethnique est proverbiale, même selon les critères new-yorkais. Restaurants et boutiques branchées en font un des quartiers les plus à la mode du moment.

Aller[modifier]

En métro[modifier]

Brooklyn est bien desservi par les quelques 18 lignes de métro de New York, permettant de rejoindre facilement Manhattan, Queens et le Bronx. Pour vous repérer, le plus simple est de vous procuper une carte du métro, numérique ou bien imprimée, disponibles dans n’importe quel guichet de métro gratuitement.

Se rendre à Brooklyn en métro depuis Manhattan est facile, car la plupart des lignes passent par Downtown Brooklyn et desservent Atlantic Avenue, la plus grande station de métro en dehors de Manhattan. DE là, vous pouvez prendre une correspondance vous amenant à votre destination finale dans un district moins central. Il est aussi possible de passer deux blocs d’habitation en marchant (en direction du nord), vous y trouverez les stations Fulton Street G et Lafayette Avenue C. Il vous en coutera un autre ticket, à moins que vous ne disposiez d’une carte à passages illimités.

3 lignes vous permettent de vous rendre de Queens dans Brooklyn. La A part de Rockaways (Queens), traversant l’est de Brooklyn ( Bedford-Stuyvesant puis Downtown Brooklyn) avant de continuer dans Manhattan. La C vous donnera accès à des destinations plus locales, mais attention aux voyages de nuit, car traverser East New York pourrait s’avérer risqué.

Les lignes JZ partent de Jamaica (Queens ; près de JFK ; prenez le AirTrain jusqu’à Jamaica) en passant par Williamsburg. L’itinéraire est sensiblement le même que pour la ligne A. La M passe de central Queens via Williamsburg, évitant els quartiers chauds que dessert les J/Z mais a son terminus en un secteur assez isolé et sans grand intérêt pour les touristes.

Sinon, il vous reste la ligne G, serpentant depuis Long Island City via Williamsburg et Downtown Brooklyn avant de s’arrêter ) proximité de Prospect Park. Le meilleur moyen sur le papier pour se rendre de Queens à Brooklyn, mais dans la réalité, la ligne est aussi lente qu’irrégulière si bien que les lignes “manhattanaises” peuvent se révéler plus rapides.D’un autre côté, la G va là où les autres ne vont pas ou peu et si les rames sembles vétustes, la ligne est plutôt sûre.

La Q relie Coney Island à Midtown Manhattan, desservant Sheepshead Bay, Kings Highway, Midwood, Kensington, Park Slope et South Brooklyn et suivant un tracé parallèle aux axes majeurs de Ocean Parkway et Coney Island Avenue. Marquant l’arrêt à Atlantic Avenue, 14th Street -Union Square, et 34th Street, il est facile de prendre une correspondance pour la plupart des lignes, dont B123RJMZ.

La F suit un itinéraire assez similaire à celui de la Q, la différence majeure étant d’avoir des stations de l’autre côté d’Ocean Parkway.

En réseau LIRR[modifier]

Le réseau L.I.R.R dispose d’une station importante à Atlantic Terminal (station Atlantic Avenue), accessible depuis la double station de métro Avenue/Pacific Street, desservi par les lignes 2345 (en semaine), B (en semaine), DNQ R près des stations Lafayette Avenue (ligne C) et Fulton Street (ligne G). Le réseau LIRR dessert également à Brooklyn Nostrand Av. à Atlantic Avenue (métro A & C non loin de Fulton Street) et East New York (lignes ACLJZ non loin de Broadway Junction). Le tracé est poursuit vers la station Jamaica de Queens, d’oc il est possible de prendre une correspondance pour quasiment n’importe quelle ligne du réseau LIRR pour se rendre plus à l’est ou bien de monter à bord de l’AirTrain pour se rendre à JFK. Le réseau LIRR ne dessert plus Brooklyn en nocturne (minuit ~h), mais pour se rendre à JFK depuis Downtown Brooklyn, il est toujours possible d’emprunter la ligne A.

  • L.I.R.R (Long Island Rail Road) Logo indiquant un lien vers le site web

En bus[modifier]

Brooklyn est couvert par un imposant réseau de bus de la compagnie MTA. La plupart des lignes partent et terminent près de Borough Hall dans downtown Brooklyn. Certains d’entre elles suivent des itinéraires intéressants quant aux points de vue offerts : par exemple, le bus B63 suit un itinéraire rêvé, démarrant aux pieds d’Atlantic Avenue en destination de Barclays Center, puis descendant la Cinquième Avenue via Park Slope, Sunset Park et Bay Ridge. Le B62 part de Downtown Brooklyn, traverse le quartier hassidique de Williamsburg sud, avant de croiser en territoires hipster (Williamsburg nord) et polonais (Greenpoint). Le B39 passe l’East River sur le pont de Williamsburg entre Manhattan et Brooklyn.

Notez que le B41suit une trajectoire quasiment rectiligne à travers Brooklyn, suivant Flatbush Avenue presque tout du long, de son terminus au nord près de Borough Hall immédiatement à l’ouest de Flatbush Avenue elle-même vers Kings Plaza et l’Avenue U, quelques 15 k, plus loin. Le B44, lui, remonte entièrement Nostrand Avenue, l’une des plus longues de Brooklyn, entre Williamsburg et Sheepshead Bay.

Plus rapides, les “bus express” (dont le nom contient un ‘X’), de et en direction de Manhattan (5,5 $ l’aller simple). La plupart des bus express desservent le sud-Brooklyn, une zone généralement mal connectée au métro, surtout dans l’est. Les bus X27 et X28 tournent tous les jours de h - 23 h 30 Attention aux bus BM-quelque chose, ils sont « express » également mais ne tournent pas le dimanche.

En voiture[modifier]

Les connexions entre Queens et Brooklyn sont tout simplement trop nombreuses pour être mentionnées vu qu’il n’y a pas de bras de mer entre les deux boroughs. Les ponts de Williamsburg, Manhattan et Brooklyn relient Manhattan et Brooklyn, tandis que le pont Verrazano-Narrows établit un accès entre Staten Island et Brooklyn. Notez que seul Verrazano est payant. Il y a aussi un tunnel (payant), appelé Brooklyn-Battery, qui comme le nom l’indique relie Brooklyn et Battery Park (à l’extrémité sud de Manhattan).

À pied ou en vélo[modifier]

Bonne nouvelle, tous les ponts entre Brooklyn et Manhattan sont désormais ouverts aux piétons et aux cyclistes. La rue principale de Prospect Park devient même cycliste le week-end ! On trouve de nombreuses pistes cyclables dans le parc. the park. Le long de New York Bay, au sud-ouest, se trouvent aussi de nombreuses pistes cyclables, tout comme Ocean Parkway, reliant Coney Island à l’extrémité sud de Brooklyn dans le quartier de Park Slope.

En ferry[modifier]

Vous trouverez un Water Taxi, à l’embarcadère de Fulton Ferry desservant l’East River. Détail amusant, le Water Taxi offre désormais une liaison entre le sud de Manhattan et Red Hook destinée aux clients de l’Ikea de Red Hook, mais en fait, tout le monde peut en profiter.

  • Water Taxi Logo indiquant un lien vers le site web

Circuler[modifier]

En métro[modifier]

Le métro est globalement le meilleur moyen de vous déplacer dans Brooklyn, bien que le réseau ne soit pas omniprésent, en particulier vers Red Hook et certaines parties de East Brooklyn ce qui inclut la plupart de ses attractions touristiques où le métro se fait rare et le bus recommandé.

Le plus gros point névralgique est Atlantic Avenue (aussi appelé, détail amusant, Pacific Street). À partir de là, vous trouvez des connexions pour la quasi totalité des lignes desservant Brooklyn. Si une ligne n’y marque pas l’arrêt, il est probable qu’elle le fasse dans Downtown Brooklyn. Après Downtown, cependant, les lignes s’éparpillent dans toutes les directions et les connexions s’avèrent difficiles bien que Franklin Ave. Shuttle, à Bed-Stuy aide un peu. La ligne G vous permet de passer sur des lignes qui ne desservent pas Downtown et dans East Brooklyn, pareil pour la ligne L.

Broadway Junction et un point d’échange secondaire pour Bed-Stuy et East New York, ne desservant pas Atlantic. Cependant la connexion est possible pour le nord Brooklyn. Coney Island est desservi par quatre lignes et est intéressant pour qui veut faire une boucle dans le sud Brooklyn.

En bus[modifier]

Les buses départent en général de l’une des gares principales, dont fait partie Coney Island-métro Stillwell Avenue, Kings Plaza, les stations de métro Broadway Junction, Downtown Brooklyn, Myrtle/Wyckoff Avenues, Brooklyn College (Flatbush Avenue) et le rond point de Williamsburg pour les bus.

On trouve des “dollar vans” à plusieurs endroits, dont Kings Plaza, vous permettant de faire la navette de et vers les stations de métro les plus proches.

En train de banlieue (commuter rail)[modifier]

Vous avez l’option d’emprunter le réseau LIRR (Long Island Rail Road) si vos points de départ et d’arrivée sont compris parmi les secteurs suivants: Downtown Brooklyn, près d’Atlantic Avenue/Flatbush Avenue, Bedford-Stuyvesant, près d’Atlantic Avenue/Nostrand Avenue ou East New York, près d’Atlantic Avenue/Van Sinderen Avenue. Ça n’est pas des plus pratiques, en raison du nombre d’arrêts et de la fréquence de passage limités, mais si vous devez vous rendre précisément dans l’un de ces secteurs, c’est plus rapide que le métro.

Voir[modifier]

Les points de repère majeurs à Brooklyn sont le Brooklyn Bridge, le Grand Army Plaza à Prospect Park et le Cyclone de Coney Island.

Musées et galeries[modifier]

Prospect Park abrite le Brooklyn Museum, second plus grand musée d’art de New York. À Downtown, on trouve le New York Transit Museum (musée dédié au métro). Dans le district de Bedford-Stuyvesant et Flatbush, vous pourrez visiter le Brooklyn Children's Museum et le Jewish Children's Museum, ce dernier étant le plus grand musée du genre des États-Unis. Enfin, Williamsburg est là où peut s’admirer la Hogar Collection.

Parcs et Jardins[modifier]

Cerisiers en fleur des Jardins Botaniques de Brooklyn.

Prospect Park est là où se trouve Prospect Park, préféré par ses architectes à Central Park. Juste à côté se trouve les Jardins Botaniques de Brooklyn, qui abritent pas moins de 10.000 spécimens végétaux.

Marine Park est un parc public situé dans le quartier éponyme et donnant sur Jamaica Bay. Immense, il contient une piste cyclable et des terrains de jeux et de sport. Ce part est principalement un marais salant alimenté par Gerritsen Creek.

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

  • 8ème Avenue (la “3ème” Chinatown) (Métro ligne N, station 8ème Avenue.) – S’étalant de la 40ème rue à la 62ème, on y trouve tout du long des bars à nouilles, et des restaurants de quasi toutes les régions d’Asie.
  • Park Slope 7ème/ème Avenue – Ici, on trouve pêle-mêle de nombreux restaurants, excellents et très variés.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Sécurité[modifier]

Brooklyn a mauvaise réputation, bien que de considérables efforts au cours des dernières décennies aient rendu la plupart de ses quartiers très sûrs. Cependant, il demeure des exceptions où la prudence est clairement de mise. C’est notamment le cas des quartier de East New York, Red Hook et BedStuy.

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de ce quartier est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : New York
Destinations situées dans la région