Télécharger le fichier GPX de cet article
59.94931.037Map mag.png

Eurasie > Europe > Europe de l'Est > Russie > Russie du Nord-ouest > Oblast de Léningrad > Chlisselbourg

Chlisselbourg

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chlisselbourg
​((ru) Шлиссельбург)
Oreshek (fortress) view01.jpg
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

Chlisselbourg est une ville de l'Oblast de Léningrad en Russie. Située au bord du lac Lagoda sur la rive gauche de la rivière Neva dont elle est l’émissaire. La ville est une possibilité d'excursion d'un jour pour échapper à la cohue de Saint-Pétersbourg. L'"île des noix" ((ru) Ореховый остров), sur lequel on trouve la forteresse "Orechek" est la principale attraction touristique.

Comprendre[modifier]

Située sur le continent, en face de l'île-forteresse d'Orechek, la ville a été fondée en 1702 par Pierre le Grand. Elle possède des bâtiments historiques, dont plusieurs églises du XVIIIe siècle. Peut-être le monument le plus remarquable est-il le Vieux canal Ladoga, dont les travaux commencèrent en 1719 à la demande de Pierre Ier et furent achevés sous la direction du maréchal Burckhardt Christoph von Münnich douze ans plus tard. Le canal s'étend sur 104 verstes (111 km) ; ses écluses en granit datent de 1836.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville — mais pas la forteresse — fut prise par la Wehrmacht. La reconquête de Schlüsselburg par les forces soviétiques, en 1943, rouvrit l'accès à Léningrad assiégée. Entre 1944 et 1992, le nom de la ville fut russifié en Petrokrepost (littéralement « la forteresse de Pierre »). Chlisselbourg a retrouvé son ancien nom en 1992.

Aller[modifier]

En bus[modifier]

Il y a un bus toutes les 15 à 20 min entre h et 23 h 30 depuis la station de métro Ligne 4 (Правобережная/Pravoberejnaïa) (en)Ulitsa Dybenko /(ru)Улица Дыбенко prendre le bus 575 et descendre au terminus à Chlisselbourg. Le trajet coute 70 RUB et prend environ h .

  • 1 Gare routière  – Terminus du bus 575.

En train[modifier]

Sur la rive droite de la rivière Neva en face se trouve la gare ferroviaire de "Petrokrepost". Des trains de banlieue partent de la Gare de Finlande à Saint-Pétersbourg. Le trajet prend environ h.

  • 2 Gare de Petrokrepost ((ru) Петрокрепость)

En voiture[modifier]

Chlisselbourg peut être facilement atteint par la route de Mourmansk M18 E105. Quitter la route de Mourmansk juste après le pont sur la Neva tourner à droite, puis passez sous le pont et continuer vers le nord. Chlisselbourg est à 3 km.

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

L'île[modifier]

1 Forteresse Orechek ((ru) Крепость «Орешек») Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata на Ореховом острове, Logo indiquant un numéro de téléphone +7 812 498-06-79, +7 812 498-05-11 Logo indiquant des horaires 1 mai au 31 octobre: lun.- dim. : 11 h - 18 h. Logo indiquant des tarifs 200 RUB. – Logotype du Patrimoine mondial

La forteresse, qui a précédé la ville de plusieurs siècles, a d'abord été un fortin en bois nommé Orechek (ou Orekhov), construit en 1323 par le grand prince Iouri de Moscou (en sa qualité de prince de Novgorod), au nom de la République de Novgorod. Elle défendait les approches de Novgorod au nord et l'accès à la mer Baltique. La forteresse est située sur l'île d'Orekhovets, dont le nom fait référence au mot « noix » en suédois, finnois (Pähkinäsaari, littéralement « Île des Noix ») et russe.

Après une série de conflits, un traité de paix fut signé à Orechek, le 12 août 1323, entre la Suède, le grand prince Iouri et la république de Novgorod. Le traité de Nöteborg était le premier accord sur la frontière entre les chrétientés orientale et occidentale, qui traverse la Finlande actuelle. Un monument de pierre moderne, élevé au nord de l'église Saint-Jean, dans la forteresse, commémore ce traité.

Intérieur du donjon de la forteresse.

Deux décennies et demie plus tard, le roi Magnus Eriksson attaqua et prit brièvement la forteresse au cours de sa croisade dans la région en 1348–1352. Elle fut en grande partie dévastée lorsque les Novgorodiens reprirent la forteresse en 1351. Elle fut reconstruite en pierre en 1352 par l'archevêque Vassili Kalika (1330-1352), qui, selon la Première Chronique de Novgorod, avait été envoyé par les Novgorodiens après que plusieurs princes russes et lituaniens eurent ignoré les demandes de la ville pour les aider à reconstruire et à défendre le fort. Les restes de l'enceinte de 1352 ont été exhumés en 1969 et peuvent être vus juste au nord de l'église Saint-Jean au centre de la forteresse actuelle.

Les Suédois s'emparèrent de la forteresse en 1611, pendant la guerre d'Ingrie. Dans l'Empire suédois, la forteresse était connue sous le nom de Nöteborg (« Forteresse des noix »), en suédois ou Pähkinälinna en finnois. Elle devint le centre du comté nord-Ingrien Nöteborg (slottslän). Nöteborg en suédois (en russe Нотеборг) est la contraction de Nötten (« noix ») et Borg (« ville »), ce qui signifie « ville fortifiée ».

Sous Pierre le Grand, pendant la guerre du Nord, la forteresse fut prise par les Russes au moyen d'une attaque amphibie (1702). Elle reçut alors son nom actuel de Chlisselbourg, transcription de Schlüsselburg, qui signifie « forteresse-clé » en allemand, en référence à la perception de la forteresse par Pierre le Grand, comme la « clé de l'Ingrie ».

À l'époque de la Russie impériale, la forteresse fut une prison politique, tristement célèbre. Parmi ses prisonniers les plus connus figurent Wilhelm Küchelbecker, Bakounine, Ivan Kaliaïev et, pendant trente-huit ans, Walerian Łukasiński. Ivan VI de Russie y fut assassiné en 1764 et le frère de Lénine, Alexandre Oulianov, pendu en 1887.

De ses dix tours, la forteresse en conserve seulement six (cinq russes et une suédoise). Les vestiges d'une église intérieure ont été transformés en un monument à la mémoire des défenseurs de la forteresse, qui accueille chaque année, depuis 2003, un concert de rock. On y trouve également un musée des prisons politiques de l'Empire russe ainsi qu'une petite collection de canons de la Seconde Guerre mondiale.

En ville[modifier]

  • 2 Église de l'Annonciation (Благовещенский собор)  – 1764 L'église a été construite sur le site d'une église en bois construite en 1728. L'église baroque actuelle en pierre a été construite en 1764 et la tour y a été ajouté en 1778. En 1864, l'église a reçu le statut de cathédrale, et dans les années 1877-1882 a été reconstruit sur base d'un projet de l'architecte Karpov. En 1935, la cathédrale a été fermée, mais, assez curieusement, a fonctionné au cours de la Grande Guerre patriotique. Aujourd'hui, le bâtiment est en cours de rénovation.
  • 3 Église Saint-Nicolas ((ru) Никольская церковь)  – Cette église de 1770 a été restauré en 1990.
  • 4 Chapelle de Kazan ((ru) Казанская часовня)  – Construite entre 1845 et 1847 et conçu par l'architecte Ershov sur le site d'une ancienne chapelle en bois.
  • 5 Pont de chaîne ((ru) Цепной мост)  – Ce sont les restes d'un pont suspendu utilisant des chaînes au lieu de câbles.
  • 6 Pont Petrovsky (Петровский мост)  – 1826-1832 Ce pont est situé près de la cathédrale de l'Annonciation et a été construit pour enjamber le Canal Ladoga désormais envahi par la végétation. À sa construction, le pont avait deux travées à bascule de 8,5 mètres chacune. Le pont offre une vue magnifique sur les écluses du canal Ladoga, construit en 1730. Sur les rives du canal se trouve une ancre imposante de l'époque de Pierre le Grand repêchée du fond de la Neva à Chlisselbourg.

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

  • 1 Café-stolovaya Appetit (Кафе-Столовая "Аппетит") Logo indiquant un lien vers le site web д.1, Затонная ул., Logo indiquant un numéro de téléphone +7 8 981 833 44 55 Logo indiquant des horaires h - 20 h. – Cantine, nourriture correcte et bon marché.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

  • 1 Гостиница «Петровская» Logo indiquant un lien vers le site web Староладожский канал, 1, Logo indiquant un numéro de téléphone +7 81362 76-238

Communiquer[modifier]

  • 1 Bureau de poste 1 Maya ul., 4, Logo indiquant un numéro de téléphone +7 813 627-41-30 Logo indiquant des horaires lun.- ven. : h - 14 h et 15 h - 20 h, sam. : h - 14 h et 15 h - 18 h.

Gérer le quotidien[modifier]

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Oblast de Léningrad