Télécharger le fichier GPX de cet article
48.76262.4204Map mag.png

De Wikivoyage
Aller à la navigation Aller à la recherche

Choisy-le-Roi
L'ancienne mairie
L'ancienne mairie
Informations
Pays
Régions
Cours d'eau
Altitude
Superficie
Population
Densité
Gentilé
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Choisy-le-Roi est une commune du Val-de-Marne en France.

Comprendre[modifier]

Choisy-le-Roi est l'une des trois communes d'Île-de-France (avec Paris et Melun) à avoir des rives de chaque côté de la Seine. Son cœur historique est situé sur la rive gauche de cette dernière alors que sur la rive droite se trouve le quartier des Gondoles.

Informations touristiques[modifier]

  • 1 Office de tourisme de Choisy-le-Roi Logo indiquant un lien vers le site web 6bis place de l’Église, Logo indiquant un numéro de téléphone +33 1 48 840191, courriel : Logo indiquant des horaires lun.- ven. : h - 12 h et 14 h 18. – Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite (1 marche à l'entrée).

Histoire[modifier]

Le village de Choisy prend de l'importance au cours du XVIIIe siècle, quand le roi Louis XV en acquiert le château et commence à y faire des séjours fréquents pour ses chasses. S'il ne reste aujourd'hui que peu de traces de l'édifice qui a été peu à peu abandonné dès le règne de Louis XVI, le nom du village change à cette occasion, passant de Choisy à Choisy-le-Roi.

Au cours de la Révolution et des première années du XIXe siècle, la ville est un lieu de villégiature apprécié des Parisiens aisés. Robespierre y fait plusieurs séjours et Danton possèda une maison dans le ville. Cette dernière s'enorgueillit également d'avoir accueilli l'auteur de la Marseillaise Rouget de Lisle qui y vécut ses dernières années et a été enterré dans le cimetière communal jusqu'au transfert de ses cendres aux Invalides.

C'est au cours du XIXe siècle que la ville va connaître des évolutions qui vont lui donner son identité actuelle. La construction d'un pont sur la Seine (accessible à partir de 1811) et d'une gare sur la ligne Paris-Orléans (1840) en font un lieu de passage aisé pour le commerce du Sud-Est parisien : la ville connait un important développement économique et prend peu à peu un caractère ouvrier. C'est dans ce contexte que le socialisme et le communisme s'y développent.

Le communisme constitue un des marqueurs de l'identité de la ville. Succédant aux socialistes, les communistes ont en effet constitué la principale force politique de la ville au XXe siècle à partir la création du parti communiste français et la mairie resta communiste jusqu'en 2020. Surtout, certaines des personnalités marquantes du mouvement y ont vécu, notamment Maurice Thorez, secrétaire général du parti de 1930 à 1964 (décédé en Crimée mais aillant à l'époque sa résidence à Choisy-le-Roi) et sa femme Jeannette Vermeersch, membre du bureau politique du parti, mais aussi Marcel Cachin, directeur 40 ans durant de l'Humanité (décédé dans la commune) ou Benoît Frachon, secrétaire général de la CGT (il y vécut brièvement). Les communistes s'appliquèrent au cours de leurs mandatures successives à faire de Choisy-le-Roi une ville moderne selon les canons des différente époques traversées et dotée d'infrastructures collectives importantes.

D'un point de vue touristique, la ville ne constitue pas une halte incontournable, a fortiori dans la riche région de l'Île-de-France. Elle garde cependant certains atouts qui peuvent justifier d'y consacrer quelques heures dans le cadre d'un tourisme local.

Aller[modifier]

En train[modifier]

  • 1 Gare de Choisy-le-Roi Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires 6H-23H (plusieurs trains par heure dans les deux sens). Logo indiquant des tarifs Tarification Île-de-France (zone 3). – gare située sur la ligne (C) du RER. Attention, certains trains vont directement de Paris à Juvisy (et vice-versa) sans s'y arrêter.
  • 2 Gare de Créteil-Pompadour Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires 6H-23H (plusieurs trains par heure dans les deux sens). Logo indiquant des tarifs Tarification Île-de-France (zone 3). – gare située sur la ligne (D) du RER. Attention, certains trains vont directement de Maisons-Alfort-Alforville à Villeneuve-Saint-Georges (et vice-versa) sans s'y arrêter.

En transports en commun[modifier]

Voir Circuler

En vélo[modifier]

  • Eurovélo 3 (EV3) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Longe la Seine sur la rive gauche
  • Itinéraires cyclables du Val-de-Marne  – Les itinéraires 5, 8, 13 (se confond avec l'EV3 et l'itinéraire 24), 14 et 24 (se confond avec l'EV3 et l'itinéraire 13) du schéma directeur des itinéraires cyclables du Val-de-Marne passent par la ville (attention, tous les itinéraires ne sont pas forcément achevés).

En voiture[modifier]

  • Autoroute Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – A86 sorties sortie 23 et sortie 24
  • Route nationale Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – N6, sortie au carrefour Pompadour
  • Routes départementales  – Plusieurs routes, les principales étant la D5 et la D86.

Circuler[modifier]

  • Tramway Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires 5H30-1H15. Logo indiquant des tarifs Tarification Île-de-France (zone 3). – La ligne 9 dessert 5 arrêts dans la ville. L'arrêt "Rouget de Lisle" notamment permet des correspondances avec les bus tvm, 103 et 393 ainsi qu'avec la ligne RER (C).
  • Bus RATP  – (BUS) tvm 103 182 183 185 582
  • Bus Transdev  – La ligne A du réseau Transdev a son terminus à Choisy-le-Roi et dessert 4 arrêts dans la ville

Voir[modifier]

Le village Saint-Louis[modifier]

Les projets de Louis XV pour Choisy-le-Roi ne se sont pas limités à son château : il s'est aussi accompagné d'une opération urbanistique. Le quartier Saint-Louis est l'héritier de ce village royal de Choisy-le-Roi. Il en garde une partie du plan initial ainsi que certains bâtiments : Le tracé des rues Auguste Blanqui, Émile Zola (et son prolongement dans la rue de l'insurrection parisienne), Clémenceau (à l'Ouest de la rue Émile Zola) et Louise Michel date de cette époque. C'est à partir de cet espace que la croissance de Choisy-le-Roi s'est faite à partir du {s|19}. Il est aujourd'hui un des quartiers populaires de la ville.

  • 1 Cathédrale Saint-Louis-et-Saint-Nicolas Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Édifiée sur les plans d'Ange-Jacques Gabriel lors d'un chantier se déroulant de 1748 à 1760, la cathédrale de Choisy-le-Roi était au cœur du projet de village royal voulu par Louis XV. Sobre, elle se caractérise par le fait qu'elle n'appartient à aucun ordre architectural. Le clocher est par ailleurs détaché du bâtiment principal et se trouve dans le square Saint-Louis voisin. Il joue quotidiennement l'Ave Maria de Lourdes (9H du matin) et la Marseillaise (12H). Si la façade a été peu remaniée, ce n'est pas le cas de son chevet qui a accueilli plusieurs services municipaux (mairie, commissariat, bibliothèque...). En effet, l'Église initiale possédait deux entrées, une par le chœur et l'autre par le chevet (pavillon royal), réservé à la cour, ce qui permit ce genre d'arrangements. Ce n'est qu'en 1988 que la paroisse actuelle a obtenue la jouissance de tout le bâtiment. De 1964 (date de la fondation du département du Val-de-Marne et de son évêché) à 1987, l'église a accueilli l'évêque du diocèse, d'où son nom de cathédrale. Les tribune du roi et de la reine se trouvent respectivement côté Ouest et côté Est de l'Église. Elles permettaient une isolation relative des souverains durant l'office. Deux statues de 1729 représentant saint Louis de retour de croisade et saint Maurice ont été installée en 1802 et se trouvaient initialement à Notre-Dame de Paris. L'orgue a été installé en 1850. Les vitraux de l'église datent pour la plupart de 1966, en remplacement de ceux détruits pendant le deuxième guerre mondiale. Les vitraux des tribunes latérales de 1881 et 1882.
  • 2 Ancien presbytère de l'Église Saint-Louis-et-Saint-Nicolas Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 6 place de l'église Logo indiquant des horaires 9H-12H 14H-18H. Logo indiquant des tarifs Gratuit. – L'ancien presbytère de l'église fut construit quelques années après celle-ci sur les plans du même Ange-Jacques Gabriel. Celui-ci avait établi un corps de 3 bâtiments en U mais seul le prebytère fut finalement construit. Il est aujourd'hui occupé par l'office de tourisme de la ville. L'intérieur est décoré depuis 1900 avec des faïences de l'usine Boulenger, qui fut l'une des plus importantes de Choisy.
  • 3 Ancienne boulangerie Renult Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 9 rue Louise Michel – Cette boulangerie (toujours en activité sous un autre nom) garde son décor de 1904. L'intérieur est également conservé tel quel (et classé aux Monuments Historiques à ce titre).
  • 4 Fontaine les Anim'o Square Auguste Franchot – Située au cœur du square Auguste Franchot, situé au centre de la vie des quartiers Saint-Louis et Barbusse, cette fontaine de l'artiste Wabe a été installée en 2001
  • 5 Ancienne maison de Marcel Cachin 9 rue Auguste Blanqui – Maison dans laquelle s'installa en 1936 Marcel Cachin, directeur du journal l'Humanité de 1918 à 1958. Il y vécut jusqu'à sa mort en 1958, en dehors de la période de la guerre et de la clandestinité.

Autour du quartier Saint-Louis : Choisy-Nord[modifier]

  • 6 Usine Hollander Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 1 rue du docteur Roux – L'usine Hollander est une ancienne maroquerine (anciennement tannerie Fauler rachetée en 1930 par les fourures et pelleteries Hollander) et la plus ancienne installation industrielle d'une ville très marquée par son passé ouvrier : son activité remonte à 1796. Elle est restée un lieu de production jusqu'en 1970. Elle accueille depuis 1995 une compagnie de théâtre qui restera jusqu'en décembre 2021. On peut également admirer le bâtiment depuis la rive droite de la Seine depuis le chemin piéton qui longe le fleuve.
  • 7 Cimetière de Choisy-le-Roi Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 18 rue Demanieux – Le cimetière de Choisy-le-Roi, installé en 1851, réserve quelques belles tombes et monuments funéraires pour les amateurs. Un passage incontournable est la deuxième tombe de Rouget de Lisle, érigée en 1902 par la commune en hommage à l'auteur de la Marseillaise. Présence également de quelques chapelles funéraires.
  • 8 Statue "Éléphants attaqués par des tigres" 27 boulevard des alliés – Située dans le parc Maurice Thorez, cette statue de 1931 fait toute l'identité de ce dernier. Prêtée par l'État à la ville en 1952, elle orne ce parc de 3,5 hectares construit sur l'ancien potager royal.

Le parc de la mairie et les vestiges du domaine royal[modifier]

Aux alentours du parc de la mairie : Choisy-Sud[modifier]

Le quartier des Gondoles[modifier]

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Val-de-Marne