Télécharger le fichier GPX de cet article
48.8155555555563.0836111111111Map mag.png

Eurasie > Europe > France > Île-de-France > Seine-et-Marne > Coulommiers

Coulommiers

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Coulommiers
Coulommiers - Mairie 1.jpg
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

Coulommiers est une ville de Seine-et-Marne.

Comprendre[modifier]

Aller[modifier]

Localisé au cœur de la Brie et sur les bords du Grand Morin, Coulommiers est situé à 60 km à l'est de Paris, à 20 km de l'autoroute A4 et de la ville nouvelle de Marne-la-Vallée (Disneyland Paris, Val d'Europe) et à 35 km de l'autoroute A5. La ville est traversée par la route départementale 934 (ex nationale 34) de Paris à Esternay. La commune dispose d'une gare, reliée à Paris-Est.

Circuler[modifier]

Anciens hameaux devenus partie de Coulommiers :

  • Theil
  • Pontmoulin
  • Triangle
  • Vaux

Autres quartiers :

  • Centre-ville
  • Q. des Templiers (Ville haute)
  • Zone industrielle et zone d'activité commerciale

Le Hameau de Belle Croix, situé à l'entrée de la ville de Coulommiers, est en réalité sur la commune de Mouroux.

Voir[modifier]

Patrimoine religieux[modifier]

  • Commanderie des Templiers (Commanderie de Coulommiers) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia, courriel :
  • Église Saint-Denys-Sainte-Foy Logo indiquant un lien wikipédia – Principale église catholique de la ville, inaugurée en 1911. Construite en remplacement de l' ancienne église Saint-Denys qui datait du XIIIe siècle.
  • Église Notre-Dame-des-Anges ou église des Capucins, qui abrite actuellement le musée municipal des Capucins Logo indiquant un lien wikipédia
  • Temple de l'Église réformée Logo indiquant un lien wikipédia Rue Patras – Construit en 1966.

Patrimoine civil[modifier]

  • 1 Parc des Capucins Logo indiquant un lien wikipédia – Jardin public de la ville. Un château, la sus-mentionnée église des Capucins, le musée municipal des Capucins
  • Théâtre municipal  – Théâtre à l'italienne, début XXe siècle, architectes parisiens Charles Duval et Camille Robida. Façade monumentale en pierre de taille, percée d'une verrière et surmontée d'un fronton d'inspiration baroque. La date de 1904 est gravée au fronton. Le théâtre conserve toujours sa machinerie d'origine. Monument historique depuis 1994
  • Bibliothèque municipale  – Située dans l'ancienne prison construite à partir de 1851, sur les plans de l'architecte Mangeon. Sa structure s'inspire des prisons de Meaux et de Fontainebleau. La prison s'établit sur cinq niveaux, comptant trente-trois cellules individuelles, dont trois cachots de punition. Utilisée comme lieu d'internement des résistants par l'occupant durant la Seconde Guerre mondiale, elle servit ensuite de maison d'arrêt jusqu'en 1958, puis de maison de correction jusqu'en 1969. Désaffectés, les bâtiments furent ensuite utilisés pour le tournage de plusieurs films et téléfilms, avant que le ministère de la Justice ne décide de la vente de l'ensemble en 1978. La ville fit valoir son droit de préemption et acquit l'ancienne prison pour la somme de 180 000 francs. Située au cœur de la ville et isolée sur une île délimitée par le brasset des Religieuses et le Grand Morin, elle est depuis peu aménagée en bibliothèque municipale.
  • Halle aux fromages  – Son nom résulte des marchés qui s'y déroulaient et qui étaient principalement destinés aux fromages de la Brie dont le coulommiers. La construction de ce bâtiment fut décidée par la municipalité le . En 1960, une campagne de restauration la dota de murs en béton, afin de prémunir les exposants contre le vent et le froid. En 1999, il fut décidé de supprimer cette adjonction très critiquée et de redonner à la halle son allure d'origine.
  • Ancien palais de justice
  • Maison Valentin de Boulogne  – Située près du Palais de Justice, la maison Valentin de Boulogne est la maison natale du peintre Valentin de Boulogne (1591-1634), célèbre au XVIIe siècle pour la qualité de ses clairs obscurs et ses scènes de la vie quotidienne. Le jardin de la maison du Bailli Huvier est un jardin d'agrément datant de 1750 dont Jean-Antoine Huvier du Mée, dernier bailli de Coulommiers, est le commanditaire.
  • Place du 27-Août  – Place où se situe un monument aux morts des deux Guerres mondiales. La place doit d'ailleurs son nom à la date de la libération de la ville par l'armée américaine du général Patton le , deux jours après Paris. L'ancienne halle aux veaux se situait à cet endroit.
  • Place du marché

Faire[modifier]

  • Foire internationale aux fromages et aux vins Logo indiquant un lien wikipédia – Foire agricole annuelle à la fin mars depuis 1967.

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

  • Coulommiers ou brie de Coulommiers Logo indiquant un lien wikipédia

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Communiquer[modifier]

Aux environs[modifier]

Communes limitrophes : Aulnoy, Beautheil, Boissy-le-Châtel, Chailly-en-Brie, Mouroux, Saints.

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Seine-et-Marne