Télécharger le fichier GPX de cet article
-7.140.7Map mag.png

Autour du voyage > Guide culturel > Culture swahilie

Culture swahilie

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Culture swahilie
​((sw) Uswahilini)
Bijoux de mariage comoriens
Bijoux de mariage comoriens
Information
Région
Langue vernaculaire
Religion
Localisation

Cet article se veut une aide pour appréhender la culture swahilie (Uswahilini en swahili) propre aux côtes de l'Afrique de l'Est.

Comprendre[modifier]

Ethnonymie[modifier]

Le terme de « swahili » viendrait du mot arabe سواحل qui est le pluriel de ساحل et signifie « côtes, frontières ».

Naissance de l'ethnonyme « Swahili »[modifier]

La culture swahilie, ou du moins ses prémices, est très ancienne, un récit en grec ancien de la première moitié du Ier siècle : Le Périple de la mer Érythrée en fait déjà état. Cependant, les navigateurs grecs d’Égypte, plus intéressés par le commerce que les relations sociales, ne donnaient aucun nom particuliers aux habitants qui, selon eux, pratiquaient des intermariages et parlaient des langues proches l'une de l'autre.

Les Arabes utilisaient le terme de زنج zanj (« nègre ») pour qualifier les habitants. C'est l'explorateur marocain Ibn Battûta qui, dans un rihla relatant son voyage de 1331 à 1332 le long des côtes est-africaines, employa le premier le terme de « pays des Saouâhil » pour désigner la partie de la côte comprise entre Mogadiscio et Mombasa tout en employant également le mot de zanj pour qualifier ses habitants.

Les Portugais, occultant le critère linguistique comme critère d'appartenance, utilisaient le mot de moros pour dénommer les musulmans et celui de kafirs pour les non musulmans tandis que le territoire était appelé Zanguebar.

Ce n'est qu'au début du XIXe siècle qu'apparaissent les premières attestations témoignant que les populations locales se nomment elles-mêmes Waswahili, c'est-à-dire « Ceux de la côte » (le préfixe wa désignant dans les langues bantoues et, par conséquent, en swahili la classe des êtres humains). Ce sont les colonisateurs britanniques qui créèrent alors l'ethnonyme de Swahili people, devenu simplement « Swahili » en français, pour désigner tous les peuples des régions côtières de l'Afrique de l'Est et des archipels de Zanzibar et des Comores allant de Mogadiscio, au nord, au cap Correntes, au sud, parlant un des dialectes, largement compréhensibles entre eux, ayant donné naissance au swahili unifié (kiswahili en swahili).

Histoire[modifier]

Bibliographie[modifier]

  • Françoise Le Guennec-Coppens et Patricia Caplan, Les Swahili entre Afrique et Arabie (civilisations), Paris, Karthala,‎ , 214 p. (ISBN 978-2-8653-7325-3) (OCLC 25841940)
  • Françoise Le Guennec-Coppens et David Parkin, Autorité et pouvoir chez les Swahili (hommes et société), Paris, Karthala,‎ , 262 p. (ISBN 978-2-8653-7869-2) (OCLC 924573129)
  • Pascal Bacuez, De Zanzibar à Kilwa : relations conflictuelles en pays swahili (hommes et société), Louvain, Peeters,‎ , 259 p. (ISBN 978-2-8772-3573-0) (OCLC 46449184)
  • Henry Tourneux, Les nuits de Zanzibar : contes swahili (fiction, folklore), Paris, Éditions Karthala,‎ , 161 p. (ISBN 978-2-8653-7064-1) (OCLC 10860876) — Quatre contes swahili traduits en français.
  • Pascal Bacuez, Contes swahili de Kilwa = Hadithi za kiswahili kutoka Kilwa : Contes bilingues (folklore), Paris, L'Harmattan,‎ , 142 p. (ISBN 978-2-7384-9748-2) (OCLC 45505612) — Textes en français et en swahili.

Respecter[modifier]

Gastronomie[modifier]

Religion[modifier]

Us et coutumes[modifier]

Habillement[modifier]

Art et culture[modifier]

Cultures apparentées[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
Ces conseils de voyage sont une esquisse et ont besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information pour être réellement utile. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Guide culturel