Télécharger le fichier GPX de cet article
40.80611114.3475Map mag.png

Eurasie > Europe > Italie > Italie du Sud > Campanie > Herculanum

Herculanum

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Herculanum
Mosaïque
Mosaïque
Informations
Pays
Superficie
Fuseau
Localisation
Site officiel

Herculanum est une ville d'Italie proche de Naples en Italie. Plus petite que Pompéi, le site est assez réduit puisque les trois quarts environ de la ville sont encore enfouis sous la ville actuelle. Néanmoins la richesse des demeures vaut le détour, ainsi que la possibilité d'admirer, sur un promontoire haut de trente mètres, et à plusieurs dizaines de mètres du rivage actuel, l'ancienne plage et son port !

Comprendre[modifier]

On peut dire qu'Herculanum est, de bien des façons, un lieu de visite plus intéressant que Pompéi. Entouré de roche volcanique, le site donne une idée beaucoup plus claire de la force de l'éruption. Tandis qu'à Pompéi les toits s'effondrèrent sous le poids de la cendre qui tombait, il n'y eut que quelques centimètres à Herculanum, causant peu de dommages. Par la suite, six coulées de boue bouillante (mélange de cendre et de gaz) se succédèrent puis se solidifièrent. Elles ensevelirent progressivement, de bas en haut, les bâtiments de la ville, entraînant relativement peu de dégâts. Le comblement rapide du site par ces coulées assura sa bonne conservation, empêchant les constructions de s'écrouler. La haute température de la première coulée carbonisa et assécha le bois des bâtiments. La restauration se poursuit : alors qu'un grand nombre des bois de construction ont été remplacés, une bonne partie des charpentes d'origine sont encore en place, bien que fortement calcinées. Enfin, la roche volcanique, ou tufo, a recouvert hermétiquement le site pendant 1 700 ans. Par conséquent, on peut voir de nombreux bâtiments bien conservés, beaucoup ayant leurs niveaux supérieurs encore intacts, ainsi que de remarquables fresques et mosaïques, aux sols comme aux murs.

Herculanum donne réellement une idée de la manière dont les anciens Romains vivaient. Pour le voyageur indépendant, il y a un autre avantage par rapport à Pompéi. Les rues encombrées autour de la zone archéologique (it. scavi) rendent l'accès impossible aux cars de tourisme. Ainsi, les visiteurs sont beaucoup moins nombreux à Herculanum qu'à Pompéi. Il est possible d'entrer dans les bâtiments sans avoir à se frayer un chemin parmi la horde des autres touristes, et d'explorer les ruines à loisir sans être submergé par les groupes de voyageurs. Cette zone couvre aussi une superficie beaucoup plus petite qu'à Pompéi et il est donc beaucoup moins épuisant de la visiter entièrement.

Aller[modifier]

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

Les thermes, extrêmement bien conservés, ainsi que, à l'est du site, un bassin, ou piscine, encore à demi enfouie sous trente mètres de boues volcaniques. Sentir toute cette masse au dessus de sa tête permet de bien comprendre l'importance du phénomène volcanique qui a frappé ce lieu.

Faire[modifier]

Marcher ! Admirer ! Nager!

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Campanie