Télécharger le fichier GPX de cet article
34.60776135.73661Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Kansai > Nara (préfecture) > Ikaruga

Ikaruga

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ikaruga
​((ja) 斑鳩)
Temples bouddhistes de Hōryū-ji
Temples bouddhistes de Hōryū-ji
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel

Ikaruga est une petite ville de la préfecture de Nara, dans la région du Kansai, dans le centre de l'île de Honshū, la plus grande du Japon. Elle est célèbre pour ses temples bouddhistes de Hōryū-ji et de Hokki-ji inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco sous l’appellation « Monuments bouddhiques de la région d'Horyu-ji ».

Comprendre[modifier]

Aller[modifier]

  • 1 Gare de Hōryūji (法隆寺駅 hōryūji-eki) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Elle se trouve sur la ligne Yamatoji, à 12 min de Nara, à 02 min de Ōji et à 23 min de Tennōji à Osaka. Le temple se trouve à 20 min à pied de la gare. Un bus fait le trajet toutes les 20 min.

Un bus direct relie également la gare de Ōji au temple.

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

Hōryū-ji à Tokyo

Si vous voulez voir une partie du Hōryū-ji sans avoir à y aller, le Musée national d'Ueno à Tokyo a un bâtiment entièrement dédié aux œuvres données par le temple.

Entrée du terrain du Hōryū-ji
Kondō (gauche), Gojūnotō (droite)
  • 1 Hōryū-ji (法隆寺) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires h - 16 h 30 (ou plus tard). Logo indiquant des tarifs 1 000 JPY. – Une petite ville s'est développé autour du temple de , littéralement le « Temple de la Loi Florissante ». Le temple remonte à 607. Il fut construit sur ordre du prince Shōtoku afin d'héberger l'image du Bouddha Yakushi (médecine) et fut le premier site du Japon à figurer au patrimoine mondial. Il comprend également les plus anciennes structures en bois au monde encore en place. le terrain du temple, large de plus d'un kilomètre, comprend pas moins de 20 portails et bâtiments désignés Trésors nationaux et Biens culturels importants. On peut diviser le terrain en deux parties: le temple de l'Ouest (西院 Sai-in) et le temple de l'Est (東院 Tō-in), la partie à l'ouest étant la plus ancienne des deux. La liste ci-dessous est dans l'ordre de l'itinéraire habituellement recommandé, démarrant du départ classique à la porte sud et finissant à l'extrémité Est du complexe.
    • Temple de l'Ouest
      • Nandaimon (南大門, « grande porte du Sud »)  – Cette entrée assez imposante remonte à 1438 et est classée « trésor national ».
      • Chūmon (中門, « porte intérieure »)  – Ce portail datant de la période Asuka marque l'entrée dans le sanctuaire intérieur à l'intérieur du Kairō (回廊, cloître). Les statues des gardiens Kongo-rikishi sur les côtés du portail sont les plus anciennes du Japon.
      • Kondō (金堂, « hall doré ») (dans le Kairō) – Cet édifice remonté au début VIIIe siècle} environ (fin de la période Asuka) et serait le plus ancien bâtiment en bois au monde. Il est également connu pour les statues et les fresques inestimables qu'il héberge. Attendez-vous à faire la queue pour rentrer.
      • Gōjūnotō (五重塔, « pagode de 5 étages ») (dans le Kairō) – Cette gracieuse pagode est la plus ancienne au Japon et un modèle souvent copié.
      • Daikōdō (大講堂, « grand hall d'enseignement ») (dans la partie Nord du Kairō) – Ce hall datant de l'époque Heian (990) est l'un des plus grand bâtiments du Hōryū-ji.
      • Daihōzōden (大宝蔵殿, « hall du grand trésor »)  – Un bâtiment moderne hébergeant une exposition permanente de certains biens accumulés sur plus d'un millénaire. Il contient de nombreux objets qui faisaient à l'origine partie du Hōryū-ji, dont le nationalement célèbre Kudara Kannon.
      • Tōdaimon (東大門, « grande porte de l'Est »)  – Cet imposant portail était autrefois une autre entrée du temple. De nos jours, il marque la séparation entre les moitiés Ouest et Est du complexe.
    • Temple de l'Est
      • Yumedono (夢殿, « pavillon du rêve »)  – Construit en 739 sur le site du bâtiment où le prince Shōtoku vécu. La statue Kuze Kannon à l'intérieur n'est exposée aux visiteurs que du 11 avril au 18 mai et du 22 octobre au 23 novembre.
    • Autres
      • 2 Temple Chūgū-ji (中宮寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des tarifs 500 JPY. – Un temple séparé juste au dehors de la pointe nord-est du complexe, à l'origine la résidence de la mère de Shōtoku et connu pour sa statue de Bodhisattva Miroku (le futur Bouddha). Le bâtiment où se trouve la statue est une construction moderne disgracieuse. Ce temple est la propriété d'une école bouddhiste distincte et demande de payer un ticket séparé.
À partir de là, vous pouvez marcher 05 min vers le sud jusqu'à la route principale et attraper un bus pour retourner à la gare.
  • 3 Hokki-ji (ou « Hōkiji »; 法起寺) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (dans un contrefort au nord-est de Hōryō-ji-en ; à 2 km à l'ouest de la gare de Yamato-Koizumi, à 1,5 km au nord-est de Hōryū-ji) – L'autre site du patrimoine mondial. La pagode à trois niveaux est d'origine (VIIe siècle) alors que le Kōdō (講堂, auditorium) est une reconstruction de 1694 et le hall Shōten-dō (聖天堂) a été reconstruit en 1863.
  • 4 Hōrin-ji (法輪寺, 法琳寺, 法林寺; ou Mii-dera: 三井寺, 御井寺) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Mii, à environ 1 km au nord de Hōryū-ji) – Un temple bouddhiste datant du VIIe siècle.
  • 5 Kofun de Fujinoki (藤ノ木古墳, fujinoki-kofun) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Un tumulus (kofun) du IVe ou du VIIe siècle. Le style de la tombe et les harnais qui y ont été trouvés parmi de nombreux objets laissent à penser qu'elle été directement liée à la Corée.

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

La plupart des visiteurs choisissent de venir sur une journée depuis Nara ou les autres villes alentours.

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Aux environs[modifier]

  • 1 Nara (奈良)  – La capitale de la préfecture et la capitale ancienne du Japon
  • Yamatokoriyama
  • Tenri
  • Sakurai
  • 2 Kashihara (橿原)  – Où se trouve Fujiwara-kyō (藤原京), un des lieux ayant précédé Nara en tant que la capitale du Japon.
  • 3 Yoshino (吉野)  – La zone de montagne, qui comprend une partie d'un autre patrimoine mondial de l'UNESCO, et les plus célèbres endroits où observer les cerisiers en fleurs au Japon.
  • Asuka


Cet article reprend du contenu de l'article Hokki-ji de Wikipédia (en). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Cet article reprend du contenu de l'article Hōrin-ji (Nara) de Wikipédia. Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Cet article reprend du contenu de l'article Kofun de Fujinoki de Wikipédia. Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Nara (préfecture)


Cet article reprend du contenu de l'article 斑鳩町 de Wikipédia (ja). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.