Télécharger le fichier GPX de cet article
35.62427134.80866Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Kansai > Hyōgo > Kinosaki

Kinosaki

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kinosaki
​((ja) 城崎)
Geta de Kinosaki Onsen
Geta de Kinosaki Onsen
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Localisation
Site touristique

Kinosaki était une ancienne ville ayant fusionné avec d'autre pour former celle de Toyooka, dans la préfecture de Hyōgo, dans la région du Kansai au Japon. Ce district, aussi connu sous le nom de Kinosaki onsen, est célèbre pour ses sources chaudes.

Comprendre[modifier]

Kinosaki fut une des premières villes à onsen au Japon. Les premières sources furent utilisées au VIIIe siècle et la ville est devenue depuis cette époque une destination bien connue pour les onsen. On dit qu'on aurait vu des cigognes panser leurs blessures dans les eaux thermales, et que l'eau de source thermale de Kinosaki aurait été connue pour ses vertus curatives depuis.

Si en journée les visiteurs ne dépareillent pas de ceux qu'on rencontre ailleurs, en soirée la plupart arboreront le yukata (kimono léger) et les geta (chaussures de bois traditionnelles) au bruit caractéristique que leur a prêté leur ryokan. L'ambiance y est encore plus décontractée et c'est un plaisir d'alterner entre bains, restaurant, magasins, glacier et autres.

Office de tourisme[modifier]

  • Office de tourisme de la Toyooka Logo indiquant un lien vers le site web  – Son site web offre également des informations sur les bains, les activités et autres.

Aller[modifier]

  • 1 Gare de Kinosaki-onsen (城崎温泉駅, kinosaki-onsen-eki) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Les deux itinéraires courants démarrent à Kyoto et Osaka/Himeji, les deux pouvant être fait en trains rapides, ou en plusieurs étapes en trains locaux.

  • Le JR Hamakaze Limited Express Logo indiquant un lien vers le site web  – circule entre la gare de Kinosaki-onsen et celle de Himeji (h 50), où vous pouvez changer pour un des fréquents trains Shinkansen qui y passent. Compter h depuis la gare d'Osaka (la gare Shinkansen de la ville étant celle de Shin-Osaka).
  • Ligne JR Hashidate  – Relie la gare de Nijō à Kyōto à celle de Kinosaki-onsen (h 15).

Il y a aussi des autocars quotidiens pour Kinosaki, mais le voyage en train est plus confortable et plus pittoresque (et donc le moyen de transport recommandé).

Il y a des consignes automatiques à la gare et le centre d'information des hôtels en face de la gare peut également garder votre bagage (payant).

Circuler[modifier]

La ville peut et devrait être parcourue à pied. Si vous êtes tout simplement trop détendu pour faire la promenade à pied jusqu'à la maison de bain suivante, vous pouvez également faire signe à un des rares taxis de la ville.

Il y a aussi d'excellents sentiers de jogging près de la rivière principale de la ville - la rivière de Murayama. Courir le long de la rivière et entre les rizières est un bon changement de rythme, si vous vous sentez trop coupable de vous être détendu toute la journée dans les sources chaudes.

Voir[modifier]

  • 1 Téléphérique de Kinosaki (城崎ロープウェイ, kinosaki rōpuwei) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (station de départ au bout du village, à un peu plus de 1 km de la gare) Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs jusqu'au sommet/à mi-parcours: 900 JPY/560 JPY aller-retour, 460 JPY/290 JPY aller simple; enfants: environ -50%. – Le sommet offre une vue assez agréable (mais pas indispensable) sur Kinosaki, la rivière et la mer au loin. À mi-chemin, à la station d'Onsen-ji, se trouve un temple et un musée d'art. Le sommet a également un petit temple. On peut redescendre à pied par un sentier, mais ce n'est pas particulièrement attrayant.

Faire[modifier]

Les principales attractions à Kinosaki sont les maisons de bains publics, au nombre de sept. Tous comprennent des consignes gratuites à clé. Les prix des bains pris individuellement sont assez élevés (comptez 600 JPY-800 JPY). Un passe d'une journée à 1 200 JPY (enfants 600 JPY) vous permet d'en profiter autant que vous voulez. On vous remettra un votre badge avec code-barre à valider à chaque entrée. Si vous séjournez dans un ryokan, ce passe sera sûrement compris dans le tarif. Dans ce cas, vous l'obtiendrez à votre arrivée au ryokan en milieu d'après-midi (ce qui rend moins attrayant une arrivée à Kinosaki dans la matinée). Votre ryokan vous fournira sûrement le nécessaire pour les bains (une petite serviette pour vous laver/se sécher grossièrement, une grande pour se sécher au vestiaire).

  • 1 Satono-Yu (さとの湯)  – C'est le premier établissement de bains que vous verrez en sortant de la gare. C'est aussi un des plus grands, offrant des bains intérieurs et extérieurs à genres séparés, ainsi que de généreux espaces de détente. Il y a aussi des bains de pieds gratuits juste à l'extérieur, hautement recommandés après une longue journée de marche ou tout simplement pour passer le temps en attendant le prochain train. Les bains en plein air offrent une belle vue sur la rivière de Murayama et les rizières environnantes, c'est à ne pas manquer.
  • 2 Jizo-yu (地蔵湯)  – Il se trouve à l'intérieur d'un intéressant bâtiment en béton avec de hauts plafonds et propose des bains publics et également des bains privatifs à louer.
  • 3 Yanagi-yu (柳湯) Logo indiquant des horaires à partir de 15 h. – Comme il n'est ouvert que l'après-midi, il vaut mieux visiter d'autres bains en premier. On dit que ses eaux sont particulièrement utiles pour guérir les blessures.
  • 4 Ichino-yu (一の湯)  – Il est salué comme le meilleur établissement de bains au Japon. Son style architectural et sa décoration bien pensée en font une maison de bain populaire (notamment auprès des touristes) et par conséquent très bondée.
  • 5 Goshono-yu (御所の湯)  – C'est peut-être le plus beau de tous les sept établissements, avec son jardin traditionnel et sa belle façade. Vous pourrez profiter à la fois de bains d'intérieur et de plein air très élaborés, qui sont particulièrement fascinants sous la neige.
  • 6 Mandara-yu (まんだら湯) Logo indiquant des horaires à partir de 15 h. – Avec une architecture inspirée des temples, le bain peut rappeler les temples bouddhistes que vous avez vu à Kyoto, mais à une échelle beaucoup plus petite.
  • 7 Kono-yu (鴻の湯)  – C'est le bain où les cigognes légendaires se seraient baignées pour panser leurs plaies. C'est le plus relaxant du lot.

Acheter[modifier]

  • De l'artisanat local.
  • Votre propre yukata (pour vous démarquer dans la foule)
  • Des snacks et des rafraîchissements faits maison à l'un des nombreux stands de la ville.

Manger[modifier]

Kinosaki est très connu pour ses produits de la mer, en particulier pour les crabes. On vous servira souvent des produits de la mer de saison si vous séjournez dans l'un des nombreux ryokans, ou vous pouvez essayer l'un des rares restaurants de la ville, la plupart de se focalisant sur les produits de la mer. Sachez que de nombreux restaurants ferment très tôt, alors prenez le temps de manger un peu plus tôt que d'habitude, si vous ne séjournez pas dans un ryokan où le dîner est inclus.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Il n'y a pas beaucoup d'izakaya dans le tronçon principal de la ville. Il est plus courant d'acheter des bouteilles de bière froides à déguster après une séance de bain ou lors du trajet entre les maisons de bain. Les ryokans servent également de l'alcool.

Se loger[modifier]

Il est fortement recommandé que vous séjourniez à Kinosaki dans l'un des ryokans traditionnels et magnifiquement préservés. Les tarifs standards des ryokans incluent le petit déjeuner et le dîner, mais vous pouvez également trouver certains ryokans qui proposent uniquement la chambre pour réduire les coûts, étant donné que la plupart des ryokans ne sont pas bon marché.

Il y a des hôtels dans les alentours, mais le transport depuis et vers la ville peut être un problème si vous ne conduisez pas.

Communiquer[modifier]

Aux environs[modifier]

  • Amanohashidate (à h 30 en train en prenant la ligne JR San-in jusqu'à Toyooka, puis un train de la Kyoto Tango jusqu'à Amanohashidate) – Dont la bande de sable fait partie des trois plus célèbres vues du Japon.
  • Himeji (en h 45 avec des quelques trains limited express quotidiens) – Célèbre pour son château d'origine, peut-être le plus beau du Japon.
  • Tottori  – Et ses fameuses dunes de sable.
  • Osaka  – La 2e grande métropole du pays.
  • Kyoto  – La plus importante ville du Japon au niveau du patrimoine traditionnel.
Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Hyōgo


Cet article reprend du contenu de l'article 城崎町 de Wikipédia (ja). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.