Télécharger le fichier GPX de cet article
48.128-1.96Map mag.png
Eurasie > Europe > France > Nord-Ouest de la France > Bretagne > Ille-et-Vilaine > Montfort-sur-Meu

Montfort-sur-Meu

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Montfort-sur-Meu
Mairie de Montfort.JPG
Informations
Pays
Régions
Altitude
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Montfort sur Meu est une ville qui compte aujourd'hui 4 000 habitants.
Elle est le chef-lieu d'un canton qui comprend aussi Iffendic, Bédée, Talensac, La Nouaye, Pleumeleuc, Breteil et Saint-Gonlay. Située en Ille-et-Vilaine et plus précisément en Pays de Montfort, cette ancienne cité médiévale et ancienne sous-préfecture a gardé de nombreuses traces architecturales de son riche passé, encore visible aujourd'hui.

Comprendre[modifier]

L'origine de Montfort-Sur-Meu date de la Préhistoire, puisque l'on retrouve les traces des tous premiers habitants notamment avec des allées couvertes et des menhirs visibles dans la forêt de Montfort.

Mais c'est au XIe siècle que la ville de Montfort se développe, lors de la construction du premier château.
Par la suite, l'édifice est ravagé par plusieurs guerres. De 1376 à 1389, la forteresse est reconstruite par Raoul VIII, elle est entourée de quatre tours d'angles (elle sera détruite en 1627). La ville est consolidée par des murailles.
Les habitants entraient dans la ville par trois portes ; la porte Saint-Jean, la porte de Coulon et la porte Saint Nicolas. La ville close était bordée de trois faubourgs : Saint-Jean au nord-ouest, Saint-Nicolas à l'est et Coulon au sud ; d'où les noms des portes de la ville.

Aujourd'hui, Montfort-Sur-Meu a gardé les vestiges de son passé médiéval.
Il reste aujourd'hui, des maisons du XVIe siècle (Rue de la Saulnerie), les traces de la porte Saint-Jean (XIVe siècle), les vestiges de l'ancien châtelet (XIVe siècle).
Du château médiéval subsiste la tour de Papegaut (XIVe siècle) qui abrite maintenant l'écomusée du Pays de Montfort.

Mais Montfort-Sur-Meu garde aussi les traces d'un passé religieux avec plusieurs bâtiments religieux ; chapelle saint-Jean, église Saint Louis Marie Grignion, ancien couvent des Ursulines (aujourd'hui la mairie), le cloître et le portail de l'abbaye Saint-Jacques de Montfort, mais aussi la maison natale de Saint Louis Marie Grignion (Rue de la Saulnerie).

Aller[modifier]

En voiture[modifier]

En avion[modifier]

  • Aéroport de Rennes-Saint Jacques Logo indiquant un lien vers le site web

En train[modifier]

  • Gare SNCF de Montfort sur Meu Logo indiquant un lien vers le site web  – Liaisons directes depuis Rennes.

En autocar[modifier]

Bus Illenoo [1], communes du Pays de Montfort desservies :

ligne 1 : Talensac
ligne 2 : Breteil, Iffendic, La Nouaye, Montfort-sur-Meu
ligne 7a : Bédée
ligne 7b : Bédée, Pleumeleuc
ligne 12 : Bédée

Gare routière de Rennes

Voir[modifier]

Montfort-Sur-Meu, ancienne ville médiévale, garde les vestiges de son passé.

  • Office de Tourisme du Pays de Montfort (L'orée pourpre de Brocéliande) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien facebook 4, place du tribunal, Logo indiquant un numéro de téléphone +33 2 99 09 06 50, courriel :  – propose de découvrir l'histoire de la ville en utilisant des guides GPS audio ou encore une carte touristique pour suivre un circuit balisé par des panneaux d'informations.
  • Écomusée du Pays de Montfort – Propose de découvrir l'histoire du Pays de Montfort selon les époques, à travers des expositions qu'elles soient temporaires ou permanentes

Le patrimoine religieux[modifier]

Saint Louis Marie Grignon de Montfort a vécu à Montfort. Il subsiste aujourd'hui l'église Saint-Louis-Marie-Grignon, trois chapelles, et une abbaye :

  • 1 Abbaye Saint-Jacques de Montfort Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Monument classé ou inscrit au titre des monuments historiques en France Fondée par Guillaume 1er de Montfort en 1152.
  • Chapelle Saint-Joseph – Elle fût construite en remplacement de l'ancienne église paroissiale Saint-Jean. Celle-ci fût détruite en 1851.
  • Chapelle Saint-Lazare – Au début du XVIIIe siècle, la chapelle Saint-Lazare fût restauré par Saint Louis-Marie Grignion de Montfort lorsqu'il s'installe à Saint-Lazare.
  • 2 Église saint Louis Marie Grignon Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Monument classé ou inscrit au titre des monuments historiques en France Elle est dédiée à Saint Louis Marie Grignon et date du XIXe siècle. Elle est d'inspiration italienne avec son clocher en forme de campanile qui abrite la statue du Saint, natif de Montfort-Sur-Meu.

Le patrimoine historique[modifier]

  • Enceinte de la cité médiévale – Pour protéger les Marches de Bretagne, les ducs mènent une politique de fortifications des grandes villes. En 1376, Raoul VIII obtient une autorisation pour transformer le château en véritable forteresse défensive. Autour du château se développe alors une grande enceinte composée de tours et de 3 portes. Il subsiste aujourd'hui la Tour du Papegault, la Tour du Pas d'Âne, la tour du Capitaine et des portions de l'ancienne fortification. Les vestiges de l'ensemble fortifié figurent aux Monuments Historiques Monument classé ou inscrit au titre des monuments historiques en France.
  • Tour du Papegault – Monument classé ou inscrit au titre des monuments historiques en France La tour du Papegault, date de la fin du XIVe siècle. C'est l'élément le mieux conservé de la cité médiévale de Montfort-Sur-Meu et le plus représentatif. La tour doit son nom "Papegault" à un concours donné aux archers et arbalétriers où la cible était un oiseau multicolore. Au XIXe et XXe siècle la tour devint une prison. Depuis 1984, elle abrite l'écomusée du Pays de Montfort. La tour du Papegault est inscrite au Monument Historique.
  • Hôtel Montfort Communauté – Au XVIIIe siècle cet imposant bâtiment était un hôtel particulier de la famille Juget, une famille de notable qui s'y est installée en 1777. En 1857, c'est la sous-préfecture qui s'y installe jusqu'à sa suppression en 1926. Au cours du XXe siècle, l'hôpital de Montfort-Sur-Meu installe une annexe. En 2002, c'est Montfort Communauté qui achète le bâtiment et le restaure.
  • Centre Culturel de "l'Avant-Scène" – En 1914, débute la construction d'une salle des fêtes pour s'achever après la guerre. Le bâtiment a aussi accueilli le premier cinéma de la ville qui pouvait recevoir 400 personnes. Aujourd'hui, l'édifice est un centre culturel qui propose de multiples spectacles tout le long de l'année.
  • Maisons anciennes du Centre Ville – On retrouve aujourd'hui des dizaines de maisons dont la date de construction est situé entre 1550 et 1650. Elles sont situées dans les rues les plus anciennes de la ville comme par exemple: rue de la Saulnerie, rue de l'Horloge, place de la cohue, rue de Gaël.
  • Moulins et "Planches" sur le Meu Rue du  – on peut apercevoir un ancien moulin qui date de 1884. Il était aussi équipé à l'époque d'une passerelle nommée les "Planches" qui enjambait le Meu et permettait de rejoindre la ruelle des Moulins.
  • Séchoir et bains publics – Le bâtiment date probablement de la fin du XIXe siècle. Il abritait dans la partie inférieure des cabines de bains publics et un espace réservé à des chaudières. L'étage protégé de lattes en bois, était destiné au séchage du linge nettoyé par les lavandières.
  • Mairie (ancien couvent des Ursulines) – La mairie est aujourd'hui établie dans l'ancien couvent des Ursulines, qui s'étaient installées à Montfort en 1639.
  • Tribunal d'instance – En 1799, Montfort devient le siège d'une sous-préfecture et d'un tribunal d'arrondissement. Il est construit entre 1832 et 1834. Une rupture est marqué entre les anciennes maisons datant de la cité médiévale et le tribunal, car celui-ci tourne délibérément le dos à cette ville médiévale.

Les sites et espaces naturels[modifier]

  • Forêt de Montfort-sur-Meu – La forêt couvre une centaine d'hectares, dont 40 hectares sont sur le secteur du Bois de Saint-Lazare. Plusieurs sentiers de randonnée sont balisés et permettent de parcourir ce massif boisé, à pied, à cheval et pour certains sentiers, à VTT.
  • Parc municipal – Au XIXe siècle, Edouard Guicheteau, (maire de la ville de Montfort-Sur-Meu avant 1871) à racheté à titre privé, les anciennes prairies du thabor, possession du prieuré Saint Nicolas. il a ensuite aménagé un jardin à l'anglaise. Il a fait dévié le Garun pour assurer la circulation de l'eau et fait planter des ifs et des conifères exotiques. En 1950, le jardin est racheté par la commune et ouvert au public. Les anciennes prairies restées sauvages sont alors aménagées en camping municipal.

Faire[modifier]

Montfort-Sur-Meu propose diverses activités à pratiquer :

  • Activités sportives
Canoë-Kayak
La Piscine "Océlia"
Des randonnées à pratiquer sur les sentiers botaniques et patrimoniaux
Des rallyes-vélo
  • Le Cinéma La "Cane"
    Le Cinéma la Cane propose la diffusion de films actuels.
Le centre culturel, installée dans un bâtiment du XXe siècle, Le centre culturel est très utilisé pour accueillir des spectacles, des musiciens, des conférences...
La visite avec guide GPS permet de visiter Montfort-sur-Meu à travers une balade interactive. L'outil permet de réaliser la visite seul, en famille ou en mini-groupe grâce à des animations visuelles et sonores déclenchées automatiquement.

Le circuit dure h et vous emmène à la découverte de la cité médiévale de façon simple et ludique.

Ce sentier, constitué de 2 boucles au cœur de la commune de Montfort, offre la traversée d'une diversité de milieux naturels (prairie humide, parc paysager, mare, rives, chemins creux, paysage bocager, bois). Des panneaux expliquent l'intérêt historique, floristique et faunistique des différents lieux traversés. Le circuit met aussi en valeur la vie quotidienne locale en évoquant les savoir-faire artisanaux.
  • Parcours historique de Montfort (Montfort-sur-Meu)
Ce parcours, à découvrir à pied permet de comprendre l'évolution et le développement de la cité, du Moyen Âge à aujourd'hui. Trente panneaux d'interprétation sont disponibles sur le parcours.
  • Circuit découverte de Montfort (Montfort-sur-Meu)
Le circuit pédestre illustré par de nombreuses photos permet d'apprécier le patrimoine bâti tout en se promenant (circuit de 2/3 km).
Livret en vente à l'écomusée et l'office de tourisme du Pays de Montfort.
  • Visite guidée pédestre de Montfort (Montfort-sur-Meu)
Le parcours médiéval permet de découvrir les vestiges des fortifications et de comprendre le fonctionnement de Montfort au Moyen Âge.
La visite dure environs h 30.
  • Rallye vélo en Pays de Montfort
Ce circuit vélo de 25 km permet de découvrir la campagne du Pays de Montfort, en traversant Montfort-sur-Meu, Iffendic et Saint-Gonlay. Cet itinéraire offre de superbes vues panoramiques sur la vallée du Meu, riche en patrimoine historique et architectural. Si vous désirez ajouter à cette balade une touche ludique, un jeu sous forme de questionnaire transforme ce circuit en rallye.
Livret en vente à l'écomusée du Pays de Montfort.

Manger[modifier]

  • La Perle des Rizières Logo indiquant des horaires Fermé le Dimanche midi, le Lundi et le Mardi midi.. Logo indiquant des tarifs Menu à partir de 7,5 . – Restaurant installé dans une maison à colombage. Cuisine asiatique et spécialités vietnamiennes. Plats végétariens sur demande.
  • La Golotte (À deux pas de la tour médiévale du Papegaut) Logo indiquant des horaires Fermé le Lundi soir, Mardi Soir et Mercredi Soir. Ouvert 7/7j en Juillet et août.. Logo indiquant des tarifs Menus à partir de 9,5 . – Crêperie, spécialités de galettes au blé noir au sarrasin breton et des crêpes de froment et produits locaux. Terrasse ensoleillée ou chauffée, au bord de l'eau. Formule Grill et salades.
  • Arriba Pizza Logo indiquant des horaires Fermé le Lundi soir, Jeudi soir et le Dimanche. – Pizzeria, grill.
  • Restaurant de l'Ouest (centre ville de Montfort) Logo indiquant des tarifs Menus à partir de 9,6 . – cuisine variée et spécialités maisons

Boire un verre / Sortir[modifier]

  • Le Galop'1 place cohue
  • Le Papegaut 28 rue saint Nicolas
  • OHP Bar 2 rue de la gare
  • L'Arc-En-Ciel 1 rue Talensac

Se loger[modifier]

  • Le Relais de La Cane 2, rue de la Gare 35160 Montfort-Sur-Meu Logo indiquant des horaires Fermé le Mardi. Logo indiquant des tarifs Chambre double à partir de 39 , Menus de 9,6  à 24,5 . – 13 chambres, Restaurant Bar, Parking, terrasse, WIFI, hébergement sur place.
  • Camping du Pré du Thabor Place Saint Nicolas 35160 Montfort-Sur-Meu (à 800 m de la gare SNCF) Logo indiquant des horaires Ouvert du 1er avril au 15 octobre. Logo indiquant des tarifs Tarif/jour (2 adultes emplacement, voiture) :8,25 . – Camping semi-ombragé en plein centre ville à côté du parc municipal. Camping très calme, près d'une rivière, commerces à proximité. 28 emplacements.

Aux environs[modifier]

Stars305.svg
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Ille-et-Vilaine