Télécharger le fichier GPX de cet article
940

De Wikivoyage
Aller à la navigation Aller à la recherche

Parc national d'Awash
pas de légende
Information
Pays
Catégorie UICN
Localisation

Le parc national d'Awash est un parc national d'Éthiopie

Comprendre[modifier]

Le parc national d'Awash se situe à 225 km d'Addis-Abeba. Crée en 1966, il couvre une surface de 756 km2. Il abrite une faune nombreuse de grand mammifère et 400 espèces d'oiseaux dans un environnement de savane piquetée d'acacias. Vous y verrez notamment des Oryx, Koudous, Gazelle de Soemmerring et Dik-Dik. C'est le parc le plus proche d'Addis et un week-end suffira pour une sortie.

  • Cartographie:
    • EMA Logo indiquant un lien vers le site web  – 1/50 000
      • SABURE 0939 D4
      • AWASH ARBA 0940 C3
      • METEHARA 0839 B2
      • AWASH 0840 A1

Aller[modifier]

Par la route Addis – Djibouti. L'entrée est bien visible de la route, à une trentaine de km de Metahara sur votre droite. D'Awash, 8 km.

Il y a bien un train qui passe à Métahara comme à Awash. Mais à part l'ascension du Fantalé depuis Métahara, il n'est pas autorisé de circuler à pied dans le parc.

Circuler[modifier]

En véhicule donc, puisque c'est obligatoire. 4X4 plus que conseillé, en particulier si vous comptez visiter autre chose que la plaine. Indispensable en saison des pluies.

Il est possible de rejoindre le bord du cratère du Fantalé en véhicule depuis l'entrée Ouest du parc. Sachez que la piste est aussi difficile que mal tracée. De plus, les acacias et autres buissons épineux vous rappelleront très vite que la peinture d'une voiture peut être aisément rayée. Les loueurs de voiture le savent et font tout pour dissuader leur client de tenter l'aventure. À éviter donc.

Voir[modifier]

Les animaux bien sûr. Le parc en est riche et vous pourrez les voir assez aisément. Les vedettes sont d'abord les grands mammifères, comme les Oryx, Koudous, Gazelle de Soemmerring et Dik-Dik. Vous y verrez aussi des babouins, un groupe vivant près de la maison du parc, les groupes plus timides seront plus difficiles à voir. Mais, on peut s'en réjouir où le déplorer, vous ne verrez pas de lions et autres félins. À part celui qui est en cage à la maison du parc, il n'y en a pas dans la région.

L'autre attraction du parc sont les oiseaux, et nombreux sont les amateurs qui y séjournent dans le seul but de les observer. 350 à 400 espèces y vivent. Entre autres vautours, Euplectes ignicolores (très colorés), guêpiers carmins...

Une dernière raison de visiter le parc d'Awash sont ses paysages. On peut schématiquement diviser le parc en trois catégories de paysages. Au sud, le canyon de l'Awash et ses célèbres et impressionnantes chutes. Au Nord, le volcan (éteint) Fantale, son paysage panoramique et ses fumerolles au fond du cratère. Et entre les deux, le plateau de savane enfin avec les sources chaudes de Filhoua (qui veut dire... source chaude!).

Faire[modifier]

Le parc n'étant qu'à 270 km d'Addis Abéba, c'est une destination toute indiquée pour un week-end. Le minimum est trois demi-journées. La route ne pose pas de problème particulier en dehors des bouchons à l'entrée/sortie d'Addis, route du Sud oblige.

Sur place s'offrent à vous:

  • Le circuit "classique" du parc:

De l'entrée du parc, suivez la piste principale en direction du Sud-Ouest jusqu'à la maison du parc. De là, toujours vers le sud, tourner au carrefour (gorges/bivouac) à gauche puis faire une centaine de mètres. Le "parking" est assez évident. Visitez les chutes à pied, puis reprenez en véhicule la direction de la maison du parc. Juste après avoir passé le carrefour (gorges/bivouac) vous trouverez une patte d'oie, prenez la branche de droite et suivez la piste jusqu'à un carrefour (10 km), prendre à droite jusqu'au lodge. Du lodge, reprendre la piste et au carrefour, prendre à droite pour retourner à l'entrée du parc.

  • L'ascension du Fantale
  • La visite des sources d'eau chaude
  • Les bivouacs

Acheter[modifier]

Vous trouverez des couteaux Afars en vente à l'entrée du parc 200/300 birrs. Sorti de cela, pas grand-chose.

Manger[modifier]

Il y a un bar/restaurant au bord du canyon, le Karayou Lodge. Il est possible d'y manger correctement (omelette, pâtes, injera suivant disponibilité).

Boire un verre / Sortir[modifier]

Au Karayou Lodge.

Se loger[modifier]

Il est possible de bivouaquer sur des emplacements définis. Un ou plusieurs rangers sont obligatoires dans ce cas là. Se renseigner à la maison du parc. Le Karayou Lodge offre aussi des possibilités de dormir dans des caravanes. Celles-ci sont antédiluviennes et ont été "restaurées" en 2007 par...l'ajout d'une toiture en tôle. En outre, c'est cher pour ce que c'est. À éviter donc. Sinon le plus simple est de rejoindre Awash et son célèbre "buffet de la gare" ou Metahara. Ces deux villes situées à une dizaine de kilomètres à l'extérieur du parc offrent un choix suffisant d'hôtels basiques mais corrects.

Aux environs[modifier]

Vers Awash si vous n'y avez pas passé la nuit. Au delà, vers Djibouti, vous pouvez tenter le Bilen Lodge en pays Afar (50 km d'Awash dont 10 de piste). Vers Harar, le marché d'Atsbe Teferi merite une halte.

Vers Addis, Nazareth/Adama et Sodéré et ses sources thermales sont les options qui s'offrent à vous.


Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de ce parc est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Éthiopie