Télécharger le fichier GPX de cet article
-15.578450.1553Map mag.png

De Wikivoyage
Aller à la navigation Aller à la recherche

Parc national de Masoala
Lowland rainforest, Masoala National Park, Madagascar.jpg
Information
Pays
Région
Catégorie UICN
Administration
Mer
Cours d'eau
Superficie
Localisation
Site officiel

Masoala, situé en grande partie dans la province d'Antsiranana pour une petite partie dans la province de Toamasina, est le plus grand parc national de Madagascar. C'est surtout la dernière grande forêt primaire de Madagascar qui témoigne de ce qu'était l'île avant que l'humain ne la déboise. Les scientifiques du "radeau des cimes" autour du botaniste Francis Hallé y ont consacré une longue étude en 2 000. On y voit des arbres monuments et lla biodiversité y est exceptionnelle ! Littéralement, c'est "la forêt qui tombe dans la mer" car les sommets proches de l'eau culminent à 1 000 m. C'est une immense forêt tropicale humide ou "rainforest" qui partage une profusion animale et botanique. Ne pas oublier les humains qui y habitent et vivent très isolés pour le plus grand bonheur des trekkeurs. C'est aussi là que l'on peut observer les baleines car la baie d'Antongil dispose d'une alimentation fabuleuse en plancton sur des fonds à 60 m qui permettent aux baleines Mégaptères de faire les petits et de les accompagner dans leur croissance avant de rejoindre l'océan. Trois noms devraient déclencher votre curiosité : L'eurycère de Prévost (Euryceros prevostii) pour la catégorie oiseaux, le vari roux (Varecia rubra) pour les lémuriens et l'étoile de Madagascar (Angraecum sesquipedale) pour les orchidées...

Comprendre[modifier]

Le parc national est composé de plusieurs parties :

  • terrestres : 2 255,8 km2
    • Masoala stricto sensu : 2 250,6 km2 (dont 2 128,89 km2 Logotype du Patrimoine mondial)
    • Nosy Mangabe : 5,2 km2
  • marines : 100 km2
    • Tampolo : Logotype du Patrimoine mondial
    • Masoala :
    • Tanjona :

Aller[modifier]

C'est peu dire d'affirmer que Maroantsetra et le parc national de Masoala sont enclavés. Y venir est une véritable expédition car :

  1. La route nationale 5 (RN5) n'a de route nationale... que le nom. Cet itinéraire est une épreuve, pour le 4x4 et pour les passagers ! Bien peu choisissent cette solution, à moins d'utiliser un VTT (et d'être courageux) ou de voyager en taxi-moto mais avec les risques de chutes.
  2. Le bateau : Deux petits bateaux sans aucune sécurité assurent la desserte "pas cher" de Maroantsetra depuis Soanirana-Ivongo et Toamasina.
  3. L'avion : Tsaradia dessert de manière erratique l'aérodrome de Maroantsetra soit en vol direct Tana - Maroantsetra, soit depuis Sambava soit depuis Toamasina. Attention ! les vols sont parfois annulés, modifiés et les passagers débarqués sans ménagement.

Circuler[modifier]

Le cap Masoala est une péninsule de l’est malgache très enclavée. Exclusivement recouverte de forêts ancestrales et entourée par une mer turquoise, elle est le terrain de jeu privilégié des trekkeurs en mal d’authenticité ! La forêt primaire est ici une réalité "palpable", c’est pourquoi les équipes de scientifiques du monde entier viennent y séjourner pour enrichir leurs connaissances depuis la mission "radeau des cimes". Masoala mérite vraiment sa réputation de : "forêt qui tombe dans la mer". L’itinéraire est une progression qui part de la forêt dégradée par l’homme pour ensuite pénétrer dans des secteurs intacts. Plusieurs options de trekkings sont envisageables :

  1. La traversée de Maroantsetra à Antalaha par la baie de Navana et le col (900 m) qui mène au village d'Ampokafo et Marofinaritra. Compter 4 à 5 jours pour environ 126 km. L'itinéraire traverse de beaux villages et paysages de rizière mais reste en lisière de la grande forêt qu'il évite.
  2. Faire des boucles dans la grande forêt au coeur du parc national : Il faut alors traverser la baie d'Antongil en bateau pour rejoindre la zone de Tampolo, près du village d'Ambodiforaha. C'est la partie la plus facile à atteindre et à visiter. Depuis les 5 lodges qui se suivent le long de la plage des boucles pédestres de 2 - 4 - 8 heures. Ne pas oublier le parc marin de Tampolo et ses "tsingy marins" remarquables.
  3. Le "petit trek" pour lequel il faut traverser la baie d'Antongil en bateau dans toute sa longueur pour rejoindre le cap Masoala et son village. De là, la piste conduit en 3 grandes étapes de 6 à 8 h de marche au village d'Ambodiforaha déjà cité duquel vous pouvez faire les boucles du circuit n°2 et rentrer à Maroantsetra en bateau.
  4. Le "grand trek" pour lequel il faut disposer d'une dizaine de jours. Le sens Nord - sud est préférable. On part d'Antalaha au nord pour rejoindre en taxi-brousse ou en taxi-moto le village de cap-est. Ensuite, 4 grosses étapes de marche vous mènent au village de Cap Masoala. Il ne vous reste plus qu'à emprunter le circuit n° 3 déjà cité.

Voir[modifier]

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

  • 1 Chez Arol Ambodiforaha
  • 2 Lodge Hippocampe Ambodiforaha – Partie lodge de l’hôtel Hippocampe de Maroantsetra.
  • 3 Masaola Forest Lodge Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien facebook Ambodiforaha, Logo indiquant un numéro de téléphone +261 32 0541587
  • 4 Tampo Lodge Ambodiforaha (Plage de Tampolo)
  • 5 Masoala écolodge (Babin Luc) Logo indiquant un lien vers le site web village de cap Masoala (à la pointe de la baie d'Antongil), Logo indiquant un numéro de téléphone +291 32 7726642, courriel : Logo indiquant des tarifs 140 000 MGA la nuit. – Le lodge est situé à la pointe de la baie d’Antongil, éloigné de tout, à 7 jours à pied de la première route depuis Maroantsetra ou Antalaha. La liaison en bateau s’impose, elle permet d’apprécier les paysages du littoral, car Masoala, c’est la « forêt qui tombe dans la mer ». Le retour à pied ou en kayak de mer est très apprécié par nos visiteurs. La vocation de cet écolodge est de servir de base confortable pour les amateurs d’authenticité malgache, de biodiversité et d’aventure, qui viennent découvrir notre environnement exceptionnel : les deux parcs marins et le parc terrestre, mais aussi et surtout la population amicale et facile d’accès. L’expression « immersion villageoise et communautaire » prend ici tout son sens, sans exagérer.

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de ce parc est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Madagascar