Aller au contenu

Télécharger le fichier GPX de cet article
46.095-75.673889
De Wikivoyage

Parc régional du Poisson-Blanc
Information
Pays
Région
Catégorie UICN
Administration
Superficie
Localisation
Site officiel

Le Parc régional du Poisson-Blanc a été constitué en 2008 et est situé au lac du Poisson-Blanc (désigné "réservoir du Poisson-Blanc"). Ce parc régional s'étend dans la localité de Notre-Dame-du-Laus, dans la municipalité régionale de comté (MRC) d'Antoine-Labelle, dans la région administrative des Laurentides, en la province de Québec, Canada.

Comprendre[modifier]

L'administration de ce parc régional est sous l'égide de la Corporation du Parc du Poisson-Blanc, laquelle est mandatée par la MRC Antoine-Labelle et par la municipalité de Notre-Dame-du-Laus. Cet organisme à but non lucratif a pour mission de voir au développement et à la gestion intégrée des ressources récréotouristiques à Notre-Dame-du-Laus.

Géographie[modifier]

Le parc régional du Poisson-Blanc est situé en bordure de la rivière du Lièvre (rive est du lac Poisson-Blanc), du côté ouest du village de Notre-Dame-du-Laus. Le lac Poisson-Blanc s'avère un réservoir généré par le barrage des Rapides des Cèdres, au fond de la Baie de la Lièvre, sur la rivière La Lièvre. Ce barrage est situé à 2,7 km en amont du pont du village de Notre-Dame-du-Laus, qui enjambe la rivière La Lièvre.

Le pavillon d'accueil du Bastion est situé sur une presqu'île à l'ouest du village de Notre-Dame-de-Laus. Les utilisateurs peuvent aussi accéder au réservoir du Poisson Blanc par le sud (Bowman/Delhom). Les excursionnistes peuvent louer leur embarcation légère de plaisance à la base extérieure Air-Eau-Bois ou encore apporter leur propre embarcation.

Histoire[modifier]

Dès 2002, le projet de créer un parc régional à Notre-Dame-du-Laus est lancé. Finalement, la Corporation du Parc du Poisson Blanc a été constituée en 2005. Un plan d'aménagement des îles du lac Poisson-Blanc a été conçu en vue de l'exploitation des îles pour fins récréatives.

En 2006-2007, cet organisme a embauché trois techniciens afin d'organiser le nettoyage du réservoir du Poisson Blanc et coordonner l'implication de bénévoles. Ce déploiement de nettoyage des berges s'est effectué en collaboration notamment avec la base extérieure Air-Eau-Bois. De nombreuses corvées communautaires ont permis d'enlever environ deux tonnes de déchets laissés sur les îles par des activités humaines non surveillées. Dans une perspective de propreté, des latrines ont été installées sur plusieurs îles.

Le Parc Régional du Poisson Blanc est officiellement constitué en 2008. La réservation des emplacements de camping sur les îles a commencé dès 2009. Depuis 2010, le parc offre des services de location de canots et de kayaks. Entre 2008 et 2012, les agents du parc ont organisé un système de supervision et de suivi des activités sur les îles du réservoir. En sus, le parc a aménagé environ 10 km de sentiers de randonnée à la Montagne du Diable (Devil's Mountain) située sur la rive ouest de la rivière du Lièvre. L'inauguration du pavillon d'accueil Le Bastien s'est effectuée au début de la saison 2012.

Informations touristiques[modifier]

Les visiteurs peuvent se renseigner à l'accueil à l'entrée du parc :

  • Parc régional du Poisson-Blanc (accueil) Logo indiquant un lien vers le site web 37 Chem. de la Truite, Antoine-Labelle, QC J0X 2M0 (l'accueil du parc est situé à 6 km du centre du village de Notre-Dame-du-Laus), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 819-767-2999 – Accueil du parc régional du Poisson-Blanc.

Activités récréotouristiques[modifier]

Ce parc régional est ouvert aux utilisateurs sur quatre saisons.

À partir du stationnement du secteur du lac Cuillèrier et celui de Rapide-du-Fort (rive ouest du réservoir des Sables), les utilisateurs ont accès à plusieurs sentiers de randonnée sillonnant la montagne Fort.

Le parc offre de magnifiques sentiers de randonnée sur les îles du lac Poisson-Blanc. Ces sentiers insulaires sont accessibles seulement avec une embarcation de plaisance. Sur les îles, à la fin de chaque itinéraire de randonnée, les randonneurs se retrouvent dans un coin de paradis avec des panoramas saisissants sur le réservoir du Poisson Blanc. En hiver, les utilisateurs peuvent y pratiquer la raquette.

De nombreux utilisateurs du parc s'adonnent à la pratique du canoë/kayak/sup-camping sur le lac Poisson-Blanc. Les adeptes d'activités nautiques peuvent ensuite faire une pause pour pique-niquer, se baigner ou se détendre au soleil sur les plages sauvages. Pour accommoder les utilisateurs, le parc propose un service de location de canots, kayaks et paddleboards à Bastien, pavillon d'accueil du parc, situé à Notre-Dame-du-Laus.

Aller[modifier]

En voiture[modifier]

Trajets jusqu'au village de Saint-Michel-des-Saints:

  • De Gatineau (99 km, h 26 min). Prendre la route 307 (ouest) en passant à Cantley, Wilson's Corner, Bowman, jusqu'à Val-des-Bois; prendre la route 309 (nord), en passant au village de Notre-Dame-du-Laus, jusqu'à l'accueil du parc régional du Poisson-Blanc.

Circuler[modifier]

Le chemin du Poisson-Blanc permet de relier le village de Notre-Dame-du-Laus (côté Est de la rivière du Lièvre) et la rive ouest du lac du Poisson-Blanc. Sur la rive ouest, les utilisateurs y trouvent notamment l'entrée du Sentier Desjardins.

Voir[modifier]

  • 1 Barrage des Rapides des Cèdres chemin du Poisson-Blanc Logo indiquant des tarifs gratuit. – Barrage retenant les eaux du Réservoir du Poisson-Blanc et du Réservoir aux Sables.

Faire[modifier]

Principales activités dans le parc[modifier]

Activités hivernales

En hiver, les raquetteurs peuvent s'aventurer dans le territoire du parc, selon les conditions de neige.

Activités estivales
  • Randonnées pédestres – Les promenades pédestres sur les plages ou les sentiers balisés permettent d'admirer le magnifique décor forestier et montagneux entourant le Réservoir. En bordure des sentiers, des haltes et des points de vue surplombant l'archipel permettent une pause aux randonneurs.
  • Navigation de plaisance – Les randonnées en embarcations de plaisance permettent l'accès aux diverses baies, presqu'îles et îles du réservoir.
  • Ornitologie – Des amateurs d’ornithologie, de mycologie ou des amants de la nature viennent régulièrement visiter ce parc régional.
  • Baignade – La baignade est populaire particulièrement à la plage du Fort et à la plage du Campion
  • Escalade – Le parc offre une diversité de type d'escalade.
  • Pêche – Le parc offre une diversité de type d'escalade.

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Campings[modifier]

  • Micro-refuges insulaires – Le parc offre la location de micro-refuges insulaires. Plusieurs amateurs de plein air pratiquent le canot-camping sauvage sur les îles.

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Respecter[modifier]

  • Règlement du parc
  • Sécurité dans le parc – Le niveau du réservoir peut varier significativement selon les saisons, les grandes pluies et la gestion du barrage.

Aux environs[modifier]

Routes via Parc régional du Poisson-Blanc
Sainte-Anne-des-LacsFerme-Neuve N  S  Notre-Dame-de-PontmainL'Ange-Gardien


Destinations limitrophes du Parc régional du Poisson-Blanc
  • 1 Bouchette Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité de la MRC Antoine-Labelle participant au programme "Les Fleurons du Québec". Principaux attraits: Parc des Bâtisseurs (doté notamment du Rocher des bâtisseurs arborant une plaque commémorative), Parc des Pionniers, musée "Petite école de rang", activités nautiques (cinq grands lacs, six lacs de moyenne grandeur et 10 petits lacs), golf du Domaine de l'Île Patry, le Village Majopial, le sentier et belvédère du lac Rond, sites patrimoniaux, la Route de l'eau vive (peintures rupestres)...
  • 2 Gracefield Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Gracefield est une ville de culture, de patrimoine, agrotourisme, de nature et de plein air. Elle offre diverses activités récréotouristiques: vélo, base de plein air, canot-camping, camps de jour, sports d'hiver, activités nautiques... Les visiteurs y trouvent notamment un camp de vacances, des chalets en location, des pistes de randonnées pédestres...
  • 3 Notre-Dame-de-Pontmain Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité de la MRC Antoine-Labelle, offrant plusieurs attraits au coeur de la nature (plus de 100 km navigables sur l'eau, des plages, des montagnes offrant des panoramas, des forêts luxuriantes et biboyeuses) et une panoplie d'activités de plein air en toutes saisons (activités nautiques, randonnées pédestres, cyclisme, observation de la flore et de la faune, golf, chasse, pêche, tennis, VTT/quad, motoneige, hockey, raquettes, traîneau à chiens...). Notre-Dame-de-Pontmain offre un quai public et une rampe de mise à l'eau.
  • 4 Notre-Dame-du-Laus Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une municipalité de la MRC Antoine-Labelle. Une municipalité de la MRC Antoine-Labelle. Située du côté Est de la rivière Gatineau, Notre-Dame-du-Laus a une vocation récréative: plusieurs sentiers et haltes, activités nautiques, parc régional du Poisson Blanc, Réserve faunique de Papineau-Labelle, deux plages, maison des arts et du patrimoine, infrastructures sportives et jeux, le centre des loisirs, le sentier glacé...
Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de ce parc est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques arriver, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Laurentides