Patrimoine mondial de l'UNESCO > Patrimoine mondial en Espagne

Patrimoine mondial en Espagne

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article recense les sites inscrits au patrimoine mondial en Espagne.

Comprendre[modifier]

Liste[modifier]

Site Type Critère Description Illustration


Alhambra, Generalife et Albaicin, Grenade Culturel (i)(iii)(iv) Dominant la ville moderne construite dans la plaine, l'Alhambra et l'Albaicin, situés sur deux collines adjacentes, constituent la partie médiévale de Grenade. À l'est de la forteresse et résidence de l'Alhambra s'étendent les merveilleux jardins du Generalife, ancienne demeure champêtre des émirs qui régnaient sur cette partie de l'Espagne aux XIIIe et XIVe siècles. Le quartier résidentiel de l'Albaicin conserve un riche ensemble d'architecture vernaculaire maure dans laquelle l'architecture andalouse traditionnelle se fond harmonieusement.  


Architecture mudéjare d’Aragon Culturel (iv)    


Art rupestre du bassin méditerranéen de la péninsule Ibérique Culturel (iii)    


Cathédrale de Burgos Culturel (ii)(iv)(vi)    


Centre historique de Cordoue Culturel (i)(ii)(iii)(iv)    


Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle : Camino francés et chemins du nord de l’Espagne Culturel (ii)(iv)(vi)    


Églises romanes catalanes de la Vall de Boí Culturel (ii)(iv)    


Ensemble archéologique de Mérida Culturel (iii)(iv)    


Ensemble archéologique de Tarragone Culturel (ii)(iii)    


Ensembles monumentaux Renaissance de Úbeda et Baeza Culturel (ii)(iv)    


Grotte d’Altamira et art rupestre paléolithique du nord de l’Espagne Culturel (i)(iii)    


La Cathédrale, l'Alcázar et l'Archivo de Indias de Séville Culturel (i)(ii)(iii)(vi)    


La Lonja de la Seda de Valence Culturel (i)(iv)    


Las Médulas Culturel (i)(ii)(iii)(iv)    


Monastère de Poblet Culturel (i)(iv)    


Monastère et site de l'Escurial (Madrid) Culturel (i)(ii)(vi)    


Monastère royal de Santa María de Guadalupe Culturel (iv)(vi)    


Monastères de San Millán de Yuso et de Suso Culturel (ii)(iv)(vi)    


Monuments d’Oviedo et du royaume des Asturies Culturel (i)(ii)(iv)    


Palais de la musique catalane et hôpital de Sant Pau, Barcelone Culturel (i)(ii)(iv)    


Palmeraie d’Elche Culturel (ii)(v)    


Patrimoine du mercure. Almadén (en Castille-La Manche) et Idrija (Slovénie) Culturel (ii)(iv)    


Paysage culturel de la Serra de Tramuntana Culturel (ii)(iv)(v)    


Paysage culturel d’Aranjuez Culturel (ii)(iv)    


Pont Vizcaya (Bilbao) Culturel (i)(ii)    


Remparts romains de Lugo Culturel (iv)    


San Cristóbal de la Laguna (Tenerife) Culturel (ii)(iv)    


Site archéologique d'Atapuerca (Castille-et-León) Culturel (iii)(v)    


Sites d’art rupestre préhistorique de la vallée de Côa (Portugal) et de Siega Verde (Castille-et-León) Culturel (i)(iii)    


1 Tour d’Hercule Culturel (iii) La Tour d’Hercule sert de phare et de repère terrestre à l’entrée du port de La Corogne, au nord-ouest de l’Espagne, depuis la fin du Ier siècle après J.C., date à laquelle les Romains construisirent le Farum Brigantium. La Tour, construite sur un rocher représentant déjà une altitude de 57 m, atteint les 55m, dont 34 correspondent à la structure du phare romain et 21 à la restauration dirigée par l’architecte Eustaquio Giannini au XVIIIe siècle et qui ajouta à la structure romaine deux formes octogonales. A la base, se trouve un petit bâtiment romain rectangulaire. Le site comporte aussi un parc de sculptures, ainsi que les pétroglyphes du Monte dos Bicos datant de l’âge du Fer et un cimetière musulman. Les fondations romaines du phare ont été dégagées lors de fouilles menées dans les années 1990. De nombreuses légendes accompagnent l’histoire de la Tour du Moyen Age au XIXe siècle. C’est le seul cas de phare de l’Antiquité gréco-romaine véritablement conservé et toujours en activité. A Coruña - Torre de Hércules 02.JPG


Université et quartier historique d'Alcalá de Henares Culturel (ii)(iv)(vi)    


Vieille ville d'Ávila avec ses églises extra-muros (Castille-et-León) Culturel (iii)(iv)    


Vieille ville de Caceres Culturel (iii)(iv)    


Vieille ville de Saint-Jacques-de-Compostelle Culturel (i)(ii)(vi)    


Vieille ville de Salamanque Culturel (i)(ii)(iv)    


Vieille ville de Ségovie et son aqueduc Culturel (i)(iii)(iv)    


Ville historique de Tolède Culturel (i)(ii)(iii)(iv)    


Ville historique fortifiée de Cuenca (Castille-La Manche) Culturel (ii)(v)    


Œuvres d’Antoni Gaudí Culturel (i)(ii)(iv)    


Forêts primaires de hêtres des Carpates et d’autres régions d’Europe Naturel (ix) Le site est une extension transnationale des Forêts primaires de hêtres des Carpates et forêts anciennes de hêtres d’Allemagne (Slovaquie, Ukraine et Allemagne) qui s’étend désormais sur douze pays. Depuis la fin du dernier âge glaciaire, les Forêts de hêtres d’Europe se sont rapidement répandues à partir de quelques refuges isolés dans les Alpes, les Carpates, la Méditerranée et les Pyrénées en quelques milliers d’années, un processus qui se poursuit encore aujourd’hui. L’expansion réussie du hêtre s’explique par sa flexibilité et sa tolérance à différentes conditions climatiques, géographiques et physiques.  


Parc national de Doñana Naturel (vii)(ix)(x)    


Parc national de Garajonay Naturel (vii)(ix)    


Parc national de Teide Naturel (vii)(viii)    


Ibiza, biodiversité et culture Mixte (ii)(iii)(iv)(ix)(x)    


Pyrénées - Mont Perdu (Parc national d'Ordesa et du Mont-Perdu) Mixte (iii)(iv)(v)(vii)(viii)    


Légende des critères
(i) Représenter un chef-d’œuvre du génie créateur humain.
(ii) Témoigner d'un échange d'influences considérable pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l'architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification des villes ou de la création de paysages.
(iii) Apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue.
(iv) Offrir un exemple éminent d'un type de construction ou d'ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l'histoire humaine.
(v) Être un exemple éminent d'établissement humain traditionnel, de l'utilisation traditionnelle du territoire ou de la mer.
(vi) Être directement ou matériellement associé à des événements ou des traditions vivantes, des idées, des croyances ou des œuvres artistiques et littéraires ayant une signification universelle exceptionnelle.
(vii) Représenter des phénomènes naturels ou des aires d'une beauté naturelle et d'une importance esthétique exceptionnelles.
(viii) Être des exemples éminemment représentatifs des grands stades de l'histoire de la Terre.
(ix) Être des exemples éminemment représentatifs de processus écologiques et biologiques en cours dans l'évolution et le développement des écosystèmes.
(x) Contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique.
Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
Ces conseils de voyage sont utilisable. Ils présentent les principaux aspects du sujet. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Patrimoine mondial de l'UNESCO