Télécharger le fichier GPX de cet article
48.591666-2.546944Map mag.png

Eurasie > Europe > France > Nord-Ouest de la France > Bretagne > Côtes-d'Armor > Pléneuf-Val-André

Pléneuf-Val-André

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pléneuf-Val-André
ValAndre.jpg
Informations
Pays
Régions
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Bureau d'information touristique
Localisation
Site officiel

Pléneuf-Val-André est une ville de Bretagne en Côtes-d'Armor.

Comprendre[modifier]

Le Val-André est la station balnéaire proprement dite, créée à la fin du XIXe siècle par la construction progressive de villas le long d'une plage de 2,5 km ; la rue principale d'égale longueur s'étendant à une cinquantaine de mètres en arrière de la digue-promenade et accueillant dans sa partie médiane de nombreux commerces, un casino exploitant jeux, bars et restaurant, théâtre et cinéma, une grande chapelle (Chapelle Notre-Dame créée par les religieuses de Saint-Quay en 1890), ainsi que de nombreux terrains de tennis dans le parc de l'Amirauté (2 ha).

Selon Jules Herbert, la zone littorale était en 1860 dépourvue de la moindre habitation. L'Amiral Charner venait d'acheter un premier terrain en 1853, mais c'est à Charles Cotard qu'est attribuée la création du Val-André par l'achat dans ce but le d'une grande partie des dunes et terrains humides en bordure de mer. Une première voie parallèle est ouverte dans les dunes. La construction des villas a été longtemps encouragée par des prix très raisonnables ; trois francs le m² en 1896 !

Cette première opération était limitée au sud, les terrains acquis s'arrêtant au niveau de la rue des Mouettes actuelle. Le développement d'une deuxième tranche prit le relais de l'initiative de Charles Cotard en la prolongeant harmonieusement jusqu'aux terrains plus accidentés au niveau des Murs Blancs. La construction en 1894-1895 du Grand Hôtel, portant bien son nom, est l'élément notable de cette seconde phase.

Aller[modifier]

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

Faire[modifier]

  • 1 Casino Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia – Un premier casino avait été créé en 1883 dans une annexe de l'Hôtel de la Plage (Hôtel du Casino). C'est le qu'ouvre le casino du Val-André, La Rotonde, donnant sur la digue-promenade et proposant en plus des salles de jeux, une piste de danse et un restaurant-bar. Son bâtiment est imbriqué avec celui d'une salle de cinéma.
  • 2 Tennis – Le tennis a joué un rôle pendant plusieurs décennies dans l'attractivité de la station. Dans la première moitié du XXe siècle, plusieurs terrains existaient dans la partie nord, en contrebas de la rue Charles de Ganne, fréquentés par la bourgeoise locale. Lentement éliminés par la pression immobilière, les terrains aménagés progressivement dans les terrains de l'Amirauté prirent le relais pour satisfaire le public devenu nombreux après la démocratisation de ce sport dans les années 1960. Avec cette tradition et ces possibilités pratiques, le Val-André a régulièrement accueilli et accueille toujours des tournois (tournoi international en août) sur la dizaine de courts du parc de l'Amirauté et les deux tennis couverts du Complexe sportif du Pont-Gagnoux à l'est du bourg.
  • 3 Golf – Le golf de Pléneuf-Val-André est un 18 trous situé dans un cadre naturel exceptionnel (il est classé parmi les plus beaux d'Europe selon le guide Peugeot Golf Magazine U.S.), le long de la plage des Vallées.
  • 4 Sport nautique – La station possède depuis 1987 le label France Station Nautique. Les ports et les plages permettent toutes les activités nautiques de bord de mer, en partie sous la surveillance de professionnels présents dans trois postes de secours (un à la plage des Vallées). Plusieurs régates se déroulent de mars à septembre. Un centre nautique assure les formations nécessaires et fournit du matériel en location (catamarans, kayaks, planches à voile) ; il siège sur les hauteurs de Dahouët ainsi que dans le bâtiment ouvert en 2010 vers le port de Piégu ; il gère un centre de vacances nautiques pour les jeunes, en particulier à partir de la base nautique des Murs Blancs au sud de la grande plage du Val-André. Des sorties à la journée vers l'île de Bréhat sont organisées au départ de Dahouët d'avril à septembre, ainsi que des promenades sur la Pauline, gréement traditionnel de Dahouët, au large de la station. Pour les pilotes en herbe, un port miniature permet l'été de petites navigations sur l'étang de Dahouët en compagnie des canards et autres poules d'eau. Les plus jeunes peuvent aussi être encadrés sur la plage du Val-André par un club de plage.
  • 5 Piscine – La commune gère une piscine couverte ouverte toute l'année jouxtant le camping le plus proche de la plage principale, sur les Monts Colleux.
  • 6 Volley de plage – Chaque été, les volleyeurs - amateurs et professionnels - viennent nombreux sur les plages du Val-André, pratiquant principalement la formule du 3x3, à la différence de la formule olympique du 2x2. Plusieurs tournois y sont organisés, dont les Estivales de volley fin juillet, le plus grand tournoi européen de volley de plage en nombre de participants.
  • 7 Char à voile – Le char à voile qui se pratique à marée basse sur la plage de la Ville Berneuf à proximité du camping éponyme (vers Erquy) dispose d'un bâtiment propre depuis 2009.

Autres activités : pêches diverses (à pied ; au lancer ; en mer) ; randonnées ; deux boulodromes ; un centre équestre ; un site pour skate ; visites guidées ; discothèque et restaurations variées (les notoires Sucettes du Val-André, glaces, crêperies, etc.) ; shopping (souvenirs, cadeaux, vêtements d'été, etc.) ; galeries d'art ; animations musicales, sportives… bibliothèque et cyberespace à l'Espace socio-culturel du Tertre du Bourg ; visite du château de Bienassis, de l'exposition sur le patrimoine maritime à Dahouët, de la chapelle (et culte à l'église).

La salle polyvalente dite du Guémadeuc qui peut être louée et le terrain voisin accueillent des animations (cirques, expositions, vides-grenier, ventes aux enchères, etc.). Elle dissimule un petit étang dont le calme est parfois troublé un moment par les enjeux du boulodrome voisin.

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Les diverses possibilités existent sur la commune, recensées chaque année par l'office du tourisme (ouvert toute l'année) : locations (deux agences au Val-André) ; aire de camping-car à Dahouët ; hôtels au Val-André ; chambres d'hôtes ; trois campings ; centres de vacances ouverts toute l'année (classes de mer…) ; location de chalets (parc résidentiel) ; deux aires naturelles à Saint-Alban.


Communiquer[modifier]

Aux environs[modifier]

  • 1 Erquy Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – « capitale de la coquille Saint-Jacques ».
  • 2 Planguenoual Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Pigeonnier de Vaujoyeux Monument classé ou inscrit au titre des monuments historiques en France construit avant 1510.
  • 3 Saint-Cast-le-Guildo Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – station balnéaire sur la Côte d'Émeraude.


Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Côtes-d'Armor