Télécharger le fichier GPX de cet article
11.236111111111-74.201666666667Map mag.png
Amérique > Amérique du Sud > Colombie > Région caribéenne de la Colombie > Santa Marta

Santa Marta

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Santa Marta
2018 Santa Marta (Colombia) - Edifio de los Bancos en el Parque Simón Bolívar.jpg
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Localisation
Site officiel

Santa Marta est une ville de Colombie située au nord sur la côte des Caraïbes, capitale du département Magdalena. C'est la dernière plus grande ville sur l'EST de la côte caraïbe avant le Venezuela.

Comprendre[modifier]

Département Magdalena en rouge sur carte de Colombie.

C'est une région touristique et un port. La côte sud de la ville, centre touristique « El Rodadero », fait l'objet de nombreuses constructions d'immeubles modernes, en bord de plage, avec une sécurité renforcée.

Les riches colombiens ont acheté des appartements dans les nouveaux immeubles du centre touristique El Rodadero afin d'y passer quelques jours de vacances. Ces appartements sont souvent mis en location et étroitement surveillés.

Le touriste étranger se rend dans cette région le plus souvent pour visiter le parc Tayrona, le site historique Tayronaka, ou encore la cité perdue.

Aller[modifier]

Mieux vaut avoir réservé son logement ou son hôtel.
Transport en Colombie, le point de vue du routard.

N'oubliez pas que vous aurez une taxe à payer à l'aéroport avant d'embarquer. Il y a parfois des dispenses, n'oubliez pas de vous renseigner dès l'arrivée en Colombie.

En avion[modifier]

On peut arriver à Santa Marta par avion depuis de nombreuses villes notamment depuis Bogotá et Medellín.

En autocar[modifier]

Bus de nuit de Bogotá à Santa Marta en bus grand confort climatisé. Le voyage est long. À comparer au prix du transport en avion, il n'est pas certain que l'on y gagne.

De Carthagène ou Barranquilla il y a des bus Metrocar (verts et blanc) toutes les heures.

En voiture[modifier]

À déconseiller si vous n'êtes pas colombien.

Circuler[modifier]

Préférez le bus ou le taxi.
Ne prenez pas un taxi au hasard (partout en Colombie). Téléphonez à un chauffeur que vous aurez appris à connaître, ou faites téléphoner par votre hébergeur, ou allez à une station qui vous donnera le numéro du taxi appelé. Demandez toujours le prix de la course avant d'embarquer.

Si vous circulez avec un autre moyen de transport vous ne pourrez pas laisser votre véhicule sans surveillance. À l’hôtel demandez l'accès au parking; il en est de même partout où vous irez.

Voir[modifier]

Visiter le Parc Tayrona et Taganga petit village de pêcheurs. Vous pourrez éventuellement y loger.
Visiter la réserve Tayronaka.

Tayrona et Taganga[modifier]

C'est le lieu idéal pour une lune de miel et pour ceux qui aiment un minimum de dépaysement.

Images du parc Tayrona :

Tayronaka[modifier]

Visitez la réserve Tayronaka, village historique des Tayronas. La réserve est difficile à trouver et assez éloignée de Santa Marta. À défaut de véhicule on s'y rend en taxi, prix à négocier pour la journée. La réserve de Tayronaka se trouve sur le Rio Don Diego au km 58 de la Via Rioacha. Si vous désirez prendre le repas de midi à la réserve il faut le préciser dès l'arrivée.

Coordonnées géographiques du site : 11° 13' 55,53 N , 73° 42' 06,40 W

Lieu de vie des Tayronas au 16èmè siècle :

Faire[modifier]

Chemin muletier entre Santa Marta et le parc Tayrona. Le chemin peut être très boueux par temps de pluie.

Baignade et repos sur la plage, ou à la piscine dans les nouvelles résidences, ou encore passer un moment à l'aquarium de Santa Marta entre la ville et El Rodadero

Plongée sous marine.

Visite des lieux historiques.

Marche à pied jusqu'à la cité perdue. Acheter la « mochila » sac en tissus que fabriquent les indigènes pour leur usage personnel. Ils les portent en bandoulière à l'épaule ou dans le dos. Pas sûr que vous puissiez en acheter sur place mais vous en trouverez à l'aéroport. Les mochilas fabriqués par les indigènes sont plus chères mais nettement plus solides que ceux fabriqués dans les pays asiatiques.

Marche à pied entre le parc Tayrona et Santa Marta par le chemin muletier. Le chemin relie la calle 9 de Santa Marta à l'accueil du parc.

Apprendre[modifier]

Prononciation de l'espagnol.

Travailler[modifier]

Prendre contact avec l'alliance française pour obtenir ces renseignements.

Acheter[modifier]

Achetez la mochila indigène. Voir le chapitre 'Faire'

Manger[modifier]

Gastronomie pour touristes avant d'entrer au parc Tayrona.

En plus des plats traditionnels de Colombie, on y mange d'excellents poissons de mer.

Vous trouverez facilement à vous nourrir et à tous les prix.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Évitez de sortir à la tombée du jour. Les moustiques sont assoiffés par ces chaudes journées.

Les restaurants, bistrots, pâtisseries, sont des lieux généralement accueillants. En Colombie, comme partout ailleurs, évitez de porter des objets de valeur trop évidents, disposez de peu d'argent sur vous, évitez de sortir votre porte feuille, préparez vos billets dans une poche.

  • Dégustez le café. Il café se boit très allongé. Vous pouvez parfois demander un 'cappuccino'.
  • Les boissons alcoolisées habituelles sont la bière, et le Cuba Libre ( Citron, et 'rom' sur glaçons + coca ).

Se loger[modifier]

Le petit village de pêcheurs Taganga peut être un bon lieu de résidence agréable, entre le Parc Tayrona et Santa Marta.

Bon marché[modifier]

Au sud de El Rodadero Camping Cantamar ou Cabanes Tahiti.

Prix moyen[modifier]

On peut loger dans les cabanes du parc Tayrona où les places sont devenues chères. Il n'y a pas beaucoup de cabanes, elles sont très demandées et les prix sont d'autant plus élevés. On peut se restaurer au restaurant-buvette du parc.

Luxe[modifier]

Les nouveaux immeubles sont vraiment très confortables. Vous trouverez facilement une location en dehors des vacances et des jours de fêtes. Il est préférable de réserver.

Communiquer[modifier]

Antenne de radio-communications dans les immeubles modernes au sud de Santa Marta : Centre touristique "El Rodadero", Bahia de Gaira

Si vous disposez d'un téléphone cellulaire achetez une carte SIM sans engagement et payez vos communications au fur et à mesure. Il est possible parfois de louer un téléphone pour passer une communication.

Santa Marta est bien équipé pour les transmissions radios. (Téléphones portables, Internet)

Sécurité[modifier]

Comme partout en Colombie, il ne faut pas porter de bijoux de valeur en promenade. Les immeubles sont sécurisés, il faut montrer « patte blanche » avant d'entrer. Circulez à pied ou en taxi sécurisé (par appel téléphonique; ne hélez pas un taxi).

Santé[modifier]

Pensez à vous faire vacciner 15 jours avant votre départ si vous devez circuler dans la forêt tropicale.

  • Lavez vos mains. Évitez de croquer les fruits non lavés; épluchez. Rincez les oranges avant de les consommer. Vous n'avez, normalement, rien à craindre avec les bananes.
  • Faites bouillir l'eau ou buvez de l'eau minérale achetée au super-marché.
  • Les produits pharmaceutiques sont en vente libre dans les pharmacies.

Gérer le quotidien[modifier]

Les moustiques sévissent à la tombée du jour. Pensez à acheter du « répellant » sur place plus efficace que dans nos magasins d'Europe. À défaut prenez de la levure de bière en cachet (leventura de cerveza) 3 cachets le premier jour puis un cachet chaque jour; votre odeur suffira à éloigner les moustiques !

Aux environs[modifier]

Avant de partir :

Si vous aimez la littérature et si vous avez aimé « Cent ans de solitude » de Manuel Garcia Marquez, faites donc un tour 80 km plus au sud, à Aracataca.
Plus à l'ouest, visitez Barranquilla en fin février au moment du carnaval, et Carthagène des Indes si vous ne l'avez pas encore fait. On s'y rend en minibus climatisé en quelques heures. Départ toutes les heures.

N'oubliez pas que vous aurez une taxe à payer à l'aéroport avant d'embarquer.

Gardez un peu de monnaie pour les cadeaux que vous achèterez à l'aéroport de retour vers l'Europe.

Stars305.svg
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Région caribéenne de la Colombie