Télécharger le fichier GPX de cet article
49.335862-2.334595Map mag.png

Eurasie > Europe > Europe du Nord > Îles Britanniques > Îles Anglo-Normandes

Îles Anglo-Normandes

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Îles Anglo-Normandes
​((en) Channel Islands)
Plage sur l'île de Jersey
Plage sur l'île de Jersey
Information
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site touristique


Les îles Anglo-Normandes, également appelées îles de la Manche, constituent un archipel dans la Manche situé entre la France et l'Angleterre.

Comprendre[modifier]

Les îles anglo-normandes sont une dépendance de la couronne britannique, mais ne font pas partie du Royaume-Uni. Elles sont située très proches de la France dans la Manche la séparant du Royaume-Uni. Elles sont géographiquement et culturellement normande.

Histoire[modifier]

Appelées îles Lenur au Haut Moyen Âge, les îles de la Manche furent occupées par les Bretons lors de leur exode vers l'Armorique (Ve ‑ VIe siècles). En 933, après que Guillaume Longue-Épée eut reçu du roi de France le comté de Coutances, elles devinrent normandes, au détriment des Vikings de Bretagne installés à Nantes.

Depuis 1204, elles relèvent de la couronne britannique, après que Philippe-Auguste eut confisqué les territoires normands continentaux du roi d'Angleterre Jean sans Terre. Du duché de Normandie, seule la partie insulaire a survécu : c'est pourquoi les monarques britanniques y portent le titre traditionnel de duc de Normandie, y compris lorsqu'il s’agit d'une femme.

Jusqu'en 1569, l'évêque de Coutances exerçait une juridiction ecclésiastique dans les îles et les îles eurent, pendant les guerres anglo-françaises, un droit de neutralité jusqu'en 1689, date à laquelle Guillaume III d'Angleterre l'abandonna, justifiant cet abandon par le fait que les îliens pratiquaient la contrebande.

Aujourd'hui, les catholiques dépendent du diocèse anglais de Portsmouth, les anglicans de celui de Winchester.

Ces îles furent les seuls territoires dépendants de la couronne britannique occupés par l'Allemagne (Troisième Reich) durant la Seconde Guerre mondiale et Guernesey fut le théâtre de l'Opération Ambassador.

Régions[modifier]

Villes[modifier]

Autres destinations[modifier]

Parler[modifier]

Les langues régionales (du normand insulaire) ne sont plus parlées que par une minorité au sein des populations, mais le jersiais, le guernesiais et le sercquiais font partie du patrimoine des îles. L'anglais a supplanté le français et les langues normandes endogènes, surtout depuis la seconde guerre mondiale en raison de l'envoi des enfants en Grande-Bretagne lors de l'occupation des îles par les Allemands, des médias modernes et de l'installation de populations originaires de Grande-Bretagne pour des motifs fiscaux. En revanche, la langue normande se perpétue dans la toponymie, malgré la traduction de certains appellatifs en anglais. Cela donne lieu parfois à des exemples savoureux tels que Bonne Nuit Bay, La Corbière Lighthouse, etc.

Le parler anglais des îles, en revanche, a adopté des mots normands tels que côti, bachîn, vrai, brancage.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

Il y a un aéroport sur les iles de Jersey, Guernesey et Aurigny.

En bateau et ferry[modifier]

Circuler[modifier]

Jersey, Guernesey et Sercq possèdent chacune un réseau de transports en commun.

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Sécurité[modifier]

Avertissement de voyage Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : 999

Aux environs[modifier]


Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Îles Britanniques
Destinations situées dans la région