Télécharger le fichier GPX de cet article
46.511.35Map mag.png

De Wikivoyage
Aller à la navigation Aller à la recherche

Bolzano
​((de)Bozen)
Luftbild Bolzano.jpg
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

Bolzano est une ville du Trentin-Haut-Adige en Italie.

Comprendre[modifier]

Bolzano (ou Bozen en allemand) est la capitale du Tyrol du Sud, la région de langue allemande dans la partie nord de l'Italie. Bolzano est la plus grande ville de la région. Son musée d'archéologie est célèbre dans le monde entier comme la maison du de l'homme du glacier "Ötzi". Elle est également connu comme la capitale italienne de Noël grâce à son marché de Noël caractéristique.

La population de Bolzano est d'environ 100 000 habitants (140 000 y compris la zone métropolitaine). 25% des habitants parlent l'allemand comme langue maternelle; la population germanophone est beaucoup plus élevée dans les parties non urbaines de la province (jusqu'à plus de 90% dans certaines régions), ce qui rend la ville et la province officiellement bilingues.

Avec Innsbruck, Bolzano est la capitale des Alpes, car elle abrite le siège de la Convention alpine.

Climat[modifier]

À Bolzano, chef-lieu de la province du même nom, dans la région du Trentin-Haut-Adige, le climat est semi-continental, avec des hivers froids et des étés chauds.

La ville est située dans une vallée, à une altitude de 250 mètres.

La température moyenne en janvier est de 1°C, celle de juillet est de 22,5°C. La plage de température quotidienne est généralement assez élevée, donc en hiver les gelées nocturnes sont la norme, tandis qu'en été, même si la journée peut être très chaude, les nuits sont généralement fraîches.

Les précipitations sont modérées, puisqu'elles s'élèvent à environ 700 millimètres par an ; la saison la plus pluvieuse est l'été, également due aux orages de l'après-midi, tandis que la saison la plus sèche est l'hiver.

L'hiver, de décembre à février, est froid, avec des minimums nocturnes généralement inférieurs à zéro et des maximums de quelques degrés au-dessus. Même si c'est une saison sèche, le ciel est souvent nuageux, et du brouillard peut parfois se former la nuit (bien que beaucoup plus rarement que dans la vallée du Pô). En période de beau temps, les écarts de température entre la nuit et le jour peuvent être considérables.

L'hiver est clairement la saison la plus sèche de l'année, à tel point qu'il ne peut ni pleuvoir ni neiger pendant des semaines.

En raison de la rareté des précipitations, les chutes de neige à Bolzano sont assez rares, bien que certaines chutes de neige se produisent chaque année. Au total, environ 30 centimètres de neige tombent par an, soit la somme de plusieurs chutes de neige légères ; occasionnellement, cependant, une chute de neige plus abondante peut se produire, autour de 20/30 cm. A Bolzano, la neige se produit avec des vents du sud : lors des irruptions d'air froid du nord-est, la ville reçoit souvent un vent de montagne, sec et relativement doux.

Bien que les températures nocturnes de -5 / -7°C soient tout à fait normales, elles ne descendent en dessous de -10°C que lors des vagues de froid les plus intenses. Voici quelques valeurs enregistrées lors des hivers les plus froids : -15,5 °C en février 1956, -18,5°C en janvier 1961 (record), -16,5°C en décembre 1962, -16°C en janvier 1963, -16,5° C en janvier 1966, -14°C en janvier 1967 et janvier 1979, -17°C en janvier 1985, et -15°C en janvier 1987.

Au printemps, les températures diurnes deviennent rapidement plus douces, tandis que les nuits restent froides, au moins dans la première partie. Aux beaux jours, le bassin de Bolzano se réchauffe assez facilement, donc déjà en avril (et parfois même en mars) il peut dépasser les 20°C, et parfois il peut atteindre les 25°C. Les perturbations atlantiques qui amènent les pluies sont cependant assez fréquentes. Les premières tempêtes de chaleur surviennent à partir de fin avril ou mai.

L'été, de juin à août, est chaud pendant la journée, tandis que les nuits sont généralement fraîches. Pendant les périodes de beau temps, le bassin de Bolzano surchauffe et une mauvaise ventilation rend la chaleur désagréable.

Dans ces périodes, il peut atteindre 34/35°C, et parfois des valeurs encore plus élevées. Fin juin 2019, la température atteignait 40°C, ce qui représente le nouveau record de chaleur (en juillet 1983 et août 2003 elle atteignait 39°C).

Cependant, en raison de sa position septentrionale, la ville est atteinte avec une certaine fréquence par la queue des perturbations atlantiques, qui peuvent apporter quelques nuages, voire des pluies, tandis que l'après-midi ou le soir des orages peuvent éclater. Pour cette raison, l'ensoleillement en été n'est pas très élevé (voir ci-dessous).

L'automne, de septembre à novembre, initialement agréable, devient progressivement plus frais, puis froid, et gris. Les températures baissent progressivement, et la nuit il commence à faire froid assez tôt, tandis que pendant la journée les températures sont douces, surtout quand il fait beau, et même chaud en septembre. Les premières gelées nocturnes surviennent généralement début novembre, mais parfois dès la deuxième quinzaine d'octobre. Les pluies sont assez fréquentes, et à partir de la mi-octobre le soleil commence à être vu assez rarement.

L'ensoleillement à Bolzano est assez médiocre toute l'année (du moins par rapport aux normes italiennes) : le soleil peut briller toute l'année, mais en hiver il y a plusieurs jours gris, dans les saisons intermédiaires les perturbations atlantiques passent assez souvent, tandis que en été, outre le passage de certaines perturbations atlantiques, il faut tenir compte des couvertures nuageuses de l'après-midi, ce qui peut entraîner des tempêtes de chaleur.

En moyenne, il y a 3 heures d'ensoleillement par jour en décembre, 7,5 en juillet et 7 en août, pour un total de près de 1 900 heures d'ensoleillement par an.

Quand doit-on aller[modifier]

Les meilleurs moments pour visiter Bolzano sont le printemps et le début de l'été, en particulier de la mi-avril à la mi-juin. Septembre est aussi un bon mois. Cependant, certains jours de pluie doivent être pris en compte dans les deux périodes.

L'été peut être très chaud, même s'il peut offrir des périodes agréables ou du moins acceptables, surtout en juin. A prendre en compte, en été et parfois en fin de printemps, quelques orages l'après-midi ou le soir.

En décembre, Bolzano reçoit de nombreux touristes qui viennent visiter les marchés de Noël, tandis qu'en hiver comme en été, vous pouvez vous y arrêter dans le cadre de vacances dans les montagnes de la région.

Aller[modifier]

Bolzano est au carrefour entre l'Europe du Nord et du Sud, juste au sud du col du Brenner. Elle est bien reliée, possédant un petit aéroport international et formant une plaque tournante majeure du système ferroviaire dans les Alpes centrales.

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport Bolzano Dolomites (IATA : BZO, OACI: LIPB, Aeroporto di Bolzano, Aeroporto di Bolzano-Dolomiti) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (5 km au sud-ouest du centre-ville de Bolzano) – En février 2017, seuls les vols charters l'utilisent.

Les aéroports situés à une distance raisonnable de Bolzano avec des vols réguliers incluent ceux d'Innsbruck, de Vérone et de Venise. Munich et Malpensa sont les aéroports les plus proches avec des connexions intercontinentales.

À l'heure actuelle, il n'y a pas de liaison directe avec la ville en dehors des taxis. Les bus 10A et 10B s'arrêtent à km au nord du terminal. Un système de transport rapide est prévu, qui reliera l'aéroport au centre-ville.

Bolzano possède son propre aéroport, l'aéroport de Bolzano-Dolomiti, également appelé aéroport de San Giacomo, mais pour le moment il n'y a pas de vols réguliers, il n'est accessible que par des vols charters.

Pour cette raison, il faut nécessairement arriver à l'un des aéroports voisins du nord de l'Italie. Parmi ceux-ci, les meilleurs pour se rendre sont certainement l'aéroport de Vérone et l'aéroport d'Orio al Serio, à Bergame. Surtout, ce dernier est connecté de manière optimale à tous les aéroports italiens et depuis les deux aéroports, il existe un service de navette géré par la société Alto Adige Bus.

Aéroport Orio al Serio - Bergame[modifier]

L'aéroport de Bergame est à 235 km de Bolzano, soit environ 2 h 40 en voiture. Pour rejoindre la ville, la meilleure solution est certainement la navette de la compagnie Alto Adige Bus (départs toutes les 3 heures, à partir de 80,00 €, tarifs différents en fonction du nombre de valises, nombre de voyageurs, suppléments pour les skis, etc.). Vous pourrez alors retrouver la ligne low cost Flixbus (direct, 3h25, à partir de 19,99€, tarifs moins chers avec réservation à l'avance). Les taxis ne manquent pas, mais les prix sont très élevés.

  •    Distance du centre : 235 km / temps de trajet : 2 h 40 min ;
  •    En navette : coût moyen 80,00 € / ligne Alto Adige Bus ;
  •    En taxi : coût moyen 300,00 € / temps de trajet : 2 h 40 min ;
  •    En bus : coût moyen 19,99 € / ligne Flixbus.

Aéroport Valerio Catullo - Vérone[modifier]

L'aéroport de Vérone est à 150 km de Bolzano, soit environ 1 h 45 en voiture. Pour rejoindre la ville, également dans ce cas vous pouvez opter pour la navette de la compagnie Alto Adige Bus (départs toutes les 3 heures, à partir de 70,00 €, prix différents en fonction du nombre de valises, nombre de voyageurs, suppléments pour les skis, etc. .) . Dans ce cas, vous pouvez également opter pour différentes combinaisons : vous pouvez rejoindre par l'Aerobus la gare centrale de Vérone Porta Nuova (15 min, 6,00 €), et de là opter pour le train jusqu'à la gare centrale de Bolzano (à partir de 1 h 49 min, à partir de 14,60 €) ou pour le Flixbus (2 h 10 min, à partir de 13,99 €).

  •    Distance du centre : 150 km / temps de trajet : 1 h 45 min ;
  •    En navette : coût moyen 70,00 € / ligne Alto Adige Bus ;
  •    En Aerobus + train : Ligne Aerobus / coût du billet : 6,00 € + train régional / coût du billet : à partir de 14,60 € ;
  •    En Aerobus + bus : Ligne Aerobus / coût du billet : 6,00 € + ligne Flixbus / coût du billet : à partir de 13,99 € ;
  •    En taxi : coût moyen 250,00 € / temps de trajet : 1 h 45 min.

En train[modifier]

  • 2 Gare centrale de Bolzano Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Tous les trains venant d'Allemagne et d'Autriche et d'autres parties de l'Italie s'arrêtent à la gare ferroviaire de Bolzano. Les sites Web utiles sont ceux de Trenitalia (Compagnie des chemins de fer italiens), Österreichische Bundesbahnen (Compagnie des chemins de fer fédéraux autrichiens) et Deutsche Bahn (Compagnie des chemins de fer allemands). Une fois par semaine, il y a une liaison ferroviaire vers Moscou Belorusskaya et Nice opérée par les chemins de fer russes (avec des arrêts également à Minsk, Varsovie, Katowice, Vienne, Milan et d'autres lieux en cours de route). Il y a un dépôt de bagages géré par une société privée sur la plate-forme principale.

En bus[modifier]

Bolzano est très bien relié en bus avec l'Europe centrale. Les connexions de bus sont fréquentes depuis et vers l'Allemagne, la Pologne, la République tchèque, la Slovaquie et la Roumanie. Voyager en bus est moins cher que par train, en particulier de l'Europe centrale et orientale. Gross organise jusqu'à 22 liaisons par bus entre Bolzano et Munich chaque mois (aller simple pour 20 €). Presque toutes les villes importantes de Pologne sont reliées à Bolzano par des liaisons de bus internationales - normalement l'arrivée se fait à Gênes. Si vous venez de Roumanie, votre référence pourrait être l'agence de voyage roumaine CentroTrans qui a également des bureaux en Angleterre.

Les liaisons avec la Slovaquie depuis et vers Bratislava sont assurées par l'agence Eurolines de Bratislava. Les liaisons avec la République tchèque sont assurées par l'agence Tourbus avec des bus de Prague ou de Brno et d'autres lieux. Les prix ne sont pas chers - un billet aller-retour de Brno à Bolzano coûte 94 €. Des liaisons touristiques sont également disponibles depuis l'Allemagne - ces correspondances sont exploitées par l'agence de voyages allemande Südtirol Tours.

Bolzano est également le principal carrefour régional des bus et toutes les principales lignes de bus régionales se terminent dans la capitale. Pour plus d'informations sur les connexions régionales, consultez le site Web de la compagnie de bus régionale SAD (en italien et en allemand).

En voiture[modifier]

L'autoroute Autostrada A22 Italia.svg (Autostrada del Brennero / Brennerautobahn) en provenance du sud et du nord mène à Bolzano, mais elle est encombrée pendant le marché de Noël et surtout pendant la saison de ski. Suivez la direction sur les panneaux afin d'atteindre le centre-ville ou votre hébergement. Si vous venez de Merano, le meilleur moyen est de prendre l'autoroute - il y a deux sorties à Bolzano (sortie Eppan / Appiano pour Bolzano Ouest et Gries, et sortie finale Bozen Süd / Bolzano pour Bolzano Sud et le centre-ville). Pour les excursions d'une journée à Bolzano, il est préférable de laisser votre voiture dans le parking "Centro BZ Mitte". Normalement, chaque hôtel a son propre parking.

Rose des vents Merano (29km) Col du Brenner (92km) Col icone.svg Logo représentant le drapeau du pays Autriche Bressanone(52km) Rose des vents
Fxemoji u1F3D4.svg N Fxemoji u1F3D4.svg
O    Bolzano    E
S
Fxemoji u1F3D4.svg Trente (61km) Fxemoji u1F3D4.svg

Circuler[modifier]

Le centre-ville est assez petit. Le meilleur moyen de le savoir est sans doute de se promener, d'autant plus qu'une grande partie du cœur de la ville est une zone piétonne. Pour rejoindre d'autres parties de la ville, vous pouvez facilement utiliser les transports en commun, qui sont généralement assez fréquents et ponctuels.

En transports en commun[modifier]

Dans la ville, il existe un excellent réseau de bus urbains et suburbains. Ceux-ci atteignent à la fois des villages voisins comme Laives, et des destinations plus éloignées, comme Merano. Les bus urbains comptent 19 lignes, dont une de nuit, et traversent le centre historique et les rues environnantes. Le service est généralement actif de 5h00 à 23h00, avec des variations possibles en fonction de la ligne unique.

Côté tarifs, un ticket urbain simple coûte 1,50 €, mais si vous prévoyez plusieurs trajets vous pouvez envisager le ticket journalier à 4,00 €. Si vous prévoyez un voyage qui touche également d'autres villes du Tyrol du Sud, alors la Mobilcard pourrait être très utile, une carte qui vous permet d'utiliser les moyens gratuitement pendant toute sa durée, c'est-à-dire à partir de 1, 3 et 7 jours.

  • Coût du billet / aller simple : 1,50 €
  • Coût de l'abonnement : 4,00 € par jour (uniquement pour Bolzano), Mobilcard 1 jour 15,00 €, Mobilcard 3 jours 23,00 €, Mobilcard 7 jours 28,00 €

Il existe 19 lignes de bus urbains à Bolzano, gérées par la SASA, qui couvrent toute la ville de manière assez uniforme. Le service commence vers 6 heures et se termine vers 20 heures, et c'est la vraie limite des transports publics urbains, le manque de lignes le soir et la nuit. Il est vrai que trois lignes (2, 10B et 153) fonctionnent au-delà de cette heure, mais les derniers passages se font toujours vers minuit.

A l'exception des lignes 6, 9, 13 et 16, tous les bus urbains traversent l'axe qui va de la gare à piazza della Vittoria, en passant par via Stazione, piazza Walther, piazza Domenicani, via Sernesi, via Leonardo Da Vinci, via Cassa di Risparmio et le pont de Talvera ; tandis que dans la direction opposée de Piazza Vittoria passe le pont Talvera, le long de via Rosmini, via Ospedale, Largo Kolping, Piazza Domenicani, Piazza Walther, via Alto Adige, via Garibaldi et arrive à la gare. C'est-à-dire qu'ils traversent tous le cœur du centre historique, d'où ils rayonnent ensuite vers le reste de la ville, et c'est pratique : vous avez un certain point de repère pour chaque déplacement.

Les lignes sont :

  • Ligne 1 : depuis la localité de Cardano (commune de Cornedo all'Isarco), traverse le quartier Rencio, via Brennero, passe devant le téléphérique de Renon et la gare voisine, traverse l'axe Piazza Walther - Piazza Vittoria, puis tourne dans la partie nord du quartier de Gries, où il a son terminus (via Cadorna à l'angle de via Fago). Au retour, prendre via Fago, via Principe Eugenio, via Diaz, puis tourner sur le pont de Talvera et faire le tour de l'aller. Les jours fériés, le terminus est déplacé à la station inférieure du téléphérique S. Genesio Atesino.
  • Ligne 2 : de la gare traverse l'axe habituel jusqu'à Piazza Vittoria, continue le long de Corso Italia et toute la Via Roma jusqu'au quartier Oltrisarco, qui est traversé jusqu'au cimetière et à la sortie sud de la ville. Le bus continue ensuite avec un itinéraire extra-urbain à travers les villes de San Giacomo, Pineta, Laives et Bronzolo. Certaines courses (généralement tôt le matin et tard le soir, coïncidant avec les entrées et sorties des usines) ajoutent à ce parcours un épisode en zone industrielle. Le dernier trajet a lieu juste avant minuit en direction sud, juste avant 23 heures en direction nord.
  • Ligne 3 : parcours habituel de la gare à piazza Vittoria, corso Italia, via Roma, puis tourner à droite sur via Dalmazia, puis à gauche dans via Palermo, puis entrer dans le quartier Don Bosco de via Cagliari, via Bari, via Resia jusqu'au terminus à via Emeri.
  • Ligne 4 : de la gare à Pineta (commune de Laives), en passant par la zone industrielle et San Giacomo.
  • Ligne 5 : de la gare à via Mozart (quartier Firmian), avec le trajet habituel jusqu'à piazza Vittoria, puis via Cesare Battisti, via Duca d'Aosta, via Roen, via Palermo, viale Europa, via Gutemberg, via Milano, via Resia .
  • Ligne 6 : part de via Perathoner (devant la gare routière), longe via Alto Adige, piazza Verdi, via Marconi, viale Druso jusqu'à l'intersection avec via Sorrento, viale Europa, via del Ronco, via Montecassino, via Sassari, via Resia vers la zone industrielle. Ici, il traverse les rues Siemens, Galilei, Avogadro, Lancia, Galvani, Di Vittorio et Braille où il a son terminus (non loin de la Fiera et de la gare de Bolzano Sud). Le retour suit le même itinéraire (sauf petits détours dans la zone industrielle). Le dimanche la ligne n'est pas desservie (en été même pas le samedi).
  • Lignes 7A et 7B : lignes circulaires qui relient le quartier d'Aslago au centre historique. Les deux lignes parcourent un chemin très similaire dans deux directions opposées. Le 7A part de la promenade des châtaigniers, descend par s. Vigilio, longe viale Trento, via Alto Adige, via Perathoner, l'itinéraire habituel de piazza Walther à piazza Vittoria, corso Italia, via Roma, via Claudia Augusta, pour ensuite revenir à Aslago et terminer sa course à nouveau dans la promenade des châtaignes . Le 7B parcourt l'anneau en sens inverse. Il ne circule pas le dimanche, remplacé par la ligne 14.
  • Ligne 8 : du terminus de piazza Dogana dans le quartier de Dodiciville, elle se dirige vers la gare, suit le parcours habituel jusqu'à piazza Vittoria, longe corso Italia, tourne à droite sur viale Druso, qui traverse tout, traverse le quartier Bivio, s'arrête devant à l'entrée principale de l'hôpital et a ensuite son terminus dans via Donatori di sanguine (devant le pavillon W de l'hôpital).
  • Ligne 9 : part de via Perathoner (devant la gare routière), longe via Alto Adige, piazza Verdi, via Marconi, viale Druso jusqu'à l'intersection avec via Sorrento, viale Europa, via del Ronco, via Montecassino, via Sassari, via Resia vers le Palasport et le stade Europa, retour sur via Druso vers la gare Ponte Adige, où elle se termine.
  • Lignes 10A et 10B : lignes circulaires, qui parcourent le même chemin dans des directions opposées. La ligne 10A part de l'hôpital, longe via Merano, passe devant le Palasport, longe via Resia, entre dans la zone industrielle depuis via Volta, continue via Buozzi, piazza Fiera, via Einstein, entre dans le quartier Oltrisarco depuis via Maso della Pieve, continue devant le cimetière, le long de via Claudia Augusta, viale Trento, entre dans le centre historique de piazza Verdi, atteint la gare et de là à piazza Vittoria suit l'itinéraire habituel. Il continue ensuite le long du corso Libertà, piazza Gries, via Vittorio Veneto, via San Maurizio et retour à l'hôpital. Le 10B parcourt le même itinéraire, mais en sens inverse. La ligne 10B démarre plus tôt et s'arrête plus tard (dernier passage vers 22h30) que la 10A (dernier passage vers 20h).
  • Ligne 11 : ligne circulaire qui relie le quartier Piani di Bolzano au centre historique. Le terminus est via Alto Adige, puis la ligne va vers la gare, continue via Renon jusqu'à la station inférieure du téléphérique de Renon, entre dans le Piani, les traverse (via Macello, via Piani di Mezzo), sort à piazza Verdi , pour terminer la course à nouveau dans la via Alto Adige.
  • Ligne 12 : ligne circulaire qui traverse Dodiciville et la partie nord du centre historique la reliant à la partie nord de Gries. Du terminus (via Perathoner) la ligne va vers la gare, entre via De Lai, continue jusqu'à piazza Dogana, via Cavour, via Weggenstein, via Beato Arrigo, d'ici elle entre dans le quartier S. Antonio par la rue homonyme, passe à pied du Castel Roncolo, traverse le torrent Talvera et s'arrête à la station inférieure du téléphérique S. Genesio. Il continue ensuite jusqu'à Gries par via Sarentino, via Cadorna, via Diaz, piazza Vittoria, puis avec la route habituelle jusqu'au terminus. Il ne circule pas le dimanche.
  • Ligne 13 : ligne qui relie le centre historique et le quartier de Piani di Bolzano à la zone industrielle de Cardano (commune de Cornedo all'Isarco), en passant par le téléphérique de Colle et via Innsbruck. Certains itinéraires traversent la ville de Cardano et continuent jusqu'à Cornedo all'Isarco, en prenant le nom de ligne 183.
  • Ligne 14 : la ligne relie Aslago à Piani, au centre historique et à Gries, en touchant les stations de la vallée des trois téléphériques de Bolzano. Terminus à Passeggiata dei Castagni, descendre via Castel Flavon et via S. Geltrude, tourner vers le nord, s'arrêter à Ponte Campiglio (près du téléphérique de Colle), entrer dans le Piani par via Macello, entrer dans le centre, s'arrêter au téléphérique de Renon, il continue jusqu'à la gare et de là il suit le parcours habituel jusqu'à piazza Vittoria, de là il va à via Diaz, il continue le long de via Cadorna et via Sarentino jusqu'à ce qu'il atteigne le téléphérique S. Genesio, le terminus. Sur le chemin du retour, il y a deux variantes de l'itinéraire : de via Sarentino à via Diaz en passant par via Fago et via Principe Eugenio di Savoia ; de Ponte Campiglio à via S. Geltrude le long de viale Trento. Il fonctionne uniquement les dimanches et jours fériés.
  • Ligne 16 : jusqu'à via del Ronco sur le même itinéraire que les lignes 6 et 9, puis via Milano, via Parma, via Bari, via Resia, via Ortles, pour finir via Emeri. Au retour, elle ne prend pas via Bari et via Parma, mais continue via Resia jusqu'à l'intersection avec via Milano.
  • Ligne 153 : est la ligne circulaire du soir. Il commence sa première manche vers 20h, termine sa dernière vers minuit. Il suit essentiellement un long itinéraire qui suit celui des lignes 1, 3 et 5. Depuis le terminus de la gare, il suit l'itinéraire habituel jusqu'à piazza Vittoria, devenant via Diaz, via Cadorna, via Fago, piazza Gries, corso Libertà, piazza Mazzini, corso Italia, via Roma, via Dalmazia, viale Europa, via Gutemberg, via Parma, via Sassari, via Resia puis retour au centre par via Bari, via Montecassino, via Milano, piazza Matteotti, via Torino, toujours via Roma et corso Italy, via Cesare Battisti, piazza Vittoria et ensuite avec l'itinéraire habituel jusqu'à la gare.

En téléphérique[modifier]

Il y a 3 téléphériques qui, en plus d'un moyen de transport, sont une véritable attraction. Ceux-ci relient la ville aux communes de Colle, San Genesio et au plateau de Renon. Une fois que vous atteignez votre destination, vous pouvez participer à diverses activités, telles que la marche et le trekking.

Les téléphériques signalent les noms des endroits qu'ils atteignent et ont tous des horaires et des tarifs différents. Le Colle Funivia, actif depuis 1908, a été le premier téléphérique à transporter des personnes au monde. Aujourd'hui, il a été entièrement rénové et modernisé, mais c'est toujours un morceau d'histoire ! Le téléphérique de San Genesio part près de Castel Roncolo et a des départs toutes les 30 minutes. Enfin, le téléphérique de Renon arrive sur le plateau de Soprabolzano, où vous pourrez participer à des excursions à pied ou à vélo (départs toutes les 4 minutes).

  •    Horaires : Colle 7 :00-19 :30, San Genesio 8 :30-12 :00 et 15 :00-18 :30, Renon 6 :30-22:45.
  •    Coût du billet / aller simple : Colle 4,00 €, San Genesio 3,00 €, Renon 6,00 €.
  •    Coût du billet aller-retour : Colle 8,00 €, San Genesio 5,00 €, Renon 10,00 €.

À pied[modifier]

Le centre historique de Bolzano est de très petite taille, ce qui le rend parfait pour explorer à pied ! En fait, la plupart des attractions de la ville sont concentrées ici.

Pour découvrir les trésors de la ville, une bonne idée est de faire une visite guidée pour en apprendre davantage sur l'histoire, les attractions et identifier les principaux monuments.

D'un bout à l'autre, il faut environ 10 minutes à pied, comme de la Piazza Duomo au Musée des sciences naturelles. L'une des distances les plus longues que vous puissiez parcourir est celle de la gare centrale à Castel Mareccio (1,2 km, 14 min à pied). Cependant, les zones intéressantes de la ville ne se limitent pas seulement au centre historique mais aussi aux rues voisines à l'extérieur telles que Viale Druso, Corso della Libertà et Via Roma. Ces quartiers sont également agréables pour se promener parmi les boutiques et les avenues bordées d'arbres, mais à pied du centre historique, ils sont à environ 20 minutes, nous vous suggérons donc de les rejoindre en bus urbains, dont vous trouverez plus d'informations ci-dessous.

À vélo[modifier]

Une autre façon de se déplacer à la fois dans le centre et dans les environs est le vélo, qui est le moyen préféré des habitants, qui privilégient un mode de vie vert. La ville et ses environs regorgent de pistes cyclables pour se déplacer en toute sécurité.

Dans la ville, il existe un excellent service de partage de vélos grâce au projet "Bici Bolzano" financé et également promu par la municipalité de Bolzano. Disséminés dans la ville, vous trouverez 9 stations où vous pourrez récupérer puis garer votre vélo. Le coût est de 1,00 € / heure et un vélo peut être utilisé pour un maximum de 3 h. Vous pouvez trouver plus d'informations, les règles et les méthodes d'accès au portail sur le site officiel de la municipalité de Bolzano.

En voiture[modifier]

Si vous partez de France, la meilleure solution est de vous rendre à Bolzano, car vous disposez déjà d'un moyen de vous déplacer dans la région. Pour vous déplacer en ville, cependant, vous n'avez pas besoin de voiture, car vous pouvez facilement vous déplacer à pied ou en transports en commun, peut-être même à vélo ! De plus, Bolzano dispose d'une zone de circulation limitée, surveillée par des caméras, la meilleure solution est donc toujours de garer votre voiture en banlieue, où vous pourrez trouver de nombreuses places de parking, même gratuites, ou la laisser à l'hébergement où vous séjournez.

Sur le site officiel du trafic de la province de Bolzano, il est possible de rester constamment à jour sur les chantiers de construction, les accidents possibles, les conditions routières et tout ce qui concerne le réseau routier de la région.

Le centre historique de Bolzano est une zone à trafic limité, dont l'accès n'est autorisé qu'aux résidents et aux véhicules autorisés. Pour y accéder, vous devez demander un permis spécial directement à la Municipalité, mais vous devez être en possession d'une motivation valable. En cas d'accès non autorisé, la pénalité à payer est de 80,00 €. Sur le site officiel de la municipalité de Bolzano, vous pouvez trouver le plan de la ZTL avec toutes les rues indiquées, toutes les règles à suivre et comment demander un permis. Bolzano est une ville qui opte pour une politique verte, en essayant d'encourager l'utilisation du vélo et des transports en commun.

Dans toute la ville, vous trouverez de nombreux parkings payants, avec des tarifs qui varient selon les quartiers et qui vont de 0,30 €/heure jusqu'à 3,00 €/heure. Dans les rues, vous pouvez également trouver des parkings à niveau : ceux avec la ligne blanche sont réservés aux résidents, ceux avec la ligne bleue sont payants et les coûts sont indiqués sur les panneaux présents, les jaunes sont réservés aux personnes handicapées. Enfin, il existe deux parkings gratuits : le parking Via Maso della Pieve et le parking Bolzano Sud.

Voir[modifier]

  • 1 Castel Mareccio Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 2 Castel Firmiano Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 3 Cathédrale de Bolzano Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – La cathédrale de Bolzano, dédiée à sainte Marie de l’Assomption, est l'église la plus importante de la ville. Elle est co-cathédrale du diocèse de Bolzano-Bressanone. Elle est appelée localement Cattedrale di Santa Maria Assunta ou Dom Maria Himmelfahrt ; en allemand on l’appelle aussi Dom Maria Himmelfahrt, Bozner Dom ou encore Propsteipfarrkirche Bozen.
  • 4 Eglise des dominicains Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 5 Eglise san Francesco Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 6 Castel Roncolo Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Bolzano préserve les anciennes traditions montagnardes, et ici il est possible de trouver des produits sains et authentiques à zéro kilomètre. Même en ville, le shopping devient vert, à commencer par les fruits et légumes, fierté de la région. La table du Tyrol du Sud propose également le meilleur fromage local qui arrive en ville directement des alpages des refuges de montagne à quelques kilomètres.

Parmi les charcuteries produites au Tyrol du Sud, il convient de mentionner le speck et les saucisses parmi les saucisses, puis laissez-vous tenter par les fameuses boulettes, semblables aux gros gnocchis faits de pain rassis, d'œufs, de farine, de persil, de lait et de speck. Les vins locaux ne manquent pas, excellences du territoire telles que Lagrein et Santa Maddalena

Les desserts ne manquent pas, tout d'abord le strudel aux pommes, le rouleau de pâte feuilletée aux pommes du Tyrol du Sud, raisins secs et pignons, et le "Zelten" de Bolzano, à base de fruits, fruits confits et noix typiques de la période de Noël. Et puis le pain de toutes sortes : pain blanc, pain noir (souvent intégré avec des ingrédients et des arômes particuliers) et surtout le Schüttelbrot qui, traduit littéralement, signifie « pain secoué ».

D'autres produits typiques à acheter à Bolzano sont le délicat miel de châtaignier et le précieux miel de rhododendron. Enfin, les créations artisanales locales ne manquent pas, comme le fer forgé, les tissus brodés, les accessoires en feutre, les bijoux artisanaux et les merveilles créées avec le bois, matière première de la créativité sud-tyrolienne. Enfin, laissez-vous inspirer par la mode typiquement locale et tyrolienne, un caprice de créativité pour votre look et votre intérieur.

Ne manquez pas l'occasion de parcourir les vêtements des magasins de vêtements spécialisés dans la mode tyrolienne et peut-être de vous inspirer d'une pièce ou d'un accessoire, tels que des Dirndls, des pantalons en cuir ou des vestes traditionnelles.

Bolzano est une ville avec une ancienne tradition artisanale et gastronomique, des boulangeries, "Bäckerei" en allemand, aux pâtisseries, "konditorei", avec des vitrines pleines de gâteaux Sacher.

Il existe de nombreux produits typiques de la région, capables de valoriser les matières premières d'une terre riche et généreuse de ses montagnes. Impossible de ne pas mentionner les bars à vin de haut niveau où vous pouvez choisir parmi une longue liste de vins rouges et blancs des meilleurs domaines viticoles du Tyrol du Sud.

A Bolzano, outre les produits locaux, les boutiques de mode tyroliennes ne manquent pas et celles des grands noms et des chaînes de magasins les plus célèbres, des vêtements aux accessoires pour la maison. La proposition de vêtements et d'accessoires de sport est d'une grande importance. À quelques kilomètres du centre, il existe également de grands points de vente dans le secteur.

Au cœur de Bolzano, il est possible d'apprécier les boutiques historiques où vous pouvez trouver des produits d'artisanat local, en particulier celui des vallées environnantes, les meilleurs magasins de gastronomie typique où vous pouvez acheter tous les produits locaux et les meilleurs bars à vin parmi lesquels choisir. une longue liste de vins blancs et rouges.

Le shopping est associé à ses splendides arcades, "Lauben" en allemand, situées dans le centre historique animé et coloré, principalement dans la Via dei Portici.

Également sur la Piazza delle Erbe et sur la Piazza Walther von der Vogelweide, il y a de nombreuses activités et marchés avec leurs nombreux étals où vous pouvez acheter toutes sortes de produits. Parmi les événements les plus importants, citons le marché de Noël, le Speck Festival, le Pumpkin Festival et le Flower Festival.

Les magasins typiques et les boutiques de signature sont également concentrés dans Corso Libertà. Ici vous pouvez également trouver les meilleures marques, idéales pour le shopping de toutes sortes.

La capitale est célèbre pour ses marchés de Noël qui présentent le meilleur de l'artisanat local, en particulier celui en bois, ainsi que des décorations d'arbres et des décorations. Les accessoires en feutre, les bijoux artisanaux et les produits œnologiques et gastronomiques locaux ne manquent pas.

Les marchés de Noël de Bolzano ont lieu chaque année sur la Piazza Walther, généralement de la mi-novembre au 6 janvier. De nombreuses maisons en bois et des événements culturels et folkloriques, un événement à ne pas manquer.

Manger[modifier]

Vous pouvez trouver toutes sortes de restaurants, cuisine typique, italienne, internationale et des fast-foods (typique Würstlstandln (stands de hot-dogs), döner kebab, pizza tranchée, à emporter chinoise, sushi ou McDonald et Burger King)

  • 1 Castel Flavon Logo indiquant un lien vers le site web Via Castel Flavon, 48, Logo indiquant un numéro de téléphone +39 0471 402130
  • 2 Restaurant Löwengrube Logo indiquant un lien vers le site web Zollstange 3, Logo indiquant un numéro de téléphone +39 0471 970032
  • 3 Forsterbräu Central Logo indiquant un lien vers le site web Via Johann Wolfgang von Goethe, 6, Logo indiquant un numéro de téléphone +39 0471 977243
  • 4 Weißes Rössl Logo indiquant un lien vers le site web Via dei Bottai, 6, Logo indiquant un numéro de téléphone +39 0471 973267
  • 5 Patscheider Hof Logo indiquant un lien vers le site web Signato, 178, 39054 Ritten, Logo indiquant un numéro de téléphone +39 0471 365267
  • 6 Adamé Vicolo Cà de Bezzi, 8, Logo indiquant un numéro de téléphone +39 0471 300105 Logo indiquant des tarifs Bon marché. – Principalement pâtes et pizza
  • 7 Jona Logo indiquant un lien vers le site web via F. Crispi 38, Logo indiquant un numéro de téléphone +39 0471-975062, +39 338 9262496, courriel : Logo indiquant des tarifs bon marché. – Coopérative sociale
  • 8 Bazen Braü Logo indiquant un lien vers le site web Andreas-Hofer-Str. 30, Logo indiquant un numéro de téléphone +39 0471 050 950, courriel : Logo indiquant des tarifs modéré. – Brasserie (faisant leur propre bière) grande salle et terasse. Population de tout âge, jeune en soirée.
  • 9 Sarner Bar Via della Roggia, 3-5 Logo indiquant des tarifs Bon marché. – Petite terrasse de 4 tables dans la zone piétonnière mais loin de la foule.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

  • 1 Hotel Eberle Logo indiquant un lien vers le site web Obermagdalena, Logo indiquant un numéro de téléphone +39 0471 976125 – 4 étoiles
  • 2 Hotel Greif Logo indiquant un lien vers le site web Piazza Walther, Logo indiquant un numéro de téléphone +39 0471 318000 – 4 étoiles
  • 3 Hotel Spitaler Logo indiquant un lien vers le site web Via Castel Firmiano, 24, 39057 Frangarto, Logo indiquant un numéro de téléphone +39 0471 633227 – 4 étoiles
  • 4 Hotel Città Logo indiquant un lien vers le site web Piazza Walther, 21, Logo indiquant un numéro de téléphone +39 0471 975221 – 3 étoiles
  • 5 Hotel Ristorante Magdalener Hof Logo indiquant un lien vers le site web Via Rencio, 48, Logo indiquant un numéro de téléphone +39 0471 978267 – 3 étoiles

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Aux environs[modifier]

  • Merano - Un centre important au confluent du Val Venosta, du Val Passiria, du Val d'Adige et du Val d'Ultimo, la ville était la capitale du Tyrol jusqu'au XVe siècle, lorsque la capitale a été déplacée à Innsbruck. Elle entretient toujours des liens forts avec le monde germanique et bénéficie d'un beau centre historique.
  • Bressanone - Ville avec un important centre historique clos de murs et de portes. La cathédrale, son cloître aux fresques précieuses, le palais épiscopal donnent une empreinte élégante à la vieille ville, avec des petits villages caractéristiques qui contrastent avec de larges ouvertures urbaines.
Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Haut-Adige