Télécharger le fichier GPX de cet article
46.46813311.315002Map mag.png

De Wikivoyage
Aller à la navigation Aller à la recherche

Trentin-Haut-Adige
​((it) Trentino-Alto Adige - (de) Trentino-Südtirol - (lld) Trentin-Südtirol)
Prati in Pusteria.JPG
Information
Pays
Superficie
Population
Densité
Langues officielles
Autre langue
Fuseau
Localisation
Site officiel

Le Trentin-Haut-Adige/Tyrol du Sud est une région autonome d' Italie du Nord-Est.

Comprendre[modifier]

La région couvre une superficie de 13 607 km2 et est bordée par la Lombardie, la Vénétie, la Suisse et l'Autriche. Elle est composée de la province de Trente et de celle de Bolzano. La Vetta d'Italia est le point le plus septentrional de l'état italien.

En plus de l'italien, dans la région du Tyrol du Sud, la majorité parle allemand, tandis qu'à Val Gardena, Val Badia et Val di Fassa, le ladin est également parlé.

Notes géographiques[modifier]

Orographie[modifier]

Dans la partie nord de la région, à la frontière autrichienne, le long de la ligne qui va du col de Resia au col de Monte Croce di Comelico, les Alpes rhétiques s'étendent, atteignant leur hauteur maximale dans la Palla Bianca (3738 m d'altitude) dans le Vallée de l'Aurina, la Western Twin Head (2837 m d'altitude) est reconnue depuis 1997 comme le point le plus septentrional de la péninsule italienne. Traditionnellement, au contraire, la Vetta d'Italia est considérée comme l'extrémité nord de l'Italie.

Dans la partie occidentale du Trentin-Haut-Adige s'élèvent les groupes Ortles-Cevedale, dont l'Ortles, le plus haut sommet de la région avec ses 3905 m d'altitude, l'Adamello-Presanella et les Dolomites de Brenta.

Dans le Trentin-Haut-Adige se trouve la partie occidentale des Dolomites (Dolomites de Sesto, Groupe de Puez, Odle, Sciliar, Sassolungo, Catinaccio, Marmolada, Groupe de Sella, Latemar, Pale di San Martino).

En continuant vers le sud, les reliefs montagneux se dégradent dans les Préalpes.

Regroupement des sections alpines :

  •    Alpes rhétiques occidentales (Alpes Val Monastero)
  •    Alpes rhétiques orientales (Alpes de l'Ötztal, Alpes de Stubai, Alpes sarentines)
  •    Alpes occidentales du Tauern (Alpes de Zillertal, Hohe Tauern, Alpes de Pusteria)
  •    Alpes rhétiques du Sud (Alpes Ortler, Alpes Val di Non, Alpes Adamello et Paganella, Dolomites Brenta)
  •    Préalpes de Brescia et Gardesane (Préalpes Gardesane)
  •    Dolomites (Dolomites de Sesto, Braies et Ampezzo, Dolomites de Gardena et Fassa, Dolomites de Feltre et Pale di San Martino, Dolomites de Fiemme).

Pas[modifier]

Le col du Brenner est le principal passage frontalier entre l'Italie et l'Autriche. Les autres cols entre les deux pays sont le col Resia, le col Stalle et le col Rombo.

Le col du Stelvio entre le Trentin-Haut-Adige et la Lombardie est le plus haut col automobile d'Italie. Le Tonale Pass relie également les deux régions.

La Porte del Pasubio, le col Pordoi, le col Valparola, le col Cimabanche, le col Monte Croce di Comelico, le col Valles, le col Fedaia et le col Campolongo chevauchent la région de la Vénétie.

Le col Mendola, le col Rolle, le col Sella, le col Furcia, le col Gardena, le col Monte Giovo sont des cols internes au Trentin-Haut Adige.

Notamment le cas du col de San Pellegrino qui, tout en reliant la ville de Moena dans le Val di Fassa (TN) avec la ville de Falcade dans la vallée de Biòis (BL), est entièrement inclus dans le territoire du Trentin-Haut Adige, car la frontière avec la Vénétie est située à environ quatre kilomètres du col du côté est et non sur le col lui-même.

Fleuves[modifier]

Le Trentin-Haut-Adige est riche en voies navigables. Le fleuve principal est l'Adige avec les affluents Passirio, Isarco (avec son affluent Rienza), Noce et Avisio. La Brenta prend sa source dans le Trentin-Haut-Adige et se jette dans la mer Adriatique, la Sarca est un affluent du lac de Garde et la Chiese est un affluent du Pô. La Drava prend sa source dans le Haut-Adige, où elle coule sur quelques kilomètres et entre ensuite territoire autrichien et est un affluent du Danube. Il représente le plus long fleuve qui baigne, au moins partiellement, le territoire italien.

Des lacs[modifier]

La partie nord du lac de Garde appartient au Trentin-Haut-Adige, le plus grand lac de la région et d'Italie, divisé entre le Trentin-Haut-Adige, la Vénétie et la Lombardie. Le lac Caldonazzo est le plus grand lac naturel qui se trouve entièrement dans la région. Le plus grand bassin interne du Trentin-Haut-Adige est cependant le lac artificiel de Resia. Le lac Santa Giustina (artificiel), le lac Molveno, le lac de Ledro et le lac d'Idro (naturel) dépassent également 2 km². Il existe de nombreux lacs d'origine glaciaire.

Climat[modifier]

Le climat du Trentin-Haut-Adige présente des caractéristiques typiques du climat continental et du climat alpin de haute montagne, notamment en relation avec l'altitude. Selon l'orographie, l'exposition aux vents dominants, l'altitude et la présence de grands lacs alpins comme celui de Garde, le climat peut varier considérablement, jusqu'à présenter les caractéristiques typiques du climat méditerranéen.

Les pluies varient selon l'altitude et l'orientation des reliefs. En général, les plus fortes précipitations tombent sur les reliefs les plus élevés et dans les secteurs sud et ouest de la région, où les vents d'ouest et du sud qui accompagnent le passage des perturbations atlantiques apportent de l'humidité : ici les précipitations s'élèvent à 1200–1400 mm par an. En allant vers le nord et l'est, les Alpes font office de barrière et les précipitations annuelles diminuent progressivement pour tomber en dessous de 1000 mm. Généralement dans les fonds de vallée, 700 à 900 mm tombent, mais dans les vallées les plus septentrionales du Haut-Adige, protégées par de hauts reliefs, les précipitations annuelles tombent en dessous de 600 mm par an. Les précipitations tombent principalement en été sur les Dolomites et le Tyrol du Sud, tandis que dans le secteur sud de la région, les pics de précipitations sont observés pendant les saisons intermédiaires. En hiver, les précipitations neigeuses prédominent, plus abondantes sur les collines. Les précipitations enregistrent un minimum en hiver.

Les vents les plus fréquents sont d'origine ouest et sud, surtout pendant les saisons intermédiaires et en période estivale. A l'inverse, en hiver, les courants du nord ou de l'est prédominent qui amènent un temps froid et sec. Les courants du sud sont les principaux coupables des épisodes de mauvais temps. Le Foehn est également caractéristique des vallées alpines.

Les étés sont chauds avec des valeurs qui dépassent facilement les 30°C et qui en correspondance avec les canicules peuvent toucher et même dépasser les 35°C dans les bassins internes (en particulier dans le bassin de Bolzano). Les hivers sont rudes. Au Tyrol du Sud et dans les zones de haute montagne, les températures descendent considérablement en dessous de 0 ° C et ce sont parmi les secteurs les plus froids d'Italie, avec des valeurs extrêmes même inférieures à - 30 ° C. Même dans les autres zones de la région, les hivers sont rigoureux mais l'action protectrice des reliefs d'une part et l'action atténuante du lac de Garde d'autre part atténuent considérablement les rigueurs de l'hiver. Pendant les saisons intermédiaires les températures subissent de brusques variations, mais généralement les températures sont assez douces avec des moyennes comprises entre 10 et 15°C dans le fond de la vallée.

La section « Comprendre » est issue de la section « Geografia fisica » de l'article de Wikipédia en italien intitulé « Trentino-Alto Adige » (voir la liste des auteurs).

Régions[modifier]

Trentino-Alto Adige travel regionsIT.png
Trentin
Haut-Adige
Aussi connu comme Tyrol du Sud et sous la forme officielle Province Autonome de Bolzano-Haut-Adige

Villes[modifier]

  • 1 Trente Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – capitale de la région, chef-lieu de province autonome, place du Duomo, Duomo, Musée diocésain, Musée Historique de Trente, Tridentum Sotterranea, Aquarium, Palais Tabarelli, château-musée du Buonconsiglio, MART, MUSE, jardin botanique alpin
  • 2 Rovereto Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – MART, forteresse
  • 3 Bolzano Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – chef-lieu de la province autonome, Duomo, Musée archéologique du Haut-Adige, Museion, église des Dominicains, église de Gries.
  • 4 Merano Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Station thermale internationale,Promenades d'été et d'hiver, Promenade Tappeiner, Sentier de Sissi, Duomo, rue Portici, château princier, jardins du Castel Trauttmansdorff avec Touriseum.
  • 5 Bressanone (Brixen) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Val Pusteria, Duomo, palais épiscopal, musées.
  • 6 Brunico (Bruneck) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – musée.
  • 7 Vipiteno (Sterzing) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – cascade de Stanghe, le Monde des Mines, châteaux.

Autres destinations[modifier]

Abbaye de Novacella, MMM Firmian, Castel Roncolo, Castelrotto, Renon, Val Sarentino, Alpe di Susi, Avelengo , Merano 2000, station de sports d'hiver et d'été, Tirolo, San Candido, Dobbiaco, Val d'Ega, Nova Levante, Passo Pordoi, lac de Carezza, Passo di Costalunga, Val di Sesto, Plose, Val Venosta (Naturno, Sluderno, Glorenza, Malles, Burgusio, lac de Resia), Val Passiria, Val Pusteria, lac de Braies, lac de Caldaro, Sarentino 
Selva di Val Gardena, Ortisei, Santa Cristina, stations de sports d'hiver et d'été
  • 5 Val di Fassa Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
Vigo di Fassa, Canazei, Marmolada, Passo di Sella
  • Parc National du Stelvio
Thermes , station de ski et d'été de Peio, Val di Rabbi, thermes de Rabbi
  • Parc National Adamello-Brenta
Thermes de Comano
  • Paganella:
Molveno, Andalo, lac de Toblino, lac de Tovel, Val di Genova, Val Rendena, Fai della Paganella, Campo Carlo Magno.
  • Val di Non
  • Val di Sole
  • Val de Cembra
  • Vallées Giudicarie
  • Vallée des Mocheni
  • Val di Fiemme:
Cavalese
  • Parco naturale Paneveggio - Pale di San Martino
  • Haut-plateau du Bondone:
Thermes de Garniga
  • San Martino di Castrozza, station de sports d'hiver et d'été
  • San Michele all'Adige:
Musée MUCGT
  • Segonzo
  • Valsugana:
Caldonazzo, lac de Caldonazzo, Levico Terme, lac de Levico, Borgo Valsugana, Castello Tesino
  • Route des châteaux:
Castel Beseno, Castello di Rovereto, Castello di Avio, Castello di Arco , Castel Tenico, Castel Thun

Aller[modifier]

En avion[modifier]

Le seul aéroport de la région est celui de Bolzano, d'où partent des vols à destination de Milan et de Rome.

  • 1 Aéroport de Bolzano

En voiture[modifier]

Autoroute Autostrada A22 Italia.svg du Brenner.

Le Trentin est facilement accessible en voiture, en moto et en camping-car. L'autoroute A22 Brennero-Modena traverse toute la province et est reliée à deux des principales autoroutes italiennes, l'A1 Milan-Naples et l'A4 Milan-Venise. Depuis les sorties de l'A22, les routes nationales bifurquent et mènent à chaque localité. En chemin, les panneaux sont fréquents et indiquent également les attractions historiques et artistiques les plus importantes, la gastronomie et les stations sportives les plus connues.

Sorties autoroute A22[modifier]

  • Rovereto Sud - Lac de Garde Nord : pour Rovereto Vallagarina et Brentonico, Garda Trentino et Valle di Ledro, Valli Giudicarie et Terme di Comano
  • Rovereto Nord : pour Rovereto et Vallagarina, Folgaria, Lavarone et Luserna
  • Trento Sud : pour Valli Giudicarie et Terme di Comano, Campiglio et Pinzolo, Trento, Valsugana, Pinè et Valle di Cembra, accès à San Martino di Castrozza depuis la SS 47 della Valsugana
  • Trento Nord : périphérique Trento-Rocchetta pour Andalo et Paganella, Val di Sole et Val di Non
  • S. Michele - Mezzocorona : pour Andalo et Paganella, Pinè et Valle di Cembra, Val di Sole et Val di Non
  • Egna - Ora : pour Val di Fiemme, Val di Fassa, San Martino di Castrozza

En train[modifier]

  • La région est traversée du sud au nord par la ligne de chemin de fer de première importance et de portée internationale du Brenner qui unit l'Italie péninsulaire avec le monde germanique et les autres États d'Europe.
  • Ligne d'intérêt inter-régional Trente - Venise, connue sous le nom de chemin de fer de la Valsugana.
  • D'autres lignes desservent les principales vallées de la région.

Circuler[modifier]

En voiture[modifier]

Le Trentin-Haut Adige, en raison de ses caractéristiques morphologiques (le territoire est totalement montagneux), est plutôt pénalisé ; cependant le réseau routier, bien que peu dense, est suffisant pour rejoindre facilement tous les centres. Le réseau routier est long d'environ 8100 km, dont environ 200 km d'autoroute. Avec le décret législatif du 2 septembre 1997, nº 320, le compartiment ANAS dans la région a été aboli, par conséquent la gestion et la propriété des routes nationales et des dépendances y afférentes ont été transférées aux provinces autonomes territorialement compétentes.

Les panneaux routiers sont uniquement en italien dans la province de Trente, tandis qu'au Tyrol du Sud, les panneaux sont bilingues, en allemand et en italien. Dans les communes ladines du Tyrol du Sud, la signalisation routière est trilingue : ladin - allemand - italien, tandis que dans celles de la province de Trente les panneaux sont généralement bilingues italien - ladin, mais limités à la toponymie dans les panneaux de localisation et à ceux de destination sur routes locales seulement.

Le Trentin-Haut-Adige est traversé par l'A22 - Autostrada del Brennero, une importante route nord-sud, car elle relie le nord de l'Italie à l'Europe centrale. Il existe également un projet d'extension de la route A31 jusqu'à Trente, comme prévu par le projet initial de construction de cette autoroute ; cependant, cependant, les administrations locales du Trentin se sont opposées et sont toujours opposées, et il y a eu aussi l'intervention d'associations environnementales, pour lesquelles l'impact environnemental des travaux serait excessif.

Il existe de nombreux cols de montagne, maintenus sous contrôle constant, surtout en hiver pour vérifier la possibilité de passage des véhicules même avec de la neige; tant les provinces autonomes de Bolzano que celle de Trente mettent à disposition sur Internet un bulletin sur les conditions de praticabilité des cols [5] [6]. Voici une liste des principales étapes dans la région :

   Province de Trente - Province de Vicence :

  •        Le Pian delle Fugazze (1162 m d'altitude)
  •        Le col de Borcola (1 206 m d'altitude)
  •        Le col de Campogrosso (1 460 m d'altitude)

   Province de Trente - province de Brescia :

  •        Le col du Tonale (1883 m d'altitude)

   Province de Trente - Province de Belluno :

  •        Le col de San Pellegrino (1918 m d'altitude)
  •        Le col de Pordoi (2 239 m d'altitude)
  •        Le col de Fedaia (2 057 m d'altitude)
  •        Le col des Valles (2 039 m d'altitude)

   Province de Bolzano - province de Sondrio :

  •        Le col du Stelvio (2 758 m d'altitude)

   Province de Bolzano - province de Belluno :

  •        Le col de Campolongo (1875 m d'altitude)
  •        Le col de la Cimabanche (1529 m d'altitude)
  •        Le col du Monte Croce di Comelico (1636 m d'altitude)

   Province de Bolzano - Autriche (Tyrol):

  •        Le col du Brenner (Brennerpass) (1372 m d'altitude)
  •        Le Passo del Rombo (2 509 m d'altitude)
  •        Le Passo di Vizze (2 276 m d'altitude)
  •        Le col de Resia (1 504 m d'altitude)

   Province de Bolzano - province de Trente :

  •        Le col de Mendola (1 363 m d'altitude)
  •        Le col de Costalunga (1753 m d'altitude)
  •        Le col de Pampeago (1983 m d'altitude)
  •        Passo di Rabbi (2449 m d'altitude)
  •        Le col de San Lugano (1097 m d'altitude)

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Les produits du terroir local: charcuterie, pommes, poires, petits fruits, prunes de Dro, légumes biologiques, brocolis de Torbole, polenta, fromages, huile d'olive du Haut-Garde, vins, bières, jus de fruit et sirops artisanaux, eaux minérales, spumante Ferrari de Trente, grappa. Les produits artisanaux locaux: objets sculptés en bois, céramiques, objets en cuivre, en fer battu, en laiton, en étain, vêtements sudtyroliens typiques,(attention aux produits d'importation).

Manger[modifier]

Comme ses voisins, le Trentin profite d'une production agricole de qualité pour proposer de nombreuses recettes à base de légumes ou de céréales: on retrouve ainsi la polenta et les gnocchis. L'élevage fournit beurre et fromage, abondamment utilisés en cuisine; citons notamment le fromage pestolato, parfumé au poivre et à la grappa trentine, la toselà, fromage moelleux à pâte fraiche, le puzzone di Moena et la spressa delle guidicarie, fromage typique des alpages. Parmi les charcuteries et viandes, on distingue le speck du Trentin, les moretti, saucisses mûries en ajoutant de l'anis des bois, les mortandele, boulettes de porc à consommer crues ou cuites, la carne salada, tranches de bœuf mises en saumure avec du laurier, du poivre noir, des baies de genévrier, de l'ail et du romarin, aussi bon cru que cuit, le pontesel, goulasch du Trentin, la truite marinée et des gibiers.

Dans le Haut-Adige (Tyrol du Sud), l'influence de l'Autriche toute proche est très nette, ce qui donne une cuisine typiquement montagnarde, simple et robuste: beaucoup de charcuterie (würstel, speck), de gibiers, de soupes, le gröstl, une tourte aux pomme de terre et à la viande, les canederli, boulettes à base de pain rassis, de speck, farine, oignon, ail et œuf, les raviolis schlutzkrafen, les schlutzer, raviolis à base de farine de seigle, le bauernschmaus, choucroute, des légumes comme les pommes de terre ou la choucroute (crauto). Les fromages évoquent également leurs voisins germaniques, jusque dans leurs noms: sterzinger, almkaese. En dessert, l'influence autrichienne se retrouve dans le strudel et la sachertorte, mais les amateurs du Trentin-Haut-Adige se régaleront des fruits de culture d'excellente qualité comme les pommes et les châtaignes, mais aussi sauvages (baies), ainsi que des tartes aux fruits.

En matière de vins , les deux provinces proposent leur lot de rouges (marzemino, teroldego, casteller, merlot, cabernet, guncina, caldaro, lagrein, vernatsch) ou de blancs (nosiola, vernaccia, sylvaner, terlano, traminer, gewürztraminer, müller thurgau, chardonnay, pinot bianco, pinot grigio, vino santo trentino), tout à fait honorables. Les autres boissons proposées sont les bières artisanales, les eaux minérales locales, les jus de fruit et sirops artisanaux locaux, la grappa trentine, les eaux-de-vie et liqueurs locales.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Sécurité[modifier]

SOS Police Secours: 113 Intervention d'urgence des carabiniers: 112 Pompiers: 115 Urgences sanitaires: 118 SOS Feux de forêt: 1515 Secours routier de l'ACI: 803 116

Aux environs[modifier]

En Italie du Nord:

-Dolomites Vénètes: Cortina d'Ampezzo, Belluno -Monte Grappa -Bassano del Grappa -Vicence -Vérone -Lac de Garde vénète

-Parc National du Stelvio -Lac de Garde lombard -Valteline.

En Autriche:

-Innsbruck -Zillertal -Ötztal -Abbaye de Stams -stations de sports d'hiver

  • Tyrol oriental

-Lienz

-Bad Gastein -Route du Grossglockner -stations de sports d'hiver

-Route du Grossglockner -stations de sports d'hiver

En Suisse:

-Saint-Moritz -Davos -Chur -stations de sports d'hiver.

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Italie du Nord-Est
Destinations situées dans la région