Télécharger le fichier GPX de cet article
35.716666139.75Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Kantō > Tokyo (préfecture) > Tokyo > Bunkyō

Bunkyō

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bunkyō
​((ja) 文京)
Le Tokyo Dome, un stade de baseball
Le Tokyo Dome, un stade de baseball
Information
Pays
Ville
Superficie
Population
Densité
Localisation
Site officiel

Bunkyō se trouve au nord du Palais impérial à Tōkyō. Le nom signifie à peu près «capitale de la culture» et, en effet, il est surtout connu pour héberger la tentaculaire Université de Tōkyō et une série d'aristocratiques parcs et villas.

Comprendre[modifier]

Aller[modifier]

Six lignes de métro traversent le quartier avec un total de 20 stations:

  • Chiyoda: Nezu, Yushima, Sendagi
  • Marunouchi: Myōgadani, Kōrakuen, Hongō-sanchōme, Ochanomizu
  • Yūrakuchō: Gokokuji, Edogawabashi
  • Namboku: Kōrakuen, Tōdaimae, Honkomagome
  • Oedo: Iidabashi, Kasuga, Hongō-sanchōme
  • Mita: Suidobashi, Kasuga, Hakusan, Sengoku

Komagome, bien que techniquement juste sur la ligne séparant de l'arrondissement voisin de Toshima, a également été incluse dans ce guide.

Voir[modifier]

Jardins[modifier]

Koishikawa Kōraku-en
  • 1 Koishikawa Kōraku-en (小石川後楽園) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 1-6-6 Kōraku, Bunkyō-ku (Situé près du Tōkyō Dome, à quelques minutes de la station Iidabashi sur la line Toei Ōedo) Logo indiquant des horaires h - 17 h (dernière admisssion 16 h 30), fermé 29 déc-1 jan. Logo indiquant des tarifs 300 JPY. – Aménagé au XVIIe siècle, ce magnifique jardin traditionnel bénéficie d'une grande collection d'arbres et de plantes à fleurs qui le rendent agréable toute l'année. Il comporte des sentiers sinueux, des collines boisées et des étangs à canards et poissons. L'endroit peut être un peu trop bondé à certains moments de l'année (comme pendant la saison des cerisiers en fleur fin-mars à mi-avril), mais il y a beaucoup de place pour tout le monde.
Rikugi-en
  • 2 Rikugi-en (六義園) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Hon-Magome 6-16-3 (à 03 min de la station Komagome, lignes Yamanote/Namboku) Logo indiquant des tarifs 300 JPY. – Un parc japonais classique avec des étangs, des collines et des salons de thé, construit à l'origine en 1695 par Yanagisawa Yoshiyasu, un daimyo Tokugawa. C'est un endroit populaire lors de la floraison des cerisiers au printemps et est illuminé la nuit à cette époque.
Kyū-Furukawa Teien
  • 3 Jardins botaniques de Koishikawa de l'université de Tōkyō (小石川植物園) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Hakusan 3-7-1 (À 15 min à pied de la station de métro Hakusan; suivez les panneaux) – Pas un des grands jardins du Japon et parfois un peu miteux, mais une agréable promenade avec des arbres intéressants, un jardin d'herbes médicinales et de plusieurs étangs. À ne pas confondre avec Koishikawa Kōraku-en.

Temples et sanctuaires[modifier]

  • 4 Nezu Jinja (根津神社) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 5 Gokoku-ji (護国寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • Denzū-in (伝通院) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 6 Yushima Seidō (湯島聖堂) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (station d'Ochanomizu sur la ligne Marunouchi) – Un temple dédié à Confucius.

Autres attractions[modifier]

  • 7 Cathédrale Sainte-Marie (東京カテドラル聖マリア大聖堂, Tōkyō Katedoraru Sei Maria Daiseidō; Cathédrale de Tōkyō) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Siège de l'archidiocèse catholique de Tōkyō. Conçue par le célèbre architecte Kenzō Tange, cette église ultramoderne a été construite dans les années 1960 pour remplacer une ancienne structure qui a été détruite pendant la guerre.
  • 8 Bunkyō Civic Center (文京区役所, bunkyō-ku yakusho) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (station Koraku-en sur la line Marunouchi) Logo indiquant des tarifs gratuit. – Le somptueux bâtiment du gouvernement pour le quartier de Bunkyō, une fois décrit dans le Japan Times comme «un colossal distributeur de bonbons Pez». Un pont d'observation gratuit au 25ème étage, s'avançant du sommet comme le Starship Enterprise, offre une belle vue sur une grande partie de Tōkyō.
  • 9 Pont Hijiri-bashi (聖橋) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à côté de la 1 gare d'Ochanomizu Logo indiquant un lien wikipédia) – Situé au dessus de la rivière Kanda (神田川) et séparant Bunkyō de l'arrondissement de Chiyoda, il offre une des meilleures vue de Tokyo où voir des trains, trois voies s'y croisant (à l'ouest, donc plus photogénique l'après-midi). Le quartier d'Akihabara est seulement à 500 m à l'est. Son nom veut dire « pont des saints ». D'un côté se trouve le Temple de Confucius Yushima Seido (湯島聖堂, voir ci-dessus), et de l'autre la Cathédrale orthodoxe Saint-Nicolas (Nikorai dō, ニコライ堂).

Faire[modifier]

Le quartier de Bunkyō est un endroit agréable pour se promener, mais ce peut être une promenade difficile car cette zone est célèbre pour avoir un certain nombre de talus. Il y en a 433 à Tōkyō, et 173 d'entre eux sont situés dans ce quartier. Certains sont nommés, et certains ne le sont pas. Il y a une plaque décrivant l'histoire de chaque pente. Même si vous ne saviez pas quoi que ce soit sur ​​ce quartier, il est amusant de connaître ses noms. Il y a beaucoup de noms uniques, telles que Kaiun-zaka (pente de la bonne chance), Yūrei-zaka (pente au fantôme), ou Ijin-zaka (pente barbare). Vous pouvez consulter ces noms uniques dans des livres, dont certains seulement se consacrent à ces pentes.

Tokyo Dome City[modifier]

Aller faire un tour (littéralement) à Tōkyō Dome City
À l'intérieur du Tokyo Dome
  • Tokyo Dome City Logo indiquant un lien vers le site web  – Un complexe d'attractions avec un grand stade couvert, un parc d'attractions, un bowling, un centre de paris, et un centre commercial.
    • 1 Tokyo Dome (東京ドーム, Tōkyō Dōmu) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia – Le Tokyo Dome est l'un des stades de Tōkyō. Il héberge l'équipe de baseball des Yomiuri Giants et accueille des concerts, des foires commerciales et également des rencontres de sport professionnel. Il est relié au Hall Korakuen,
    • Temple de la renommée du baseball Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia 1-3-61, Kōraku, Bunkyō-ku, Tōkyō 112-0004 (Entrée à droite de la porte 21 du Tokyo Dome) Logo indiquant des horaires mars - sept. 10 h - 18 h, oct. - févr. 10 h - 17 h, fermé lundi et 29 déc.-1 janv.. Logo indiquant des tarifs adultes: 500 JPY; seniors: 300 JPY; enfants 200 JPY; réduction pour les groupes de plus de 20.
    • 2 Korakuen Hall (後楽園ホール, kōrakuen hōru) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (rattaché par une passerelle au Tokyo Dome) – Un centre pour des événement d'arts martiaux japonais et de lutte professionnelle quasi-quotidiens.

Apprendre[modifier]

Bunkyo est connu comme lieu d'apprentissage, avec 15 établissements d'enseignement supérieur.

Université de Tōkyō[modifier]

Le campus de l'université de Tōkyō
  • 1 Université de Tōkyō (東京大学 Tōkyō daigaku, abrégé en Tōdai (東大)) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia – Anciennement «Université impériale», c'est une sorte de Harvard, Yale et de MIT du Japon à un même endroit, toujours extrêmement bien financée. Son campus principal se trouve dans le quartier de Hongō, à Bunkyō. Environ 2000 étudiants étrangers étudient à l'université, mais la concurrence pour les places peut être féroce. L'Université de Tōkyō attire également de nombreux voyageurs comme un lieu de visite et pour manger un peu.
    Le portail rouge (赤門 Akamon) sur la rue Hongō a été construit en 1827, quand une fille du Shogun de l'époque, Ienari Tokugawa, épousa le Daimyo qui vivait dans les locaux. Dernière le portail se trouvent la Bibliothèque générale et les facultés d'économie, de littérature et d'éducation. Du côté gauche du portail se trouve le Communication Center qui est en fait une boutique de souvenirs, et sur ​​le côté droit se trouve le musée de l'université. Le campus est parsemé généreusement de grands arbres gingko majestueux, dont la feuille se retrouve sur le sceau de l'université.
    Au centre du campus se trouve le jardin japonais de Ikutoku-en (育徳園) - le jardin de l'enseignement de la vertu - construit vers 1630 comme jardin de Maeda Toshitsune, un des plus riches daimyo de l'ère Tokugawa. Au centre se trouve l'étang Sanshiro (三四郎池 Sanshiro-ike), ayant la forme du caractère japonais kokoro (心), qui signifie «cœur» ou «esprit». Le jardin et l'étang sont malheureusement tous les deux assez mal conservés.
    Au nord de l'étang se trouve l'auditorium, Yasuda Kōdō (安田講堂), qui est devenu un symbole de l'activisme étudiant en 1968-69, lorsque le bâtiment fut occupé par les étudiants revendiquant la modernisation et la démocratisation de l'Université. Dans le sous-sol se trouve une grande cantine pour élèves appelée Chūō Shokudō (cantine centrale), offrant de la nourriture peu chère mais assez médiocre, et une coopérative universitaire où vous pouvez acheter des T-shirts et des stylos à bille avec le logo de l'université.
    À l'est de l'auditorium se situe le bâtiment principal de la faculté des sciences, où l'un des plus grands tubes photomultiplicateurs, qui a contribué aux expériences sur les neutrinos à Kamioka, est exposé.

Le campus compte environ 20 endroits où manger, y compris Starbucks, Subway et plusieurs cantines scolaires. Capo Pellicano est au 13ème étage du principal (et plus haut) bâtiment de la faculté de médecine. Le menu est à environ 900 JPY. Ne ratez pas la vue sur les immeubles de Shinjuku et Roppongi, depuis le côté ouest de l'étage.

L'université comprend également le Jardin botanique Koishikawa à Hakusan.

  • 2 Tōyō Bunko (東洋文庫) Logo indiquant un lien wikipédia Honkomagome 2-28-21 (à 10 min de la gare JR Komagome) – Le Tōyō Bunko est une bibliothèque spécialisée et un institut de recherche des études orientales. La recherche se concentre sur l'histoire et les cultures de l'Asie. Le Tōyō Bunko recueille et enregistre des documents historiques d'Asie. La collection de livres dépasse 950 000 articles. Les gens peuvent lire les livres gratuitement. Les documents de la bibliothèque ne peuvent pas quitter le bâtiment. Des photocopieurs sont disponibles pour une utilisation à un coût minime.

Acheter[modifier]

  • 1 La Qua (ラクーア) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Rattaché à la station Korakuen (ligne Marunouchi) – La Qua est un centre commercial récent avec également quelques attractions. Il a ouvert en 2003, en remplacement d'une partie du parc d'attractions à Tokyo Dome City. Il y a des boutiques, une épicerie, des restaurants, un salon de coiffure, un salon de massage et une salle de gym. En outre, des montagnes russes longent le toit, et il y a d'autres attractions de divertissement, y compris un toboggan et une scène de concert. Parmi celles-ci, la principale est le spa LaQua. Ici vous pouvez prendre un bain, vous asseoir sur une chaise confortable et faire ce que vous voulez. Il est moins cher de passer une nuit ici que dans n'importe quel hôtel. Cependant, les gens avec des tatouages ​​n'y sont pas admis.
  • Seijo Ishii – Une grande épicerie à La Qua, avec de nombreux mets et vins importés. Beaucoup de produits congelés sont vendus en paquets de restaurant.

Manger[modifier]

  • Goenmon Hon-Komagome 1-1-26 (Station la plus proche: Hakusan), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-3811-2015 – Sert des plats de tofu dans un jardin traditionnel. Réservation requise.
  • Hantei Nezu 2-12-15 (Depuis la station de Nezu, sortie 2, traverser la route principale (route 437), et tournez à gauche. Le restaurant est à la mi-parcours en descendant le bloc.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-3828-1440 – Sert du kushiage (nourriture frite en brochette) dans un rare vieux bâtiment en bois.
  • Komatsuan (小松庵) Logo indiquant un lien vers le site web Komagome 3-3-21 (à 05 min de la are JR Komagome), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-3917-2536 Logo indiquant des horaires 11 h - 22 h. Logo indiquant des tarifs 1 000-3 000 JPY. – Des nouilles soba faites main de manière obsessionnellement perfectionniste pour les connaisseurs, préparées uniquement à base de sarrasin d'un certain village de Hokkaidō. La pâte de leurs fameues sakurakiri soba, disponibles uniquement à partir de avril-juin, comporte de véritables feuilles de cerisiers en fleurs.
  • Nonki (呑気) 1-20-6 Mukōgaoka (near Tōdaimae station) Logo indiquant des tarifs Comptez 1 000 JPY pour un repas avec une bière pour le faire descendre. – Le restaurant d'oden (soupe de poisson) le plus ancien, fondé durant l'ère Meiji et toujours aussi florissant. La pièce maîtresse du petit restaurant est un chaudron géant rempli d'oden boillant. Commandez avec la phrase tekitō-ni afin de laisser le chef choisir.

Bon marché[modifier]

Classe moyenne[modifier]

Luxe[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Rester en contact[modifier]

Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de ce quartier est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques arriver, voir, se loger et manger. Une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Tokyo


Cet article reprend du contenu de l'article 文京区 de Wikipédia (ja). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.