Télécharger le fichier GPX de cet article
35.694003139.753594Map mag.png
Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Kantō > Tokyo (préfecture) > Tokyo > Chiyoda

Chiyoda

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chiyoda
​((ja), 千代田)
Pont Seimon Ishibashi, devant le palais impérial
Pont Seimon Ishibashi, devant le palais impérial
Information
Pays
Ville
Superficie
Population
Densité
Localisation
Site officiel

L'arrondissement spécial Chiyoda de Tōkyō est le centre de la ville et à bien des égards le centre de tout le Japon. Ces 12 km2 hébergent le Palais impérial, la Diète, les ministères à Kasumigaseki, les sièges sociaux d'entreprises à Marunouchi, le très controversé sanctuaire de Yasukuni, etc. et il reste encore de la place pour les quartiers commerçants de Akihabara, Jinbōchō et Kanda.

Aller[modifier]

  • 1 Gare de Tōkyō (東京駅, Tōkyō-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Plaque tournante de tous les trains Shinkansen, elle se trouve sur le côté est de Chiyoda. Notez que les sorties Shinkansen sont du côté Yaesu dans l'arrondissement de Chūō; pour aller du côté Marunouchi de Chiyoda, vous devez traverser la gare vers la sortie ouest. Le côté ouest de la gare est particulièrement remarquable : son architecture reflète celle d'origine datant de l'époque de la Première Guerre mondiale.

La ligne JR Yamanote (vert clair) passe par la gare de Tōkyō, faisant une boucle autour du centre ville, et la ligne JR Chūō (orange) et la ligne Sōbu (jaune) croisent la boucle horizontalement. Les gares de Yūrakuchō, Akihabara, Kanda (sur la Yamanote) et de Ochanomizu, Yotsuya (sur la Chūō) se trouvent dans l'arrondissement. Les trains Narita Express venant de l'aéroport de Narita s'arrêtent à Tōkyō (2 940 JPY, 53 min) sur les plates-formes Sōbu. La ligne JR Keiyo dessert la gare de Tokyo et transporte les passagers vers des destinations comme le parc Kasai Rinkai, Tokyo Disney Resort, le Makuhari Messe et des destinations sur la péninsule de Boso. Les trains circulent aussi fréquemment sur la ligne Musashino jusqu'à Saitama et l'ouest de Tokyo, bien que certaines de ces zones soient desservies plus rapidement par d'autres lignes. Cependant, les quais sont situés au sud du complexe de la gare principale. La construction était à l'origine destinée à une nouvelle ligne de Shinkansen, c'est pourquoi elle s'est faite à égale distance entre les gares de Tokyo et de Yurakuchō. Cela peut être une longue marche pour rejoindre le reste des lignes de train (et encore plus pour changer pour la ligne Tozai à Otemachi!), donc

  • 2 Station d'Ōtemachi (大手町駅, ōtemachi-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Partagée par cinq lignes de métro, c'est de loin la plus grande station de métro à Tōkyō et s'étend sous de multiples blocs de la ville sous le quartier de Marunouchi entre la gare de Tōkyō et le palais impérial. Changer ici de, par exemple, la ligne Hanzōmon à la ligne Toei Mita implique de naviguer dans une multitude d'escaliers mécaniques et de marcher plus d'un kilomètre. Il est important de noter que les gares de Tokyo et d'Ōtemachi sont directement reliées les unes aux autres par des passages souterrains.
  • 3 Gare de Nijōbashimae (二重橋前駅, nijūbashimae-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Située sur la ligne Chiyoda et également reliée à la gare de Tokyo, elle est beaucoup plus proche de celle-ci que la gare d'Otemachi, bien que les passagers du service « Romancecar » devront toujours aller à Otemachi.

De nombreuses lignes de métro sillonnent l'arrondissement. Notamment la ligne Marunouchi (rouge, vers Shinjuku), la ligne Hanzōmon (violet, vers Shibuya), la ligne Hibiya (gris, vers Roppongi), la ligne Tōzai (bleu, vers Nakano), et la ligne Chiyoda (vert, vers Harajuku). La ligne Toei Asakusa (rose) s'arrête un peu à l'est à Kyōbashi et Nihonbashi, stations à partir desquelles les trains de la ligne Keikyū partent vers l'aéroport de Haneda (650 JPY, environ 35 min).

En autocar[modifier]

Les bus Airport Limousine vont de Narita à la gare de Tōkyō toutes les 10 à 20 min via le Tokyo City Air Terminal à Nihonbashi (h 30 - h selon le trafic, 3 000 JPY), et moins souvent vers les hôtels de la zone. De Haneda, des bus circulent toutes les 30 à 40 min (pour une durée de 45 min environ, en fonction du trafic, 900 JPY).

  • 4 Tokyo City Air Terminal (東京シティエアターミナル, Tōkyō Shiti Ea Tāminaru)

Voir[modifier]

Zone du palais impérial[modifier]

Fujimi-yagura, une relique du château d'Edo sur le site du palais impérial
  • 1 Palais impérial (皇居, Kōkyo) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 03-3213-1111—  Entouré par une série de douves et de hauts murs, le site de l'ancien château d'Edo a été la résidence officielle de la famille impériale japonaise depuis 1868. Il est au sein du kilomètre carré réputé être le plus cher au monde, qui au plus fort de la bulle du Japon a été estimé à un peu plus que la Californie. Malheureusement, les jardins intérieurs du palais et les bâtiments sont fermés au grand public, sauf le 2 janvier et le 23 décembre, lorsque la famille impériale fait une apparition publique. Toutefois, les étrangers peuvent aussi postuler en ligne pour ​​participer à une visite guidée gratuite (en semaine à 10 h et à 14 h). Si vous vous sentez chanceux, vous pouvez aussi essayer de vous présenter au bureau de l'Agence de la Maison Impériale situé dans le coin nord-ouest du parc du Palais impérial, qui est ouvert de h à midi, et de 13 h - 14 h; s'il y a de la place, vous pourrez vous joindre à une visite le jour même. Celles-ci sont effectuées uniquement en japonais, mais des audioguides (en anglais) seront prêtés gratuitement aux visiteurs étrangers. À la fin de la visite, les visiteurs qui souhaitent entrer dans les jardins est (voir partie suivante) se verront donner une carte d'entrée et seront admis aux jardins via un portail privé, leur permettant de contourner les files à l'entrée principale Ōte-mon; prêtez attention à l'annonce en japonais et faites la queue comme demandé.
  • 2 Jardin Est du palais impérial (東御苑, Higashi-gyoen) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires tous les jours sauf lun&ven.—  Conservé dans un état impeccable, il est particulièrement beaux en mars et avril lors de la floraison des pruniers et des cerisiers. L'entrée est libre à travers un certain nombre de portes, vous recevrez une carte d'entrée en plastique à la porte, que vous êtes obligé de retourner à la sortie, la plupart des visiteurs utilisent la porte Ōte-mon (大手門) près de la station de métro Ōtemachi (sortie C10). Par ailleurs, c'est à une distance de marche facile de la gare de Tōkyō.
Lac au parc Kitanomaru
  • 3 Parc Kitanomaru (北の丸公園, kita-no-maru kōen) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Ce parc est relié aux jardins est côté nord. Proposant à peu près la même chose, il est un moyen pratique pour se rendre au sanctuaire Yasukuni. Le parc abrite également le Nihon Budokan, où ont lieu régulièrement des compétitions d'arts martiaux et des concerts, ainsi que le Kagaku Gijyutsukan (科学技術館, musée des sciences).
  • 4 Douve Chidoriga-fuchi (千鳥ヶ淵) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (coté nord-ouest des jardins du palais impérial)—  L'un des, sinon le plus important site pour admirer les cerisiers en fleurs à Tōkyō; il attire les foules de gens à son apogée entre mars à avril. Elle est située juste de l'autre coté de la rue par rapport au sanctuaire Yasukuni. Des barques sont également disponibles pour naviguer le long d'une partie limitée de la douve (500 JPY pour 30 min, 1 000 JPY pour h et à un tarif légèrement plus cher pendant la période des cerisiers en fleurs).
Prière au sanctuaire Yasukuni
  • 5 Sanctuaire Yasukuni (靖國神社, Yasukuni-jinja) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 3-1-1 Kudan-kita (entrée à côté de station de la ligne de métro Kudanshita ou traverser le pont au nord du parc Kitanomaru), Logo indiquant un numéro de téléphone +8103-3261-8326 Logo indiquant des horaires tous les jours. Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Un sanctuaire controversé dédié aux morts à la guerre pour le Japon, qui abrite les âmes de quelques 2,5 millions de personnes ayant été tuées lors des guerres du Japon - dont des criminels de guerre condamnés à mort par les Alliés. Un lieu de prédilection des groupes d'extrême-droite (« uyoku dantai », 右翼団体) occupant des camions noirs équipés de haut-parleurs. Des festivals ont lieu notamment à la mi-juillet et la mi-octobre, ce qui peut attirer autant de gens et de vendeurs qu'au jour de l'an, lorsque les Japonais viennent prier pour une année prospère. Il peut également être assez bondé pendant la saison des cerisiers en fleur.
    • 6 Musée Yūshūkan (遊就館) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (adjacent au sanctuaire) Logo indiquant des horaires tous les jours h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 800 JPY.—  Un musée également controversé proposant une curieuse collection d'attirail militaire (y compris des torpilles humaines et des lettres de pilotes kamikaze) et des descriptions orientées de la Seconde Guerre mondiale. Le musée comprend un petit magasin de livres d'histoire et de maquettes militaires.

Sanctuaires et églises[modifier]

  • 7 Cathédrale de la sainte résurrection (ニコライ堂, Nikorai-dō) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (près de la gare d'Ochanomizu sur la ligne Chūō (sortie Hijiribashi)), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 03-3291-1885—  Une cathédrale orthodoxe russe des années 1800 magnifiquement restaurée. Le pont Hijiribashi à proximité est l'un des plus beaux de Tōkyō et est assez joli lorsqu'il est illuminé la nuit.
  • 8 Sanctuaire Kanda (神田明神, Kanda-myōjin) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Akihabara (Un bloc au nord de l'autre coté du fleuve par rapport à la station Ochanomizu)—  Ce sanctuaire shintō a une histoire qui remonte au VIIIe siècle et a été très apprécié sous le shogunat d'Edo. La structure actuelle de piliers rouges a été reconstruite après avoir été complètement détruite en 1923 par le tremblement de terre de Kantō. Le festival Kanda Matsuri, qui a lieu à la mi-mai tous les deux ans est l'un des plus importants de Tōkyō et est un spectacle à voir. Arrivez avant midi avant que le sanctuaire soit rempli de spectateurs.
  • 9 Sanctuaire Hie (日枝神社, hie jinja) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Au sommet d'une petite colline au bord du quartier, et près de celui d'Akasaka. Sur le côté opposé du jardin impérial; à 05 min à pied de la gare Kokkai-gijidō-mae sur la ligne de métro Chiyoda.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-3581-2471—  Un autre sanctuaire shintō important à Tokyo. Accessible par une escalier raide sous un véritable tunnel de torii oranges, le terrain du sanctuaire est une oasis de tranquillité au milieu de Tokyo et, par beau temps, un endroit populaire pour un pique-nique le midi. Le festival Sanno Matsuri (山王祭) qu'il accueille en juin compte parmi les 3 grands festivals de Tōkyō

Autres[modifier]

Bâtiment de la Diète nationale

Le centre administratif du Japon, situé autour de Kasumigaseki et Nagatachō dans le coin sud-ouest de Chiyoda, est rempli de bâtiments très anti-pittoresques. Le ministère de la justice (sortie 5 de Sakuradamon, ligne Yūrakuchō) fait exception: un bel immeuble des années 1800 qui rendrait fière n'importe quelle capitale européenne. Le bâtiment de la Diète nationale (Kokkai-gijidō-mae, ligne Marunouchi) peut également valoir une photo, même si son architecture est plutôt sans intérêt par rapport à d'autres assemblées nationales - même le gouvernement métropolitain de Tōkyō à Shinjuku a l'air plus cool.

  • 10 Musée national d'art moderne de Tokyo (東京国立近代美術館, Tōkyō Kokuritsu Kindai Bijutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 3-1 Kitanomaru-kōen (Près de la station Takebashi sur la ligne de métro Tōzai), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-5777-8600 Logo indiquant des horaires mar-jeu, sam.- dim. : 10 h 30 - 17 h; ven 10 h 30 - 20 h, fermé dim. Logo indiquant des tarifs adultes 420 JPY, étudiants 130 JPY, gratuit moins de 15 ans. Gratuit 18 mai, 3 nov et 1er dimanche du mois. Expositions spéciales: supplément. Entrée à la Galerie de l'artisanat à proximité incluse dans le prix.—  Avec une collection permanente modeste et des expositions temporaires changeant régulièrement, le MOMAT est un endroit agréable pour passer quelques heures après avoir vu le Palais impérial situé de l'autre coté de la route.
  • 11 Musée d'art Idemitsu (出光美術館, Idemitsu Bijutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata au 9e étage du bâtiment du Théâtre imperial (du côté est des jardins impériaux), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 35777 8600 Logo indiquant des horaires tous les jours 10 h - 17 h (jusqu'à 19 h vendredi). Logo indiquant des tarifs adultes 1 000 JPY.—  Possède une collection remarquable axée sur les arts traditionnels japonais
  • 12 Tokyo International Forum (東京国際フォーラム, Tōkyō Kokusai Fōramu) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata devant la station Yūrakuchō, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-5221-9000—  Un centre d'exposition massif et moderne utilisé pour des concerts, des conventions, etc… En semaine, il y a généralement plusieurs camions vendant des boîtes à déjeuner, mais à part cela, il n'a peut être pas beaucoup d'intérêt pour le touriste occasionnel - à l'exception, bien sûr, de sa conception impressionnante. L'atrium est peut-être le symbole le plus connu de l'immeuble, et on peut se promener le long du passage montant en spirale et longeant ses murs de verre et d'acier. Le Tokyo Tourist Info Center, qui était auparavant ici, a été transféré à Shinjuku.
  • 13 Théâtre national du Japon (国立劇場 Kokuritsu Gekijō) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (accessible à pied des stations comme Hanzōmon ou Nagatachō sur les lignes de métro Hanzōmon et autres), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-3265-7411—  Pour ceux qui s'intéressent à l'art théâtral, le Kokuritsu Gekijō accueille des représentations d'arts traditionnels comme le kabuki, le théâtre nô, le théâtre de marionnettes bunraku, etc… Il vaut peut-être mieux consulter les horaires et faire une réservation au préalable.
Diète nationale
  • 14 Bâtiment de la Diète nationale (国会議事堂) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Hébergeant les deux chambres de la diète, il a été construit dans les années 1920. Symbole le plus reconnaissable du gouvernement japonaise, il a été construit à partir de matériaux de construction japonais, comprend un toit pyramidal et est entouré de verdure. Le 15 Kensei Kinenkan (憲政記念館), gratuit et à proximité (entre la diète et l'eau), permet d'en avoir une bonne vue et comprend des tonnes d'artefacts politique pour ceux qui s'intéressent à la politique japonaise.

Faire[modifier]

Si vous venez pendant les vacances du nouvel an, visitez l'un des trois sanctuaires principaux (Kanda Myōjin, Hie Jinja ou Yasukuni); ou alors plongez-vous dans l'un des principaux festivals qui se déroulent ici pendant l'année. Il n'y a pas de restrictions à l'entrée concernant les croyances ou appartenances religieuses.

Comme indiqué dans la section Voir, les cerisiers en fleurs peuvent être admirées à divers endroits du côté des jardins du Palais Impérial. En outre, beaucoup de gens profitent du fait qu'il n'y a pas de routes publiques entrant dans l'enceinte du palais (et donc, pas de feux rouges pour les piétons) pour faire un peu de jogging autour de l'anneau extérieur du jardin (ce qui peut prendre environ une heure en se promenant). Cependant, vu que la plupart du centre de l'arrondissement de Chiyoda est constitué d'immeubles de bureaux, il est pratiquement sans vie après le coucher du soleil, la plupart de la population retournant dans les banlieues.

Acheter[modifier]

Livres d'occasion vendus le long des murs d'une ruelle de la zone de Kanda-Jimbochō

Le centre de Chiyoda n'offre pas beaucoup de chose du point de vue shopping, mais d'un autre côté il possède trois zones intéressantes:

  • Akihabara pour l'électronique et les produits de tout genres en rapport avec l'anime; couvert dans un article séparé.
  • Jimbōchō (神保町) (Station de métro Hanzōmon (ligne Tōei Shinjuku) et Jimbōchō (ligne Tōei Mita))—  Un quartier spécialisé dans les livres neufs et d'occasion - la plupart du temps en japonais, mais certains en anglais et dans d'autres langues. Des dizaines de librairies de livres d'occasion ou anciens bordent les rues principales de Hakusan Dōri (白山道り), Yasukuni Dōri (靖国道り), et Kanda Suzuran Dōri (神田すずらん通り), ainsi que les nombreuses ruelles. Certains magasins se spécialisent dans des sujets tels que la religion, l'architecture ou les scénarios, tandis que d'autres traitent une variété de sujets. Certains magasins se spécialisent dans divers matériels érotiques, y compris la pornographie d'occasion.
  • Stations de Kanda (神田) et Ochanomizu (お茶の水). Pour les instruments de musique et les équipements de sports. Ces quartiers ont tendance à avoir leurs plus grands magasins le long des rues principales.

Parmi les autres zones commerciales:

  • Une refonte récente du quartier d'affaires de Marunouchi a donné lieu à des boutiques haut de gamme tels que Tiffany, Gaultier, Sergio Rossi etc bordant la rue de l'immeuble Marunouchi à Yūrakuchō, mais cela donne une impression que ce n'est pas tout à fait encore «ça», par rapport aux répertoires des Ginza ou quartiers commerçants Omotesandō.
  • Il y a un énorme magasin d'électronique Bic Caméra de six étages devant la gare JR Yūrakuchō, vendant de tout, des appareils ménagers aux lentilles de contact. Il y a même une petite salle de cinéma aux 7ème et 8ème étages montrant des films japonais et étrangers moins connus. Peut-être un bon endroit pour toutes vos emplettes si vous n'êtes pas en mesure de passer du temps à explorer les rues de Akihabara.
  • La librairie Maruzen dans le bâtiment Oazo devant la gare de Tōkyō peut être votre meilleur pari pour trouver des livres en anglais à Tōkyō; elle comprend une section "Livres sur le Japon". Si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ici, vous n'aurez sans doute pas beaucoup de chance en cherchant ailleurs.

Manger[modifier]

  • Parmi les clubs et les restaurants coûteux qui abondent à Ginza, les étals de yakitori (poulet grillé) étals sous les voies ferrées près de la gare JR Yūrakuchō sont une alternative décalée. Un retour à l'ancien Tōkyō, c'est là que les hommes d'affaires se détendent avec brochettes yakitori et quelques nama biiru (bières à la pression) après une dure journée. Au moins 2 000 JPY pour quelques bières et une demi-douzaine de brochettes.
  • Comme les quartiers de Jimbōchō et de Ochanomizu habritent des dizaines de grands lycées et universités, la zone est remplie de restaurants bon marché, fast food et cafés de toutes sortes. Il y a aussi une forte densité de restaurants de curry.
  • L'immeuble Marunouchi et l'immeuble Shin-Marunouchi en face de la gare de Tōkyō sont votre meilleure chance pour un repas décent dans le quartier de Marunouchi, en particulier le week-end où la plupart des autres bâtiments sont fermés. Plusieurs restaurants, allant de l'italien au hawaïen et au sushi sont situés à l'intérieur, mais l'addition pourrait être un peu salée pour un déjeuner décontracté.
  • Restaurant Peter Logo indiquant un lien vers le site web 24ième étage, Hôtel Peninsula (Ascenseur privé depuis le hall de l'hôtel) Logo indiquant des horaires +81 3-6270 2763. Logo indiquant des tarifs Déjeuner à partir de 4 900 JPY.—  Une vue imprenable sur le palais impérial. Excellent service. Le déjeuner semble être meilleur marché. Tenue vestimentaire: décontractée élégante.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Bon marché[modifier]

  • 1 Tokyo Central Youth Hostel Logo indiquant un lien vers le site web 18e étage, Central Plaza, 1-1 Kaguragashi (à 01 min à pied de la gare d’Iidabashi (lignes de métro Tokyo Metro Yūrakuchō, Tōzai ou Namboku, ou Toei Ōedo), sortie B2b) Logo indiquant des horaires h - 23 h 30. Logo indiquant des tarifs à partir de 3 450 JPY.—  La plus centrale des auberges d'Hostelling International à Tōkyō. Située au 18ième étage d'un immeuble, propose une vue magnifique. La fermeture des portes à 23 h 30 peut rebuter les fêtards.

Sécurité[modifier]

À l'occasion, des camionnettes noires menaçantes aux drapeaux "soleil levant" flottants et aux logos de chrysanthèmes impériaux peuvent hurler leur propagande militariste autour du sanctuaire Yasukuni et à proximité des zones de Nagatachō/Kasumigaseki. Avec des attitudes d'extrême droite xénophobe, financés par les yakuza (la mafia japonaise) et la coopération policière tacite, les étrangers peuvent recevoir des regards sinistres de jeunes voyous portant des lunettes de soleil et menant le bal, mais ils ne sont pas un réel danger à moins d'être provoqués activement.

Fumer sur les grandes rues et les trottoirs sont interdits par la loi à Chiyoda. Bien que généralement pas strictement appliqué, si vous êtes malchanceux, les amendes vont jusqu'à 20 000 JPY.

Aux environs[modifier]

Les magasins fastueux de Ginza et le quartier des affaires de Akasaka (pas un mauvais choix pour déjeuner) sont à distance de marche du sud de Chiyoda.


Routes via Chiyoda
YokohamaShinagawa O Tokaido Shinkansen icon.png E  FIN
NaganoTakasaki ← Kumagaya ← N Hokuriku Shinkansen Icon.png S  FIN
NiigataTakasaki ← Kumagaya ← N Joetsu Shinkansen icon.png S  FIN
SendaiNasu ShiobaraUtsunomiya N Tohoku Shinkansen icon.png S  FIN
Shinjuku ← rejoint JR JB line symbol.svg O JR Sobu icon.png E  KinshichōShin KoiwaChiba
YokohamaTokyo Shimbashi O JR Tokaido icon.png E  FIN
KōfuHachiōjiNakano O JR Chuo icon.png E  FIN
ŌmiyaAkabaneUeno N JR Tohoku icon.png S  FIN
ZushiKamakuraYokohama O JR JO line symbol.svg E  rejoint JR Sobu icon.png
IkebukuroUenoAkihabara N JR JY line symbol.svg E  Hamamatsuchō rejoint ShinbashiShinagawa



Stars310.svg
L'article de ce quartier est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques arriver, voir, se loger et manger. Une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Tokyo


Cet article reprend du contenu de l'article 千代田区 de Wikipédia (ja). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.