Télécharger le fichier GPX de cet article
35.6698139.7056Map mag.png
Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Kantō > Tokyo (préfecture) > Tokyo > Harajuku

Harajuku

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Harajuku
​(原宿)
Harajuku Station Tokyo.jpg
Information
Pays
Ville
Localisation
Miko au Meiji Jingū

Harajuku est un quartier de l'arrondissement de Shibuya (dont le nom désigne plus souvent le quartier autour de la gare du même nom que l'arrondissement en entier). Il situe entre les gares au nord de celui-ci et au sud de Shinjuku.

Comprendre[modifier]

Colline d'Omotesandō

Il est le centre de réunion principal des jeunes branchés, designers ou artistes. Avec le quartier de Shibuya, ce sont les deux lieux "clichés" de rencontre des jeunes (surtout de week-end). Pour autant, ne vous attendez pas à retrouver l'ambiance fouillis et bruyante de Châtelet-Les Halles à Paris. Ici tout est clean, et les jeunes vivent leur passion dans le respect des autres (enfin la plupart du temps). Contrairement à Shibuya, célèbre pour son architecture moderne et sa foule étourdissante, Harajuku est un quartier divisé en petites rues animées à l'ambiance bon enfant et aux magasins tenus par des passionnés, toujours accueillants et prêts à aider.

À la sortie sud de la gare JR, la large avenue bordée d'arbres qui descend est Omote-Sandō (表参道). Elle mène au quartier haut de gamme de Aoyama. La rue est pleine de cafés et de magasins de vêtements. Pour les adolescents, cependant, l'endroit où il faut être être est Takeshita-dori, une rue étroite et animée se trouve à plusieurs blocs au nord.

Le parc Yoyogi (代々木公園 Yoyogi-kōen) à proximité a été le site du premier vol d'avion couronné de succès au Japon (le , par le capitaine Yoshitoshi Tokugawa), après quoi il est devenu un site de parade militaire. Pendant l'occupation d'après-guerre, il a été le site de résidence des officiers américains, sous le nom de «Washington Heights». Plus tard, il a été choisi comme site pour les Jeux Olympiques de Tōkyō en 1964, et les bâtiments olympiques distinctifs conçus par Kenzō Tange sont toujours à proximité. En 1967, il a été transformé en parc municipal. Aujourd'hui, le parc est un lieu de rencontre populaire, surtout le dimanche, quand il est utilisé comme un lieu de rassemblement pour jouer de la musique, pratiquer les arts martiaux, etc… Le parc dispose d'une piste cyclable, et des locations de vélos sont y proposées. Conséquence de la longue récession au Japon, il y a plusieurs grands, mais étonnamment calmes et ordonnés, campements de sans-abris dans de la périphérie du parc.

Aller[modifier]

En train[modifier]

  • 1 Gare JR de Harajuku (原宿駅, Harajuku-eki) Logo indiquant un lien wikipédia – Cette station, au style rappelant le style occidental, a été vue des centaines de fois dans tous types de films, mangas, etc... C'est un moyen évident d'arriver à Harajuku. Gérée par la JR, elle se trouve sur la ligne Yamanote. La station est situé de manière commode à la fois à côté de l'entrée de Meiji Jingū et au début de l'avenue Omotesandō.

En métro[modifier]

  • 2 Station Meiji-Jingūmae (明治神宮前駅 Meiji-Jingūmae-eki) – Proche de la gare JR, elle est située sur les lignes de métro Chiyoda et Fukutoshin. Elle a des sorties sur Meiji-dōri et juste devant l'entrée de Meiji Jingū, près de la gare JR Harajuku. Le métro est plus pratique que la JR pour vous y rendre depuis le centre de Tōkyō, mais la ligne Yamanote est plus adaptée si vous venez de la gare de Tōkyō.
  • 3 Station Omotesandō (表参道駅 Omotesandō-eki) (au bout opposé de l'avenue Omotesandō par rapport au parc Yoyogi, près de l'intersection avec Aoyama-dōri, soit 1 km) – La station de métro Omotesandō se trouve sur les lignes de métro Ginza et Hanzōmon. Le complexe cette station propose une variété de boutiques et de restaurants.

À pied[modifier]

Harajuku est à seulement 15 min à pied de Shibuya; il suffit de suivre la voie ferrée le long de Kōen-dōri depuis le grand carrefour de Shibuya. (Vous devez dépasser Tower Records sur votre droite et le Yoyogi National Gymnasium sur votre gauche.) Si vous avez plus de temps, voir la promenade proposée ci-dessous.

Voir[modifier]

Vue sur le parc Yoyogi & le sanctuaire Meji depuis Shinjuku
Mode de Harajuku au parc Yoyogi
Tonneaux de saké au sanctuaire Meiji
  • 1 Takeshita-dōri (竹下通り) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (en sortant de la gare de Harajuku, prenez à gauche, donc en vous éloignant de Omotesandō, et ce sera la première à droite) – Cette rue pavée rappelle un peu les villes d'Europe du Nord, et est un des hauts lieux mondiaux de la mode jeune et adolescente. Certains magasins sont ici de véritables temples du rock, du punk, du hip-hop, et chacun propose des articles bien particuliers, du cosplay aux articles ayant appartenu aux Beatles, des accessoires imitant des reliques Nazies aux stickers de groupes à la mode.
    ​Pour faire une pause, n'hésitez pas à vous arrêter au célèbre Marion Crêpes, qui à défaut d'être un haut lieu de gastronomie, est une véritable institution parmi les commerces du quartier !
  • 2 Cosplayeurs de Yoyogi (se diriger vers le parc de Yoyogi, tout droit en face de la station en allant vers le pont) – Ceux qui voudraient prendre en photo des cosplayeurs, des gothic lolitas ou autres costumes extravagants doivent venir le dimanche après midi aux abords du parc Yoyogi. Gardez à l'esprit que Harajuku est connu dans le monde entier, et donc de nombreux touristes y viennent le dimanche. C'est mieux de venir un peu tôt pour éviter de se retrouver coincé entre de gros groupes de touristes. Vous y verrez aussi, plus rarement, une bande de "Rockabillys", blouson en cuir, banane coiffée au gel et lunettes de soleil, effectuer une chorégraphie des plus musclées. Ce mouvement amusant a eu un pic de popularité dans les années 1980 et 90, mais perd depuis des membres chaque année.
  • Rues de Harajuku – En parallèle aux petites rues, les grandes avenues sont, elles, occupées par des grands magasins, dont le fameux Kidy's Land, un magasin de jouets de plusieurs étages dont un étage entier consacré à Hello Kitty. Vous y découvrirez que vous n'êtes pas aussi mature que ce que vous croyez!
    ​En continuant sur Takeshita Dōri on arrive sur LAFORET, le temple de style japonais. On y trouvera un magasin de disques HMV, bien moins grand que celui de Shibuya, et des dizaines de magasins de mode qui attireront les filles et n'auront aucune pitié envers votre carte de crédit. Prévoyez large...
    ​À voir aussi, le célèbre magasin spécialisé dans les préservatifs de toutes formes et couleurs.
    ​Vous pouvez aussi continuer de vous perdre dans les petites rues, qui regorgent de surprises, du musée du rock'n'roll aux magasins spécialisés dans les articles de TINTIN.
  • 3 Parc Yoyogi (代々木公園, Yoyogi kōen) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (de puis la gare ou les stations de métro de Harajuku, de l'autre coté du pont) – Cet ancien parc olympique est très prisé par les promeneurs et les amoureux, notamment au moment des fêtes comme la fleuraison des cerisiers. Les gens de tous âges se retrouvent sur les pelouses pour le pique-nique traditionnel.
    ​Attention, le parc est vraiment très grand et une balade à pied peut vite prendre une demi-heure voire une heure.
    ​Vous noterez la propreté indiscutable des lieux. Les allées sont séparées des pelouses et des arbres, et des poubelles sont prévues. Comme les Japonais, sachez donc rester discrets pour ne par troubler la tranquillité des lieux. Gardez à l'esprit que plus la soirée avance, plus le taux d'ébriété des visiteurs risque d'être important.
  • 4 Meiji Jingū (明治神宮) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Construite en commémoration de l'empereur Meiji en 1920, c'est le sanctuaire le plus grandiose de Tōkyō. Comme tous les grands sanctuaires du Japon, il est étendu, mais d'une structure simple, et on y entre par un chemin sinueux et par un torii (portail) géant. Les week-ends d'été, vous avez une très bonne chance d'y voir s'y dérouler un mariage traditionnel japonais (qui peut choquer l'occidental non-initié par son coté froid et réglementé). Vous pouvez aussi y déposer un vœux sur un ema, y acheter un omamori (amulette) ou y faire une offrande. Le sanctuaire est également bondé le soir du 31 décembre quand les gens viennent ici pour célébrer la nouvelle année. Un excellent endroit pour ceux qui veulent trouver une oasis de tranquillité dans l'agitation du reste de la mégapole.
  • 5 Tōgō-jinja (東郷神社) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 1-5-3 Jingūmae (05 min de la station de Harajuku) – Ce sanctuaire a reçu son nom en hommage à Tōgō Heihachirō, qui était général durant l'ère Meiji.
  • 6 Musée Okamoto Tarō Kinenkan (岡本太郎記念館) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 08 min à pied de la station d'Omotesendō), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-3406-0801 – Le studio et la maison de Tarō Okamoto que l'on peut visiter. Il est l'auteur de nombreux chefs-d'œuvre, comme par exemple, Taiyō no tō. Des travaux et peintures inachevés y demeurent.
  • 7 TEPIA (テピア) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 2 Chome-8-44 Kitaaoyama Logo indiquant des horaires 10 h - 18 h, fermé lundi et jours fériés. – Un musée des sciences montrant des nouvelles technologies, des robots et de la domotique. Les explications sont en japonais, mais jouer avec les objets reste amusant pour les enfants et adultes.

Faire[modifier]

Visiter à pied : de Harajuku à Shibuya[modifier]

Une promenade intéressante et recommandée vous permettra de découvrir Harajuku et Shibuya, et tous les endroits à la mode entre les deux.

À partir de la sortie Takeshita (竹下口) de la station JR Harajuku, dirigez vous tout de suite vers Takeshita-dōri (竹下通り), où vous tomberez presque certainement sur une foule compacte de piétons. Lorsque vous atteindrez la première grand artère, Meiji-dōri (明治通り), tournez à droite.

Lorsque vous atteignez Omote-Sandō, bordée d'arbres, tournez à gauche. Il n'y a pas de panneau de rue «Omote-Sandō» bien en évidence, mais vous verrez un immeuble de bureau de deux étages avec ce nom au-dessus du magasin rose «Condomania» à un des ses angles.

Omote-Sandō héberge les plus réputés des magasins de haute couture, dont Ralph Lauren, Coach et Yves Saint Laurent.

La moitié du parcours se situe à l'endroit où Omote-Sandō croise Aoyama-Dōri (青山通り). À partir de là il y a peu de choses intéressantes, donc une solution est de redescendre Omote-Sandō - et revenir à Harajuku. Si vous décidez de continuer, alors tournez à droite sur Aoyama-Dōri et vous finirez par passer devant l'université des Nations Unies sur votre droite et l'université Aoyama Gakuin sur votre gauche, avant de finalement arriver au célèbre passage piéton de Shibuya.

Comptez deux bonnes heures environ pour cette promenade.

Vélo[modifier]

Le parc Yoyogi (代々木公園 Yoyogi-kōen) a une piste cyclable et des locations de vélos sont disponibles.

Salons de beauté[modifier]

Harajuku et Omote-sandō abritent de nombreux salons de beauté haut de gamme, avec des prix qui correspondent.

  • VIRGO Logo indiquant un lien vers le site web 2-32-3 Jingūmae (prêt de la branche d'Harajuku de BEAMS) – Des actrices et des mannequins vont parfois à ce salon.

Acheter[modifier]

Sexy Dynamite et plus, Takeshita-dōri
  • 1 Takeshita-dōri (竹下通り) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (De la sortie Takeshita de la station JR Harajuku jusqu'à Meiji-dōri) – Dans ce paradis préadolescent de Tōkyō, vous êtes garanti d'avoir votre quota de Hello Kitty en quelques millisecondes. Ces derniers temps, il a commencé à s'adresser à un public un brin plus âgé, attirant maintenant également des ados recherchant des vêtements à froufrous victoriens de type «Gothic Lolita» ou du rouge à lèvres noir.
  • Harajuku-SoLaDo (原宿ソラド) 1-8-2 Jingumae, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-6440-0568 Logo indiquant des horaires mar.- ven. : 11 h - 21 h, sam.- dim. : 10 h 30 - 21 h. – Nouveau centre commercial à Harajuku avec 11 magasins de vêtements.
  • 2 Omote-sandō (表参道) Logo indiquant un lien wikipédia – S'adresse à ceux aux goûts plus adultes (ou plus onéreux), surtout quand vous vous dirigez vers l'extrémité est d'Aoyama.
  • 3 Omotesando Hills (表参道ヒルズ, omotesandō hiruzu) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 4-12-10 Jingūmae, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-3497-0310 – Conçu par Tadao Andō et construit dans la lignée de Roppongi Hills par Mori Building, c'est un centre commercial ultra-chic qui s'adresse aux «citadins indépendants, soucieux de leur style» (d'après son site web) qui ne pourraient porter autre chose que la dernière mode, ou manger des chocolats qui ne sont pas préparés par un célèbre pâtissier parisien. Pour le reste d'entre nous, c'est toujours une balade intéressante, et les restaurants à l'étage supérieur méritent peut-être de faire une petite folie pour un déjeuner léger.
  • 4 Oriental Bazaar Logo indiquant un lien vers le site web 5-9-13 Jingūmae – Une institution kitsch de Tōkyō pour les touristes et les expatriés, avec trois étages dédiés au shopping, entassant de tout, des t-shirts kamikaze aux kimonos taillés pour les étrangers. Quoi qu'il en soit, c'est définitivement la façon la plus facile pour faire vos achats de souvenirs. Le bazar est situé dans un bâtiment immédiatement reconnaissable avec un toit de temple faussement-chinois.
  • Kiddy Land Logo indiquant un lien vers le site web 6-1-9 Jingūmae – Un immense magasin de jouets situé sur Omotesandō
  • Laforet Harajuku 1-11-6 Jingūmae, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-3475-0411 Logo indiquant des horaires lun.- dim. : 11 h - 20 h. – Un grand bâtiment appartenant à la même société qui gère Omotesando Hills, mais ciblant un public décidément plus jeune. Grosse soldes en été et en hiver.
  • YM Square 4-31-10 Jingūmae (juste au nord de l'intersection Jingūmae avec Meiji-dōri) – Connu pour ses deux importants magasins de vêtements d'occasion: Kinji et Hanjirō.

Manger[modifier]

Omote-Sandō a parfois été surnommé les Champs-Élysées de Tōkyō, ce qui est vrai au moins pour le niveau général des prix dans les cafés branchés et dans les restaurants se trouvant sur l'avenue.

La spécialité à ne pas rater à Takeshita-dōri est la crêpe Harajuku. C'est une crêpe roulée en un cône et remplie la plupart du temps avec de la crème fouettée et autres douceurs tels que les fraises, du chocolat, et même des tranches entières de cheese-cake; parmi les choix les plus audacieux vous aurez le poulet tandoori. En vous promenant simplement dans la rue, vous rencontrerez quatre ou cinq établissements différents. La plupart des parfums coûtent moins de 500 JPY.

Concernant les repas complets à Harajuku, la grande majorité des restaurants proposent une cuisine occidentale ou indienne. Si c'est de la nourriture japonaise que vous cherchez, vous serez probablement mieux loti si vous mangez avant ou après Harajuku.

Bon marché[modifier]

  • Tenya (てんや) Logo indiquant des tarifs 500 JPY le bol. – Cette chaîne de fast-food de tempura a un établissement sur Meiji-dōri, juste au nord de l'intersection Meiji-dōri/Omote-sandō.
  • Kyushu Jangara (九州じゃんがら) 1-13-21 Jingumae (en haut de la rue Omote-Sandō, juste à côté de l'intersection), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-3404-5572 – Un des établissement les plus connus de tonkotsu ramen à Tōkyō, où vous pouvez choisir entre cinq niveaux d'épaisseur de nouilles, trois niveaux de texture de soupe, et trois niveaux de gras de la soupe.
  • Sakuratei (さくら亭) Logo indiquant un lien vers le site web (descendre la rue Takeshita, tourner à gauche après le panneau du salon de coiffure 2010. Derrière le Design Gallery Art Festa (en rouge)) Logo indiquant des tarifs menu à volonté: environ 1 300 JPY pour 2 heures. – Un excellent restaurant d'okonomiyaki où de nombreux artistes locaux travaillent.

Prix moyen[modifier]

  • 1 Kawaii Monster Cafe Logo indiquant un lien vers le site web  – Manger des gâteaux mignons extrêmement colorés dans une atmosphère toute aussi psychédélique.

Luxe[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

  • Floracion Aoyama Logo indiquant un lien vers le site web 4-17-58 Minamiaoyama Minatoku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-3403-1554 Logo indiquant des tarifs Les tarifs changent régulièrement, et sont actuellement entre 11 303 et 12 458 JPY/nuit ch. simple; ch. doubles jusqu'à 21 450 JPY. – Un hôtel, idéalement placé, mais un peu cher. Il se trouve près de la station Omotesandō dans un endroit calme avec une belle vue sur le parc. Il dispose d'un restaurant de qualité raisonnable et d'un spa (attentez vous à payer un prix trop élevé).

Aux environs[modifier]

Shibuya est à distance de marche si vous êtes toujours d'humeur pour plus culture jeune.


Routes via Harajuku
IkebukuroShin-OkuboShinjuku N JR JY line symbol.svg S  ShibuyaEbisuGotanda
MachidaShimo Kitazawa ← rejoint Odakyu odawara.svgYoyogi Uehara O Subway TokyoChiyoda.png E  AkasakaNijubashimaeNezu
IkebukuroShinjuku 3Chome N Subway TokyoFukutoshin.png S  Shibuya → rejoint Tokyu TY line symbol.svgNaka MeguroJiyūgaoka


Stars310.svg
L'article de ce quartier est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques arriver, voir, se loger et manger. Une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Tokyo