Télécharger le fichier GPX de cet article
-5.47437.674Map mag.png

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gastronomie zanzibarite
​((sw) Kupika toka Zanzibar)
Café épicé accompagné de maïs soufflés
Café épicé accompagné de maïs soufflés
Informations
Pays
Région
Incontournables
Localisation

La gastronomie zanzibarite compte quelques spécialités de table. Certaines sont communes à une grande partie de l'Afrique de l'Est et issues de la culture swahilie. D'autres, parfois étranges, sont propres à l'archipel de Zanzibar voire à un endroit bien déterminé de cet archipel.

Plats préparés[modifier]

  • Pilao (Pilau) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Riz pilaf ou le riz, la viande (ou le poisson) et les épices sont cuits ensemble.
  • Biriani (Biryani) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Assez semblable au pilao mais beaucoup plus épicé et le riz est cuit séparément de la viande ou du poisson.
  • Boko-boko (Harees) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Sorte de bouillie à base de blé concassé, de viande et d'épices.
  • Poulpe en sauce (mchuzi wa pweza)  – Tranches de poulpe cuites dans un mélange d'épices riches comme le curcuma, la coriandre, puis mijotées dans une sauce crème à la noix de coco. Typique de l'île d'Unguja, vous trouverez ce plat aussi bien dans les restaurants d’hôtel que dans ceux de rue comme dans le parc Forodhani à Zanzibar City. Les poulpes proviennent, en général, de la côte orientale de l'île où ils sont pêchés artisanalement à marée basse alors qu'ils sont prisonniers de trous d'eau.
  • Poulpe au manioc (muhogo wa pweza)  – Spécifique aux restaurants de rue, il s'agit de petits dés de poulpe et de racine de manioc frits. Le tout est servi, au pire, sur une feuille de journal ou, au mieux, dans une assiette en carton et accompagné d'une giclée de sauce piquante au pili-pili.
  • Mixte de Zanzibar (Urojo) Logo indiquant des tarifs ± 2 000 TZS. – Méli-mélo de pommes de terre, de pois chiches, de bhajia, de kachori (boulettes de pommes de terre écrasées et épicées avant d'être frites comme un beignet), le tout baignant dans un chutney au curry et surmonté d'une poignée de bâtonnets de racine de manioc frits et agrémenté d'une sauce piquante au pili-pili.
  • Mishkaki  – Grosse brochette de viande (bœuf ou poulet), qui a préalablement été marinée, et cuite sur un feu au charbon de bois.
  • Pizza de Zanzibar (Zanzibar Pizza) Logo indiquant des tarifs ± 2 000 TZS. – Petite boule de pâte amincie comme une crêpe frite sur une surface chaude sur laquelle sont ajoutés les ingrédients demandés (poulet, bœuf, poisson) plus un mélange de poivrons et d'oignons ainsi qu'un œuf qui est versé au milieu. La touche finale avant de refermer la crêpe et de la cuire consiste à ajouter de la mayonnaise et du fromage fondu. Vous trouverez ce plat plus spécialement sur le marché du parc Forodhani à Zanzibar City
  • Samusa (Sambosa) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Feuilleté de maïs formant un beignet triangulaire, farcis de viande ou de légumes et frit.
  • Omelette aux frites (Chips mayai)  – Tranches ou bâtonnets de pommes de terre frites dans une poêle avec des œufs pour former une omelette. Cette omelette est le plus souvent accompagnée de kachumbari.
Mkate wa ufuta.
  • Kachumbari  – Mélange de tomates coupées en petits dés et d'oignons finement hachés le tout arrosé de jus de citron, d'une sauce plus ou moins pimentée et parfumé à la coriandre fraîche

Boulangerie, desserts, biscuits, friandises[modifier]

  • Pain au sésame (mkate wa ufuta)  – Sorte de crêpe très épaisse composée de farine, de levure, de lait de coco, de sésame et de cardamone qui est cuite à la poêle avec un peu d'huile sur un feu ou un grill. Traditionnellement, les Zanzibarites réservent une poêle uniquement pour la cuisson de ce pain.
  • Pain aux noisettes et dattes  – Préparé avec des noisettes, des dattes, des œufs et de la vanille, ce pain est traditionnellement mangé à la fin du ramadan.
  • Gâteau aux épices  – Muffin parfumé à la cannelle, au clou de girofle, à la noix de muscade et au chocolat.
  • Mandazi Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Beignets de farine de blé frits à manger comme en-cas ou accompagnés d'une tasse de thé ou de café.
  • Vitumba  – Beignets de farine de riz mélangée à du lait de coco frits à manger comme en-cas ou accompagnés d'une tasse de thé ou de café.
  • Kashata  – Petit en-cas entre le bonbon et le biscuit, il est composé d'arachide et de noix de coco rappée et cuit sur une cuisinière ou un feu et non dans un four.

Fruits[modifier]

Présentation d'une eau de coco.

N'hésitez pas à goûter tous les fruits tropicaux et plus spécialement l’ananas, la banane, le durian (uniquement d'avril à août) et le litchi qui sont produits sur l'archipel. Mais, avant de les déguster, n'oubliez pas de soit les laver, soit les peler.

Boissons[modifier]

Il ne faut surtout pas quitter l'archipel sans avoir goûté les boissons à base de fruits frais cueillis du jour, que ce soit un simple jus de fruits, un smoothie ou un cocktail, alcoolisé ou non. N'hésitez pas non plus à savourer un jus de canne frais (maji ya muwa en swahili) pour 1 000 TZS le verre ou à boire, à la paille, de l'eau de coco (maji ya nazi en swahili) directement dans la noix.

Une autre expérience est le café arabica d'Éthiopie noir, sans lait ni sucre, cuit dans de l'eau additionnée de cannelle fraîche, de cardamone et de gingembre. Vous en trouverez partout sur l'archipel mais le meilleur est certainement celui du Jaws Corner à Zanzibar City.

Exigez toujours que toutes les boissons, comme l'eau, les boissons gazeuses du genre soda ou la bière, vous arrivent en récipient fermé d'origine. En dehors des hôtels et lieux de consommation pour touristes, évitez les glaçons.

N'oubliez jamais que l'archipel est peuplé à près de 97 % par des musulmans et qu'il est très mal vu de consommer une boisson alcoolisée en rue ou dans un lieu public (même une plage) non spécialement réservé et dûment renseigné pour cet effet. L'ébriété sur la voie publique est aussi sévèrement réprimandée et peut vous valoir un passage par la « case prison ».


Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
Ces conseils de voyage sont utilisable. Ils présentent les principaux aspects du sujet. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Nourriture