Télécharger le fichier GPX de cet article
35.42384136.76036Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Chūbu > Gifu (préfecture) > Gifu

Gifu

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gifu
​((ja) 岐阜)
Gifu montage.jpg
Informations
Pays
Région
Mer
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Gifu est la capitale de la préfecture de Gifu, dans le centre de l'île de Honshū, la plus grande du Japon.

Comprendre[modifier]

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport international du Chūbu (IATA: NGO) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (juste au sud de Nagoya.) – C'est l'aéroport le plus proche de Gifu. Les trains Meitetsu vont directement de l'aéroport à la gare de Meitetsu Gifu trois fois par heure (1 340 JPY pour un siège sans réservation, 1 700 JPY pour un siège réservé ; les réservations sont obligatoires uniquement pour les trains express μSKY qui prennent environ h).
  • 2 Aéroport international du Chūbu (IATA: NGO) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (juste au sud de Nagoya. En h avec un train express de la ligne Meitetsu depuis la gare Meitetsu Gifu.) – Construit sur une île artificielle, fonctionne 24 h sur 24. Dessert toutes les villes du Japon et un grand nombre de villes du monde entier.

En train[modifier]

  • 3 Gare JR de Gifu (岐阜駅 gifu-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Elle se trouve sur la ligne principale JR Tōkaidō et la ligne JR Takayama. Des services circulent fréquemment de Nagoya à Gifu sur la ligne Tōkaidō (18-25 min, 450 JPY). Depuis Tokyo, cela prend environ h 15--28 h avec le service Shinkansen Nozomi Tōkaidō (non couvert par le Japan Rail pass) ; les services Hikari depuis Tokyo sont un peu plus longs. Depuis Kyoto et Osaka, arriver à Gifu prend un peu plus d'une heure avec un Nozomi, en changeant à Nagoya (6 100 JPY).
  • 4 Gare Meitetsu Gifu (名鉄岐阜駅 meitetsu gifu-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 400 m au nord-est de la gare JR.) – Gérée par la compagnie privée Meitetsu. Le trajet depuis Nagoya (gare Meitetsu Nagoya) est plus long (30 min) et plus cher (550 JPY sans siège réservé) qu'avec la JR. Des trains limited express circulent sur la ligne JR Takayama jusqu'à Gero Onsen (h 20, 3 300 JPY) et Takayama (h 15, 4 800 JPY). Il y a également un service limited express via Maibara pour Kanazawa (h 30, 6 700 JPY) et Toyama (h 15, 7 800 JPY). Il y a également un itinéraire plus pittoresque pour Toyama par la ligne Takayama ce qui prend h 45.
  • 5 Gifu-Hashima (岐阜羽島駅 gifu-hashima-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Cette gare de ville de Hashima dans la même préfecture est une étape du Shinkansen Tōkaidō, à environ 12 km au sud-ouest de Gifu. De là, on peut rejoindre la ville de Gifu en empruntant la ligne Meitetsu Takehana à la 6 gare Shin-Hashima à proximité, puis en changeant à Kasamatsu pour la ligne Meitetsu Nagoya (35-40 min, 430 JPY). La plupart des voyageurs venant de l'ouest choisissent plutôt de descendre du Shinkansen à Nagoya pour changer pour un train pour Gifu.

En autocar[modifier]

Des autocars réguliers (5 fois/jour) relient Osaka (Namba OCAT) à la gare routière de Shin Gifu (moins de h en conditions de circulation normales). La proximité avec Nagoya fait qu'ils y a peu de bus longue distance qui s'y arrêtent. Les voyageurs envisageant de venir en bus auront beaucoup plus de choix en allant à Nagoya puis en faisant en trajet de 20 min en train jusqu'à la gare de Gifu.

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

Château de Gifu
  • 1 Château de Gifu (岐阜城 gifu-jō) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (par téléphérique ou randonnée) Logo indiquant des horaires h 30 - 16 h 30 ; jusqu'à 22 h du 20 juillet au 31 août. Logo indiquant des tarifs entrée 200 JPY. – Il se trouve au sommet du mont Kinka, et l'attraction principale est une vue à 360° depuis le dernier étage. Le château fut d'importance historique car Oda Nobunaga l'utilisa comme quartier général alors qu'il unifiait le Japon. Il fut détruit en 1601 après la Bataille de Sekigahara. Le château actuel est une reconstruction en béton achevée en 1956 et qui a connu une rénovation majeure en 1997. À l'intérieur se trouve un petit musée avec des armures, des épées, des cartes, etc… Le château est ouvert la nuit en été.
  • 2 Musée commémoratif Katō Eizō-Tōichi (加藤栄三・東一記念美術館 katō eizō-tōichi kinen bijutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Il fut établi en 1991 comme endroit où admirer l'œuvre des artistes japonais bien connus, Eizō et Tōichi Katō, tous les deux né à Gifu. Il abrite des peintures des deux frères Katō et diverses expositions pour les habitants.
  • 3 Parc de Gifu (岐阜公園 gifu-kōen) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – On peut y voir un beau paysage tout au long de l'année. Les endroits intéressants de ce parc sont la statue de Nobunaga, les ruines du palais d'Oda Nobunaga, le Kabukimon, le musée d'histoire et celui d'entomologie. À la maison de cérémonie du thé, les visiteurs peuvent se détendre et profiter d'un bol the thé vert.
    • 4 Musée d'histoire de la ville de Gifu (岐阜市歴史博物館 gifu-shi rekishi hakubutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Il y a des coins de l'exposition où vous pouvez expérimenter l'histoire alors qu'on vous la présente. En particulier, une version à l'échelle réduite de la Ville fortifiée de l'Ère des provinces en guerre (Sengoku) est exposée. Le Rakuichi-ba (楽市場) a été restaurée ; c'est le marché libre établi par Oda Nobunaga pour la promotion de l'économie de la ville fortifiée en attirer les marchands.
    • 5 Musée Nawa d'entomologie (名和昆虫博物館 nawa konchū hakubutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Il a ouvert en 1919 et est le plus ancien musée d'entomologie du Japoen. Des insectes familiers tout comme des espèces rares et attrayantes du monde entier y sont exposés. Le musée également vend des outils d'entomologie et des conférences sur les insectes s'y déroulent. À cause de sa très grande importance historique de son bâtiment, le musée est désigné « Bien culturel corporel du Japon ».
  • 6 Shōhō-ji (正法寺大仏 shōhō-ji daibutsu) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Le Gifu Daibutsu (grande statue de Bouddha) se trouve a sud-ouest du parc de Gifa dans le hall colossal du Grand Bouddha au temple Kinpōzan Shōhō-ji. Il est réalisé dans un type de vannerie, peint avec de la laque et plaquée or. C'est la plus grande statue de Bouddha de ce type au Japon, avec ses 13,7 m de haut. Les oreilles sont longues de 2,1 m et le nez est large de 40 cm. Il contient une image du Yakushi-nyorai (Bouddha de médecine) faite par Jikaku-daishi.
  • 7 Musée d'art Sankō (三甲美術館) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Le musée d'art Sankō se situe sur une colline et offre une vue sur le mont Kinka. C'est un environnement calme entouré d'arbres Sarastewartia (similaires aux camélias). On y sert du café, du thé et du thé vert. Le musée héberge quelques ustensiles de thé et des peintures, dont certains de Renoir, Chagall et Ryūzaburō Umehara dans un cadre somptueux. Chaque entrée comprend votre choix de café, thé, thé vert, cola ou jus, servi avec vue sur le jardin central.
  • 8 Sanctuaire Kogane (金神社) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Un sanctuaire historique qui apporterait la prospérité financière. Elle est célèbre pour sa singulière porte torii en or. Le sanctuaire est situé à l'intérieur du parc Kogane, un lieu de rassemblement populaire pour les habitants locaux, mais ceux-ci ne s'aventurent généralement pas sur le terrain du sanctuaire, donc le parc est assez paisible malgré l'agitation qui l'entoure.
  • 9 Musée des beaux arts de la préfecture de Gifu (岐阜県美術館, gifu-ken bijutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Comprend environ 3 000 œuvres, dont une collection de renommée mondiale de Odilon Redon. L'exposition est un large éventail d'œuvres, en particulier au niveau des artistes locaux, modernes et contemporains. Des expositions temporaires ont lieu périodiquement. De plus, vous pouvez profiter des événements liés aux expositions, comme des conférences, des présentations, des ateliers, des représentations, etc… Il y a également un beau et calme jardin de 20 000 arbres et un ruisseau.
  • 10 Musée des sciences de la ville de Gifu (岐阜市科学館 gifu-shi kagakukan) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Il a été construit en 1955 et a été déplacé à son emplacement actuel en 1980. Il y a un planétarium et plusieurs éléments exposés peuvent être manipulés et touchés. C'est un lieu intellectuel où l'on apprend par l'expérimentation.

Faire[modifier]

Pêche au cormoran sur la rivière Nagara près du mont Kinka
  • Pêche au cormoran sur la rivière Nagara (ぎふ長良川の鵜飼, gifu nagaragawa no ukai) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (sur la rivière Nagara) Logo indiquant des horaires chaque année du 11 mai au 15 octobre. – La ville de Gifu est le seul endroit où cette tradition s'est perpétuée sans interruption pendant 1 300 ans. Vous pouvez voir cet événement spectaculaire en embarquant dans un bateau pour spectateurs ou le voir depuis les berges de la rivière. Cela se passe en majorité en amont du pont Nagara-bashi. L'embarquement pour les bateaux d'excursion commencent de 18 h (pour ceux qui servent à dîner à bord) à 18 h 30-19 h (un peu plus tard au cœur de l'été). Le spectacle de pêche de nuit commence après la tombée de la nuit, vers 20 h ou plus tard pendant les mois d'été, et est terminé à 21 h, à temps pour revenir à la gare ferroviaire et retourner à Nagoya pour ceux venu pour la journée.
    • Ermitage des cormorants  – Vous pouvez y voir les habits du maître-pêcheur, un bateau de pêche au cormoran et d'autres objets. Vous pouvez voir les 24 cormorans qui travaillent effectivement durant la saison de pêche et sont gardés dans la cour. Vous pourrez y boire du café et y manger de l'ayu zosui (porridge de riz avec un poisson doux). Si le maître-pêcheur est présent, il vous expliquera cette méthode de pêche traditionnelle, ce qui pourra être un moment agréable.
  • 1 Mont Kinka (金華山 kinka-zan) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (depuis la gare ferroviaire, prendre le bus pour le Parc de Gifu) Logo indiquant des tarifs aller-retour en téléphérique : adultes 1 050 JPY, enfants 520 JPY. Musée 200 JPY. Parc aux écureuils 200 JPY. – Le Mont Kinka est un sommet de 329 m situé à coté du Parc de Gifu, avec de belles vues sur la rivière Nagara et la ville au dessous. Au sommet du mont Kinka se trouve le château de Gifu, un petit château-musée, et un « parc aux écureuils ». La plupart des gens prendront le téléphérique jusqu'au sommet. Il est également possible de randonner à travers la forêt, en prenant soit le chemin hyaku-magari (« 百曲 », 100 tournants, qui en a en fait 135), raide et plus court, ou le nana-magari (« 七曲 », 7 tournants) plus aisé. Les deux prendront plus d'une heure, et de bonne chaussures de randonnée sont recommandées, en particulier pour le plus raide. Le chemin meisō no komichi (« めい想の小径 ») est plus facile, avec quelques parties raides, et est une sortie scolaire populaire pour les jardins d'enfant du coin. Le chemin uma no se (« 馬の背 » « dos de cheval ») est plus directe et plus exigent.
  • Festival de feux d'artifice de la rivière Nagara (Des bus spéciaux circulent depuis les gares Meitetsu Gifu et JR Gifu à partir de 16 h 30. Pour le retour, les bus spéciaux partent du site et sont très bondés. On peut trouver plus facile et plus sympa de rentrer à pied au centre ville (40 min)) Logo indiquant des horaires le dernier samedi de juillet et le premier samedi d'août. – Il consiste en fait en deux événements, chacun sponsorisé par un journal local (Chūnichi Shinbun et Gifu Shinbun). En tant que journaux rivaux, ils recherchent à surpasser l'autre, ce qui donne deux feux d'artifices spectaculaires sur les rives de la rivière Nagara, avec le mont Kinka en toile de fond. Les spectacles commencent vers 19 h, mais à cause de la foule il est recommandé de venir le plus tôt possible (après 18 h vous n'arriverez sûrement pas à trouver un endroit où vous asseoir). Si vous n'avez pas de siège, le pont est un bon endroit d'où regarder debout ; prévoyez des chaussures confortables, cela dure environ h 30. Une fois que vous avez trouvé un endroit où placer votre bâche/tapis de siège, flânez aux alentours et essayez de la nourriture typique de festival japonais disponible aux nombreux étals alignés le long des berges amont, et appréciez la vue des nombreuses personnes portant un yukata.

Acheter[modifier]

Les produits traditionnels de la ville de Gifu sont les ombrelles/parapluies (wagasa, 和傘) et les lanternes japonaises, les deux fabriquées avec du papier fait-main.

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Il y a de nombreux hôtels d'affaire près de la gare JR de Gifu. Les routards économes doivent savoir que si Gifu a un manga café (en 2010), celui-ci ne propose que des cabines de la taille d'un tatami avec une table en couvrant la moitié, ce qui ne le rend pas vraiment approprié pour y dormir.

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Sécurité[modifier]

Aux environs[modifier]

  • À distance raisonnable se trouvent :
    • Gero Onsen (下呂温泉)  – Avec ses sources chaudes.
    • Tayagama (高山) (à h en train) – Sa vieille ville et son musée de plein air.
    • Sekigahara (関ヶ原)  – Site historique de la bataille du même nom.
  • Hida (飛騨) (à h 20 en train ou en voiture) – Une petite ville, avec quelques musées intéressants et une auberge de jeunesse.
  • Mino (美濃)
  • Seki ()
  • Ōgaki (大垣)
  • Gujō (郡上)
  • Hikone (彦根) (à l'ouest sur la rive du lac Biwa ; à h en train) – Ayant un des rares châteaux d'origine.
  • Inuyama (犬山) (à 35-50 min en train selon les correspondances avec la ligne JR Takayama puis Meitetsu Kakamigahara) – Un grand château et deux sanctuaires coquins consacrés à la fertilité.
  • Nagoya (名古屋) (au sud à 25 min sur la ligne JR Tōkaidō) – La 3e ville du Japon.


Routes via Gifu
MaibaraSekigaharaŌgaki O JR Tokaido icon.png E  NagoyaTokyo
ToyamaGero N JR Takayama icon.png S  FIN
FIN O NP-NH.png E  IchinomiyaKiyosuNagoya
FIN O NP-KG.png E  KakamigaharaInuyama
TakayamaGujōSeki N Tokai-Hokuriku Expwy Route Sign.svg S  KakamgaharaIchinomiya
MaibaraSekigaharaOgaki N Japanese National Route Sign 0021.svg S  Mino KamoToki
ŌnoMotosu N Japanese National Route Sign 0157.svg S  FIN


Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Gifu (préfecture)