Télécharger le fichier GPX de cet article
36.566667136.65Map mag.png

Kanazawa

De Wikivoyage
Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Chūbu > Ishikawa > Kanazawa
Aller à : navigation, rechercher

Kanazawa
​(金沢 (ja))
Kanazawa montage.jpg
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Kanazawa (金沢) est une ville historique et la capitale de la préfecture d'Ishikawa, sur Honshū, la plus grande île du Japon.

Comprendre[modifier]

Salons de thé à Higashi-Chayamachi

Kanazawa est un des joyaux du tourisme japonais qui fut bien longtemps fort souvent ignoré, sauf par les autochtones qui affluent en nombres. N'ayant été reliée que récemment aux lignes Shinkansen, son éloignement relatif a sûrement limité injustement le nombre historique de touristes étrangers. Cependant, pour les voyageurs qui veulent voir une des villes du pays les mieux préservées de la période Edo (avec Takayama), c'est un must. Les temples et sanctuaires de Kyoto sont tous très intéressants, mais l'histoire et la culture japonaise ne se limitent pas à eux. Les samouraïs, les marchands, les geishas, et les seigneurs ont tous laissés leurs marques sur Kanazawa dans un centre compact et à la circulation aisée. Kanazawa fait partie du Réseau des villes créatives UNESCO en tant que ville d'Artisanat et d'Arts populaires. Avec l'ouverture en mars 2015 du nouveau Shinkansen Hokuriku venant de Tokyo, le nombre de touristes étrangers a augmenté de manière significative. Étant donné que cet afflux n'est que récent, l'anglais y est souvent nettement moins bien parlé qu'en des endroits comme Tokyo ou Nara, mais les visiteurs peuvent être rassuré par le fait que les gens du coin feront néanmoins de gros efforts pour donner un coup de mains.

La cuisine de Kanazawa est célèbre dans tout le Japon, particulièrement pour ses fruits de mer car elle repose à la jonction des courants chauds du sud et froids du nord. La qualité de la nourriture y est si élevée, que vous y mangerez sûrement bien quel que soit le prix.

Climat[modifier]

Fortes chutes de neige à Kanazawa

Kanazawa peut être très pluvieuse. Un proverbe local dit «même si vous oubliez votre panier-repas, n'oubliez pas votre parapluie». Bien que le temps puisse être magnifique au printemps et en automne, ce n'est jamais une bonne idée de l'espérer à Kanazawa. Les hivers y sont particulièrement froids. Kanazawa se situe dans le Hokuriku, une région d'Honshu bordant la Mer du Japon où les vents froids sibériens font tomber de larges quantité des neige en précipitations orographiques, et s'il n'y en a pas autant que dans les zones intérieures, 50 cm ou plus ne sont pas rares. La plupart des routes principales ont des dispositifs de déneigement pour chasser la neige, mais la plupart des petites routes n'en ont pas.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport de Komatsu (小松飛行場 komatsu hikōjō, IATA: KMQ) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  L'aéroport le plus proche desservant Kanazawa se trouve dans la ville de Komatsu. La JAL offre des vols vers l'aéroport de Komatsu depuis l'aéroport Haneda de Tokyo, et depuis Okinawa. ANA dessert Komatsu depuis les aéroports de Tokyo Haneda et Narita, ainsi que Chitose (Sapporo), Sendai et Fukuoka. D'un point de vue international, Komatsu dessert Taipei (tous les jours), Séoul (quatre fois par semaine) et Shanghai (trois fois par semaine).
    Depuis l'aéroport de Komatsu, des bus vont directement à Kanazawa (50 min, 1 100 JPY ). On peut également prendre le bus vers la gare de Komatsu et un train JR à partir de là, ce qui est quelque peu moins cher, et selon votre chance avec les correspondances, pas beaucoup plus long. Les taxis sont fréquents mais coûteux, et il est possible de louer des voitures dans cette zone.

En train[modifier]

Le portail de bois Tsuzumi et la façade de verre de la gare de Kanazawa
  • 2 Gare de Kanazawa (金沢駅, kanazawa-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata

La gare ferroviaire de Kanazawa, une merveille futuriste qui intègre un portail de temple traditionnel en bois avec du verre et de l'acier, est desservie par la ligne Shinkansen Hokuriku depuis 2015, quand une extension de 228 km partant de Nagano a été mise en service, permettant des liaisons directes depuis Tokyo. Les services les plus rapides, appelés Kagayaki (かがやき), circulent généralement le matin et en soirée depuis/vers Tokyo, les plus rapides mettant h 30. Les Hakutaka (はくたか), plus fréquents, s'arrêtent à toutes les gares Shinkansen au nord de Nagano et représente un temps de trajet un peu plus long. Les visiteurs ayant un Japan Rail Pass doivent savoir que ce passe est valide sur tous les services Shinkansen Hokuriku, dont les services Kagayaki.

Le tarif normal de Tokyo à Kanazawa est de 14 120 JPY avec réservation. Les sièges standards et Green Car sont totalement couverts par les versions respectives du Japan Rail Pass, mais si vous voulez emprunter la GranClass, qui comprend des sièges de type classe business des compagnies aériennes et du personnel dédié, alors vous devrez payer les suppléments pour le limited express et la GranClass (un supplément de 19 630 JPY de Tokyo à Kanazawa), étant donné que toutes les versions du JR Pass couvrent le tarif de base.

Notez que les passes JR régionaux ne couvriront qu'en partie le trajet ci-dessus… Par exemple, le JR East Rail Pass ne couvrira que les trajets sur la ligne Jōetsu-myōkō, allant jusqu'à la frontière du réseau de la JR East; pour continuer jusqu'à Kanazawa vous devrez payer un billet normal (6 130 JPY pour un siège réservé) pour la portion gérée par la JR West.

Les services de la ligne principale Hokuriku (Hokuriku Main Line) de la JR West partant de Fukui se terminent à Kanazawa. Des trains limited express partant d'Osaka et de Kyōto s'appellent Thunderbird (サンダーバード). Les trains les plus rapides allant d'Osaka à Kanazawa mettent environ h 30 pour 7 650 JPY . Un autre service, le Shirasagi (しらさぎ), part de Nagoya (h, 7 730 JPY ) et de Maibara (h, 5 700 JPY ). Il n'y a aucun supplément à payer pour ceux qui ont un JR Pass.

À l'est de la gare de Kanazawa, les trains classiques de la JR ont été transférés à des sociétés privées, et le JR Pass n'y sera pas valide à moins que vous alliez de Kanazawa à Tsubata par la ligne JR Nanao. Un train à grande vitesse, appelé le Tsurugi (つるぎ), circule fréquemment entre Kanazawa et Toyama, complétant les autres trains à grande vitesse. Le court trajet ne dure que 23 min et coûte 2 810 JPY sans réservation. Des places standard avec et sans réservation et des places Green Car avec réservation sont disponibles. Le train est entièrement couvert par le JR Rail Pass.

En voiture[modifier]

Kanazawa est desservi par l’autoroute Hokuriku, qui traverse le bord ouest de la ville. Elle a trois échangeurs: Kanazawa Est et Kanazawa Ouest arrivent à la Yamagawa kanjō-sen (山側環状線). Le coût pour une voiture normale depuis Kyoto-Est par Maibara est de 5 500 JPY , et la distance est de 245 km (jusqu'à Kanaza ouest). Depuis Osaka, 6 850 JPY et 296 km; Niigata 6 350 JPY et 293 km. Depuis la capitale, attendez-vous à 11 800 JPY et 585 km.

La route nationale 8 est aussi une bonne option pour ceux au petit budget et ceux qui veulent faire un voyage paisible, s'arrêter pour admirer de nombreuses vues tout au long de la route. C'est une quatre-voies pour la plupart du trajet, et donc dépasser les vieux paysans trainards dans leurs camionnettes est en effet possible. Il y a d'autres routes vers la ville, comme celle par le pied de Hakusan, ou celle par dessus les collines de la préfecture de Toyama.

En autocar[modifier]

Plusieurs compagnies circulent entre Tokyo et Kanazawa. JR Bus propose deux bus de jour et deux bus de nuit depuis Shinjuku et Ikebukuro (plusieurs dessertes sont ajoutées les week-ends et jours fériés). Un bus circule également de nuit depuis la gare de Tokyo. Le coût pour chacun de ces bus est le même (7 840 JPY l'aller) et le trajet dure environ h 30.

Les compagnies de bus discount Willer Express et Star Express opèrent de Shinjuku à Kanazawa ; les tarifs démarrent à 5 000 JPY l'aller. Un service de nuit est disponible.

JR Bus effectue quatre voyages de jour de et vers Osaka, prenant h 45, et un trajet de nuit, prenant h. Le coût est de 4 300 JPY l'aller.

Depuis Kyoto à Kanazawa, plusieurs compagnies (par exemple Keihan, JR, Hokutetsu) offrent environ 5 trajets par jour. Le voyage prend h et l'aller coûte 4 060 JPY k

Circuler[modifier]

La ville de Kanazawa essaie d'attirer plus de touristes. L'office du tourisme de la gare dispose en permanence d'interlocuteurs anglophones. Vous pouvez y obtenir des cartes gratuites de la ville et de l'aide pour toute question que vous pourriez vous poser.

En bus[modifier]

Kanazawa a un réseau de bus décent pour vous aider à vous rendre où vous voulez. Il y a trois types de bus: les bus urbains, le bus touristique, et les «flat-bus» (Furatto-Bus). Le bus touristique effectue une boucle par les principaux sites touristiques et coûte 200 JPY par trajet ou 500 JPY par jour. Il y a quatre trajets de «flat-bus» qui effectuent des boucles dans le différents quartiers de la ville et coûtent 100 JPY .

À vélo[modifier]

Des bicyclettes peuvent être louées à la gare JR de Kanazawa. En raison des rues sinueuses, du grand nombre de feux de circulation et de voies à sens unique, c'est souvent le moyen le plus rapide de se déplacer en ville.

À pied[modifier]

Comme le centre ville est relativement compact, une des meilleures manières de se déplacer (enfin, si la météo le permet) est tout simplement de marcher, en explorant les rues latérales. Traverser d'est (Higashiyama) en ouest (Teramachi) prendra environ une heure de marche tranquille, bien que voir tout ce qui se trouve entre les deux convenablement prendrait des jours.

Voir[modifier]

Plusieurs des liens ci-dessous sont uniquement disponibles en Japonais. Néanmoins quasiment tous les sites touristiques au Japon proposent des brochures en Anglais, et Kanazawa ne fait pas exception. Des cartes gratuites peuvent être obtenues à l'office du tourisme à la gare de Kanazawa. Dans la rue juste en face de la sortie principale de la gare, sur le coté droit, se trouve le Rifare Building, où est logée la Fondation Ishikawa pour les échanges internationaux (4F), ainsi que la Ishikawa International Lounge (2F). Il y a aussi une petite bibliothèque dans l'immeuble offrant l'utilisation gratuite d'ordinateurs.

Découverte du Kenrokuen
  • 1 Jardin Kenroku-en (兼六園) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  Lieu le plus célèbre de Kanazawa, le Jardin des Six attributs est considéré comme l'un des trois jardins les plus célèbres du Japon. Jadis le jardin d'agrément des seigneurs Maeda, il s'est progressivement élargi pour occuper l'ensemble du bloc. Bien que n'étant pas achevé dans sa forme définitive avant les dernières années du shogunat d'Edo, il représente toujours l'un des sommets de la conception des jardins japonais. La façon dont l'eau est acheminée depuis de nombreux kilomètres en amont pour remplir ses ruisseaux et ses étangs avant d'aller remplir les douves du château est l'une des grandes réalisations du génie de la période Edo. Dans les même lieux se trouve la villa Seisonkaku (accessible pour un tarif supplémentaire de 700 JPY ) construite par un seigneur Maeda pour sa mère. Seule une partie de celle-ci subsiste encore aujourd'hui, mais c'est un rare exemple de l'architecture des palais de daimyos. L'étage supérieur, avec ses bleus et des rouges lumineux, est en net contraste avec les tons pastels de style de Kyoto. 300 JPY et 100 JPY pour les enfants entre 6 et 17 ans. h - 18 h tous les jours. Pendant la saison des cerisiers en fleurs, l'entrée au parc est gratuite et elle est ouverte et éclairée jusqu'à 21 h.
La porte Ishikawa, Le château de Kanazawa
  • 2 Site du château de Kanazawa (金沢城, kanazawa-jō) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Au centre de Kanazawa se trouve l'ancien site du château de la ville. Récemment libéré par l'université nationale, qui a repris le site autrefois utilisé par la Neuvième Division de l'Armée impériale, le château est aujourd'hui un espace public pour la première fois depuis plus de 400 ans d'histoire. L'imposante porte Ishikawa (石川門), ainsi nommée car elle donnait sur ​​le quartier du même nom, était autrefois une entrée latérale de l'enceinte du château, mais après plusieurs incendies et sa destruction par l'homme, il est l'un des rares édifices originaux subsistant sur le site , l'autre étant l'entrepôt Nagaya Sanjikken (三十間長屋) près du sommet. Cependant, la longue Gojikken Nagaya (五十间长屋) qui, jadis surveillait le palais-château a été récemment reconstruite selon des méthodes traditionnelles, et est ouverte au public pour 300 JPY .
  • 3 Nagamachi, quartier des samouraïs (長町武家屋敷跡 nagamachi bukeyashikiato) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Situé près du bord du sanctuaire Oyama, c'est une aire de quelques rues où des efforts considérables ont été déployés afin de recréer l'ambiance des zones d'habitation des samouraïs. Le fait que presque aucune des maisons d'authentiques samouraïs ne subsistent fait peu pour diminuer l'enthousiasme des touristes. Bien qu'historiquement douteux, c'est un endroit agréable pour se promener, et l'un des meilleurs quartiers de samouraïs restants au Japon. À Nagamachi, la maison Nomura est ouverte au public (500 JPY ), et dispose d'un jardin petit, mais exquis. À quelques pas de là, la ville a déménagé et reconstitué deux maisons d'ashigaru (足軽: le dernier rang des samouraïs) qui sont ouvertes gratuitement, et qui fournissent un très bel endroit pour se reposer et profiter de la tranquillité d'une maison japonaise traditionnelle. Vers le fleuve Asano au nord se trouvent quelques autres maisons de samouraïs, pas conservés ou mises de côté comme des pièces de musée, mais véritablement habitées (et non ouvertes au public).
  • 4 Kazuemachi (主計町) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Une zone de maisons de geishas petite mais très agréable le long de la berge en face de Higashiyama.
  • 5 Higashi-Chayamachi (ひがし茶屋街) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (de l'autre coté de la rivière Asano)—  Le quartier de geisha le plus célèbre de Kanazawa. Plusieurs des hautes maisons étroites sont toujours utilisés pour du divertissement de standing, mais la Maison Shima (400 JPY ) est ouverte aux yeux de tous, et vaut bien le prix d'entrée pour avoir une chance de faire l'expérience de son atmosphère raffinée et élégante. Un certain nombre de bâtiments ont été transformés en boutiques spécialisées et en salons de thé (de type non-geisha). Farfouillez donc librement et ne passez pas à côté d'une tasse de thé et d'un bonbon japonais (500-1 000 JPY ). Derrière cette zone se trouve un quartier de temples, et les routes entre la route principale et la montagne sont un labyrinthe tortueux de ruelles étroites idéal pour fureter à pied.
  • Nishi-Chayamachi (にし茶屋街) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  De l'"ouest" à l'"est" d'Higashi, c'est un autre quartier de maisons de geisha restauré. Cependant, il est considérablement plus petit (et silencieux) que Higashi, avec effectivement juste une seule rue, et mis à part le centre d'information (gratuit), il n'est pas possible d'entrer dans n'importe quelle maison.
  • Mémorial Shinise de Kanazawa (老舗記念館 shinise kinenkan)—  (ancienne maison de marchand). L'ancienne maison de marchand était la boutique leader en médecine chinoise à Minami-machi au cours du XVIIIe siècle. Le magasin a été créé en 1759 et a fourni des médicaments pour les chefs féodaux. La famille du commerçant a obtenu un statut élevé des anciens de la ville. La boutique a joué un rôle dans le maintien de l'élégance de la cérémonie du thé, l'arrangement floral, et le haïku au cours de la période pendant laquelle elle était ouverte. Le magasin dispose actuellement d'une exposition nuptiale au deuxième étage avec des exemples de cadeaux de mariage et un imposant arrangement floral entièrement réalisée en sucre.

Temples et sanctuaires[modifier]

Au sud, la rivière Sai présente sur sa rive la plus éloignée Teramachi (寺町), le quartier de temples principal . Un des plus impressionnants au Japon, les deux côtés de la route étant bordés par des murs imposants et des toits de tuiles noires menaçants. À l'est, son homologue est le quartier des temples Higashiyama. Contrairement à la route droite de Teramachi, les temples de l'est sont parsemés autour de la colline, dans un dédale de rues étroites. La crête Kodatsuno dispose également d'une petite zone de temples, dominée par Tentokuin.

  • 6 Ninja-dera (le temple Ninja, 妙立寺 myōryu-ji) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des tarifs adultes: 1 000 JPY  ; écoliers: 700 JPY .—  Les guides insistent sur le fait qu'il n'y a aucun lien entre le temple Ninja et les assassins ninjas réels. Mais avec 23 chambres et 29 escaliers, un nombre impressionnant de trappes et de salles cachées, et une chambre de sepukku (suicide rituel), il est facile de voir pourquoi les gens pourraient faire cette hypothèse. Les promeneurs ne peuvent pas entrer dans le temple, sauf par le biais des visites guidées; appelez donc à l'avance pour réserver. Les visites sont effectuées en japonais, mais un dossier contenant des traductions anglaises est proposé aux voyageurs. Le folklore local raconte qu'il y avait un tunnel souterrain du château au temple, afin de permettre aux seigneurs Maeda une voie d'évacuation en cas d'attaque. Cependant, aucune preuve documentaire de cela n'a été trouvée, et, comme les ninjas, elle ne fait que s'ajouter aux mythes de l'endroit. Malheureusement, le personnel a une réputation bien méritée (autant par les Japonais et les étrangers) d'être désagréable et peu serviable. Vous êtes censé faire une réservation à l'avance, même s'ils peuvent généralement vous caser s'il y a de la place et si cela ne vous dérange pas d'attendre votre tour. La visite d'une heure vaut bien le prix.
  • 7 Sanctuaire Oyama (尾山神社, oyama-jinja) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (de l'autre côté du château) Logo indiquant des tarifs 寺町.—  Construit au début de l'ère Meiji pour honorer le père fondateur du domaine de Kaga, Maeda Toshiie. Il se distingue par une porte unique avec des vitraux qui est une fusion de l'architecture japonaise et occidentale. La porte arrière du sanctuaire est aussi l'un des rares parties restantes du château d'origine: une porte de l'enceinte du palais qui a échappé à la destruction quand il a été déplacé vers le sanctuaire. «Oyama» était le nom d'origine de la colline sur laquelle le château de Kanazawa a été construit.
  • 8 Tentoku-in (天徳院) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Le plus grand temple à Kanazawa au cours de la période Edo. Il se situait à l'extrémité orientale de la ville. Il a été construit pour abriter l'esprit de Tama-hime (珠姫: la princesse Tama), l'épouse de Maeda Toshitsune (le troisième seigneur Maeda). Elle est née en 1599 en tant que petite-fille de Tokugawa Ieyasu, fondateur du shogunat Tokugawa, fille du deuxième shogun Hidetada. C'était un mariage politique: les Tokugawa étaient préoccupés par une éventuelle attaque du puissant Maeda, historiquement partisan du clan Toyotomi. Toshitsune envoya sa mère à Edo comme otage, et en retour reçut la fille du Shogun en mariage. Elle avait trois ans à l'époque (bien que le mariage lui-même ait été réalisée quand elle avait 14 ans). Son arrivée à Kanazawa est célébrée chaque année au défilé de Kaga Hyakumangoku. Elle mourut à l'âge de 24 ans.
  • 9 Temple Daijō-ji (大乗寺) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Un ancien et actif temple zen bouddhiste situé loin de la circulation à flanc de colline. Le temple à son emplacement actuel date de 1697. Des arbres touffus y couvrent une mousse dense. Sous la porte, le long du chemin, se trouve une grosse cloche suspendue que les visiteurs peuvent sonner. Remarquablement fort dans un premier temps, le son s'estompe ensuite pour accentuer la tranquillité. Il y a très tôt le matin des sessions gratuites de prières avec les moines zen pour ceux que cela intéresse, mais soyez prêts par la suite à participer au balayage et au nettoyage. L'endroit est très «wabi-sabi», spirituellement détendu.
  • Sanctuaire Shinmeigū (神明宮) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à quelques mètres au dessus du pont Saigawa Ohashi, du côté droit de la route)—  Ce sanctuaire est célèbre pour son arbre Zelkova (keyaki) vieux de plus de 900 ans. Le sanctuaire se situait autrefois sur les rives de la rivière Sai, avant que les terrains soient récupérés, et que l'arbre soit utilisé comme un point d'ancrage pour les bateaux. Des barres de fer enfoncées dans le tronc pour que les gaffes des bateaux puissent s'y attacher sont encore visibles à mi-hauteur de l'arbre. Malheureusement, le reste du terrain est utilisé pour le stationnement et vous serez tenu à bonne distance de l'arbre par 3 barrières: une en bambou, une en acier et bien sûr une faite de béton!

Musées[modifier]

  • 10 Musée d'art contemporain du 21e siècle (金沢21世紀美術館 kanazawa nijū sekai bijutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  (Brochure en français) Situé en face du Kenroku-en, cette merveille moderne offre une juxtaposition fascinante avec la splendeur traditionnelle de Kanazawa. Même si vous n'entrez pas dans les expositions permanentes ou temporaires, le bâtiment lui-même vaut le coup d’œil et il y a généralement quelques expositions gratuites à l'intérieur. Ne manquez pas le café!
  • 11 Forêt Honda (本多の森, honda-no-mori) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Près du Kenroku-en, c'est en endroit agréable aux allures de parc verdoyant qui abrite le très intéressant Musée préfectoral (logé dans trois longs et étroits entrepôts de briques d'avant-guerre de l'armée), la galerie d'art, et quelques autres petits musées, ainsi que le Hall préfectoral Noh et le Sanctuaire de la Défense nationale (護国神社 Gokoku Jinja), une version régionale plus petite du principal sanctuaire de Yasukuni à Tokyo. Juste à l'extérieur du sanctuaire, qui est construit dans le plus pur style traditionnel japonais, se trouve un grand pilier commémorant les morts de la «Grande Guerre Asie de l'Est» (Dai Tou-A Sensou: 大東亜戦争) qui a fait l'objet d'une controverse considérable lorsqu'il fut érigé à cause de sa liste de groupes qui ne souhaitaient pas figurer sur la commémoration droitière. Il tire son nom de la puissante famille Honda, dont la grande demeure occupa jadis cette zone durant la période Edo.
  • Musée de la préfecture d'Ishikawa des arts et de l'artisanat traditionnels (石川県立伝統産業工芸館) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 1-1 Kenroku-machi, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 76-262-2020 Logo indiquant des horaires h - 17 h (dernière entrée à 16 h 30). Fermé Avr-Nov: 3ième jeudi du mois; décembre à mars: jeudi; fin d'année et nouvel an.. Logo indiquant des tarifs 250 JPY , 200 JPY pour les personnes âgées, et 100 JPY pour les enfants de moins de 17 ans. Des tarifs de groupe sont disponibles..—  Un musée de l'artisanat qui affiche 36 types d'arts et métiers traditionnels alimenté par les gens qui vivaient dans la province d'Ishikawa. Les objets exposés sont regroupés par type et bien présentés.
  • 12 Musée d'histoire de la préfecture d'Ishikawa (石川県立歴史博物館, Ishikawa Kenritsu Rekishi Hakubutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires h - 17 h (dernière entrée à 16 h 30). Logo indiquant des tarifs Entrée 250 JPY (plus quand des expositions spéciales sont organisées).—  Installé dans trois bâtiments en briques longues, l'arsenal militaire restauré datant de l'époque où la région était utilisée par l'armée impériale japonaise, il dispose d'un présentation chronologique de l'histoire locale dans un cadre moderne et bien aménagé. Il comprend aussi une zone interactive, où vous pourrez essayer des tenues différentes, y compris une armure de samouraï. Comme dans la plupart des sites touristiques de Kanazawa, une brochure en langue anglaise est disponible.
  • Musée de Kanazawa de littérature moderne (石川近代文学館) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires h 30 - 17 h (dernière entrée à 16 h 30). Logo indiquant des tarifs 400 JPY .—  Installé dans le bâtiment en briques de l'ère Meiji de l'ancienne Quatrième école supérieure (écoles préparatoires pour les universités impériales), le précurseur de l'Université de Kanazawa, il abrite des étalages relatifs aux célèbres (généralement) auteurs locaux de l'ère Meiji à la période d'avant-guerre. Probablement intéressant uniquement pour les étudiants en littérature japonaise plutôt que pour les touristes occasionnels, vu que la plupart des objets sont des copies originales de livres ou de manuscrits, écrits en japonais.

Faire[modifier]

  • Garden Party au bord de la rivière Asanogawa (Le long des berges de la rivière Asano. À min par le bus Hokutetsu pour Nishiki-Machi depuis la gare JR de Kanazawa sortie ouest. Descendre à l'arrêt de bus Hashiba-Cho et de suivre la foule.) Logo indiquant des horaires 2ème samedi et dimanche d'avril.—  Un endroit agréable pour une promenade sous les cerisiers en fleurs. Cet événement attire toujours une foule nombreuse qui vient regarder les spectacles traditionnels sur une scène surélevée construite sur la rivière. Il y a des spectacles de chants et de danses enchanteurs et gracieux effectués par les geishas et maikos locales du quartier de Higashi Chaya-Machi. Gardez un œil sur la représentation de jonglerie d'eau «Mizu-gei».
  • Festival Hyakuman-goku (金沢百万石まつり) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires premier week-end de juin.—  C'est le plus important des festivals d'Ishikawa. Le festival célèbre l'entrée du Seigneur Toshiie Maeda, fondateur du domaine de Kaga, dans le château de Kanazawa en 1583 et les 3 siècles de prospérité qui suivirent en raison des niveaux considérables de la production de riz dans la région. Le rendement annuel de riz a été de un million de boisseaux (JP: hyakuman-goku; 百万石), soit environ 150.000 tonnes. Le festival s'étend sur trois jours et comprend un défilé le samedi, un concours de danse folklorique le samedi soir, une cérémonie du thé publique au Kenroku-en et un défilé des lanternes pour les enfants le vendredi soir. Le parcours du défilé a été récemment modifié et commence maintenant en face de la gare JR de Kanazawa, où la cérémonie d'ouverture est effectuée; arrivez tôt avec une couverture pour assurer votre espace sur le trottoir. Le point culminant de la parade est la reconstitution historique en costume d'époque recréant l'entrée de Maeda Toshiie, avec des guerriers en costume et les dames de la fin de la période des Royaumes combattants et du début de la période Edo. Le rôle de Toshiie est généralement attribué à une vedette japonaise.
  • Feux d'artifice—  Chaque été, les habitants sont attirés au bord de la rivière par les feux d'artifice impressionnants (et gratuits). Des bus spéciaux amènent et ramènent les gens entre la gare et le bord de la rivière. Lors d'une belle soirée, cela vaut certainement bien l'effort. C'est aussi une bonne occasion de rencontrer et de parler avec les habitants. Les dates varient; demandez des informations à l'office du tourisme de Kanazawa situé à la gare.

Apprendre[modifier]

  • 1 Université de Kanazawa (金沢大学, kanazawa daigaku) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  L'université de Kanazawa composée de 8 facultés. Environ 8.000 étudiants s'y instruisent. Il y a aussi un grand programme d'études supérieures. Le campus principal est Kakuma.
  • 2 Université Gakuin de Kanazawa (金沢学院大学) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  L'université privée Gakuin de Kanazawa est composée de trois facultés.
  • 3 Université Hokuriku (北陸大学) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  L' université Hokuriku est composée de deux facultés: pharmacie et études d’avenir (droit, gestion et langue) avec environ 3.000 étudiants. Hokudai/Cast propose des podcasts crées par les enseignants et les élèves.
  • 4 L'université Kinjō (金城大学) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  L'université Kinjō comprend une faculté des affaires sociales.

Travailler[modifier]

Étant une ville grande et assez jeune, il y a beaucoup de possibilités d'enseignement de l'anglais. Faites des recherches et préparez-vous. Il serait imprudent de se présenter et de s'attendre à trouver un emploi légal facilement. Cependant, meilleur est votre niveau de japonais, meilleures seront vos chances. Ces dernières années, NOVA, ECC et Berlitz ont cessé leurs activités à Kanazawa. La Fondation Ishikawa pour les échanges internationaux et la Ishikawa International Lounge, tous deux situés dans le bâtiment Rifare à proximité de la gare, fournissent des conseils gratuits au niveau juridique et financier et pour les visas aux étrangers (heures fixes uniquement).

Acheter[modifier]

Maison de thé dorée à Hakuza

Kanazawa fait partie du Réseau des villes créatives UNESCO, et comprend plus de 30 boutiques locales d'artisanat qui fournissent de très bons souvenirs. Les confiseries de style japonais font également de très bons souvenirs.

La ville est célèbre pour sa production de feuille d'or (金箔 Kinpaku) et un cadeau intéressant à un prix raisonnable est une petite boîte de fragments de feuilles d'or, qui peuvent être utilisés pour décorer les gâteaux et les aliments ou pour ajouter l'éclat aux tasses de saké. Dans la station se trouve une pléthore de boutiques vendant des articles pour touristes. Une autre spécialité de la région est la laque (漆器 shikki) avec des produits disponibles pour convenir à tous les budgets. Wajima (dans la péninsule de Noto) et Yamanaka sont les deux principales zones de production.

  • Hakuza (箔座) Logo indiquant un lien vers le site web Higashiyama 1-13-18 (sur la rue principale de Higashi-Chaya), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 76-251-8930 Logo indiquant des horaires h 30 - 18 h tous les jours..—  Un pourvoyeur bien connu de toutes choses couvertes ou décorées à la feuille d'or. Cette boutique vaut le détour juste pour voir le magnifique intérieur de l'entrepôt décoré à la feuille d'or.

Le Kenroku-en est entouré de boutiques qui alimentent l'industrie du tourisme. Comme on peut s'y attendre, les produits de ces magasins ne sont pas généralement d'authentiques produits du terroir, mais ils ont des porte-clés Kanazawa, des cartes postales et autres collections de bibelots.

Kanazawa est connue comme une ville branchée et la mode y reflète cet esprit. La rue commerçante Tatemachi est pleine de magasins, dont un grand nombre offre de bonnes affaires si vous regardez assez bien.

  • Belsel Building Logo indiquant un lien vers le site web Tatemachi 24—  Pour ceux qui s'intéressent à la culture japonaise «otaku», l'immeuble Belsel est l'endroit où aller à Kanazawa. Ce bâtiment abrite plusieurs magasins dédiés à la vente de produits comme des mangas/animes, des figurines et des créations dōjin. En outre, le premier étage est plein de magasins spécialisés dans la mode gothique, punk, lolita et autre.
  • Kohrinbo 109 Logo indiquant un lien vers le site web Kohrinbo 2-1-1 (En face du grand magasin Daiwa)—  Abrite plusieurs étages dédiés à la présentation et la vente de toutes les dernières tendances. Un étage est exclusivement réservé aux hommes, et une salle de cinéma à l'étage supérieur diffuse un certain nombre de films indépendants et étrangers.

Manger[modifier]

Jibu-ni

Parmi les spécialités du coin :

  • Jibu-ni (治部煮) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  C'est un célèbre plat local, fabriqué à partir de canard bouilli et assaisonné, et de divers légumes.
  • Crabe—  Le crabe y est une autre spécialité locale servie pendant les mois d'hiver, les types communs incluant le crabe des neiges (zuwaigani) ou des petits crabes femelles avec des œufs encore attachés. Servi froid avec du vinaigre léger ou dans des marmites chaudes de style «nabe» (鍋物).
  • Sushis—  Ceux à base de poisson de la mer voisine sont également populaires.
  • Crevettes douces (amaebi)—  Elle sont particulièrement bonnes dans cette région
  • Gori (ゴリ)—  Au printemps, ces poissons gris minuscules de rivière sont un met bien connu. Parfois frits servis avec du sel ou dans la soupe miso. Consommés en entier, il faudra de l'habitude pour apprécier leur goût.

Bon marché[modifier]

Prix moyen[modifier]

  • 1 Centre commercial Forus Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (juste à côté de la gare de Kanazawa)—  Dans ce complexe ouvert en 2006, le 6e étage est dédié aux restaurants et dispose d'un restaurant de type kaiten sushi (sushis défilants sur un tapis). L'anglais n'y est pas parlé mais un menu illustré est proposé et toutes les tables ont un menu électronique. Soyez conscient que si vous ne terminez pas la totalité de votre nourriture, les restaurants de Forus ne vous donneront pas de doggy bag ! On peut aussi y manger chinois, italien, coréen et indonésien. Presque tous les restaurants ont un déjeuner spécial dans la gamme de 1 000 JPY .

Luxe[modifier]

  • 2 Kinjōro (金城楼) Logo indiquant un lien vers le site web 2-23 Hashiba-chō, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 76-221-8188, fax : +81 76-224-9146 Logo indiquant des horaires 11 h - 21 h. Logo indiquant des tarifs 10 000 JPY .—  Un bon « ryōtei » qui utilise des ingrédients de saison locaux, et aux salles à l'architecture japonaise traditionnelle. Réservation recommandée. Cher, mais moins que des établissements comparables à Tokyō et Kyōto.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Salon de thé

Au Japon, une salon de thé ne vous servira pas toujours uniquement du thé.

茶屋 
Le nom peut bien vouloir dire "salon de thé", mais le principal argument de vente d'une chaya sont les geishas, pas le thé.
茶房 
Une "maison de thé" (sabō) est une maison de thé servant du thé et des sucreries japonais traditionnels.
茶寮 
Un "pavillon de thé" (saryō) est là où les cérémonies du thé officielles sont menées.
茶店 
Fidèle à son nom, un "magasin de thé" (chaten) vend du thé (la feuille) et ses ustensiles, mais ne le sert pas.
茶の間 
L'"espace thé" (cha-no-ma) ce que les Japonais appellent une pièce à vivre.
喫茶店 
De nos jours, kissaten signifie généralement un café, Starbucks y compris!
Higashi Shima Matcha.JPG

Pendant que votre séjour à Kanazawa, ne manquez pas l'occasion de tester la cérémonie du thé (抹茶 matcha), servi avec soit une friandise très sèche et sans saveur (干菓子 higashi) ou une peu plus appétissante et fraîche (生菓子 namagashi). Compter sur 500-1 000 JPY selon l'endroit où vous l'essayez, le quartier Higashi Chaya-geisha proposant probablement les plus agréables maisons de thé.

La quartier Katamachi dans le centre de Kanazawa est accaparé par des bars de toutes formes et tailles. Certains bâtiments tels que le Elle Building sont presque exclusivement remplis de bars à hôtesses (souvent appelé lounge bars) qui peuvent ne pas toujours être chaleureux envers les étrangers. De nombreux bars vous compteront le prix d'un couvert de 500 à plusieurs milliers de yens par personne. Comme la concurrence y est rude, les bars ne pratiquant pas ces frais l'annonceront assez clairement. Le Saint-Run Louis Jigger Bar opéré par Suntory en fait partie.


Se loger[modifier]

La plus grande concentration d'hôtels se trouve dans les environs de la gare, y compris tous les établissements courants: ANA, APA, Nikko, etc… Toyoko Hotel et Route Inn sont deux des plus récents. Pour des alternatives moins coûteuses, le Ryokan Kanawaza et Hotel Society gèrent le moteur de réservation Yadotime [1], également disponible en anglais.

Bon marché[modifier]

Prix moyen[modifier]

  • Dormy Inn (près de la sortie est de la gare JR de Kanazawa)

Luxe[modifier]

Communiquer[modifier]

Il y a dans le métro des bornes internes gratuites au niveau de la place souterraine, juste en dessous de la gare, mais elles sont généralement monopolisées non-stop par la communauté locale de sans-abris qui y jouent au mahjong en ligne.

  • Bureau d'information, Association du tourisme de Kanazawa, Gare de Kanazawa, Hirookamachi. Tel: (+81) 076231-6311.
  • Fondation internationale d'échange de Kanazawa, 2-2-43, Nagamachi, Kanazawa. Tel: (+81) 076220-2522

Gérer le quotidien[modifier]

L'anglais n'y est pas autant parlé que dans d'autres grandes villes et de nombreux restaurants ne disposent que d'un menu en japonais. Un grand sourire et un peu de patience fera des merveilles dans ces cas. Dans de nombreux cas, le serveur peut probablement parler un peu d'anglais si vous leur donnez une chance de surmonter leur nervosité.

Aux environs[modifier]

  • Tsurugi—  Cette petite ville à 45 min de trajet, est un point central dans le Ishikawa-ken (région/préfecture) pour les activités liées au shinto. Remarquable au cours de la fin de l'année.
  • Komatsu—  Où se trouve le temple Nata-dera, un favori auprès des touristes japonais et un petit bijou caché pour ceux qui veulent voir de beaux jardins sans grande foule.
  • Péninsule de Noto—  Une presqu'île sauvage et spectaculaire qui s'avance dans la mer du Japon.
  • Mont Haku (Hakusan)—  L'une des trois montagnes les plus sacrées du Japon, les autres étant le Mont Fuji and Tateyama.
  • Sky Shishiku (ville de Tsurugi)—  Propose du snowboard freestyle pendant l'hiver, avec un half-pipe et une sélection de sauts et de rails. Quand il n'y a pas de neige, vous pouvez louer un équipement de protection et faire du grass-boarding! Une autre possibilité aventureuse est le parapente.
    Prendre le bus Hokutetsu à destination de Arimatsu depuis la sortie est de la gare JR de Kanazawa. Descendre environ 20 min plus tard à l'arrêt de bus Nomachi et marcher en descente 1 minute jusqu'à la gare ferroviaire Hokuriku Nomachi. Prendre le train jusqu'à la gare de Kaga-Ichinomiya (35 min). De là, vous pouvez faire une marche assez longue ou prendre un taxi pour le parc Shishiku qui au pied de Shishiku Heights. Il y a une zone d'embarquement pour la télécabine qui vous mènera jusqu'au sommet de la montagne. Il est possible de randonner en partant du sommet pendant les mois les plus chauds. Il y a de très belles vues s'étendant de la plaine de Kaga jusque vers la mer du Japon.
  • Gorge de Tedori (Tedori Kyokoku)—  Un lieu idéal pour se détendre pendant les mois d'été humides. Bénéficiant d'impressionnantes falaises qui s'élèvent jusqu'à 30 m et une cascade souterraine. En été, la gorge offre la possibilité de faire du rafting et du canoë le long de la rapide rivière Tedori.
    À environ h avec le bus Hokutetsu pour Shiramine, en partant de la gare JR de Kanazawa. Descendre à l'arrêt de bus Komonbashi ou Furobashi et marcher pendant quelques minutes. Il est clairement indiqué en anglais et facilement accessible en voiture à partir de Kanazawa.


Routes via Kanazawa
FIN O Hokuriku Shinkansen Icon.pngE  ToyamaNagano
ToyamaOyabe N JR Hokuriku icon.png S  NonoichiFukui
ToyamaOyabe N Hokuriku Expwy Route Sign.svg S  KomatsuFukui


Stars310.svg
L'article de cette ville est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Ishikawa