Télécharger le fichier GPX de cet article
35.85137Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Chūbu > Gifu (préfecture)

Gifu

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gifu
​((ja) 岐阜県, Gifu-ken)
Vue sur les Alpes du Nord au Japon, près de Shin-Hotaka
Vue sur les Alpes du Nord au Japon, près de Shin-Hotaka
Information
Pays
Région
Capitale régionale
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Gifu est une préfecture japonaise, située dans la région du Chūbu, au centre de Honshū, la plus grande île du Japon.

Comprendre[modifier]

Auto-proclamé « Cœur du Japon », la préfecture était autrefois deux provinces distinctes : celle de Hida (飛騨国, hida no kuni) au nord et celle de Mino (美濃国, mino no kuni) au sud. La caractéristique principale de Hida est d'être le tronçon nord des Alpes japonaises, ce qui est fait une destination de choix pour trois passe-temps populaires au Japon : la randonnée, le ski et les sources chaudes. L'élévation des montagnes de l'ouest combinée à un type de climat qu'elle partage avec la région côtière de Hokuriku fait que la région connaît d'importantes chûtes de neige en hiver. Si la neige peut rendre les choses difficiles pour les résidents, elle est très attractive pour les gens des régions du Kansai et du Tōkai où la neige est rare.

L'ancienne province de Mino au sud de la préfecture abrite de nombreux anciens châteaux et sites historiques. L'ancienne route de Nakasendō traverse toute la région, arrivant par la préfecture de Nagano et continuant dans celle de Shiga ; elle a laissé près de ses anciennes stations nombre de bâtiments préservés et de sites historiques.

Villes[modifier]

  • 1 Gifu (岐阜) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – La capitale éponyme de la préfecture.
  • 2 Hida (飛騨) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Célèbre pour ses festivals et son quartier historique autour de la rivière Seto.
  • 3 Mino (美濃) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Organise chaque année un festival japonais de lanternes de papier et un concours début octobre.
  • 4 Ōgaki (大垣) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 5 Seki () Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Connue pour sa ferronnerie traditionnelle, comprenant une démonstration annuelle de fabrication d'épée et la vente de couteaux domestiques de haute qualité.
  • 6 Tajimi (多治見) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 7 Takayama (高山) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – La ville fortifiée de la magnifique région du nord de la région de Hida (飛騨), avec un excellent musée de plein air et des maisons biens préservées.
  • 8 Toki (土岐) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 9 Yōrō (養老町, Yōrō-chō) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Petite ville dont un parc abrite le site du Destin Réversible avec ses surfaces en pente et sa conception tout à fait bizarre destinée à désorienter les visiteurs.

Autres destinations[modifier]

Shin-Hodaka Onsen
  • 1 Gero Onsen (下呂温泉) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – L'une des villes de sources chaudes les plus célèbres au Japon.
  • 2 Parc national de Hakusan (白山国立公園, Hakusan Kokuritsu Kōen) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • Villages onsen Oku Hida (奥飛騨温泉郷, Oku-Hida Onsengō) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une série de minuscules villages thermaux niché dans les montagnes.
  • 3 Sekigahara (関ヶ原) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Site d'une bataille épique qui a inauguré le shogunat Tokugawa.
  • 4 Shirakawa-gō (白川郷) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Un des plus beaux villages du Japon Célèbre pour ses maisons traditionnels gasshō-zukuri, patrimoine de l'UNESCO.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport international du Chūbu (IATA: NGO) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (sur une île artificielle à 30 min au sud de Nagoya) – La ligne Meitetsu relie la ville de Gifu à cet aéroport jusqu'à 2 fois par heure (1 340 JPY sans siège réservé ; siège réservé obligatoire pour les trains μSKY, 1 700 JPY).

En train[modifier]

Le ligne JR principale Tōkaidō traverse la préfecture de Gifu sur son chemin de Nagoya à Kyoto et Osaka. Le Shinkansen Tōkaidō fait également un arrêt unique à Hashima dans la partie sud de la préfecture.

De la gare de Tokyo, la meilleure façon de rejoindre le centre de la préfecture est de prendre un train Shinkansen Tōkaidō (Nozomi ou Hikari) à Nagoya, puis changer pour un train local de la ligne Tōkaidō vers Gifu. (h 15 au total; 11 190 JPY par Nozomi, 10 990 JPY par Hikari).

La même correspondance peut être faite en provenance de Kyoto et Osaka dans le Kansai, et d'autres gares sur le réseau Shinkansen à l'ouest.

Quatre trains Shinkansen s'arrêtent généralement toutes les heures, deux dans chaque direction, à la gare Gifu-Hashima: le train lent Kodama qui dessert tous les arrêts sur la route shinkansen entre Osaka et Tokyo, et un Hikari qui fait tous les arrêts entre Osaka, Kyoto et Nagoya, puis va directement à Tokyo.

Il n'y a aucun frais si vous prenez les trains Hikari ou Kodama avec le Japan Rail Pass.

En voiture[modifier]

L'autoroute Chūō centrale, qui suit largement le trajet de la ligne Tōkaidō, passe aussi par le sud de Gifu.

Circuler[modifier]

En train[modifier]

La ligne JR Takayama principale (高山本線 Takayama-honsen) part de la ville de Gifu, traverse la province sur toute la longueur (sur un axe nord-sud), serpentant à travers la pittoresque vallée de Hida par Gero Onsen et Takayama, et continue jusqu'à Inotani dans la préfecture voisine de Toyama.

Voir[modifier]

Magome-juku
  • Rendez hommage au château de Gifu cher à Oda Nobunaga (Gifu).
  • Flânez dans les rues historiques et essayez le bœuf de Hida à Takayama.
  • Revivez l'histoire en retraçant les étapes des armées qui ont combattu lors de la bataille de Sekigahara (Sekigahara).
  • Explorez Magome, une station de la route historique de Nakasendō, et parcourez à pied une partie de cette dernière jusqu'à Tsumago (Nakatsukawa, Vallée de Kiso).
  • Randonnez aux chutes de Yōrō (Yōrō).
  • Promenez-vous parmi les anciennes fermes bien préservées qui forment maintenant un site du Patrimoine mondial (Shirakawa-gō).
  • Explorez les ruines historiques du château d'Iwamura et les restes de la petite ville de château au dessous (Ena).
  • Apprenez l'histoire et le développement des épées de Seki (Seki).
  • Songez au chemin du pèlerinage de Kansai Kannon à Kegonji, son dernier temple (Ibigawa).
  • Effleurez le temps jadis par une marche à travers l'ancienne petite ville udatsu (Mino).

Faire[modifier]

  • Observez la pêche au cormoran traditionnelle sur la rivière Nagaragawa (Gifu)
  • Fabriquez votre propre papier Mino-washi (Mino)
  • Essayez de faire vos propres répliques de nourriture dans la ville célèbre pour leur fabrication (Gujo).

Manger[modifier]

La spécialité la plus connue de Gifu est le hōba miso (ほうば味噌), une version de la pâte de haricots japonaise omniprésente, grillée sur une feuille hōba et servie comme trempette ou à manger avec du riz tel quel. Ça a l'air assez simple, mais le goût est exquis.

Gifu se trouve au Japon à peu près aussi loin de la mer que physiquement possible, c'est donc un endroit où les fruits de mer ne sont pas prisés. Au lieu de cela, Gifu est connu pour son bœuf de Hida, abondamment marbré de gras et très coûteux. Les produits cultivés dans les montagnes environnantes sont également célèbres, en particulier les kakis, les châtaignes et les champignons. Un souvenir populaire est le kurikinton (栗きんとん), un bonbon fait de châtaignes à la vapeur broyées avec du sucre et reconstitué en forme de châtaigne.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Il y a un certain nombre d'excellentes petites brasseries de saké en ​​Gifu. Cherchez les petits marques de la brasserie Niki Shuzo (二木酒造; [1]), dont Tamanoi (玉の井) et Himuro (氷室).

Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de cette région est utilisable. L'article et les principales destinations de la région contiennent des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Chūbu
Destinations situées dans la région