Télécharger le fichier GPX de cet article
24.334123.8Map mag.png

Iriomote

De Wikivoyage
Aller à : navigation, rechercher

Iriomote
​((ja) 西表 )
Mangrove swamp, Iriomote Island, Okinawa, Japan.jpg
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel

Iriomote est la plus étendue des îles Yaeyama d'Okinawa, au Japon.

Une partie de la cascade de Mariyudu et de la vallée de la rivière Urauchi

Comprendre[modifier]

Carte d'Iriomote

Alors que c'est la 2e plus étendue de toutes les îles d'Okinawa, sa population dépasse à peine les 2 000 habitants et les visiteurs, plus de 150 000 chaque année, sont quasiment 100 fois plus nombreux que les résidents. 90% de l'île est recouverte de jungles denses et de mangroves marécageuses, la plupart d'entre elles faisant partie du Parc national d'Iriomote ou sont des terres domaniales, et l'île est incontestablement l'un des grandes régions sauvages restantes au Japon.

Quasiment toute la population de l'île vit le long de la côte. Dans le sens des aiguilles d'une montre en partant de l'ouest, les principales implantations sont Shirahama (白浜), Uehara (上原), Funaura (船浦) et Ōhara (大原). La partie sud entre Ohara et Shirahama est une véritable côte sauvage, sans routes et seulement quelques villages de pêcheurs isolés près de l'extrémité ouest.

Aller[modifier]

Malgré sa taille, Iriomote n'a même pas une piste d'atterrissage et donc tous les visiteurs doivent arriver en bateau. L'aéroport le plus proche se trouve sur l'île voisine d'Ishigaki.

Les deux ports de l'île accueillent des bateaux venant d'Ishigaki, exploité par Anei Kankō, Yaeyama Kankō Ferry et Ishigaki Dream Kankō Ferry. Presque tous les visiteurs empruntent les dessertes rapides énumérées ci-dessous, mais ceux près de leurs sous peuvent à la place opter pour les cargos lents de la compagnie Yaeyama (3 par semaine) pour Ohara (h, 1 070 JPY ) et Uehara par Hatoma (h, 1 380 JPY ). Les billets aller-retour sont généralement vendus avec un rabais de 10%.

Apparemment (non vérifié) il y a aussi un billet de 4 trajets pour 5 000 JPY qui serait particulièrement une bonne affaire lorsque vous allez à Uehara qui coûte environ 4 000 JPY l'aller-retour pour Ishigaki.

Côte Est[modifier]

  • 1 Port d'Ōhara (大原港, ohara-kō; officiellement port de Nakama, 仲間港, nakama-kō) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (au sud-est de l'île)—  C'est le port le plus dynamique et est accessible par tout temps (sauf dans les pires conditions). Anei, Yaeyama et Ishigaki Dream exploitent des bateaux environ toutes les heures (prix fixe de 1 540 JPY , 35 min).

Côte Nord-ouest[modifier]

  • 2 Port d'Uehara (上原港 uehara-kō) (au nord de l'île)—  C'est le port le plus proche des sites touristiques. Anei et Yaeyama le desservent (2 000 JPY l'aller et 40 min pour les deux); certains de leurs bateaux desservent l'île d'Hatoma et prennent 15 min de plus. Ishigaki Dream propose également deux ferrys quotidiens reliant à Ishigaki, mais ceux passent par Hatoma et le trajet total dure h 10-h 20 (1 420 JPY ). Attention, les services vers Uehara et Hatoma sont sujets à des annulations (欠航 kekkō) en cas de vent fort venant du nord et de grosses vagues, ce qui arrive fréquemment en hiver (1 jour sur 2 en moyenne en 2016). Dans ce cas, votre billet à 2 000 JPY vous mènera à Ōhara en bateau puis un bus gratuit vous transférera n'importe où entre Ohara et Shirahama; pour le retour, prévoyez h pour aller à Ōhara en bus dans le sens inverse (horaire des bus et ferry d'Ōhara en cas d'annulation en bas de cette page) et prendre un ferry suivant les horaires d'Ōhara. Il est possible d'embarquer un vélo dans les ferrys rapides d'Anei et Yaeyama (720 JPY aller), sauf en cas d'affluence; en cas d'annulation de ferry d'Uehara, le transport du vélo pour Ōhara pourrait se révéler problématique.

Depuis 2006, le port de Funaura n'accueillent plus de service régulier de ferrys.

Circuler[modifier]

Le port d'Uehara est probablement le point le plus pratique pour commencer à explorer l'île. La plupart des sites sont assez facile à attendre à partir de là. On peut louer très près du port des vélos, voitures et scooters (qui sont un moyen agréable de visiter l'île).

Les transports en commun sont plutôt limités sur Iriomote, mais la plupart des hébergements offrent gratuitement le transfert gratuit depuis/vers le port le plus proche, et les compagnies Anei et Yaeyama proposent des navettes gratuites aux horaires synchronisés avec les départs des ferrys.

En bus[modifier]

  • Iriomote-jima Kōtsū (西表島交通) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Opère 4 liaisons par jour reliant la zone d'Ōhara au sud-est à Shirahama (白浜) au nord-ouest horaires et tarifs (ja). Compter h 45 et 1 280 JPY de bout en bout, et h 10 et 940 JPY du port d'Ōhara à celui d'Uehara. Dites au conducteur où vous allez quand vous montez et payez en descendant. Un passe d'une journée (1 030 JPY ) et de 3 jours 1 540 JPY sont proposés.

À pied[modifier]

  • Sentier traversant l'île (縦断トレッキング, jūdan torekkingu)—  Ce sentier exigeant long de 20 km traverse l'île. L'extrémité sud est à plus d'1 km du port d'Ohara, et pas bien indiqué, et donc la traversée nord-sud (en commençant par la croisière sur la rivière Urauchi) est l'itinéraire recommandé. La jungle abrite les vipères habu, qui, bien que rares, sont venimeuses. Après qu'un randonneur japonais ait disparu en 2003, des panneaux demandent maintenant aux randonneurs tentant la traversée à pied d'enregistrer leur parcours prévu au poste de police local.

La carte ci-dessous donnent un aperçu des sentiers, des durées de marche et des distances.

Carte de randonnée

En voiture[modifier]

Il y a plusieurs loueurs de voitures sur l'île.

  • 1 Location de voiture de la station service (juste au dehors du port d'Uehara)

N'oubliez pas qu'il faut une traduction japonaise du permis pour louer voitures et scooters au Japon.

À vélo[modifier]

La location de vélo est disponible. Les cadenas ne sont généralement pas nécessaires et donc on ne vous en fournira pas avec votre location. Attention, si les vélos sont un choix bon marché (on en trouve à 500 JPY ) ils sont souvent très petits (ils seront confortables jusqu'à 1m65) ce qui rend les distances de plus de 3 km pénibles.

  • 2 Location de vélo: école de la nature Murata (村田自然塾, murata shizen-juku) Logo indiquant un lien vers le site web (très près du port d'Uehara)—  Loue des vélo en bon état avec des vitesses, mais avec les limitations de taille mentionnés au dessus.

Voir[modifier]

Environ un tiers de l'île a été désigné comme Parc national d'Iriomote (西表国立公園, Iriomote-kokuritsukōen), le seul parc national d'Okinawa. Son habitant le plus célèbre est le chat sauvage d'Iriomote (イリオモテヤマネコ, Iriomote yamaneko), un animal menacé qu'on ne trouve que sur cette île. Hélas, la bestiole est nocturne et très rarement aperçue. Parmi les autres éléments de la flore et de la faune, plus facilement visibles, il y a les palétuviers géants appelés sakishimasuo-no-ki, un éventail d'oiseaux aquatiques et de lézards, dont le plus grand lézard du Japon, un scinque pouvant atteindre 2 m de longueur.

  • Iriomote Wildlife Conservation Center (西表野生生物保護センター, iriomote yaseiseibutsu hōgo senta-) Logo indiquant un lien vers le site web (sur le coté est de l'île) Logo indiquant des horaires la plupart des jours jusqu'à 16 h.—  Fournit des informations sur la faune d'Iriomote, dont le chat sauvage Yamaneko.

 Rivière Urauchi[modifier]

Jungle aux abords de la rivière Urauchi
  • Rivière Urauchi (浦内川, Urauchigawa) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (sur le coté ouest de l'île.)—  La plus longue rivière d'Okinawa, allant loin dans les terres à travers les mangroves denses et souvent comparée à un petit Amazone. Les vues peuvent être assez spectaculaires, surtout pendant un matin tranquille.
    • Croisières remontant la rivière Logo indiquant un lien vers le site web (point de départ près de l'arrêt de bus Urauchibashi), Logo indiquant un numéro de téléphone 09808-5-6154 Logo indiquant des horaires horaires variables mais départs fréquents (toutes les 30 min environ) le matin. Logo indiquant des tarifs 1 800 JPY /pers..—  C'est probablement l'activité la plus populaire de l'île. Les commentaires sont en japonais uniquement, mais une brochure de synthèse en anglais est fournie.
    • À la fin de la croisière de 8 km, vous pouvez débarquer au rocher de Gunkan-iwa et randonner pendant une demi-heure à travers la jungle sur un sentier bien battu vers un pavillon d'observation (展望台 tenbōdai) avec des vues sur les cascades Mariyudu (マリユドゥの滝 Mariyudu-no-taki).
    • À 10 autres minutes de là le sentier descend jusqu'au niveau supérieur des chutes. En octobre 2016, cette partie était barrée par la chute d'un arbre.
    • Encore min sur le sentier principal vous arriverez aux cascades Kanbirē (カンビレーの滝 Kanbirē-no-taki). Le sentier de traversée de l'île démarre ici.
    • Vous pouvez aussi remonter la rivière en canoé (800 JPY /h) ce qui prend en certain temps ou prendre part à une « éco visite » guidée avec transport en bateau en amont de la rivière pour 6 000 JPY .
    • Musée (au 2e étage de l'immeuble du quai de croisière) Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Lors du retour, faites un saut au petit musée, qui comprend une sélection de gros insectes et des crabes empaillés et montés, dont le yashigani (voir section Manger) à l'air effrayant.

Rivière Nakama[modifier]

Rivière Nakama (仲間川, Nakamagawa) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (sur le coté est de l'île, accessible depuis Ohara.) Logo indiquant des horaires durée: h 10. Logo indiquant des tarifs croisière: 1 500 JPY .—  À peu près la même chose qu'Urauchi, sauf qu'à la place de chutes d'eau, la sentier à son bout mène à un arbre géant de mangrove censé qui serait le plus grand et le plus ancien au Japon. Pour des rivières de jungle sans les groupes de visiteurs, dirigez vous vers Maira (前良), Shiira (後良) sur la côte est ou Yutsun (ユツン) sur la côte nord. Elles sont toutes adaptées au canoë.

Cascades Pinaisala[modifier]

  • 1 Cascades Pinaisala (ピナイサーラの滝) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à l'intérieur des terres à l'est de Funaura (enjambé par le pont))—  Ce sont les plus grosses chutes de la préfecture d'Okinawa avec une hauteur de 55 m. Pinai veut dire « barbe » et sala signifie « cascade » dans le dialecte des îles Yaeyama. De loin, on peut voir cette cascade comme un homme barbu. Il y a plusieurs moyens de se rapprocher des cascades.
  1. Le choix le plus populaire proposé par les nombreux voyagistes locaux et par les hôtels ; ils proposent des balades où vous remontez la rivière en kayak puis randonnez (~30 min) pour arriver aux pieds des chutes. Cela demande d'être relativement en forme et est le moyen le plus facile de rejoindre les chutes. Depuis le bas, un chemin assez exigeant permet d'aller au sommet. Il ne fait habituellement pas partie de la formule. Pensez à demander à l'avancer si vous avez prévu d'y monter.
Green River Iriomote Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +81 980-85-6461—  Une compagnie ayant des guides anglophones (même si leur site web est uniquement en japonais).
  1. Vous pouvez engager un guide ou rejoindre une visite guidée pour aller au sommet et au bassin de cette chute (environ 6-h aller-retour).
  2. Il est possible de randonner seul(s) depuis une aire de stationnement près des kayaks jusqu'au sommet de la chute. Cela demande de marcher à travers la jungle profonde, en traversant des rivières à pied, en marchant sur des sentiers boueux et en utilisant une occasionnelle corde pour vous aider à monter certains passages raides ; une très bonne condition physique est nécessaire. Des chaussures appropriées et de l'eau en quantité sont recommandés. Si vous n'êtes pas sûr vous ne devriez pas le faire par vous-même mais embaucher un guide. L'accès au sentier est difficile à trouver. La randonnée prend environ 2-h aller-retour. La vue du sommet est époustouflante. Il y a un chemin raide descendant au pied des chutes ; attention, vous devriez remonter pour repartir, prenez en compte ce temps additionnel.

Autres[modifier]

  • Plage de sable étoilé (星砂の浜, koshizuna-no-hama) (à l'ouest d'Uehara, accessible en bus)—  Une des deux plages au Japon (l'autre étant à Taketomi) où, pour une raison mystérieuse, des dépôts de petites coquilles blanches en forme d'étoiles s'y déposent. De nos jours, la plus grande partie fini en bouteille dans les magasins de souvenirs. Cette zone est également bien adaptée à la plongée en apnée. À marée basse, les coraux forment des mares qui peuvent être assez profondes et en partie isolées des autres, donc vous pourriez avoir à marcher pour aller à la mare suivante. La vie corallienne y est limitée mais vaut quand même d'y plonger. La vue depuis la terrasse de l'office de tourisme/restaurant juste au dessus de la plage est fantastique. Si vous pourrez supporter la chaleur et le soleil, ne manquez pas de vous y asseoir pour y boire ou y manger.
  • 2 Île Yubu (由布島, Yubujima) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (juste au large de la côte est d'Iriomote)—  Cette petite île est accessible par des chariots tirés dans les eaux peu profondes par des buffles d'eau (figurant sur de nombreuses cartes postales). Il y a sur l'île un verger de fruits tropicaux et un restaurant. L'accès avec les buffles (toutes les 30 min) est onéreux: 1 300 JPY (650 JPY pour les enfants). Vous pouvez aussi traverser à pied pour 500 JPY si la marée est basse (environ min). L'île peut être visitée de h 15 - 16 h 15.
  • 3 Plage d'Ida no Hama (イダの浜) (accessible uniquement en ferry depuis le port de Shirahama à l'extrémité ouest de la route de l'île. Après être arrivé à Funauki après la traversée aller à droite et après 20-30 m tournez à gauche et suivez le chemin jusqu'au bout.)—  Une plage sauvage retirée. Pour déjeuner, il y a un petit resto sympa au côté nord du village de Funauki. Depuis le port, allez tout droit et restez près du bord de l'eau et ne tournez pas à gauche sur le chemin menant à la plage d'Ida.

Faire[modifier]

Sports nautiques[modifier]

Le snorkeling et la plongée sous-marine sont très populaires. Il y a beaucoup de corail vierge en particulier sur la côte sud, on peut régulièrement voir des dauphins durant l'été et les célèbres raies mantas d'Ishigaki y font également des apparitions occasionnelles. Les activités de plongée sont regroupées sur la côte nord aux alentours d'Uehara et de Funaura. Vous pouvez obtenir les dépliants de certaines de ces sociétés au terminal de ferry d'Uehara. Les balades en canoë sont très attrayantes, vous permettant d'atteindre et toucher la magnifique mangrove, de belles cascades et beaucoup de plantes et de créatures uniques. De nombreux touristes rejoignent un circuit en canoë d'un jour ou demi opéré par des entreprises locales. Plusieurs entreprises ont leur propre site web anglais. Vous pouvez vous inscrire pour ces visites guidées par téléphone ou par e-mail.

  • Diving Team Unarizaki Logo indiquant un lien vers le site web Uehara 10-172, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 980-85-6146 Logo indiquant des tarifs Deux plongées: 13 650 JPY , location d'équipement complet: 5 250 JPY . Transport gratuit depuis le port de Funaura, Visa/MC acceptés.—  Un des plus gros opérateurs de plongée à Iriomote, anglais non pratiqué.
  • Balade en canoë et trekking «Kazaguruma» Logo indiquant un lien vers le site web Uehara 870-60, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 980-85-6441 Logo indiquant des tarifs plusieurs types de balades en canoë pour environ 7 000 JPY , transport gratuit dans la partie ouest d'Iriomote, Visa/MC/AMEX acceptés.—  Des visites en anglais sont disponibles.

Acheter[modifier]

Une statue du chat d'Iriomote dans la forêt de mangrove

Le chat sauvage Yamaneko peut être insaisissable dans la vraie vie, mais il est difficile de l'éviter dans les boutiques de souvenirs, qui représentent la pauvre créature sur toutes les surfaces imaginables. De nombreux souvenirs du Yamaneko sont également vendus à Ishigaki.

Manger[modifier]

Iriomote possède des endroits où manger éparpillés, la plupart faisant également office d'izakaya (bistrots) en soirée. Attention, il est facile de se retrouver à vouloir déjeuner et de ne rien trouver dans les environs. Si Uehara propose plus de choix de nourriture visant les touristes, Ohara est la zone habitée la plus importante de l'île et a un certain nombre de bars et de restaurants.

Parmi les spécialités locales se trouvent:

  • L'ananas.
  • La pêche-ananas, une variété locale plus petite et plus sucrée disponible uniquement en été.
  • Le crabe de cocotier (ヤシガニ, yashigani) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant des tarifs à partir de 3 000 JPY la bête.—  À l'air féroce et le plus gros crabe au monde.

On trouve souvent des étals de bord de route où acheter des fruits et légumes en self-service.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Les logements à Iriomote sont généralement soit très chers, soit très bon marché dans de vieilles maisons.

Communiquer[modifier]

Aux environs[modifier]

Cet article reprend du contenu de l'article Iriomote-jima de Wikipédia. Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.
Stars305.svg
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Îles Yaeyama