Télécharger le fichier GPX de cet article
24.36712123.53030Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Okinawa > Îles Yaeyama

Îles Yaeyama

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Îles Yaeyama
​(八重山諸島, Yaeyama-shotō)
Plage de Kondoi, à Taketomi
Plage de Kondoi, à Taketomi
Information
Pays
Région
Superficie
Localisation

Les îles Yaeyama sont la partie la plus à l'ouest d'Okinawa, au Japon.

Comprendre[modifier]

Les îles Yaeyama sont la partie la plus au sud-ouest du Japon, plus près de Taïwan et même de Batanes (Philippines) que de l'île d'Okinawa, et encore moins les îles principales du Japon.

Climat[modifier]

Alors que la plupart des îles d'Okinawa ont un climat subtropical, les îles Yaeyama ont un climat tropical. Cela se traduit par une température en hiver supérieure de 2-4 °C plus élevée que sur l'île d'Okinawa et que sur les autres îles de la partie nord de l'archipel d'Okinawa. Même en janvier et en février, la température moyenne haute est de 21 °C, faisant de cette région une escapade hivernale populaire, bien que le temps soit souvent nuageux et venteux en raison de la mousson d'hiver, et donc un peu trop frais pour bronzer. Le printemps, autour de mars et d'avril, est un excellent moment pour visiter. La saison des pluies commence au début de mai et se poursuit jusqu'en juin. Contrairement à la saison des pluies dans les îles principales du Japon, il ne pleut ni tous les jours ni toute la journée dans les îles Yaeyama. L'été y est chaud et humide, mais cela reste tout de même la haute saison touristique, tandis que septembre apporte une succession de violents typhons. Octobre (hors typhons) et novembre sont encore de bonnes périodes pour venir, ni trop froids ni étouffants de chaleur.

La température de l'eau oscille entre 29°C en juillet et 23°C février. Pendant les périodes les plus froides, ce seront plus la température de l'air et le vent qui écarteront de l'eau. En novembre (26°C), alors que l'eau est encore agréable, vous ne verrez sûrement personne se baigner (si on exclut ceux en combinaison)!

Îles[modifier]

Carte des îles Yaeyama
  • 1 Aragusuku (新城) – Deux petits îlots plats, avec seulement une poignée de personnes vivant sur l'un d'eux.
  • 2 Hateruma (波照間) – Le point habitée le plus au sud du Japon
  • 3 Hatoma (鳩間) – Petite île au nord d'Iriomote; l'attraction principale ici est qu'il n'y en a aucune.
  • 4 Ishigaki (石垣) – La plus grande ville et la plaque tournante des îles Yaeyama; des plages spectaculaires, des raies mantas, la plus haute montagne d'Okinawa et la fameuse baie de Kabira.
  • 5 Iriomote (西表) – La plus large des îles, ses mangroves, ses montagnes et largement couverte par la forêt; là où habite l'insaisissable chat sauvage d'Iriomote.
  • 6 Taketomi (竹富) – Petite île plate près d'Ishigaki, connue pour son village Ryūkyū restauré avec soin.
  • 7 Yonaguni (与那国) – Le point le plus occidental du Japon, avec des « ruines » sous-marines mystérieuses et des requins-marteaux.
  • 8 Kuro (

) – Petite île un peu célèbre pour avoir (beaucoup) plus de vaches que d'habitants

  • 9 Kohama (小浜) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Petite île qui abrite une station balnéaire chic.

Aller[modifier]

Les îles Yaeyama sont loin de tout autre lieu.

En avion[modifier]

Le seul aéroport d'importance dans les îles est celui d'Ishigaki, qui propose des liaisons fréquentes avec Naha et Miyako et certains vols directs vers la plupart des grandes villes japonaises comme Tokyo (h). Les tarifs normaux réguliers sur les plus long de ses itinéraires sont assez chers. Même en réservant à l'avance, ils sont généralement à plus de 30 000 JPY l'aller simple, et donc cela fait une excellente occasion d'utiliser le tarif «Visit Japan» si vous le pouvez. La société à bas prix Peach Airlines propose aussi des trajets Osaka-Ishigaki, avec des tarifs promotionnels pouvant descendre à 8 000 JPY.

Les liaisons avec Taipei (Taiwan) sont intermittentes. Mandarin Airlines et TransAsia Airways opèrent des vols charters saisonniers (en 2013: d'avril à octobre, plusieurs fois par semaine). Des liaisons vers autres aéroports (comme Hong Kong) ne sont qu'envisagés.

En bateau[modifier]

Depuis que Ryukyu Kaiun a arrêté son dernier ferry pour passagers en 2006, et qu'Arimura Sangyo a fait faillite en 2007, il n'y a plus de liaisons régulières vers Taiwan, vers les îles principales du Japon et vers les îles en dehors du groupe d'Yaeyama (de fin avril à fin octobre, Star Cruises opère des croisières depuis Keelung (près de Taipei, Taiwan) jusqu'à l'île d'Okinawa, l'île de Miyako, et l'île d'Ishigaki, mais ce n'est pas un service de ferry).

Circuler[modifier]

En avion[modifier]

Japan Transocean Air et Ryukyu Air Commuter ont seulement un nombre limité de vols (1-2 chaque jour) de Ishigaki à Yonaguni. Hateruma n'a plus de liaison régulière.

En bateau[modifier]

Il y a des liaisons fréquentes de Ishigaki à Taketomi (juste 10 min) et à Iriomote (40 min). Des bateaux réguliers permettent de rejoindre les autres îles dont Hateruma et Yonaguni, plus éloignées. Les opérateurs les plus importants sont Anei Kankō et Yaeyama Kankō Ferry.

Parler[modifier]

Glossaire de yaeyama pratique

Quelques mots que vous pourriez rencontrer:

  • やいま yaima - Yaeyama
  • おーりとーり ōritōri - bienvenue
  • くよーナーら kuyōnāra - bonjour
  • にーふぁいゆー nīfaiyū - merci
  • まーさん māsan - délicieux

L'orthographe et la prononciation varient non seulement d'île en île, mais selon l'écriture préférée de l'orateur en kana.

En raison de leur isolement, les îles Yaeyama sont rêve pour les linguistes. Alors que le japonais standard est parlé partout et que la langue principale d'Okinawa est également bien comprise, il y a également une langue yaeyama (yaimamunii) bien particulière. Ishigaki, Iriomote et Taketomi ont chacune leurs propres dialectes de celle-ci, et celui d'Yonaguni est tellement différent qu'il est habituellement considéré comme une langue distincte.

Le système d'écriture idéographique autochtone (connu sous le nom de kaidā) fut autrefois utilisé sur Taketomi et Yonaguni, mais on le trouve de nos jours principalement sur les t-shirts dans des boutiques de souvenirs.

Voir[modifier]

Baie de Kabira, Ishigaki

Les îles Yaeyama sont relativement hors des sentiers battus par rapport au reste du Japon, mais chacune a son caractère bien particulier. Ishigaki a quelques plages spectaculaires et Iriomote est la seule île de tout le Japon avec des forêts de jungle et d authentiques mangroves, la minuscule Taketomi est connue pour son village Ryūkyū traditionnel soigneusement préservé.

Faire[modifier]

Grâce aux récifs coralliens intacts qui entourent pratiquement toutes les îles, la plongée sous-marine y est l'activité sportive numéro un. Ishigaki est connue pour ses raies mantas, alors que les attractions phares d'Yonaguni sont les requins marteaux et les ruines sous-marines.

Même avec juste un tuba et un masque, il est possible de voir un bon assortiment de poissons tropicaux et d'autres animaux marins au sein des récifs à proximité des plages. Les meilleurs endroits sont peut-être à la plage de Nakamoto sur l'île de Kuro et à la plage du sable étoilé à Iriomote.

Snorkeling près de l'île de Hatoma

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Du luxe à Yaeyama: du steak et de la bière, à Ishigaki

Le plat le plus connu à Yaeyama est l'omniprésent Yaeyama soba (八重山そば), qui n'a que peu de ressemblances avec les soba des îles principales: la version d'Yaeyama consiste en des nouilles de blé blanc dans un bouillon doux à base de porc, garnies avec des morceaux de porc (sōki), quelques tranches de gâteau de poisson. Disponible n'importe où pour 400-500 JPY le bol.

Le bœuf local est également renommé, même si ce n'est pas la peine de préciser que les steaks de qualité ne sont pas donnés au Japon. La petite île de Kuro, en particulier, est connue pour avoir plus de vache que d'habitants.

Parmi la cuisine locale plus exotique qu'on peut acheter, on trouve la soupe de serpent et le mimigā, une salade d'oreille de porc, de concombre et de vinaigre.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Comme ailleurs à Okinawa, la boisson de choix est l'awamori, la plus connue étant la marque locale Yaesen (八重泉), mais Yonaguni est aussi connue pour son hanazake à 60° tueur. En plus de l'omniprésente bière Orion, Ishigaki abrite également une microbrasserie.

Se loger[modifier]

Sécurité[modifier]

Yaeyama ne pose pas de risque de la santé qu'on ne rencontre ailleurs à Okinawa. Utilisez beaucoup de lotion solaire et ne mettez pas vos mains dans les trous des arbres qui font des bruits de sifflement suspects.

Par contre, ne faites pas de snorkelling lorsque des avertissements à propos des méduses autochtones sont affichés. Ces zones sont généralement clairement marquées. Également, on trouve sur les récifs l'étoile de mer acanthaster hautement venimeuse, bien que les opérateurs de plongée locaux les éliminent activement: cette espèce endommage sérieusement les récifs et est extrêmement dangereuse pour les humains.

Respecter[modifier]

Les îles Yaeyama on plus de 200 utaki (御嶽, prononciation japonais: «otake»), connus dans la langue locale comme «ogan» or «on», qui sont des sites sacrés (lieux où l'on vénère les dieux). Par décret du gouvernement japonais, ces «on» appartient aux villages (dont certains ne survivent de nos jours que sous la forme de sections de ville). Certains «on» plus officiels qui furent dotés de «torii» (鳥居), des portails de sanctuaire japonais (神社, «jinja»), après l'annexion du royaume Ryūkyū (l'actuelle préfecture d'Okinawa), mais il y en a encore beaucoup qui n'ont pas de portail mais qui sont au contraire délimités par d'autres moyens, par exemple avec des murets de pierre et des indications en japonais. Veuillez ne pas vous aventurer à l'intérieur.

Gérer le quotidien[modifier]

La brochure gratuite Yaeyama Navi (八重山ナビ), comprenant de grandes cartes détaillées, est assez bonne, mais les listes à l'intérieur se limitent à des annonces payantes.

Les compagnies de ferries proposent des voyages à forfait vers les îles et des informations sont disponibles au terminal de ferry mais la plupart sont en japonais.

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Okinawa
Destinations situées dans la région