Télécharger le fichier GPX de cet article
33.48537129.94015Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Kyūshū > Saga (préfecture) > Karatsu

Karatsu

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Karatsu
​((ja) 唐津)
Karatsu Montage.jpg
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel

Karatsu est une ville de la préfecture de Saga, au nord de l'île de Kyūshū, au Japon.

Comprendre[modifier]

Karatsu, comme de nombreuses municipalités au Japon, est en fait issue de la fusion de plusieurs petites villes et villages des environs, ce qui a une lieu ici en 2005. La commune de Genkai a été la seule exclue de cette fusion, profitant seule des revenus de sa centrale nucléaire. Le nom de « Karatsu », formé avec les racines « kara » / (Chine, ou Asie de l'Est continentale en général) et « tsu » / (port), marque son importance historique en tant qu'ancien port de commerce du Japon avec la Chine et la Corée.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport international de Fukuoka (IATA: FUK, 福岡空港 fukuoka kūkō) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à l'ouest de la ville de Fukuoka à 60 km à l'est. Des trains vont directement de la gare de l'aéroport à Karatsu (h 15), roulant d'abord sur la ligne de métro puis sur la ligne JR Chikuhi ; les autres demandent de changer à Meinohama.) – L'aéroport international le plus proche et l'aéroport le plus pratique. Navette gratuite entre les terminaux international et domestique.
  • 2 Aéroport de Saga (IATA: HSG, 佐賀空港, Saga-kūkō) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (dans le sud de la ville de Saga) – L'aéroport de la préfecture, moins pratique que celui de Fukuoka.

En train[modifier]

  • 3 Gare de Karatsu (唐津駅, karatsu-eki) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Sur les lignes:
  • JR Chikuhi, permettant de rejoindre la gare de Hakata à Fukuoka en h 10 et où l'on peut emprunter le Shinkansen pour rejoindre Kumamoto et Kagoshima au sud, ainsi que Kokura/Kitakyūshū, Hiroshima et d'autres villes de Honshū.
  • JR Karatsu, reliant à Saga en h 10.

En autocar[modifier]

  • Gare routière d'Ōteguchi (唐津大手口バスセンター, karatsu ōteguchi basusentā) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à moins de 10 min à pied de la gare de Karatsu: prendre la sortie nord et continuer tout droit, tourner à droite à l'intersection en T devant la mairie) – C'est la principale à Karatsu.

En bateau[modifier]

  • Terminal de ferry Logo indiquant un lien vers le site web (à Oshima, à environ 20 min à pied de la gare de Nishi Karatsu. Des bus y vont également.) – Un ferry relie au port d'Indoji (印通寺港) sur l'île d'Iki dans la préfecture de Nagasaki. À partir de là, il est possible, en changeant pour le port d'Ashibegi (芦辺漁港) ou de Gōnōra (郷ノ浦港), d'attraper un autre ferry allant à Busan en Corée du Sud et passant par l'île de Tsushima (également dans la préfecture de Nagasaki).

Circuler[modifier]

Le train n'est pas un choix viable pour voir la plus grande partie de Karatsu, le bus est un bien meilleur choix. Cela dit, la meilleure manière est par ses propres moyens: des vélos basiques peuvent être loués à Arupino (bâtiment blanc avec un dauphin bleu dessus à côté de la gare de Karatsu) et on peut louer des voitures à divers endroits.

Pour les locations de voitures, le centre d'information touristique semble avoir de meilleurs tarifs que l'établissement Toyota en bas de la rue ; une voiture à plaque jaunes (4 places) coûtera environ 6 800 JPY par jour plus environ 1 050 JPY pour l'assurance. Au moins un des employés parle bien anglais (2012).

Voir[modifier]

  • 1 Château de Karatsu (唐津城, karatsu-jō) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Une reconstruction datant de 1966.
  • 2 Île de Takashima (高島) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – À ne pas confondre avec Takashima (鷹島) à proximité dans la préfecture de Nagasaki. Cette petite île de la baie de Karatsu est dominée par une grosse colline et est accessible avec un ferry partant de la jetée près du château de Karatsu. Il y a un petit village avec quelques potagers pittoresques et aussi un sanctuaire qui porterait chance à la loterie. Il est possible de grimper la colline jusqu'à son sommet par un sentier bien indiqué et pas horriblement épuisant, ce qui offre par temps clair une belle vue sur Karatsu et ses environs. Il n'est plus possible (2012) de marcher et de marcher et de circuler autour de l'île étant donné qu'une partie important de la route a été bloquée par un glissement de terrain. Curieusement, la plupart des villageois de l'île portent le nom « Nozaki ». On peut emprunter le ferry avec son vélo pour un petit supplément, mais l'île peut être parcourue à pied.
  • 3 Niji no Matsubara (虹の松原) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (accessible en vélo depuis le centre de Karatsu, mais faites bien attention en circulant sur la route surtout de nuit) – Cette forêt de pins fut à l'origine plantée par le seigneur féodal Terasawa comme contre-mesure contre les forts vents et marées de la baie de Karatsu. Elle s'étend sur 4 km le long de la côte et est l'une des attractions touristiques les plus connues de Karatsu. Il est possibe
  • Tategami-Iwa (立神岩, litt. rochers des dieux debout) (à Minato, accessible en bus) – Un pittoresque groupe de rochers se tenant debout le long de la côte.
  • 4 Nanatsu-Gama (七つ釜) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Minato, accessible en bus plus un peu de marche depuis la route principale) – Un groupe de 7 grottes formées par la tumultueuse mer de Genkai et désigné « monument naturel national ».
  • 5 Ruines du château de Nagoya (名護屋城) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – À ne pas confondre avec le château de Nagoya à Nagoya. Il fut le point de lancement d'invasions de la Corée pendant l'ère Sengoku. De nos jours, seuls les murs du château subsistent. Il reste ceci dit bien agréable et il y a un musée moderne sur ce site.

Faire[modifier]

  • Karatsu Kunchi (唐津くんち) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires du 2 au 4 nov.. – Ce festival de 3 jours est le plus célèbre de Karatsu. 14 chars (appelés « hikiyama » en japonais) sont tirés par des gens à travers la ville depuis plusieurs quartiers.
  • Festival Hamasaki Gion (浜崎祇園山笠) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires mi-juillet. – La ville s'illumine avec de nombreux chars pour célébrer l'espérance d'une bonne récolte.

Acheter[modifier]

  • Céramique de Karatsu (唐津焼, karatsu-yaki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – C'est une des plus prisées auprès des collections de céramiques japonaises. Le magasin le plus pratique pour en acheter est Arupino (le bâtiment avec un dauphin dessus, près de la gare de Karatsu) ; la poterie est au 2e étage.
  • Brioche au poulpe (いかまんじゅう, ika manjū)  – Disponible en versions blanches et noires, ou alors en ravioli au poulpe (ika shūmai) à l'apparence singulière.

Manger[modifier]

Le district de Yobuko est célèbre pour son poulpe vivant ( nama-ika), qui peut être mangé en sashimi, ou pris directement d'un corps pas complètement mort.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Communiquer[modifier]

Gérer le quotidien[modifier]

Aux environs[modifier]

  • Genkai
  • 1 Imari (伊万里) (à 30 km au sud-ouest, à 50 min en train) – Célèbre pour sa porcelaine et son festival Ton-Ten-Ton, un des trois un des grands festivals de combat de chars au Japon.
  • Arita
  • Takeo
  • Itoshima
  • 2 Fukuoka (福岡) (dans la préfecture de Fukuoka, à 80 km au nord-est, h 20 en train) – Également connue sous le nom de Hakata et la plus importante ville de Kyūshū.
  • 3 Taku (多久) (à 30 km au sud-est, 40 min en train)
  • 4 Ogi (小城) (à 40 km au sud-est, h en train)
  • 5 Saga (佐賀) (à 50 km au sud-est, h 10 en train) – La capitale de la préfecture.


Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Saga (préfecture)


Cet article reprend du contenu de l'article 唐津市 de Wikipédia (ja). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.