Aller au contenu

Télécharger le fichier GPX de cet article
50.25-69
De Wikivoyage

Lac-au-Brochet
Informations
Pays
Régions
Cours d'eau
Altitude
Superficie
Population
Densité
Gentilé
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Localisation
[ Site officiel]

Lac-au-Brochet est un territoire non organisé (TNO) de la municipalité régionale de comté (MRC) de la La Haute-Côte-Nord, dans la région administrative de la Côte-Nord, dans l'Est du Québec, au Canada. Il fait partie de la région touristique de Manicouagan.

Les principaux attraits touristiques de Lac-au-Brochet sont:

  • ses vallées magnifiques le long de la route 385 et des autres routes forestières;
  • la chasse et le trappage: la chasse au petit gibier (lièvre, perdrix blanche...) ou au gros gibier (orignaux) via deux pourvoyeurs;
  • la pêche: une pêche sur des plans d'eau ou cours d'eau abondant de poissons d'espèce indigènes;
  • le camping sauvage: dans un territoire angélique des quatre zone d'exploitation contrôlée (zec d'Iberville, Forestville, Chauvin et Nordique) loin de la vie trépidante des zones urbaines et dans les plus beaux décors de la nature;
  • la descente de rivières en kayak, canots ou autres embarcations légères;
  • les expéditions en quad (en été et sur les pistes en hiver) ou en motoneiges (en hiver): les intrépides s'aventurent de plus en plus loin sur le TNO pour y découvrir les joyaux de ces forêts infinies;
  • le survol aérien de ce TNO pour y admirer du haut des airs, les infrastructures hydro-électriques, les vallées encaissées, les monts restants coiffées de neige plus longtemps au printemps, les rivières se manifestant sous différentes humeurs, les immenses forêts vierges, les plans d'eau de toute forme décorant le paysage forestier, les falaises impressionnantes...;
  • l'observations de la richesse de la biodiversité: une flore éclatée dans cette nordicité notamment en automne lorsque le feuillage prend des couleurs chaudes, une faune sauvage où l'ours est roi hors de la saison d'hibernation, une géologie de toutes les couleurs et un relief terrestre comportant des secrets à dépister;
  • l'observation du ciel: les aurores boréales, les ciels clairs étoilés permettant de distinguer le déplacement dans le ciel de gros satellites, les superbes levers et couchers de soleil, les nuages annonciateurs du temps à venir, les oiseaux migrateurs passant par millions au printemps et à l'automne...

Bref, lors de leur passage dans le TNO de Lac-au-Brochet, les visiteurs s'extasient face à l'immensité du territoire, ainsi que la richesse et la variété dans cette nature sauvage.

Comprendre[modifier]

De forme allongée (sens nord-sud), ce TNO comprend toute l'étendue de terre au nord des municipalités côtières de la MRC de la La Haute-Côte-Nord: Sacré-Coeur, Tadoussac, Les Bergeronnes, Les Escoumins, Longue-Rive, Portneuf-sur-Mer, Forestville et Colombier. Ce TNO s’étend vers le nord jusqu’à la limite du territoire non organisé de Rivière-aux-Outardes, soit à la hauteur du milieu du réservoir aux Outardes 4 (côté est) et au nord du Réservoir Pipmuacan (côté ouest).

Selon le recensement de 2016 de Statistiques-Canada, 5 personnes sont recensées dans le TNO de Lac-au-Brochet; en sus, il y a 35 logements privés dont 2 sont occupés par des ménages. Selon la Commission de toponymie du Québec, le TNO de Lac-au-Brochet compte 52 rivières (dont l'embouchure est dans le TNO), 2976 lacs (incluant plusieurs dizaines de toponymes remplacés), et 6 monts: Anadabjou, des Bœufs, Hatuey, José-Marti, Oublié et Montagne Verte.

Ce TNO s'est surtout développé à la faveur de l'aménagement d'infrastructures hydro-électriques (incluant le transport de l'électricité par les lignes à haute-tension), de l'industrie forestière et des activités récréotouristiques (notamment les quatre zecs).

Ce territoire regorge de richesses naturelles, notamment ses milliers de plans d'eau, de rivières, de montagnes, de ressources minières, des forêts immenses. Ce territoire abrite une faune sauvage variée.

Seule la partie sud du TNO est relativement à proximité des services et autres commodités des villages riverains.

Labrieville s'avère un lieu-dit du TNO, en bordure de la route 385. Il se trouve sur le site d'un ancien village aménagé par Hydro-Québec à partir de juin 1953, jusqu'à 1955, afin d'y loger ses travailleurs affairés à la construction des centrales hydroélectriques Bersimis-1 et Bersimims-2. Finalement, ce village a été démantelé en 1974, avec le transport de la majorité des maisons vers un nouveau quartier de Forestville. Les autres maisons, l'école et l'église ont été rasés. L'auberge, dernier bâtiment d'origine de la localité, a été rasé en 2021. De nos jours, la société forestière Boisaco y a aménagé son camp abritant environ 200 travailleurs.

Histoire[modifier]

L'origine de ce toponyme dérive du lac au Brochet lequel est situé dans la partie nord de la TNO; il est traversé par la rivière au Brochet.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

L'hydravion est un moyen de transport pratique pour accéder au territoire, habituellement pour la pêche & la chasse, le camping, l'exploitation forestière, l'approvisionnement de camps forestiers ou tout autre type d'expédition en zones forestières sauvages. En hiver, les avions devant atterrir dans ce TNO sont équipés de skis.

En auto[modifier]

Le TNO de La Haute-Côte-Nord est accessible via la route 138 qui longe la rive nord du fleuve et du golfe Saint-Laurent. Puis les voyageurs peuvent emprunter une des routes forestières dont la route 385 qui débute à Forestville pour se diriger vers le nord en pénétrant plus profondément dans ce TNO.

  • De Montréal (588 km, h 25 min sans arrêt). À partir du centre-ville de Montréal, prendre le pont Jacques-Cartier (vers l'Est); prendre la route 132 (vers l'est), l'autoroute 20 (vers l'est); puis successivement l'autoroute 73 (vers le nord), l'autoroute 40 (vers l'est) et la route 138 jusqu'à Forestville; prendre la route 385 (vers le nord) jusqu'à la limite sud-est du TNO.

Circuler[modifier]

Ce TNO comporte un couvert entièrement forestier. La route 385 s'avère la principale route forestière. En partant de Forestville, elle remonte successivement la vallée de la rivière Laval (où elle traverse la zec de Forestville), la vallée de la rivière Betsiamites en passant au hameau de Labrieville et la rivière au Brochet.

Ce TNO comporte aussi de nombreuses routes forestières connectées aux municipalités du sud. Chaque route forestière remonte généralement une vallée de chaque grand cours d'eau, notamment:

  • le chemin Nord-Ouest de la Rivière-Sault-aux-Cochons, traversant la zec de Forestville;
  • le chemin de la Rivière-des-Cèdres, venant de Portneuf-sur-Mer;
  • le chemin de la Rivière-du-Sault-au-Mouton, venant du village de Longue-Rive;
  • la route forestière remontant la rivière des Escoumins;
  • la route forestière R0991 qui débute à Ragueneau en se dirigeant vers le nord-ouest pour entrer dans le TNO de La Haute-Côte-Nord.

Les visiteurs peuvent circuler dans ce TNO en quad en été ou plus efficacement en motoneige en hiver, à la faveur du gel des plans d’eau. Plusieurs sentiers de motoneige traversent le territoire.

Voir[modifier]

Faire[modifier]

Les zones d'exploitation contrôlées (zec) offrent plusieurs activités aux visiteurs afin de vivre une expérience immersive de plein air et découvrir les joyaux de l'arrière-pays de Lac-au-Brochet.

  • 1 Zec Chauvin Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 900, chemin du Moulin C.P. 276 Sacré-Cœur (Québec)G0T 1Y0, Sacré-Cœur (Québec), G0T 1Y0 (cette zec chevauche la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et de la Côte-Nord) – Constituée en 1978, cette zec offre les activités de la chasse (cerf de Virginie, gélinotte, lièvre, orignal, ours noir), de la pêche (corégone, omble chevalier, omble de fontaine), de camping (rustique), et diverses autres activités de plein air (cueillette de petits fruits, randonnée pédestre, vélo de montagne, VTT...).
  • 2 Zec de Forestville Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 041, route 138 Est, Forestville, G0T 1E0 (Accès au territoire de la zec à partir de Forestville), Logo indiquant un numéro de téléphone +1 888-587-0112 – Constituée en 1978, cette zec offre les activités de la chasse (bécasse, gélinotte, lièvre, orignal, ours noir et tétras), de la pêche (brochet, corégone, éperlan arc-en-ciel, moulac, omble de fontaine, perchaude, saumon, touladi), de l'hébergement en chalet, de camping (rustique et saisonnier), et diverses autres activités de plein air (accès à une plage, kayak, canot, canot-camping, cueillette de champignon, cueillette de petits fruits, randonnée pédestre, VTT...). La pêche peut se faire à gué, pêche à la mouche ou pêche blanche (en hiver).
  • 3 Zec Iberville Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 3, rue de l'Église, bureau 4, Longue-Rive, G0T 1Z0, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-907-7119, courriel :  – Constituée en 1978, cette zec offre les activités de la chasse (gélinotte, lièvre, orignal, ours noir et tétras), de la pêche (omble de fontaine), de camping (rustique et saisonnier), et diverses autres activités de plein air (accès à une plage, raquettes, traîneau à chien, kayak d'eau-vive, canot, canot-camping, cueillette de champignon, cueillette de petits fruits, randonnée pédestre, VTT, motoneige...). La pêche peut se faire à gué ou pêche blanche (en hiver). Cette zec comporte une superficie de 483 km2, dont 186 lacs sont exploités pour la pêche sur un total de 239 lacs.
  • 4 Zec Nordique Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 268, route Forestière, c.p. 3060, Les Escoumins (Québec) G0T 1K0, Les Escoumins (Québec), G0T 1K0, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-233-3062, courriel :  – Constituée en 1978, cette zec offre les activités de la chasse (bécasse, gélinotte, lièvre, orignal, ours noir et tétras), de la pêche (omble de fontaine), de camping (rustique et saisonnier), et diverses autres activités de plein air. La pêche peut se faire à la mouche.

Pourvoiries[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Communiquer[modifier]

Les services téléphoniques par antennes cellulaires terrestres sont habituellement opérationnels dans les zones de village (partie sud de la MRC); et intermittents selon les endroits le long de la route 138. Le service téléphonique par antenne cellulaire est généralement non accessible en dehors des villages et des routes principales.

Les services de communication par satellite à basse altitude (ex. constellation de satellites Starlink) sont de plus en plus accessibles dans les régions éloignées comme la Côte-Nord; ils permettent, entre autres, aux voyageurs branchés (avec une antenne satellitaire) de passer des appels vidéo, de jouer à des jeux en ligne, de visionner des vidéos en streaming et d'effectuer d'autres activités à haute vitesse. Dans les zones reculées, ces services de communication par satellite offrent sécurité et efficacité.

Aux environs[modifier]

Routes via Lac-au-Brochet
Lac-au-Brochet ← Labrieville ← N  S  Forestville


Destinations limitrophes de Lac-au-Brochet dans Wikivoyage
Rose des vents Mont-Valin (TNO) Rivière-aux-Outardes (TNO) Rivière-aux-Outardes (TNO) Rose des vents
Mont-Valin (TNO) N Rivière-aux-Outardes (TNO),
Pessamit (réserve autochtone)
O    Lac-au-Brochet    E
S
Tadoussac,
Sacré-Coeur,
Rivière Saguenay Cours d'eau
Sacré-Coeur,
Les Bergeronnes,
Les Escoumins,
Longue-Rive,
Portneuf-sur-Mer,
Forestville
Forestville,
Colombier,
Golfe du Saint-Laurent Cours d'eau
  • 1 Rivière-aux-Outardes Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Un territoire non organisé de la MRC de Manicouagan, sur la Côte-Nord. Ce territoire non organisé est un endroit privilégié pour la chasse et la pêche, les excursions en VTT et en motoneige, la cueillette de baies sauvages, ainsi que l'observation de la faune, de la flore et du relief. Les principaux attraits sont les barrages et les centrales hydroélectriques construits sur la rivière Manicouagan et accessibles grâce à la route 389.
  • 2 Pessamit Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Réserve de la bande des Innus de Pessamit située à l'embouchure de la rivière Betsiamites, à 54 km au sud-ouest de Baie-Comeau. Les principaux attraits et activités récréotouristiques: l'immense plage sur le littoral nord du fleuve Saint-Laurent permettant d'apprécier le panorama maritime, la pourvoirie du Lac des Îles, fête des Innus de Pessamit le 15 août (activités, spectacles, projections, feux d'artifice, Pow Wow, tournois de volley-ball, etc se poursuivant sur près d'une semaine).
  • 3 Colombier Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Municipalité côtière de la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Les principaux attraits et activités récréotouristiques sont: Les Ilets-Jérémie, la Serre Colombier et une gamme d'activités récréotouristiques: cueillette de petits fruits sauvages, cueillettes de mollusques, sentiers pédestres au bord de mer, plage de sable fin, VTT et motoneige, vélo de montagne, kayak de mer, visite de la Confiserie la Mèere Michèle, parc de jeux pour les enfants, patinoire extérieure, terrains de volley-ball, tennis, pétanque et fer, mini-golf...
  • 4 Forestville Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Forestville est un centre de services pour les voyageurs de la route 148 et du traversier Rimouski-Forestville (route 385), en toutes saisons. Il offre une variété de services récréotouristiques, notamment pour la chasse et pêche, ses plages, ses terrains de camping, ses activités de plein air (golf, sentiers pédestres, vélos, baignades, cueillette de fruits sauvages, canots, kayaks...). Sa préhistoire amérindienne et sa grande histoire industrielle captivent les visiteurs.
  • 5 Portneuf-sur-Mer Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Municipalité riveraine pittoresque de la rive nord du fleuve Saint-Laurent. La localité offre une gamme de services et d'activités récréotouristiques: villégiature, camping, quatre restaurants, une marina, canot-camping sur la rivière Portneuf, plusieurs chutes, un site d'observation surélevé à l'embouchure de la rivière Portneuf, plusieurs plages, la visite de trois centrales hydro-électriques, un canyon désigné "Portes de l'Enfer", des sentiers de motoneige, la chasse et la pêche, un banc de sable composé de trois îles et un site récréotouristique.
  • 6 Longue-Rive Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Municipalité riveraine pittoresque de la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Ses immenses plages et le grès à marée basse évoquent les plus belles plages du Canada. La vallée sinueuse de la rivière Sault-au-Mouton a un charme particulier. Cette localité est un paradis de plein air, grâce à la zec d'Iberville et aux pourvoyeurs.
  • 7 Les Escoumins Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Municipalité riveraine de la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Localité où l'offre d'activités récréotouristiques (villégiature, restaurants, gîtes, auberges et hôtel, expéditions aux baleines, zone d'exploitation contrôlée (zec), centres d'interprétation...) est développée.
  • 8 Les Bergeronnes Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Municipalité riveraine de la rive nord du fleuve Saint-Laurent. Localité où les activités récréotouristiques sont développés grâce aux magnifiques paysages du littoral et à la baie des Petites Bergeronnes et la baie des Grandes Bergeronnes. Elle offre une halte de repos et un relais attrayant sur la route de la Côte-Nord.
  • 9 Sacré-Coeur Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Localité forestière offrant divers services aux voyageurs et de nombreux attraits récréotouristiques grâce à son rivage sur le Fjord du Saguenay, notamment le quai de l'Anse-de-Roche et de ses infrastructures touristiques (superbes points de vue sur le Saguenay, activités nautiques, observation et interprétation de la nature).
  • 10 Mont-Valin Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Territoire non organisé de la MRC du Fjord-du-Saguenay, situé entre la rivière Mistassibi et la région administrative de la Côte-Nord. Magnifique territoire pour des activités récréotouristiques. Territoire couvrant 38 032,3 km2.
Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : La Haute-Côte-Nord