Télécharger le fichier GPX de cet article
43.8094444444447.17Map mag.png

Eurasie > Europe > France > Sud-Est de la France > Provence-Alpes-Côte d'Azur > Alpes-Maritimes > Le Broc

Le Broc

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Broc
Le Broc 2.jpg
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

Le Broc est un village de la region Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Comprendre[modifier]

Le territoire de la Commune de le Broc est adossé à la ligne Sud ouest/ Nord Est du massif des Baous, à l’extrémité Est des plans de Provence et au confluent du var et de l’Esteron.

Le vieux village, d’une grande valeur architecturale, groupé autour de placettes et de ruelles, est perché sur un éperon rocheux, élément fort du paysage. Un ensemble de petits jardins et boisements donne au Broc sa qualité paysagère. Le territoire communal est constitué de quatre unités de sites :

• Les plateaux calcaires des Baous : ce sont de grands espaces naturels peu boisés, terrains de parcours pour l’élevage ovin, • Les coteaux : l’urbanisation s’y est développée sur d’anciennes restanques d’oliviers ou de jardins à proximité du village. Mais aujourd’hui celle-ci s’est étendue dans des secteurs beaucoup plus éloignés. • La plaine du var : c’est un site plat, occupé en partie par le lotissement industriel départemental. Le reste est occupé en grande partie par un lac de 49 hectares, né de l’extraction de granulats et par des terres en friches. • La plaine de l’esteron : elle constitue un site fermé, très encaissé par endroit, formant un espace linéaire remarquable.

Un habitat fortifié dénommé Le Broc (de Braco vers 1200, de Broco en 1235) est mentionné dans la première moitié du XIIIe siècle. Il comportait un château qui était situé sur le rocher, en bordure orientale de l'agglomération, où l'on voit encore quelques traces.

Le château du Broc semble avoir été implanté dans un territoire plus ancien, dénommé Olive, et dont le centre fortifié n'a pas encore été localisé. La première église paroissiale d'Olive, dédiée à Saint Pierre, est devenue par la suite la chapelle Saint-Michel, dont les ruines subsistent, en contrebas du village du Broc.

Dès le Moyen Âge un village s'est développé au sud du château ; c'est ce que nous indique l'église Sainte-Marie-Madeleine, construite sur le col et qui est mentionnée, indirectement, en 1312. Ce mouvement se poursuit durant l'époque moderne vers l'ouest et vers le nord-ouest.

Deux-Frères est un autre habitat fortifié autrefois indépendant, aujourd'hui rattaché au territoire de la commune du Broc. Il est mentionné au milieu du XIIIe siècle. Il en subsiste des ruines sur le sommet situé au nord de la chapelle Sainte-Marguerite (parfois dénommées à tort Château de Fougassière). Il a été abandonné au XVe siècle.

En 1396, Pierre Giraudi de Broco, juge de Barcelonnette (1364), de Grasse (1365-1366) et d'Aix (1366-1367) est coseigneur du Broc.

Aller[modifier]

Circuler[modifier]

Voir[modifier]

  • 1 Église Sainte-Marie-Madeleine – 1563
  • Chapelles Sainte-Marguerite et Saint-Sébastien.
  • Moulin à huile.
  • Fontaine à colonne

Faire[modifier]

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Communiquer[modifier]

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Alpes-Maritimes