Télécharger le fichier GPX de cet article
43.814707.22623Map mag.png

Eurasie > Europe > France > Sud-Est de la France > Provence-Alpes-Côte d'Azur > Alpes-Maritimes

Alpes-Maritimes

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alpes-Maritimes
Nizza-Côte d'Azur.jpg
Information
Pays
Région
Préfecture
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel

Les Alpes-Maritimes sont un département français situé sur la Côte d'Azur, dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Régions[modifier]

On peut diviser le départements en trois zones :

  • Le littoral, partie intégrante de la Côte d'Azur. C'est la zone la plus peuplée et la plus touristique.
  • L'arrière-pays, avec ses petits villages provençaux
  • Le haut-pays, montagnard, où il est même possible de skier l'hiver.

Villes[modifier]

  • 1 Antibes
  • 2 Biot
  • 3 Cannes – Connue notamment pour son festival du film et sa Croisette bordée de palaces.
  • 4 Grasse
  • 5 Le Broc
  • 6 Menton
  • 7 Nice – La plus grande ville du département.
  • 8 Villeneuve-Loubet

Villages[modifier]

  • 9 Coaraze  – Un des plus beaux villages de France
  • 10 Gourdon  – Un des plus beaux villages de France
  • 11 Sainte-Agnès  – Un des plus beaux villages de France

Autres destinations[modifier]

  • 1 Monaco – Principauté enclavée dans le département.
  • 2 Saint-Jean-Cap-Ferrat Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Villa Ephrussi de Rothschild.
  • 3 Beaulieu-sur-Mer
  • 4 Villefranche-sur-Mer Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • 5 Èze – Pittoresque village médiéval perché, et station balnéaire en contrebas.
  • 6 Parc national du Mercantour (dans les Alpes au nord de Nice) – Un parc sauvage proposant d'excellentes randonnées (un bon moyen d'échapper à la chaleur de l'été azuréen), ainsi que les stations de sport d'hiver ci-dessous.

Les stations de ski du département :

Comprendre[modifier]

L'histoire de ce que sont aujourd'hui les Alpes-Maritime remonte à 400 000 ans avant notre ère, comme en témoignent les sites préhistoriques de la Vallée des Merveilles et de Terra Amata.

Au VIe siècle avant J.-C, le département a vu s'installer des colonies phocéennes à Nikaïa (Nice) et à Antipolis (Antibes), les Romains ont quand à eux créé la cité de Cemenelum (Cimiez) au Ier siècle avant J.-C. et créé la Province des Alpes-Maritimes.

Au Moyen Âge, toute la région a vécu des invasions de barbares et Sarrasins.

Ce n'est qu'à partir du XIe siècle que la région connaît un certain développement.

Durant les siècles qui suivirent, le département fut coupé en deux : l'Est (comté de Nice) revenant à la Maison de Savoie (1388) et l'Ouest au Comté de Provence, puis à la couronne de France.

Durant le règne de Louis XIV, le comté de Nice fut par deux fois conquis mais à nouveau perdu, avant d'être à nouveau conquis par les troupes révolutionnaires en 1792.

Le département des Alpes-Maritimes a été créé pour la première fois en 1793, sur décision de la Convention, avec Nice pour chef-lieu. En 1814, le Comté de Nice, qui représente une partie importante du département est rendu au Royaume de Piémont-Sardaigne, suite à l'abdication de Napoléon 1er. Le comté sera restitué à la France en 1860 (après plébiscite) en échange du soutien de la France à l'unification italienne par le roi de Piémont-Sardaigne. Le département est recréé de manière définitive, les communes de Tende et de La Brigue y seront rattachées en 1945 (suite à un référendum).

Aller[modifier]

En voiture[modifier]

L'autoroute A8/E80 dessert le Sud du département.

En avion[modifier]

Le département dispose d'un aéroport international, l'aéroport Nice-Côte d'Azur duquel on peut rallier la majorité des villes de France, d'Europe, mais aussi d'Afrique du Nord ou du Proche-Orient. Cet aéroport est desservi pas des compagnies aériennes classiques ainsi que des compagnies Low-Cost.

Depuis l'aéroport, des services d'autocar permettent de rallier de nombreuses villes du département.

En train[modifier]

La principale ligne, gérée par la SNCF, court le long de la côte et comprend les gares de Cannes, Antibes, Nice et Monaco. Y circulent des trains régionaux, des grandes lignes nationaux et internationaux (comme ceux de la société Thello allant de Marseille à Milan). Des trains TGV permettent de rejoindre notamment les grandes villes de Marseille (h 40), de Lyon (h 30), de Paris (h 30) et de Genève (h 20), même si ils circulent à vitesse classique jusqu'à Marseille où ils accèdent à des lignes grande vitesse. À l'est, cette ligne continue jusqu'à Vintimille en Italie et donc permet de rejoindre le département dans un temps raisonnable depuis d'autres villes de Ligurie (San Remo et Gênes pour les plus proches).

La ligne de Nice à Digne (couramment appelée «Train des Pignes») relient Nice à Digne-les-Bains dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Circuler[modifier]

En voiture[modifier]

Sur la Côte, cette solution se heurte aux problèmes de parking et de circulation ; c'est en revanche une bonne solution, sans doute la meilleure dès que l'on s'éloigne un peu de la côte…

La qualité des routes est dans l'ensemble plutôt bonne, même si certaines routes de montagne peuvent s'avérer étroites et sinueuses.

Toutes les routes nationales ont été déclassées et reversées au département, sauf dans la métropole de Nice depuis 2012 :

  • La N 202 est devenue la D 6202 (M 6202 dans la métropole)
  • La N 98 est devenue la D 6098 (M 6098 dans la métropole)
  • La N 204 est devenue la D 6204
  • La N 85 est devenue la D 6085

Sachez que les cartes et les calculateurs d'itinéraire ne sont pas encore à jour, la signalisation sur le terrain l'est.

En train[modifier]

Le département dispose de quatre lignes de desserte locale :

  • La ligne côtière (Vintimille-Mandelieu), c'est la ligne principale. Les fréquences et les gares desservies sont variables selon les heures.
  • La ligne Nice-Cannes-Grasse offre environ une trajet par heure dans chaque sens.
  • La Ligne Nice-Breil-Tende effectue des trajet vers la vallée de la Roya. Certains trajets sont directs, d'autres nécessitent une correspondance à Vintimille (Italie).
  • Ligne de Nice à Digne (Train des Pignes) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Dessert la vallée du Var, 4 fois par jour dans chaque sens. Un service de navette est en outre disponible entre Nice et Carros-La Manda, avec une vingtaine d'aller-retours par jour. Cette ligne est gérée par la Régie régionale des transports.

En bus[modifier]

Le département dispose d'un réseau de transport inter-urbain, le réseau Lignes d'Azur (horaires et itinéraires sur ce site), géré par la métropole Nice Côte d'Azur et le Conseil Général. Les horaires des lignes départementales sont plus complets sur le site du département. Ce réseau est commun avec la Communauté urbaine de Nice. La plupart des villes et villages sont desservis. La fréquence va de une fois par jour à toutes les 15 min selon les lignes. Ce réseau a désormais un tarif unique de 1,5  par voyage sauf sur les lignes express desservant l'aéroport.

Le ticket du réseau Lignes d'Azur permet de faire une correspondance avec les réseau de bus urbains du département (Lignes d'Azur (Nice), Bus Azur, Envibus, BusVarMer, Carf en Bus, Sillages), les correspondances réseaux urbains→Lignes d'azur-TAM sont également possibles. Dans tous les cas, il faut demander un "Ticket Azur" au conducteur du premier bus (le coût est le même, 1,5 ).

Attention, il y a deux cas particuliers : pour les correspondances Lignes d'AzurTAM ou Carf en BusTAM, le "Ticket Azur" doit être acheté au préalable dans une agence commerciale du réseau.

Les principales lignes du réseau TAM sont :

Note : la réservation est obligatoire pour accéder au stations de ski de Auron, Isola 2000 et Valberg (se référer aux articles dédiés)

Des lignes de nuit (appelée nocTAM'bus) fonctionnent les jeudi, vendredi et samedi soir ainsi que les veilles de jours fériés. Les lignes sont :

Le tarif est identique à celui de la journée et un vigile est présent dans les bus afin d'assurer la sécurité.

Il existe également des lignes « spécial aéroport » :

  • 110 : Aéroport Nice Côte d'Azur - Monaco - Menton, direct par autoroute.
  • 210 : Aéroport Nice Côte d'Azur - Cannes, direct par autoroute.

Attention, ces deux lignes sont soumises à une tarification spécifique :

  • Nice - Monaco : 16,6 
  • Nice - Menton : 18,6 
  • Nice - Cannes : 14,7 

Pour la desserte urbaine, il existe des réseau propres à chaque ville ou agglomération, se référer aux articles spécifiques.

Parler[modifier]

La langue officielle est le français. Des langues régionales telles le niçois ou le provençal sont également parlées mais de façon minoritaire.

Acheter[modifier]

  • Pour ce qui est du shopping classique, le département dispose de nombreux centres commerciaux, en particulier à proximité des villes du littoral.
  • Si vous souhaitez ramener des souvenirs locaux, vous pouvez trouver de quoi assouvir une éventuelle « fièvre acheteuse », de par la diversité géographique du département : on peut trouver de tout depuis les produits alimentaires locaux (huile d'olive, vin de Bellet, fromages de montagne…) jusqu'aux fabrication de l'artisanat local (tissus provençaux, des vases en céramique, du verre à Biot ou des objets en bois dans le hauts-pays) en passant par les parfums grassois.

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Bon marché[modifier]

Pour se loger à moindre frais, deux solutions principales existent :

  • Les auberges de jeunesse, il en existe 3 dans le département :
    • À Menton, Plateau Saint Michel (Tél : 04 93 35 93 14), ouverte de février à octobre.
    • À Nice, 3 rue Spitalieri (Tél : 04 93 62 15 54 ), ouverte toute l'année.
    • À Nice, Route Forestière du Mont-Alban (Tél : 04 93 89 23 64). Fermée la seconde quinzaine de décembre.
Il est recommandé de réserver. Plus d'infos : FUAJ
  • Les Campings : Ils vous permettent d'installer votre tente, votre camping-car ou votre caravane, ou bien de louer des mobil-home et chalets à des prix abordables. Il existe une centaine de campings répartis entre le littoral, l'arrière-pays et la montagne. On en trouve de différents standings (de l'aire naturelle au 4 étoiles) mais aucun camping-village 5 étoiles avec base de loisir tel qu'il en existe sur d'autre littoraux : ce sont le plus souvent des campings familiaux à taille humaine qui offrent un hébergement idéal pour découvrir les alentours, très riches en découvertes et activités sur la Côte d'Azur.

Classe moyenne[modifier]

Luxe[modifier]

Vous trouverez une centaine de palaces quatre étoiles, principalement sur le littoral. Les plus célèbres d'entre eux sont le Carlton ou le Martinez à Cannes, le Negresco à Nice...

Apprendre[modifier]

En ce qui concerne l'enseignement supérieur, les deux principaux pôles sont Nice et Sophia-Antipolis.

  • Nice, en plus de son université (qui propose également des cours d'été) propose également des formations d'art plastiques et des grande école de commerce, l'EDHEC par exemple.
  • Le technopôle de Sophia-Antipolis est surtout spécialisée dans les hautes technologies et les NTIC : elles dispose de plusieurs écoles d'ingénieurs.

Il existe en outre des formations telles les BTS dans divers villes du département.

Sécurité[modifier]

Comme partout, certaines précautions s'imposent :

  • Ne circulez pas avec trop d'argent, et faites attention aux pickpockets : se faire voler argent et papiers riquerait de gâcher vos vacances !
  • Si vous circulez en voiture, verrouillez vos portières et essayez de cacher vos objets de valeur ; des vols avec violence ont déjà eu lieu contre des automobilistes.
  • Évitez les quartiers dits sensibles, qui de plus ne présentent guère d'intérêt touristique.

En cas de problème, le numéro de téléphone de la Police est le 17 (ou le 112).

Santé[modifier]

Quelques remarques par rapport au climat :

  • en été, faites attention aux coups de soleil et aux insolations ;
  • en hiver, les zones montagneuses du département sont enneigées, pensez-y ! Il faut donc s'équiper en conséquence, surtout si vous comptez skier.

En cas d'urgence, appelez les Pompiers : 18, le SAMU : 15 ou le 112

Respecter[modifier]

Communiquer[modifier]

Téléphone[modifier]

  • On trouve des cabines téléphoniques dans chaque ville et dans chaque village.
  • Le réseau de téléphone mobile couvre à peu près tout le département.

Internet[modifier]

Les villes et certains villages disposent de l'accès internet ADSL.

  • Dans les villes, il existe des cyber-cafés permettant de surfer sur le net ou d'envoyer des courriels.
  • Certains hôtels, restaurant, cafés et autres magasins offrent des connexions wifi pour ordinateurs portables (ou filaires, dans certains hôtels).

Poste[modifier]

On trouve des boîtes aux lettres relevées quotidiennement un peu partout.

Aux environs[modifier]

  • L'Italie voisine
  • Le Var
  • La Corse, à seulement trois heures de bateau (avec les NGV).


Stars305.svg
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Provence-Alpes-Côte d'Azur
Destinations situées dans la région