Télécharger le fichier GPX de cet article
48.5882-70.7964Map mag.png

De Wikivoyage
Aller à la navigation Aller à la recherche

Parc national des Monts-Valins
Le lac des Pères
Information
Pays
Région
Catégorie UICN
Label(s)
Date de création
Administration
Lac
Cours d'eau
Altitude maximale
Superficie
Localisation
Site officiel

Le parc national des Monts-Valin est un parc aux panoramas bucoliques, doté d'infrastructures récréotouristiques de premier plan et de sites naturels pour un magnifique séjour en plein air, bien connecté à la nature. Il est situé dans le territoire non organisé de Mont-Valin et une partie de la municipalité de Saint-David-de-Falardeau, dans la municipalité régionale de comté (MRC) Le Fjord-du-Saguenay, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, au Québec, Canada.

Ce parc est administré par la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ).

Les principaux attraits de ce parc sont:

  • ses sommets accessibles offrant des panoramas grandioses de la vallée de la rivière Saguenay et du territoire non organisé de Mont-Valin;
  • ses sentiers offrant des randonnées pédestres permettant d'apprécier le parc dans toute sa nature et sa forêt boréale;
  • ses activités de pêche à l'omble de fontaine;
  • ses activités de canotage sur de nombreux lacs et rivières;
  • ses activités de surf à pagaie pour sillonner les méandres de la rivière Valin;
  • son hébergement en refuges ou en chalets, permettant de se connecter avec la nature;
  • ses activités hivernales: raquettes à neige et ski nordique; son enneigement exceptionnel en hiver, permet la pratique des activités extérieures;
  • sa vallée des Fantômes accessible grâce à une navette sur chenille qui amène les visiteurs; Momies et fantômes les accompagnent ensuite jusqu'au sommet.

Comprendre[modifier]

Ce parc situé dans le Bouclier canadien couvre une superficie de 15 360 ha2 sur la rive nord de la rivière Saguenay. Son territoire forme un grand U ouvert vers le nord-est. La branche Est du U couvre la vallée de la rivière Sainte-Marguerite; la branche ouest, le massif Monts Valin. Le territoire du parc ressemble aussi à un poisson ayant une grosse nageoire dorsale, ayant la queue étendue vers le sud-est et la gueule vers le nord-ouest. Ce parc s'étend dans les cantons de Gagné, Chardon et Silvy. Il comporte cinq unités physiographiques distinctes représentatives de la région naturelle du massif des Monts Valin:

  • les hauts sommets,
  • le plateau intermédiaire,
  • l'escarpement,
  • le piémont,
  • les vallées.

Les principaux sommets surplombent la région de la rive nord de la rivière Saguenay, où les randonneurs sentent un vent de nordicité:

  • Mont Valin (916 m);
  • Pic Bellevue (874 m);
  • Pic de la Hutte (803 m): le sentier menant à ce pic comporte un relais afin de s'abriter au besoin ou prendre une collation;
  • Mont Victor-Tremblay (712 m);
  • Mont Magloire-Gagnon (720 m);
  • Pic de la Tête de Chien (522 m).

La rivière Sainte-Marguerite, une rivière à saumon, traverse la partie sud-est du parc. Au fil des millénaires, cette rivière a creusé une vallée profonde dans le massif des Monts Valin. Les collines bordant la rivière s'élèvent entre 500 et 800 mètres d'altitude.

Faune[modifier]

Les monts Valin abritent près de trente-six espèces de mammifères et 134 espèces d'oiseaux. À l'occasion les visiteurs peuvent voir l'original, le caribou forestier, l'ours noir et le lynx du Canada. L'omble de fontaine foisonne dans les divers plans d'eau de ce secteur.

Informations touristiques[modifier]

Logo Parc national des Monts-Valin.png

1 Centre d'accueil des Monts-Valin Logo indiquant un lien vers le site web 360 rang Saint-Louis, Saint-Fulgence, QC, G0V 1S0, Logo indiquant un numéro de téléphone +1 418-674-1200, courriel :  – Accessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite Boutique nature, location d'équipement, transport de bagages et de ravitaillement, service de mets prêt-à-manger.

Histoire[modifier]

Le toponyme "Parc national des Monts-Valin", officialisé le 18 novembre 1971 à la Commission de toponymie du Québec (CTQ), dérive du nom du plus haut sommet du parc, le mont Valin. Le terme "Valin" s'avère être un patronyme de famille d'origine française. La Banque de noms de lieux de la CTQ comporte 29 toponymes utilisant le terme "Valin" dont une bonne partie dans la région de Saguenay–Lac-Saint-Jean. Son usage dans la cartographie québécoise est très ancien.

Aller[modifier]

Le parc national des Monts-Valin est à environ 30 km au nord-est de Saguenay (ville), à environ 129 km au nord-ouest de la ville de Tadoussac, 491 km au nord-est de Montréal et 241 km au nord de la ville de Québec.

Ce parc est bordé à l'ouest par le cours de la rivière Saint-Louis; au sud, par la limite nord de la municipalité de Saint-Fulgence; au nord, par la rive sud des lacs Flynn et Morin; l'intérieur du grand U, par la route forestière.

En automobile[modifier]

L'entrée principale du parc est dans la partie sud-ouest du parc; les visiteurs y accèdent via le chemin du Lac-Léon de Saint-Fulgence ou via le chemin Lévesque (puis la route Panoramique) à partir de Saint-David-de-Falardeau.

Circuler[modifier]

Les visiteurs peuvent circuler en automobile dans la partie sud-ouest du parc via la route panoramique du chemin du Lac-Léon (venant de Saint-Fulgence) et le chemin Lévesque (venant de Saint-David-de-Falardeau). Cette route passe devant l'entrée principale du parc et longe en partie la sinueuse rivière Valin.

Voir[modifier]

  • 1 Chute à Savard (Chute située à la limite ouest du parc et au pied (côté ouest) du mont Victor-Tremblay. Ce lieu est accessible par la route panoramique via un petit sentier.) – Chute et rapides situés sur le cours de la rivière Saint-Louis (un tributaire de la rivière Valin), juste en amont de la confluence du ruisseau Savard. En amont, la rivière Saint-Louis (venant du nord) traverse une série de rapides. Ce site s'avère un point d'observation de la face ouest très abrupte du mont Victor-Tremblay.

Faire[modifier]

Sentiers pédestres[modifier]

Ce parc offre 25 kilomètres de sentiers lesquels traversent le parc d'est en ouest au gré d'un relief terrestre varié, offrant des panoramas sublimes. La randonnée des Pics s'avère une aventure atypique avec des sommets variant de 300 à 980 m d'altitude. Le sentier de la Tête-de-Chien (8 kilomètres), fréquenté en toutes saisons, mène les randonneurs à une altitude de 576 mètres. Le sentier Le Mirador (3 kilomètres aller-retour) donne accès à des milieux humides et la montagne. Plusieurs sentiers permettent l'hébergement et autres services disponibles:

  • deux refuges en montagne: Le Pionnier et Le Fantôme;
  • neuf chalets de 2 à 8 personnes dans le secteur de la baie d'Alexis;
  • Services de navette et de transport de bagages (du 17 juin au 10 octobre 2022): ICI

Tableau des sentiers: ICI Parcours de longues randonnées: ICI

Canotage[modifier]

Le cours de la rivière Valin offre un magnifique panorama de la montagne. À partir du centre de découverte et de services, les canotiers découvrent les méandres de la rivière Valin et de l'étang Bélanger. Néanmoins, le débit d'eau peut être variable sur cette rivière. Les canotiers peuvent aussi s'exercer sur les lacs Martin-Valin, Leblanc et Laliberté. Le parc offre sur place des canots en location.

Canot-camping[modifier]

En partenariat avec la ZEC Martin-Valin dont le territoire est contigu, le parc offre l'opportunité de faire cinq expéditions de canot-camping via le réseau hydrographique reliant le lac Martin-Valin (situé dans le parc) et le lac Jalobert (situé dans la ZEC). Ces circuits de canot-camping sont balisés et entretenus. Les campeurs bénéficient des plates-formes pour les tentes et des toilettes sèches sur certains sites. Ces expéditions sont généralement entre 2 à 7 jours. Information de la ZEC: ICI

Pêche avec hébergement[modifier]

Le parc permet la pêche à l'omble de fontaine (truite mouchetée) dans de nombreux lacs et rivières, sur des lacs du secteur Martin-Valin. Le forfait inclue l'hébergement en chalet, le droit d'accès à la pêche et une embarcation. Information sur cette activité: ICI

Le secteur du lac Martin-Valin permet la pratique de la pêche à la journée ou en hébergement (forfait de pêche). Des chalets confortables sont aussi disponibles afin d'apprécier la quiétude des lieux ou faire des activités nautiques dans ce réseau de lacs.

Pêche à la journée[modifier]

Le parc offre l'activité de pêche à l'omble de fontaine selon des forfaits à la journée, incluant une embarcation pour la plupart des lacs. Pour les autres, l'embarcation personnelle est requise.

Forfait pêche-camping[modifier]

Le forfait pêche-camping inclue un site de camping au Septentrional, une embarcation et le droit d'accès pour une journée de pêche. Le parc permet un maximum de trois personnes par site pour pratiquer la pêche.

Surf à pagaie[modifier]

Le surf à pagaie (Stand Up Paddle) permet de sillonnez les méandres de la rivière Valin en admirant la montagne sur une autre perspective. Cette planche est surtout conçue pour les eaux calmes; elle s'avère plus longue, plus large et plus épaisse, par conséquent plus stable que la planche de surf traditionnelle conçue pour les vagues. Le parc offre le service de location de la planche, la pagaie, les souliers d'eau ainsi que la veste de flottaison individuelle. La combinaison isothermique est aussi disponible en mode de location.

Observation de la faune[modifier]

Grace à son couvert forestier de type forêt boréale, ce parc abrite une faune variée et une flore magnifique. Les principaux animaux pouvant être observés dans ce parc: orignaux, castors et autres mammifères. Selon le temps de l'année, plusieurs espèces se déplacent du Piedmont vers les sommets à la recherche d'habitats appropriés. Ce parc est un paradis pour les orthologues. La faune recensée dans le parc est: ICI

Raquette à neige[modifier]

L'altitude des Monts-Valins crée un microclimat qui engendre des précipitations élevées de neige. Ainsi, les raquetteurs peuvent s'adonner à cette activité d'une demi-journée, particulièrement sur le sentier du Pic-de-la-Tête-de-Chien. Les sportifs de longue randonnée peuvent faire jusqu'à 77 km de sentiers balisés. Le sentier de raquette débute au centre de découverte et de services; la réservation est requise pour les usagers désirant utiliser la navette. Le parc offre le service de location de raquette. Tableau des sentiers: ICI

Ski de fond[modifier]

Le paysage est sublime au pied du massif. Le parc offre des sentiers de ski de fond entre de 2 à 12 km pour le pas classique. Les itinéraires balisés, où se succèdent lacs et montagnes, permettront d’apprécier les décors enneigés et les parois rocheuses dénudées. Les sportifs peuvent faire une halte à 6 km du Centre de découverte et de services, soit au relais chauffé du Piedmont. Ce relais est sis sur une colline donnant un point de vue magnifique sur la montagne.

Ski nordique[modifier]

Les adeptes de ski nordique ont accès à plus de 71 km de sentiers balisés (non tracés ni damés). Ces sentiers sont accessibles à partir du centre de découverte et de services, à skis ou en navette (réservation obligatoire). Des refuges sont aménagés en bordure des principaux circuits proposés. Ce type d'expédition s'adresse à des sportifs ayant une excellente préparation et une maîtrise des techniques d'orientation avec carte et boussole. Les conditions climatiques au sommet du massif peuvent varier rapidement.

Vélo à pneus surdimensionnés (fatbike)[modifier]

Les adeptes de vélos à pneus surdimensionnés (fatbikes) ont accès à un réseau de sentiers formant une boucle de 2 km. Le parc offre le service de location de ce type de vélo.

Expéditions dans l'arrière-pays[modifier]

Les activités hivernales dans l'arrière-pays du parc s’adressent aux randonneurs aguerris et expérimentés. Il s'agit d'une expérience atypique en pleine nature en raquettes ou en skis, en autonomie complète dans les secteurs isolés du parc. L'accès à l'arrière-pays est autorisé en hiver seulement. Zone d'arrière-pays: ICI

Les adeptes de cette activité ont accès à l’arrière-pays par l'entrée principale du parc dans le rang Saint-Louis ou au secteur nord par la station de ski Le Valinouët.

Destination Vallée des Fantômes[modifier]

La navette en minibus sur chenilles Le Fantômes-Express part du centre de découverte et de services du parc selon un horaire fixe; elle conduit en hiver les visiteurs pendant 45 minutes sur le chemin panoramique du Bras-des-Canots, un affluent de la rivière Valin; les visiteurs sont ensuite déposés au pied de la vallée des Fantômes. À cette altitude, les visiteurs peuvent déjà constater un changement significatif d’environnement et d’enneigement. À cet endroit, les visiteurs chaussent leurs raquettes à neige ou leurs skis, afin d'emprunter un sentier de 3 km de niveau intermédiaire (dénivelé de 320 m), menant au sommet du pic Dubuc (culminant à 984 m), le plus haut sommet du massif. Ce pic surplombe la région saguenéenne et offre un panorama bucolique à perte de vue notamment du massif du mont Valin (au nord), les collines du piedmont et les basses terres du Saguenay (au sud), ainsi que le fjord et la ville de Saguenay en arrière-plan. Réservation des places: 1 800 665-6527. Horaire et tarifs de transport de personnes: ICI Renseignement sur la visite dans la vallée des Fantômes: ICI

Acheter[modifier]

Manger[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

Gîte[modifier]

Communiquer[modifier]

Aux environs[modifier]

Destinations limitrophes du Parc national des Monts-Valins
Rose des vents Mont-Valin (TNO) Mont-Valin (TNO) Mont-Valin (TNO)
Zec Martin-Valin
Rose des vents
Saint-David-de-Falardeau N Mont-Valin (TNO)
Zec Martin-Valin
O    Parc national des Monts-Valins (TNO)    E
S
Saint-Honoré Saint-Fulgence
Sainte-Rose-du-Nord
Sainte-Rose-du-Nord
  • 1 Mont-Valin Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Territoire non organisé de la MRC du Fjord-du-Saguenay, situé entre la rivière Mistassibi et la région administrative de la Côte-Nord. Magnifique territoire pour des activités récréotouristiques. Territoire couvrant 38 032,3 km2.
  • 2 Sainte-Rose-du-Nord Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Municipalité de la MRC Fjord-du-Saguenay, sur la rive nord de la rivière Saguenay, faisant partie de l'Association des plus beaux villages du Québec. Par son relief montagneux, elle offre une fenêtre panoramique sur la rivière Saguenay et sur la rive sud de la rivière. Elle offre diverses activités récréotouristiques: villégiature (villas), sentiers pédestres, parc, camping, croisières, gastronomie, L'Udergrange, navigation de plaisance...
  • 3 Saint-Fulgence Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Municipalité de la MRC Fjord-du-Saguenay, sur la rive nord de la rivière Saguenay, offrant diverses activités récréotouristiques: villégiature, agrotourisme, produits du terroir, boutiques d'artistes/artisans, refuge faunique des Battures-de-Saint-Fulgence, activités en plein air et/ou en pleine nature, randonnées pédestres, chasse et pêche, navigation de plaisance, activités hivernales...
  • 4 Saint-David-de-Falardeau Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Municipalité de la rive nord de la rivière Saguenay, offrant diverses activités récréotouristiques: station de sports d'hiver Le Valinouët, le Centre d'observation de la faune et d'interprétation de l'agriculture, le centre sportif Réjean Tremblay (aréna), un centre de conditionnement physique, la bibliothèque, le centre de ski, les pistes cyclables, les sentiers pédestres, les infrastructures sportives (soccer, volley-ball, basket-ball, baseball, glaces intérieure et extérieure, anneau de glace...).
Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de ce parc est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques arriver, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Saguenay–Lac-Saint-Jean