Télécharger le fichier GPX de cet article
38.03286138.38651Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Chūbu > Niigata (préfecture) > Sado

Sado

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sado
​((ja) 佐渡市)
La mine d'or de Sado
La mine d'or de Sado
Information
Pays
Région
Mer
Cours d'eau
Superficie
Population
Densité
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Sado est une île comprenant la municipalité du même nom qui a le statut de ville (, shi) située au large de la préfecture de Niigata (dont elle dépend) située sur l'île de Honshū au Japon. Elle est la sixième plus grande île du Japon.

Comprendre[modifier]

Longtemps un lieu d'exil éloigné pour les dissidents politiques, dont un monarque déchu, l'empereur Juntoku, et le moine bouddhiste Nichiren, Sado a connu un essor durant la période Edo (de 1600 à 1868) quand de l'or fut découvert à Aikawa. Source majeure de revenus pour le shogunat Tokugawa, les mines furent exploitées dans des conditions horribles qu'on peut qualifier d'esclavagistes ; des personnes sans logis y étant emmenées depuis Honshū, l'île principale du Japon. Malgré cette histoire sombre, le Sado d'aujourd'hui, qui ne compte qu'une estimation de 57 861 habitants permanents soit une densité de population de moins de 68 hab./km2, est une échappatoire agréable en été avec ses côtes rocailleuses, ses collines verdoyantes et ses pittoresques ports de pêche.

D'une superficie de 855,26 km2, l'île a une forme d'enclume. Sa moitié nord est couverte par la chaîne de montagne Ō-Sado (大佐渡), celle du sud par la chaîne Ko-sado (小佐渡). La première est la plus élevée avec trois sommets, les monts Myōken et Donden, et le mont Kinpoku (金北山), ce dernier culminant à 1 172 mètres d'altitude. Entre les deux, la plaine de Kuninaka (国仲) est couverte par des champs de riz et est la plus peuplée de l'île.

La plus grande agglomération urbaine, avec le port de Ryōtsu (両津) dans sa partie orientale, se situe dans cette plaine. Ogi (小木) se trouve sur la côte sud alors que l'ancienne agglomération minière d'Aikawa (相川) se trouve sur la côte ouest au nord de la plaine de Kuninaka.

Même si l'île est peuplée depuis plus d'un millénaire, une grande partie de Sado, en particulier en dehors de la plaine centrale, demeure inhabitée. L'accès par la route à la partie nord-est de l'île peut devenir problématique en hiver après des chutes de neige importantes. La topographie montagneuse de l'île y est aussi pour quelque chose.

Le climat est agréable en été, mais les hivers peuvent être durs. Il ne fait pas excessivement froid, mais il peut y avoir pas mal de vent et souvent de la neige. Le transport vers, depuis et dans l'île peut être gravement affecté, avec des transbordeurs maritimes annulés et des routes fermées.

Par dessus tout, les visiteurs apprécieront ses magnifiques paysages ruraux et son relatif éloignement de la frénésie de Honshū. C'est précisément pour cet aspect ancien et rural du Japon que certains n'hésitent pas à effectuer un long trajet.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport de Sado (佐渡空港, sado kūkō) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ce petit aéroport accueillait autrefois des liaisons avec l'aéroport de Niigata, mais le service a été interrompu pour une durée indéterminée depuis avril 2014.

En bateau[modifier]

Arrivée à Sado par la mer

Trois lignes de ferry relie l'île à Honshū:

  • Niigata-Ryōtsu (両津), la plus empruntée des lignes avec des départs toutes les heures.
    • Hydroptères 5 960 JPY, h
    • Ferry pour autos 2 060 JPY, h 30
  • Naoetsu-Ogi (小木), 2 060 JPY, h 30, 4-5 par jour
  • Teradomari-Akadomari (赤泊) 1 410 JPY, h, 2-3 par jour

Les dessertes peuvent être plus nombreuses pendant les festivals et moindres en hiver ou par mauvais temps. Les prix ci-dessus sont pour la 2e classe. Louer une couverture vous coûtera 100 JPY de plus. L'avenir des lignes Naoetsu-Ogi et Teradomari-Akadomari est très incertain (les deux sont de moins en moins fréquentées et sujettes à de nombreuses annulations en hiver). Il serait sage de vérifier à l'avance si ces lignes sont encore opérationnelles.

Les hydroptères n'ont qu'une seule classe. Toutes les lignes sont opérées par Sado Kisen (ja). Les horaires en anglais sont disponibles sur cette page.

Circuler[modifier]

  • Bus Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des horaires plan et horaires détaillés (ja). – Des autobus occasionnels de Niigata Kōtsu Sado relient la plupart des endroits de l'île. Il y en a plusieurs par jour dans la plaine du centre, mais ils sont bien moins fréquents en dehors (ex: 2 bus par jour seulement le week-end pour la côte nord). La gare routière est à Sawata, près de l’immanquable practice de golf. Vous pouvez acheter des tickets de 2 jours couvrant le week-end (2 000 JPY).
  • Randonnée  – C'est un bon moyen de se balader.
  • Location de voiture  – On peut louer des voitures à Ryōtsu après la descente du ferry. Si l'île n'est pas très étendue, les routes pittoresques des côtes sont assez venteuses. Un tour de l'île le long de la route côtière fait plus de 250 km et prend au moins une journée.
  • Vélo  – C'est une possibilité, mais rejoindre les côtes les plus éloignées où se trouvent certains sites touristiques majeurs demandera de grimper quelques pentes ardues.

Voir[modifier]

Carte de l'île de Sado

Ō-Sado[modifier]

  • 1 Mine d'or de Sado (佐渡金山, sado kinzan) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 3 km d'Aikawa) Logo indiquant des horaires lun.- dim. : h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 700 JPY. – Située dans une ancienne mine d'or et remplie de personnages animatroniques montrant les misères de la vie dans les mines.
  • Côtes de Sado (au nord d'Aikawa) – Ses côtes sont tout à fait pittoresques, pleines de rochers, de falaises, de gorges et autres. Les côtes de Sotokaifu (外海府海岸) et la baie de Senkaku (尖閣湾) sont particulièrement bien connues.
  • 2 Ōno-game (大野亀) (sur la côte nord de l'île) – C'est un énorme rocher (de plus de 160 m de haut), avec une petite bande de sable le reliant à l'île. Dans cette zone se trouve également la formation Futatsu-game (二つ亀), deux îles qu'on dit ressembler à des tortues. Entre Futatsu-game et Ono-game s'étend Sainokawara (賽の河原), des limbes pour les enfants décédés selon une mythologie bouddhiste. Cet endroit sinistre se trouve à l'entrée d'une grotte, parsemée de petites statues et de poupées, juste sur la côte.
  • Route de montagne d'Ō-Sado Logo indiquant des horaires route fermée en hiver (de fin novembre à avril). – Cette route venteuse reliant Kanai (金井) et Aikawa (相川) monte sur les pentes du mont Kinpoku (金北山 Kinpoku-san) et propose quelques très belles vues sur l'ensemble de l'île, en particulier vers le lieu nommé Hakuundai (白雲台). La zone autour du sommet du mont Kinpoku est une zone d'accès restreint, sous la supervision des forces d'autodéfense japonaises. Il est possible de randonner depuis la route jusqu'au sommet, mais il faudra se procurer une autorisation.

Kuninaka[modifier]

  • Temples Nichiren  – Il y a sur l'île un certain nombre de temples liés au culte du moine Nichiren, dont Konpon-ji (根本寺), construit sur son lieu d'exil, Myōsen-ji (妙宣寺) et Myōshō-ji (妙照寺).
  • Seisui-ji (清水寺) (près de Konpon-ji) – C'est la version locale du temple Kiyomizudera de Kyoto. Son nom s'écrit avec les même caractères japonais (même si cela se prononce différemment) pour une bonne raison: il a été construit pour que les gens du coin puissent prier au Kiyomizudera sans avoir à voyager jusqu'à Kyoto.
  • 3 Mano Goryō (真野御陵) (à Mano) – Ce sanctuaire est le lieu de repos éternel de l'empereur déchu Juntoku.
  • Musée de l'histoire et des traditions de Sado (佐渡歴史伝説館, sado rekishi densetsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (près du sanctuaire Mano Goryō), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 259-55-2525, fax : +81 259-55-2139, courriel : Logo indiquant des horaires avr. - nov.: h 30 - 17 h; déc. - mars: h - 16 h 30. – Ce petit musée consacré aux légendes locales expose des œuvres du maître-artisan Sasaki Shodo. Une des « attractions » touristiques (faute de meilleur mot) est l'ancien soldat états-unien Charles Jenkins qui, depuis 2008, est bénévole chargé de l'accueil des touristes au magasin de souvenir. Vous le reconnaîtrez sûrement, vu qu'il est présent au côté de célébrités de la télévision japonaise sur des tas de photos qu'on trouve un peu partout, et que de nombreux touristes prennent la pose avec lui.
  • Nogaku no Sato (能楽の里) Logo indiquant un lien vers le site web (Sur la route de Ryōtsu à Hatano; facile à repérer avec ses deux grands masques placés sur une tour) – On pourrait le décrire comme un parc d'attraction-musée sur tout ce qui est lié à Sado, dont une représentation inoubliable de théâtre Nô jouée par des animatroniques.
  • Centre de préservation du toki (佐渡トキ保護センター, sado toki hogo centā) Logo indiquant un lien vers le site web (à Niibo, à peu près au milieu de l'île.) – Sado est un lieu de sauvegarde de l'Ibis nippon (Nipponia nippon) (toki (トキ) en japonais), même s'il ne reste plus d'ibis sauvage à Sado (le dernier connu né au Japon est mort en 2003). Les visiteurs peuvent donc venir à ce centre pour voir (de loin) ces fameux oiseaux.

Ko-sado[modifier]

  • 4 Nashinoki-jizo (梨の木地蔵) (entre Mano et Ogi sur la route vers Akadomari) – Un petit endroit ombragé dans les bois parsemé de centaines de petites statues de jizo, c'est-à-dire un des huit grands niveaux d'apprentissage de bouddha avant qu'il n'atteigne le Nirvana, à qui les pécheurs locaux présentent leur respect et dont on dit qu'elle guérissent les maladies des enfanst.
  • Côte d'Ogi (小木海岸, ogi kaigan) (près de la ville éponyme) – Cette côte, bien que pas aussi rugueuse que celle au nord, est néanmoins très agréable.
    • 5 Rengebu-ji (蓮華峰寺) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Prenez votre temps et visitez ce temple près d'Ogi.
  • 6 Port de Shukunegi (宿根木) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (sur la côte sud, près d'Ogi) – Ce petit et pittoresque port aux maisons de bois traditionnelles réminiscentes de l'ère Edo. Cette bourgade est proche de Yajima-Kyōjima (矢島経島), un des endroits les plus célèbres de l'île pour faire du bateau taraibune (voir la section «Faire»).
  • Musée folklorique de Sadokoku Ogi (佐渡国小木人俗博物館) (à l'ouest d'Ogi et très près de ville elle-même) – Abrite des certaines d'objets de tous les jours des temps reculés aux plus proches. L'exposition est quelque peu chaotique, mais cela reste un endroit intéressant à visiter. Le musée héberge également une réplique grandeur nature d'un navire de fret du XIXe siècle, avec de nombreuses d'explications sur le rôle de Sado comme étape importante des anciens itinéraires maritimes.
  • Musée et fabrique de miso (ルダイ味噌資料館, marudai miso shiryōkan) Logo indiquant un lien vers le site web (à Hamochi (羽茂), près d'Ogi) Logo indiquant des tarifs gratuit. – Marudai, un fabricant de miso (une pâte fermentée japonaise), offre la possibilité de visiter son unité de production ainsi qu'un petit musée.

Faire[modifier]

  • Earth Celebration Logo indiquant un lien vers le site web (dans la zone de Ogi) Logo indiquant des horaires fin août. Logo indiquant des tarifs à partir de 4 000 JPY. – C'est un festival artistique annuel tenu par le groupe de taiko (tambour japonais) Kodō (鼓童) depuis 1988. Des artistes du monde entier participent à l'événement et le festival culmine avec la représentation célèbrement physique de Kodō sur le très grave Ō-daiko (grand tambour). Le groupe vit et s'entraîne dans des conditions spartiates sur l'île tout le long de l'année, et une fois a couru le marathon de Boston de la ligne de départ jusqu'à une scène pour y faire une représentation. Les billets sont chers mais valent le coup. Réservez tôt, étant donné qu'il y a seulement 1000 places en vente (le maximum possible pour de tels concerts en acoustique).
  • Balade en tarai-bune (dans Ogi, et près Yajima-Kyōjima à Ogi.) – Les tarai-bune, de petits bateaux à la forme peu commode de tonneau, sont loués à l'heure aux touristes.
  • Ski Logo indiquant un lien vers le site web  – Il y a une très petite station de stki à Kanai, avec trois remontées.
  • Triathlon international (佐渡国際トライアスロン大会 sado kokusai toraiasuron taikai) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires chaque année, le premier dimanche de septembre. – Avec environ 1700 participants venant du Japon et de l'étranger.
  • Baignade  – Si Sado est loin d'être une île tropicale, vous pouvez amener votre maillot en été pour une courte baignade à la plage de Sawata ou à la pointe nord de l'île.
  • Plongée  – Assez populaire à Sado. Il y a quelques centres de plongée à la zone de Ogi et à Senego, comme par exemple:
    • Ogi Diving Center (小木ダイビングセンター ogi daibingu sentā) Logo indiquant un lien vers le site web
  • Grande randonnée  – Est très agréable dans la chaîne de montagne d'Õsado (大佐渡, partie nord de l'île). Vous aurez besoin d'un permis, assez facile à obtenir, pour marcher dans la zone au alentour du mont Kinpoku.
Danse de la fertilité Tsuburosashi
  • Danses traditionnelles  – Si vous en avez l'humeur, essayez d'apprendre les pas simples de la danse traditionnelle de Sado, l'Okesa (おけさ). Si vous avez assez de chance pour être sur l'île pendant un de ses nombreux festivals, il est hautement probable que vous puissiez en voir. Vous pourriez également d'autres danses typiques, comme le « Tsuburosashi », une danse de la fertilité avec des symboles clairement phalliques et des mouvements suggestifs.

Acheter[modifier]

La multitude de magasins au terminal de ferry à Ryōtsu devrait répondre aux attentes basiques pour ce qui est des souvenirs.

La zone principale de shopping et d'achat sur l'île est à Sawata (佐和田, parfois prononcé «Sawada» par les gens du coin). Un petit nombre de magasins généralistes avec quelques pachinkos est tout ce à quoi vous devriez vous attendre.

Manger[modifier]

Sado est connue pour ses produits de la mer frais: ne manquez pas les sashimis et les sushis. Le lac Kamo est aussi un lieu de culture des huitres. Quelques vaches sont élevées sur les pentes vertes d'Ōsado; vous pouvez acheter et goûter l'honéreux et renommé bœuf de Sado.

  • 1 Taishukappo Kassai (かっさい) 1977 Ogimachi (à Ogi), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 259-86-2124 – Un petit resto basique shokudō japonais servant les plats habituels, fraîchement préparés. Essayez le poisson du jour.
  • Oasis (à Ogi), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 259-86-2605 – Restaurant, bar et court de tennis, tenus par Marcus le new-yorkais et sa femme Kaoru. Le restaurant se spécialise dans les plats de base new-yorkais (pâtes, pizza, sandwiches) avec une touche décidément japonaise. Ils font de la pâte à pizza à l'ancienne, avec de la farine complète et du basilic, levée naturellement, avec du raison fermenté, avec de l'huile d'olive vierge pour enrober la pâte. Essayez leur umeshu (liqueur de prune) maison et leur bon café.
  • 2 Benkei (弁慶) Logo indiquant un lien vers le site web Niigata Sado-shi Higashi Odori 833 (à Sawata), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 259-52-3453 (numéro gratuit) – Un bar à sushi de Sado, permettent de goûter à l'excellent poisson local. Pour ceux qui restent plus longtemps sur l'île, Benkei propose aussi la livraison.
  • 3 MOS Burger (juste à coté de Benkei) – Un établissement d'une grosse chaîne de fast-food, si vous n'en pouvez plus de la nourriture typique japonaise.
  • 4 Nakabori (中掘) (au cœur de Sawata), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 259-52-2045 (numéro gratuit) – Un bon restaurant de tonkatsu avec une bonne ambiance.
  • 5 Tatsumi (たつみ) (à Mano), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 259-55-2238 – Répondra à votre envie d'un bon yakitori.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Il n'y a aucun cinéma permanent sur Sado (même si il y a une énorme location de vidéos vers Sawata) et juste quelques bars-karaoké. Sado reste un endroit très rural; n'espérez pas y trouver une vie nocture très excitante. Vous pourrez prendre un verre ou deux le soir dans un snacks ayant un karaoké à Sawata, mais c'est à peu près tout.

Le coté positif est qu'il n'y a pas moins de 7 brasseries de saké sur l'île, et donc faites de votre mieux pour toutes les essayer. Trois d'entre elles se trouvent dans le hameau de Mano (真野), sur la côte ouest, qui s'était auto-proclamé état indépendant de la République de l'alcool (アルコール共和国 Arukōru Kyōwakoku). Arrêtez vous à l'office du tourisme local (Shinmachi 489, tél. +81-259-55-3539) pour goûter les produits locaux et même récupérer un passeport (500 JPY) pour garder trace de vos expériences.

Se loger[modifier]

Bon marché[modifier]

Le camping est une possibilité viable à Sado pour les petits budgets.

  • Sobama (à 15 min en voiture d'Ogi de l'autre coté de la péninsule, situé sur une belle plage.) Logo indiquant des tarifs 1 300 JPY. – Le prix du terrain de camping officiel est élevé, mais il déborde souvent sur la plage en particulier pendant le festival Earth Celebration. Toilettes, douches payantes, petit magasin et autres équipements.
  • Camp Kisaki-jo  – Un terrain de camping minimaliste constitué d'un petit sanctuaire sur un petit cap s'avançant dans le grand lac à côté de Ryōtsu, bordé des deux côtés par les deux chaînes montagneuses du centre de Sado. Aucune installation.
  • Futatsu Game Camp-jo (près de Futatsu-game (et donc assez loin de Ryōtsu)) – Équipements disponibles, quelques tentes peuvent être louées en été.
  • À Mano (Toyota, près du port, devant le terrain de football au bord de la mer.) – 15 emplacements de camping gratuits et sans électricité mais propre. Toilettes et équipement de barbecue, mais pas de douche.

Prix moyen[modifier]

Il y a de nombreux ryokans et hôtels moyenne et haute gamme dispersés à travers la plaine centrale de l'île.

  • Sado Seaside Hotel Logo indiquant un lien vers le site web (à Ryōtsu, pas trop loin du ferry.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81-259-27-7211 Logo indiquant des tarifs chambres à partir de 6 000 JPY, sans petit déjeuner.
  • Sotokaifu Youth Hostel Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +81-259-78-2911 Logo indiquant des tarifs chambres à 3 700 JPY (membres), 4 300 JPY (non-membres), petit déjeuner: 760 JPY, dîner: 1 300 JPY [1].
  • Green Village Youth Hostel Logo indiquant un lien vers le site web (au village de Niibo) Logo indiquant des tarifs chambre à partir de 3 800 JPY.

Luxe[modifier]

Communiquer[modifier]

Aux environs[modifier]

Sado est à peu près le bout du chemin, et la seule chose à faire est de retourner sur Honshū. Si vous êtes toujours d'humeur pour des îles de la Mer du Japon après votre voyage à Sado, vous pouvez essayer d'aller à la plus éloignée (et plus petite) ile Awashima, à 50 km au nord de Sado. Vous devrez retourner sur Honshū et à Iwafune, une petit port à 30 km au nord de Niigata.

Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de cette région est utilisable. L'article et les principales destinations de la région contiennent des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Niigata (préfecture)