Télécharger le fichier GPX de cet article
35.009135.779Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Kansai > Kyoto (préfecture) > Kyoto > Higashiyama

Higashiyama

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Higashiyama
​((ja) 東山)
Ginkaku-ji
Ginkaku-ji
Information
Pays
Ville
Localisation
Site officiel

Higashiyama (littéralement «montagnes de l'est») est un arrondissement de Kyōto. Certaines des parties les plus pittoresques de Kyōto se trouvent dans cette partie est de la ville, au-delà de la rivière Kamo (鴨川). Visiter les principales attractions touristiques de l'est de Kyōto prendra une journée entière - un itinéraire suggéré est de le parcourir du sud au nord, du temple Kiyomizu-dera en direction de Ginkaku-ji, en passant par Gion, et en visitant le sanctuaire de Yasaka et Nanzen-ji avant de suivre la promenade du philosophe jusqu'au Ginkaku-ji.

Aller[modifier]

En train[modifier]

Keihan Railway dessert toute la zone de l'est de Kyōto, offrant un accès facile à toutes les endroits de la région. Elle relie également l'est de Kyōto au nord de Kyōto à la gare de Demachiyanagi, à partir de laquelle le sanctuaire de Shimogamo est à distance de marche; vous pouvez aussi traverser la rue pour la gare Eizan Demachiyanagi pour aller aussi loin que Kurama. Les trains Keihan vont en direction du sud, desservant le sud de Kyōto, continuent aussi loin que Hirakata et Osaka, et offrent des liaisons faciles vers Uji à la gare Chūshojima.

En métro[modifier]

Les voyageurs séjournant dans centre de Kyōto peuvent facilement atteindre la zone d'Higashiyama en utilisant la ligne Tōzai du métro municipal. Pour les touristes, les arrêts les plus intéressants sur cette ligne sont probablement la station Higashiyama (de nord de Gion) et la station Keage (près Nanzen-ji). Le métro est également pratique pour ceux qui continuent pour Otsu et le lac Biwa.

En bus[modifier]

De nombreuse lignes Kyoto City Bus traversent le quartier, en particulier le long de la principale artère nord-sud, Higashiōji-dōri. La ligne 100 est la plus commode pour les touristes: elle part de la gare de Kyōto vers Ginkaku-ji, ne s'arrêtant que dans les grandes attractions. On trouve parmi les lignes locales utiles: la n°5 (gare de Kyōto - Shijō-Karasuma - Gion - Ginkaku-ji), et la n°206 (gare de Kyōto - Sanjūsangendō - Gion - Chion-ji - Kitaō-ji (au nord de Kyōto)).

Voir[modifier]

Le temple Kiyomizu
  • 1 Temple Kiyomizu (清水寺, Kiyomizu-dera) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 1-chōme, Kiyomizu, Higashiyama-ku (Arrêt de bus le plus proche: Kiyomizu-michi ou Gojo-zaka, lignes 100, 202, 206, 207), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-551-123 Logo indiquant des horaires tous les jours: h à 17 h 30-18 h 30 selon la saison. Logo indiquant des tarifs 300 JPY. – Ce complexe de temple, avec un emplacement spectaculaire surplombant la ville, est une attraction populaire à juste titre, où l'on arrive par une des deux rues bordées de boutiques de souvenirs et remplies de touristes: Kiyomizu-zaka et Chawan-zaka. Les points les plus marquants du temple comprennent:
    • La véranda en bois de la salle principale, supportée par des centaines de piliers et offrant une vue incroyable sur la ville
    • Le sanctuaire Jishu, le sanctuaire sur le thème de l'amour vendant d'innombrables amulettes pour vous aider à charmer celui/celle que vous aimez, et comprenant deux «pierres d'amour» placées à 18 m l'une de l'autre et entre lesquelles le soupirant devra marcher les yeux fermés pour confirmer l'affection de l'être aimé
    • Otowa-no-taki (音羽の滝), la chute d'eau du temple qui lui donne son nom (Kiyomizu signifiant littéralement «eau pure»). Les visiteurs se tiennent sous la cascade, et recueillent de l'eau pour la boire avec de petites tasses d'étain.
    • La balade dans la montagne: prenez le chemin à droite au lieu de prendre à gauche vers Jishu-jinja. Le chemin passe une porte et s'enroule sur la montagne. Vous pouvez marcher une bonne heure et ne pas atteindre le bout du chemin. La forêt et le paysage sont magnifiques, et cela fait une belle petite excursion loin de la circulation de la ville.
  • Mont Daimonji (大文字山)  – C'est plus une grande colline avec un dénivelé de 366 m, mais il offre une magnifique (et peut-être la meilleure) vue sur la ville. Donc, si vous êtes d'humeur pour une randonnée, ce sera une agréable promenade en forêt d'environ une heure. Au sommet, vous pouvez prendre une pause et de profiter des points de vue sur la ville, ou monter les marches et continuer la randonnée à travers la forêt vers le sommet pendant des heures, aussi longtemps que cela ne vous embête pas de vous retrouver loin de l'endroit de départ. Il y a un chemin clairement balisé grimpant la montagne qui commence près de Ginkaku-ji. Pour atteindre le début du sentier, tournez à gauche face à la porte de Ginkaku-ji, et, avant le torii de pierre (le type de portail emblématique que l'on trouve dans tout le Japon), tournez à droite et suivez le chemin montant. Vous allez bientôt tomber sur une carte de la colline. Si vous ne connaissez pas le japonais, ne vous inquiétez pas, il suffit de suivre tout le monde sur le chemin bien en évidence vers le sommet.
  • 2 Rokuharamitsu-ji (六波羅蜜寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia 81-1 Rokuro-chō 2-chome, Matsubara-dōri, Higashiyama-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-561-6980 Logo indiquant des horaires tous les jours h - 17 h. Logo indiquant des tarifs Site: gratuit, Musée: 500 JPY. – Alors que le temple lui-même ne semble pas si extraordinaire, le déplacement est rendu intéressant par l'art incroyable de la période Kamakura situé dans le musée. En particulier, la statue de Kūya est une pièce tout à fait unique dépeignant Kūya Shōnin récitant le Nenbutsu. Pour illustrer les mots, l'artiste Taira no Kiyomori sculpta six figurines de Kūya Shōnin sortant de sa bouche ouverte. Chaque chiffre représente une syllabe du Nenbutsu. Ce temple est aussi le 17ème temple du pèlerinage de Saigoku Kannon.
  • 3 Sanjūsangen-dō (三十三間堂) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 657 Sanjūsangendō Mawari Machi, Higashiyama-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-561-0467 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 600 JPY. – Ce temple vaut vraiment une visite. Fondé en 1164 par Taira-no-Kiyomori, un politicien et guerrier, il fut reconstruit en 1266 après que son bâtiment ait été détruit par un incendie. Il est devenu célèbre pour ses 1001 belles statues en bois de Kannon (déesse de la miséricorde) en bois et couvertes de feuille d'or, logées dans trente-trois loges (sanjūsan = trente-trois, gendō = loges) dans le hall principal ; celui-ci fait 120 m de long et est conçu dans le style d'architecture Wayō. Le temple comprend également en son centre une statue de Bouddha géante et ainsi que des statues laquées complexes d'autres dieux et divinités gardiennes datant du 12e au 14e siècle. On doit ôter ses chaussures avant d'entrer et les photos sont interdites au sein du temple.
  • 4 Musée national de Kyōto (京都国立博物館, kyōto kokuritsu hakubutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia 527 Chayamachi, Higashiyama-ku (Près de Sanjūsangen-dō. À 07 min à l'est de la gare Shichijō sur la line Keihan.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-541-1151 Logo indiquant des horaires h 30 - 18 h, fermé lundi. Logo indiquant des tarifs 500 JPY, 1 500 JPY pendant les expositions temporaires. – A une grande collection de sculptures, céramiques, ferronneries, peintures, et d'autres objets antiques japonais. (Il est tout à fait similaire au Musée National de Tōkyō à Ueno.) Le bâtiment du musée est assez grand, mais la statue du Penseur de Rodin devant n'est pas vraiment à sa place, car il n'y a pas d'art occidental à l'intérieur.
  • 5 Yōgen-in (養源院) Logo indiquant des tarifs 500 JPY. – Le temple d'origine a été construit par une des concubines de Hideyoshi Toyotomi en l'honneur de son père, mais le temple fut détruit par un incendie. Lors de sa reconstruction, le plancher du château de Fushimi dans le sud de Kyōto fut utilisé pour construire le plafond. Étant donné que le château de Fushimi a été le site d'une bataille sanglante, si vous regardez le plafond, vous pourrez toujours voir des taches de sang et les contours des corps des soldats qui ont commis seppuku. L'art dans le temple est aussi très célèbre, en particulier les peintures d'éléphants. Les visiteurs non-japonais ont un succès limité pour ce qui est d'entrer dans le temple. On pourra vous montrer un écriteau en anglais indiquant que seuls ceux qui comprennent le japonais sont en mesure d'entrer (car tous ceux qui entrent seront accueillis par un guide qui vous guidera à travers le temple). Ça se terminera par quelque chose comme: «C'est pourquoi vous n'êtes pas autorisé à entrer dans le temple». Alternativement, le personnel peut vous refuser l'entrée et vous demander de partir.

Zone d'Okazaki[modifier]

Sanctuaire Heian
  • 6 Sanctuaire Heian (平安神宮, Heian-jingū) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Nishi Tennōchō, Okazaki, Sakyō-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-761-0221 Logo indiquant des horaires mars - août: h 30 - 17 h 30 ; sept. - oct.: h 30 - 17 h ; nov. - févr.: h 30 - 16 h. Logo indiquant des tarifs Site: gratuit; jardin: 600 JPY. – Construit en 1895 en commémoration du 1100e anniversaire de Kyōto, le sanctuaire a été conçu comme une réplique à échelle réduite du Palais Impérial d'origine. Le jardin Shin'en entourant l'arrière du sanctuaire est l'un des plus beaux jardins de la ville et un endroit populaire pour hanami, particulièrement pour ceux qui préfèrent les floraisons roses.
  • 7 Musée municipal d'art de Kyōto (京都市美術館, Kyōto-shi bijutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Okazaki Park, Sakyō-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-771-4107 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h - 17 h. Logo indiquant des tarifs selon l'exposition, généralement 1 500 JPY. – Ce musée abrite une grande variété d'œuvres d'art, les collections permanentes comprenant des artistes locaux. Des expositions spéciales peuvent exhiber de l'art japonais d'autres régions ou de l'étranger.
  • 8 Musée national d'art moderne, Kyōto (京都国立近代美術館, Kyōto Kokuritsu Kindai Bijutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Okazaki Enshōji-chō, Sakyō-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-761-4111 Logo indiquant des horaires h 30 - 17 h, parfois 20 h le vendredi pour les expositions spéciales. Fermé lundi. Logo indiquant des tarifs 420 JPY. réduction pour les étudiants; expositions spéciales en supplément (ex: 1 500 JPY pour la rétrospective Mary Cassatt jusqu'à fin 2016). – Un intéressant musée avec des œuvres d'artistes célèbres, ainsi que de nouveaux venus. Les expositions se renouvellent fréquemment, il vaut donc mieux appeler ou consulter le site web pour voir exactement ce qui sera exposé lors de votre visite. Vous pouvez également vouloir vous assurer qu'ils ne sont pas en transition entre deux expositions, étant donné qu'ils ferment souvent un étage entier du musée à cette période.
  • 9 Sanctuaire Yoshida (吉田神社, Yoshida-jinja) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 30 Kaguraoka-chō, Yoshida, Sakyō-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-771-3788 Logo indiquant des horaires toute la journée. Logo indiquant des tarifs gratuit. – Surtout connu en tant que site du festival du Setsubun tenue en février, ce petit sanctuaire a été très très vénéré au cours de la période Heian, la court y faisant des offrandes
  • 10 Zoo de la ville de Kyōto (京都市動物園) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Okazaki Hōshōji-cho, Sakyō-ku (situé à l'est du musée d'art municipal de Kyōto), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-771-0210 Logo indiquant des horaires mars - nov.: h - 17 h ; déc. - févr.: h - 16 h 30. Logo indiquant des tarifs adultes: 600 JPY, enfants: gratuits. – Comme la plupart des zoos, les visiteurs pourront voir des lions, des tigres et des singes. Il y a également une volière et une exposition de reptiles. Le zoo a des animaux japonais indigènes, mais il n'y a pas grand-chose le distinguant de la plupart des autres zoos dans le monde.
  • 11 Musée d'art Hosomi (細見美術館, hosomi bijutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web 6-3 Okazaki, Saishōji-chō, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-752-5555 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : 10 h - 18 h. Logo indiquant des tarifs varie selon les expositions. – Un musée mettant en valeur l'art religieux japonais de toutes les périodes de l'histoire. Les expositions changent à chaque saison, mais en général disposent d'œuvres d'art célèbres des temples et sanctuaires locaux.

Zone du parc Maruyama[modifier]

  • 12 Parc Maruyama (円山公園, Maruyama kōen) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 625 Gion-machi, Kitagawa-ku Logo indiquant des tarifs gratuit. – C'est l'endroit le plus populaire à Kyōto où admirer la floraison des cerisiers, période à laquelle il peut être très bondé. L'attraction phare de ce parc est un cerisier pleurant (shidarezakura) qui a notamment un aspect singulier lorsqu'il est illuminé la nuit. Hors-saison, c'est un endroit sympa où se reposer pendant une balade dans la zone de Hirashiyama. L'entrée principale du parc se fait par le sanctuaire Yasaka.
  • 13 Temple Kōdai-ji (高台寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 526, Shimogawara-chō, Kōdai-ji, Higashiyama-ku (près du temple Ryōzen Kannon sur la montagne Higashiyama), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-561-9966 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 600 JPY. – Ce temple a été construit pour la veuve de Toyotomi Hideyoshi par Tokugawa Ieyasu. Si vous aimez vraiment les temples, celui-ci est sympa. Il a une belle forêt de bambou que l'on traverse pour sortir. Il a été créé en 1605. Les bâtiments restants ont survécu à un incendie en 1789.
  • 14 Chion-in (知恩院) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-531-2111 Logo indiquant des tarifs domaine du temple: gratuit; voir les merveilles: payant. – Le temple principal de la secte Jōdo du bouddhisme. Le portail Sanmon à l'entrée du temple est la plus grande du pays. Les visiteurs peuvent se promener librement autour du complexe et à l'intérieur des bâtiments, sauf pour ceux qui abritent les «Sept Merveilles» des temples.
  • 15 Shōren-in (青蓮院) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 69-1 Sanjōbō-chō, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-561-2345 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 500 JPY. – Autrefois associé avec le temple principal de la secte Tendai du bouddhisme, Enryaku-ji sur le Mont Hiei, Shōren-in est considéré comme l'un des cinq meilleurs temples de la secte Tendai. Au cours de la période Tokugawa, il a servi comme hébergement temporaire pour un empereur à la retraite après l'incendie du palais impérial. Ceux qui viennent en novembre peut être en mesure de pratiquer une cérémonie du thé (voir la section Faire du guide).
  • 16 Mausolée Higashi Ōtani (東大谷; 大谷祖廟 Ōtani sobyō) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des tarifs gratuit. – Situé dans un cimetière, les touristes visitent habituellement ce site par hasard. Comme certaines des cendres de Shinran, le fondateur du bouddhisme Jōdo-shin bouddhisme, sont entreposées à l'intérieur du mausolée, c'est un endroit populaire auprès des bouddhistes pour venir présenter leurs hommages.
  • 17 Statue de Ryōzen Kannon (霊山観音) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Kōdai-ji Shimokawarachō, Higashiyama-ku (À la pointe nord de Ninen-zaka), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75 561 2205 Logo indiquant des horaires tous les jours h 30 - 16 h 30. Logo indiquant des tarifs entrée 200 JPY, comprenant un bâton d'encens allumé à placer devant le temple. – Un mémorial pour les soldats japonais inconnus qui sont morts durant la Seconde guerre mondiale, avec une statue de 24 m de haut de Kannon.
  • 18 Musée d'histoire Ryōzen (霊山歴史館, ryōzen rekishikan) Logo indiquant un lien vers le site web 1 Ryōzen-chō Seikan-ji Logo indiquant des horaires mar.- dim. : 10 h - 16 h. – Un musée dédié à l'exposition d'objets et d'informations sur la période Meiji.
  • 19 Sanctuaire Ryōzen Gokoku (護國神社, gokuku-jinja) Logo indiquant un lien vers le site web 605 Seikan-ji Ryōzen-chō, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-561-7124 – Ce sanctuaire a été construit pour abriter les âmes de tous ceux qui sont morts pendant la guerre du Pacifique, les soulèvements de la restauration de Meiji et la guerre russo-japonaise à la fin de la Seconde guerre mondiale. Il est le premier sanctuaire de la nation à être officiellement reconnu comme un sanctuaire pour les morts à la guerre.

Quartier de Gion (祇園)[modifier]

Maisons de thé le long du canal Shirakawa

Les rues de dalles pavées et les bâtiments traditionnels du quartier de Gion, situés au nord-ouest de Kiyomizu-dera, sont là où vous êtes le plus susceptible de voir des geishas de Kyōto, alors qu'elles se précipitent entre les bâtiments ou se glissent dans un taxi. La zone située juste au nord de Shijō-dōri, à l'ouest du sanctuaire Yasaka, est particulièrement photogénique - en particulier autour de Shinbashi-dōri et Hanami-kōji. Sannen-zaka («pente de trois ans») et Ninen-zaka («pente de deux ans»), deux rues d'escaliers menant au-dehors de Kiyomizu-zaka, sont également très pittoresque - mais attention aux marches, trébucher dans ces rues apporte respectivement trois ou deux ans de malheur.

  • 20 Sanctuaire Yasaka (八坂神社) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 625 Gion-machi, Kitagawa-ku (À l'extrémité est de Shijō-dōri. Arrêt de bus le plus proche: Gion), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-561-6155 Logo indiquant des horaires toujours ouvert. Logo indiquant des tarifs gratuit. – À l'extrémité est de Shijō-dōri, au bord de Gion, se trouve le sanctuaire responsable du festival principal de Kyōto, le Gion Matsuri, qui a lieu en juillet. Le sanctuaire est petit par rapport à la plupart de ceux de Kyōto, mais il possède un étalage impressionnant de lanternes.
  • 21 Temple Kennin-ji (建仁寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia 584 Komatsu-chō, Higashiyama-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-561-0190 Logo indiquant des horaires tous les jours 10 h - 16 h. Logo indiquant des tarifs 500 JPY. – Plus vieux temple Zen du Japon, il comporte de belles salles et de beaux jardins de sable et de mousse. Il est d'un intérêt particulier pour les amateurs d'art. Les célèbres paravents de Sōtatsu datant de la période Edo dépeignant les dieux du vent et du tonnerre y sont exposés. Sur le haut plafond du Hatto (hall Dharma) se tortillent les magnifiques dragons jumeaux de Koizumi Junsaku, peints et installés en 2002.

Promenade du philosophe[modifier]

  • 22 Promenade du philosophe (哲学の道, Tetsugaku-no-michi) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – La promenade du philosophe va de Ginkaku-ji (au nord) jusqu'à Eikan-dō (au sud), de nombreux voyageurs choissant de finir (ou commencer, selon le sens choisi) à leur balade à Nanzen-ji. Les sites sont répertoriés dans l'ordre dans lequel vous les rencontrerez si vous démarrez à partir Ginkaku-ji.
  • 23 Ginkaku-ji (銀閣寺, ou Jishōji 慈照寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Ginkakuji-chō (À l'extrémité nord de la promenade du philosophe. Arrêts de bus les plus proches: Ginkakuji-michi, lignes 5, 17, 32, 100, 102, 203, 204), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-771-5725 Logo indiquant des horaires mar-nov h 30 - 17 h; déc-mar: h - 16 h 30. Logo indiquant des tarifs 500 JPY. – Ce temple est connu comme le « Pavillon d'Argent » et a été restauré entre 2008 et 2010. Tout comme son homologue d'or le Kinkaku-ji, le Pavillon d'argent est souvent plein à craquer de touristes, se déplaçant devant un paysage de jardin sec zen scrupuleusement entretenu et le jardin de mousse l'entourant, avant de poser pour des photos devant le pavillon de l'autre côté d'un étang. Contrairement à son homologue, toutefois, le Pavillon d'argent n'a jamais été effectivement couvert d'argent; seul le nom lui avait été donné avant que les projets tombent à l'eau. Soyez sûr de ne pas rater l'étalage de très importantes mousses!
  • 24 Hōnen-in (法然院) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-771-2420 Logo indiquant des horaires h - 16 h. Logo indiquant des tarifs gratuit. – Un temple calme avec quelques dessins de sable intéressants. Il a été construit en l'honneur de Hōnen, le fondateur de la secte Jōdo.
  • 25 Anraku-ji (安楽寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 21 Shishigatani, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-771-5360 – Un temple construit pour consoler les âmes des prêtres (tués par ordre de la cour impériale qui n'approuvait pas leur secte bouddhiste) et de concubines (s'étant par la suite suicidées).
  • 26 Kōun-ji (光雲寺) Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-751-7949 – Un temple conçu pour s'intégrer dans le paysage des montagnes environnantes. Il a autrefois appartenu à l'impératrice Go-mizunoo.
  • 27 Sanctuaire Nyakuōji (若王子神社 nyakuōji-jinja; 熊野若王子神社 kumano nyakuōji-jinja) Logo indiquant un lien vers le site web 2 Nishioji Sakyo-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-771-7420 Logo indiquant des tarifs gratuit. – Établi en 1160, c'est un beau sanctuaire à visiter en automne, lorsque les couleurs des feuilles changent. C'est une halte intéressante pour ceux qui voyagent le long de la promenade du philosophe, mais cela ne vaut probablement pas la peine de faire le voyage juste pour voir ce sanctuaire.
  • 28 Temple Eikandō (永観堂禅林寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 48 Eikandō-chō, Sakyō-ku (Arrêt de bus le plus proche: Nanzenji/Eikandō-michi, ligne 5), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-761-0007 – Un grand temple qui aurait été construit à l'origine par le prêtre Kūkai. Le temple dispose d'une statue unique du bouddha Amida, Mikaeri Amida, qui regarde vers la droite plutôt que vers devant lui. Une légende y est associée. Les jardins du temple disposent également d'une pagode tahōtō et d'un lac. Le temple est particulièrement agréable en automne quand la couleur des feuilles change. Tous les jours h - 17 h (600 JPY). En automne le prix grimpe à 1 000 JPY et il ferme à 16 h, pour ré-ouvrir à 17 h pour une autre session (900 JPY) où les arbres, bâtiments et chemins sont illuminés par des centaines de lumières. Matcha sous les arbres, sur des bancs en dehors du chemin principal: 500 JPY.
aqueduc, temple Nanzenji
  • 29 Temple Nanzen-ji (南禅寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Fukuchi-chō, Nanzenji, Sakyō-ku (Arrêt de bus le plus proche: Nanzenji/Eikandō-michi, ligne 5; station de métro la plus proche: Keage) Logo indiquant des horaires h 40 - 17 h (jusqu'à 16 h 30 déc. - févr.). Logo indiquant des tarifs Domaine du temple et aqueduc: gratuit; Sanmon: 500 JPY; Temple zen Nanzen-in: 300 JPY. – Avec son portail d'entrée (sanmon) distinctif de deux étages et son aqueduc, c'est un des temples populaires à Kyōto, mais sa plus grande taille fait qu'il ne semble pas aussi bondé que la plupart des autres. L'aqueduc datant de l'ère Meiji est assez inhabituel, et ne dépareillerait pas en Italie. Il y a trois endroits à Nanzen-ji demandant de payer pour entrer: Sanmon - le portail principal de deux étages menant au temple Nanzenji offre une vue agréable sur les environs de la ville. Le temple zen Nanzen-in - un temple petit mais relaxant et un jardin de mousse derrière l'aqueduc, datant du XIIIe siècle; vaut probablement la peine si vous avez un intérêt particulier pour le bouddhisme zen. Hōjō - les quartiers de l'abbé, est un bâtiment plus intéressant, avec un petit jardin de graviers ratissé et des peintures impressionnantes sur les portes coulissantes des bâtiments.

Faire[modifier]

Durant les mois chauds, japonais et étrangers se rassemblent sur ​​les rives de la rivière Kamo (鴨川) pour boire et faire la fête. La zone autour du pont Sanjō (三条大橋, Sanjō Ōhashi) est la plus populaire. L'atmosphère y est amicale et accueillante. Au cours des mois d'été, les vendredis et samedis, un groupe de danseurs de feu et joueurs de tambour y tiennent occasionnellement des spectacles gratuits.

  • Promenade du philosophe (哲学の道, tetsugaku-no-michi) Logo indiquant un lien wikipédia – Le chemin de 2 km de long à travers le nord-est de Kyōto, le long duquel un professeur de philosophie, Kitarō Nishida, avait fréquemment l'habitude de marcher. C'est une marche étonnamment agréable et reposante, même si de nos jours vous le partagerez sans doute avec plus de touristes que Kitarō. La promenade s'étend vers le sud depuis le Ginkakuji à côté d'un aqueduc jusqu'au sanctuaire Nyakuōji. De nombreux guides suggèrent que la promenade se poursuit plus au sud jusqu'au Nanzen-ji, mais cette section est moins systématiquement balisée. L'itinéraire passe plusieurs temples, notamment Hōnen-in, un beau temple isolé avec une porte de chaume. Le meilleur moment pour marcher sur le sentier est au printemps quand les cerisiers sont en fleurs, que le chemin est bordé de cerisiers, ou à l'automne quand les feuilles sont en train de changer. Bien sûr, ce sont aussi les moments les plus fréquentés de l'année.
  • Balade en pousse-pousse Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-533-0444 Logo indiquant des tarifs Les prix varient en fonction de l'itinéraire choisi, mais vont généralement de 5000 à 7 000 JPY. – Contrairement aux jours anciens où les tireurs étaient méprisés, les hommes les tirant de nos jours sont très très appréciés (et très charmants). Certains des tireurs les plus populaires peuvent même avoir leurs propres clients. Ces hommes ne font pas que vous transporter; ils jouent également les guides, partagent des informations sur la région et les attractions. Pour ceux qui peuvent comprendre le japonais, cela peut être autant informatif qu'amusant. Les pousse-pousse sont particulièrement populaires auprès des couples, car cela peut être très romantique, surtout le soir. Les pilotes sont très chaleureux et se feront un plaisir de prendre une photo de vous assis dedans pour que vous gardiez un souvenir. Même s'ils ont quelques itinéraires prédéfinis, vous pouvez également demander à être amené à une attraction spécifique (à une distance raisonnable, bien sûr). Les pousse-pousse peuvent être trouvés partout dans la zone allant de l'extérieur du parc de Maruyama à Kiyomizu-dera.
  • Cérémonie du thé à Shōren-in Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des horaires 10 h - 15 h 30; à l'équinoxe de printemps le 5 mai, et tout au long du mois de novembre. Logo indiquant des tarifs 1 000 JPY en plus des frais d'entrée au temple, soit un coût total de 1 500 JPY. – La cérémonie a lieu dans l'ancienne étude de l'impératrice Go-Sakuramachi ayant abdiqué, lieu connu sous le nom de Kōbun-tei et n'étant généralement pas ouvert aux visiteurs. La salle a été reconstruite dans les années 1990 après qu'un incendie a brûlé l'original, mais elle reste néanmoins encore un endroit intéressant, et la cérémonie du thé est une expérience intéressante.
  • Riraku Spa Logo indiquant un lien vers le site web Hyatt Regency Kyoto Hotel, 644-2 Sanjusangendō-mawari, Higashiyama-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-541-1234, courriel :
  • 1 Camellia, céremonie du thé (茶道体験カメリア) Logo indiquant un lien vers le site web 349 Masuya-chō, Higashiyama-ku, Kyoto 6050826 (à 5 min du temple Kiyomizu), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75 525 3238, courriel : Logo indiquant des horaires 10 h - 17 h, session à chaque début heure, tous les jours. Logo indiquant des tarifs 2 000 JPY par adulte, espèce et cartes de payement acceptées. – Vous pouvez profiter d'une cérémonie du thé authentique dans une belle maison traditionnelle de geisha vieille d'un siècle. Inclus une introduction à la cérémonie du thé, une démonstration et un bol de thé et une douceur.

Acheter[modifier]

  • 1 Rakushisha (洛紙舎) 549-2 Nishinomon-chō (Sur Shijō-dōri, à l'intersection avec Yamato-Ooji-dōri, près de Sanjūsangendō), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-561-5852 Logo indiquant des horaires 10 h - 17 h 30. – Une super boutique de souvenirs avec des souvenirs plutôt originaux et pas de mauvais goût. En particulier, pour ceux qui cherchent à acheter des peintures sympas ou des copies de célèbres tableaux japonais, cette boutique propose une variété de peintures sur papier qui sont attrayantes et ont l'air plus sophistiquées que celles que l'on peut trouver le long de Shijō, près de Kiyomizu-dera et d'autres zones touristiques à fort trafic. Il y a aussi d'authentiques éventails de papier fabriqués à Kyōto. Bon nombre des articles dans cette boutique sont difficiles à trouver ailleurs, donc si vous êtes intéressé il est préférable de les acheter ici.
  • Honke Nishio Yatsuhashi (本家西尾八ッ橋) Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-541-8284 Logo indiquant des horaires h - 18 h. Logo indiquant des tarifs 250 JPY le paquet de yatsuhashi. – La meilleure boutique pour acheter des yatsuhashi (un gâteau japonais) crus; elle offre la plus grande variété de saveurs, y compris des variétés de saison.

Manger[modifier]

Bon marché[modifier]

  • Torikizoku (鳥貴族) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant des horaires 17 h/18 h jusqu'à tard. Logo indiquant des tarifs Plats/boissons 300 JPY l'un. – Torikizoku est la chaîne de yakitori la plus populaire dans le Kansai. Il y a plusieurs établissements à Kyōto - le plus pratique pour les voyageurs est à Kawaramachi/Shijō, juste avant le pont, ou entre Sanjō et Shijō, sur Kiyachō-dōri. Le yakitori est délicieux, servi en portions généreuses et vraiment pas cher. Il est très populaire auprès des habitants et des expatriés, et est toujours plein. Essayez de venir avant 19 h 30 pour obtenir des sièges. Recherchez les caractères japonais sur le panneau jaune et rouge caractéristique.

Prix moyens[modifier]

  • 1 Saryō Tsuriji (茶寮都路里) Logo indiquant un lien vers le site web 573-3 Minami-gawa, Gion-chō, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-561-2257 Logo indiquant des horaires lun.- ven. : 10 h - 21 h, sam. dim. et jours fériés: 10 h - 20 h 30. Logo indiquant des tarifs Plats: généralement 1000-1 400 JPY. – Célèbre pour son parfait au matcha (thé vert), ce restaurant est très populaire parmi les touristes japonais. Il n'est pas rare d'attendre 30 min pour pouvoir entrer. On y sert principalement de la crème glacée, et la plupart sont aromatisée au thé vert, une spécialité de Kyōto. C'est une belle expérience pour ceux qui aiment faire de la nourriture une partie de leur expérience de voyage, mais pour ceux au budget modeste, il y a beaucoup de vendeurs de cornets de crème glacée au matcha bon marché. Il y a également un établissement à Kōdai-ji à Higashiyama et à d'autre endroits de Kyoto.
  • Sweets Paradise (スイーツパラダイス) Logo indiquant un lien vers le site web Koto Cross Hankyō Kawaramachi 6e étage, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-212-2234 Logo indiquant des horaires 10 h 30 - 21 h 30. Logo indiquant des tarifs 1 480 JPY. – Sweets Paradise est un célèbre restaurant de gâteaux et desserts à volonté. Bien qu'ils proposent des plats principaux, personne ne vient ici pour autre chose que les douceurs! Après que vous ayez payé, vous pouvez manger autant que vous le souhaitez pendant 90 min.

Luxe[modifier]

  • 2 Kikunoi (restaurant principal) (菊乃井本店 kikunoi honten) Logo indiquant un lien vers le site web 459 Shimokawara-chō, Yasakatoriimae-sagaru, Shimokawara-dōri, Higashiyama-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-561-0015 Logo indiquant des horaires 11 h 30 - 13 h (déjeuner), 17 h - 20 h (dîner). Logo indiquant des tarifs 4 000 JPY (déjeuner), 15 000 JPY (dîner).. – Un des plus célèbres ryōtei (restaurant luxueux traditionnel) du Japon, servant de la cuisine « kaiseki » et utilisant les meilleurs ingrédients régionaux de saison. Très cher pour le dîner, mais les déjeuners sont bien plus raisonnables. Les réservations se font bien à l'avance. Le personnel parle peu anglais, mais le restaurant publie des livres en anglais avec des descriptions de certains de leurs plats.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Se loger[modifier]

La petite taille et la préservation historique de ce quartier laissent peu de place pour les hôtels - la plupart des gens logeront dans le centre de Kyōto à la place.


Aux environs[modifier]


Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de ce quartier est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques arriver, voir, se loger et manger. Une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Kyoto