Télécharger le fichier GPX de cet article
35.001135.757Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Kansai > Kyoto (préfecture) > Kyoto > Centre de Kyoto

Centre de Kyoto

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Centre de Kyoto
Information
Pays
Ville
Localisation
Palais Ninomaru, Château de Nijō

Le Centre de Kyōto englobe le cœur urbain de l'ancienne capitale impériale du Japon. Des jardins soigneusement entretenus et des bâtiments majestueux du Palais impérial (au nord) à la structure massive ultra-moderne de la gare de Kyōto (au sud), ce quartier a un peu de tout ce qui fait de Kyōto ce qu'elle est aujourd'hui: un mélange marbré d'ancien et nouveau, de traditions anciennes et de modernité au rythme rapide.

Aller[modifier]

En train[modifier]

Intérieur de la gare de Kyōto
  • 1 Gare de Kyōto (京都駅, Kyōto-eki) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des tarifs gratuit. – Cette structure gigantesque de verre et d'acier est un arrêt majeur sur la ligne Shinkansen Tōkaidō et est la principale plaque tournante du transport de la ville. On peut à partir de là emprunter les importants réseaux ferroviaires, de métro et de bus.
    Même si vous ne voyagez pas en train, cela vaut le coup de passer une heure à errer du côté de la gare, qui est un exemple exceptionnel d'architecture moderne. L'édifice de 11 étages, avec son architecture futuriste conçue par Hiroshi Hara, a ouvert en 1997, commémorant le 1 200e anniversaire de Kyōto. Il y a deux centres d'information touristique dans le bâtiment aux étages 2 et 9. Montez l'escalator principal ou les escaliers, vers le toit où il y a un jardin avec vue sur la ville, et si vous n'avez pas le vertige, vous pouvez traverser la passerelle aérienne.

En métro[modifier]

  • Métro de Kyōto Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Le centre de Kyōto est desservi par deux lignes de métro. La ligne Karasuma nord-sud (qui passe par gare de Kyōto) et la ligne Tōzai ouest-est se croisent à la station Karasuma-Oike près du centre-ville.

En bus[modifier]

Plusieurs lignes de bus importantes (couvrant non seulement le centre de Kyōto, mais aussi d'autres parties de la ville) commencent et se terminent au terminal Kyōto-eki-mae (qui, comme son nom l'indique, est juste en face de la gare de Kyōto). Prenez la sortie Karasuma/Nord de la gare et vous verrez la gare routière, qui est divisée en quatre plates-formes d'embarquement (de A à D) et a des panneaux en anglais identifiant les arrêts-clés de chaque itinéraire. Pour plus d'informations sur le tracé détaillé, procurerez-vous un exemplaire de l'utile brochure <Bus Navi> auprès du centre d'information près du terminal.

Voir[modifier]

Le centre de Kyōto est un mélange de musées, de sites du patrimoine religieux, de commerces contemporains et d'immeubles de bureaux. Notez que les étiquetages et guides des musées est en grande partie en japonais. La plupart des sites religieux ferment à 17 h tous les jours. Une chose surprend souvent les touristes: beaucoup viennent à Kyōto en s'attendant à la tradition, et sont souvent surpris de découvrir la vie contemporaine dynamique comme dans la plupart des villes moyennes et grandes; sauf qu'à Kyōto, c'est aux côtés de la véritable tradition.

  • 1 Jardin Shinsen-en (神泉苑) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 167 Monzen-cho, Nakagyo-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75 821-1466 Logo indiquant des horaires h - 22 h. Logo indiquant des tarifs gratuit. – Si la contemplation des cerisiers en fleurs et les festivals ont lieu partout au Japon de nos jours, le jardin du temple Shinsen-en est l'endroit où le premier festival du hanami fut organisé.
Jardin Ninomaru, château Nijō
  • 2 Château de Nijō (二条城 Nijō-jō) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 541 Nijōjō-cho, Horikawa-nishiiru, Nijō-dori, Nakagyo-ku, ville de Kyōto, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75 841-0096 Logo indiquant des horaires h 45 - 16 h (fermeture des portes à 17 h). Logo indiquant des tarifs adultes: 600 JPY; étudiants: 350 JPY, enfants: 200 JPY. – Certainement un des points forts de Kyōto, avec de beaux jardins et des structures centenaires magnifiques. Le château a été construit par les shoguns Tokugawa pour servir de résidence au shogun à Kyōto. Après la chute du shogunat, le château servit de résidence impériale avant d'être converti en musée et d'être ouvert au public. La série de salles de réception richement décorées dans le complexe du palais Ninomaru est particulièrement impressionnante, et connue pour son «plancher rossignol» - un plancher en bois faisant des grincements comparables à des cris d'oiseaux quand on marche dessus, ce qui permettait d'avertir de l'approche d'une personne. De l'ancien emplacement du donjon qui jadis surplombait la section intérieure de la forteresse (connue sous le nom Honmaru), vous pouvez avoir une bonne vue sur une partie de l'enceinte du château et sur la ville au delà. Le donjon et le palais Honmaru d'origine ont brûlé dans deux incendies séparés, et le palais Honmaru actuel a été construit pendant le début de la période Meiji (fin du XIXe siècle). Contrairement au palais Ninomaru, le palais Honmaru n'est pas ouvert au public, même si les visiteurs peuvent marcher dans son jardin et voir de près l'extérieur du bâtiment.
  • 3 Nijō-Jinya (条城陣屋) Logo indiquant un lien vers le site web (Juste au sud du château de Nijō), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75 381-6487, courriel : Logo indiquant des horaires 10 h - 16 h. – Cette résidence privée est une ancienne maison de samouraï. Les visites présentent les rôles des samouraïs et les dangers rencontrés au cours de cette période. La maison dispose de trappes et d'échappatoires uniques utilisés par les samouraïs et les anciens résidents pour échapper aux incendies et aux attaques. Des visites guidées en japonais sont réalisées par un membre de la famille des résidents actuels. Vous êtes invités à venir avec un interprète.
  • 4 Musée de Kyōto (京都文化博物館, kyōto bunka hakubutsukan; 通称, bunpaku) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Sanjo Takakura, Nakagyo-ku (station «Karasuma Oike» (métro de Kyōto), gare «Karasuma» (lignes Hankyū) ou gare « Sanjō » (ligne Keihan).), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-222-0888 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : 10 h - 19 h 30 (jusqu'à 18 h lors d'événements spéciaux). Logo indiquant des tarifs adultes: 500 JPY, étudiants: 400 JPY, enfants: gratuit; pour les expositions spéciales: adultes: 1 400 JPY, étudiants: 1 000 JPY, enfants: 500 JPY. – Le musée présente de nombreux objets anciens relatifs à la vie à Kyōto et son histoire. Récemment rénové, il possède une vaste collection de céramiques anciennes.
  • 5 Musée international du manga de Kyōto (京都国際マンガミュージアム, Kyōto Kokusai Manga Myūjiamu) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Kinbuki chō 452, Nagakyō-ku (station Karasuma Oike sur la ligne Tozai, sortie 2. Bus 15, 51, 61, 62, et 63), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-254-7414 Logo indiquant des horaires 10 h - 18 h (entrée jusqu'à 17 h 30). Fermé le mercredi et les jours fériés.. Logo indiquant des tarifs adultes: 800 JPY; étudiants: 300 JPY; enfants: 100 JPY. – Installé dans un ancien bâtiment d'une école élémentaire, le musée possède plus de 300 000 objets liés au manga allant de rares publications de l'ère Meiji aux œuvres d'artistes contemporains. Une de ses principales attractions est le «mur du manga»: une vaste collection de quelques 50 000 volumes disposés sur des étagères qui courent le long des couloirs de l'immeuble. Une grande partie de la collection est en japonais, mais il y a une sélection importante de manga traduits en plusieurs langues étrangères (dont le français) au rez de chaussée. Les visiteurs sont invités à choisir et lire les volumes de leur choix présents sur le «mur de manga» (les livres ne peuvent pas être empruntés), ce qui explique le grand nombre d'enfants et de jeunes adultes qui se pressent au musée, et au grand terrain de gazon synthétique à l'extérieur où les gens peuvent lire le manga de leur choix. Le musée accueille également des expositions temporaires spéciales et d'autres événements liés au manga.
  • 6 Nishi Honganji (西本願寺, Temple du vœu originel de l'ouest) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 60 Horikawa-dōri, Hanaya-chō, Kudaru Honganji Monzen-machi, Shimogyō-ku (Depuis la gare de Kyōto, marcher 15 min vers le nord-ouest) Logo indiquant des horaires h 30 - 17 h 30; mai-août: h 30 - 18 h; nov-fév: h - 17 h. Logo indiquant des tarifs gratuit. – Un des nombreux sites du patrimoine mondial à Kyōto, Nishi Honganji est l'un des deux complexes temples de la secte bouddhiste Jōdo Shinshū (l'autre étant Higashi Honganji). Il a été fondé en 1602, et a des portes qui remontent à 1573.
  • 7 Higashi Honganji (東本願寺; temple oriental du vœu originel de l'est) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Karasuma Shichi-jō Agaru, Shimogyō-ku, Kyōto 600-8505 (arrêt de bus Karasuma Shichijō ou gare Gojō via le métro Karasuma. Accessible aussi depuis la gare de Kyōto.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-371-9181 Logo indiquant des horaires mar–oct: h 50 - 17 h 30; nov–féb h 20 - 16 h 30. Logo indiquant des tarifs gratuit. – Higashi Honganji fut fondé en 1602 par le shogun Tokugawa Ieyasu quand il divisa la secte Shin en deux (Nishi Honganji étant l'autre partie) afin de diminuer sa puissance. De nos jours, c'est le siège de la branche Ōtani de Jōdo Shin-shū. On dit du hall du Fondateur (Goei-dō) qu'il est la 2e plus grande structure en bois au Japon. Avec une capacité de 5 000 personnes, il est majestueux. C'est le siège de la secte bouddhiste Jōdo shinshū. Prêtez attention à la massive corde faite de cheveux humains, offerte par un groupe de dévotes et qui a été utilisée pour transporter les morceaux de bois massifs utilisés pour la reconstruction du temple dans les années 1880.
  • 8 Jardin Shōsei-en (渉成園; Kikoku-tei; Karatachi tei) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 300 higashitamamizu-chō, Shimojyuzuyamachi-dōri Aidanochō-higashiru, Shimogyō-ku (Deux blocs à l'est de Hingashi Hongaji. Arrêt de bus Kawaramachi Shōmen.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-371-9210 Logo indiquant des horaires h - 16 h (dernière admission 15 h 30). Logo indiquant des tarifs gratuit. – Le jardin Shōsei-en fut été commandé par le prince Minamoto no Tōru. L'étang Ingetsu a été conçu pour ressembler à la côte de Shiogama dans la préfecture de Miyagi. Au cours de la période Tokugawa, le jardin fut donné au temple Higashi Hongan-ji qui restaurera les anciennes sections. C'est un jardin de promenade avec des bâtiments datant du XIXe siècle.
Cerisiers en fleurs au temple Tō-ji
  • 9 Temple Tō-ji (東寺, temple de l'est; 教王護国寺, Kyō-ō-gokoku-ji) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Kujyomachi, Minami-ku (Kintetsu Kyoto Line to Toji Station) Logo indiquant des horaires h 30 - 17 h 30 (jusqu'à 16 h 30 de mi-sept. à mi-mars). Logo indiquant des tarifs accès au terrain: gratuit; kondō & hall du trésor: 500 JPY; pagode: 800 JPY. – Impressionnant complexe de bâtiments de temple bouddhiste, ce site propose la plus haute pagode du Japon. Des couleurs lumineuses décorent l'intérieur de nombreux bâtiments du site, et des sculptures bouddhistes complètent le choix des couleurs. Les motifs comprennent un jardin de détente et des fleurs de cerisier. Le marché Kōbō-san se tient ici le 21 de chaque mois.
  • 10 Tour de Kyōto (京都タワー Kyōto-tawā) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Karasuma-dōri Shichijō-sagaru, Shimogyō-ku, ville de Kyōto (City Bus vers "Kyōto". Lignes JR, métro ligne Karasuma or ligne Kintetsu vers "Kyōto". Situé juste devant la gare de Kyōto.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-361-3215 Logo indiquant des horaires 9-20 h 30. Logo indiquant des tarifs visite du hall et de l'hôtel gratuite; tarif pour le sommet: adultes 770 JPY; étudiants: 620 JPY; Ados: 520 JPY; enfants: 150 JPY. – Une source d'amertume pour les habitants en raison de son ambiance futuriste, qui s'oppose à l'atmosphère historique pour laquelle la ville est connue. La Tour de Kyōto est une tour d'observation hors de prix où vous pourrez observer l'étalement urbain de Kyoto à son summum. Il y a aussi un hôtel et un hall de banquet.
  • 11 Mibu-dera (壬生寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Bōjō-dōri Bukkōji Kita-iru, Nakagyō-ku (à 10 min à pied de la station Ōmiya sur la ligne Hankyū.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-841-3381, courriel : Logo indiquant des horaires h 30 - 17 h 30. Logo indiquant des tarifs Entrée sur le site gratuite; jardin & musée 100 JPY. – Fondée en 991, Mibu-dera est un temple bouddhiste. Le temple célèbre en février la fête Setsubun (arrivé du printemps), ce qui attire les foules.
  • Même si vous ne prenez pas le train, la gare de Kyōto vaut le coup d'œil.

Parc impérial[modifier]

Le Parc impérial est un large zone paisible, située dans le centre de Kyōto et centrée autour du Palais impérial. Les palais ne sont ouverts qu'aux visiteurs des visites guidées gratuites et les réservations doivent être faites à l'Agence de la Maison Impériale, en ligne (voir la page principale) ou dans leur bureau, à l'ouest du complexe du palais. Si vous êtes à Kyōto pour une longue durée, cela peut être très agréable de passer une après-midi au parc, et il est assez grand pour vous permettre d'oublier le bruit de la ville en dehors de ses murs. Il héberge 50 000 arbres, dont des cerisiers, des pruniers et des pêchers (surtout dans la partie nord).

  • 12 Palais impérial de Kyōto (京都御所 Kyōto-gosho) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (À 5-10 min à pied au sud de la station de métro Imadegawa sur la ligne Karasuma) Logo indiquant des horaires Visites guidées en anglais à 10 h et 14 h lun-ven (sur réservation uniquement). Logo indiquant des tarifs gratuit. – Si le Palais est une reconstruction (datant de 1855), si l'empereur ne passe pas beaucoup de temps là-bas, et si la visite guidée n'entre pas dans les bâtiments du Palais, ne permettant que de jeter un coup d'œil de l'extérieur, cette visite donne néanmoins un aperçu intéressant de la vie de la cour impériale et c'est le seul site impérial de Kyōto qui propose des visites en anglais. Présentez-vous une heure avant la visite au bâtiment de l'Agence de la maison impériale (à l'ouest du Palais impérial de Kyōto), et ils vous permettrons de vous joindre à la visite s'il y a de la place, ou de faire une réservation pour un autre jour dans le cas contraire. Si vous ne voulez pas le jouer sur un coup de chance, optez pour une réservation en ligne à l'avance.
  • 13 Palais impérial Sentō (仙洞御所 Sentō-gosho) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des tarifs gratuit. – Situé dans l'enceinte du Parc impérial de Kyōto, le palais impérial Sentō est sans doute celui pour lequel la réservation est la plus difficile à obtenir, car c'est le palais où la famille impériale actuelle reste quand elle se trouve à Kyōto.

Faire[modifier]

Défilé de Kimono, Nishijin Textile Center
  • Nishijin Textile Center (西陣) Logo indiquant un lien vers le site web Horikawa-Imadegawa, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-451-9231 Logo indiquant des tarifs Séance de tissage: adultes 1800Nishijin Textile Center, étudiants 1 500 JPY; essayage d'habits de geisha: 10 000 JPY. – Alors que les visiteurs peuvent tout simplement aller au musée pour voir l'histoire des textiles de Nishijin, vous pouvez également vous habiller comme une geisha ou vous essayer au tissage. La réservation est nécessaire pour chaque activité.
  • 1 Kyoto Butoh-kan (舞踏館) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Tsukinukecho 135, Nakagyoku (juste à l'ouest de la station de métro Karasuma), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-254-6520, courriel : Logo indiquant des horaires jeu. : 18 h - 20 h. Logo indiquant des tarifs 3 000 JPY. – Au cœur de la ville se trouve le Butoh-kan, le premier théâtre dédié aux représentations hebdomadaire de cette danse élusive. Les spectacles sont réalisés par la danseuse mondialement connue Tenko Ima. Elle est accompagnée par une musique jouée un shamisen. Le « théâtre » est en fait un ancien entrepôt de plâtre, donc l'atmosphère est avec seulement 8 sièges par rang vive et intime.

Acheter[modifier]

Le principal quartier commerçant de la ville est centrée sur l'intersection de Shijō-dōri et Kawaramachi-dōri, à une courte distance de la rivière Kamo et à une distance de marche raisonnable du quartier voisin de Gion à Higashiyama. La station Kawaramachi sur la ligne Hankyū vous amène au cœur de l'action, à proximité de trois grands magasins et d'une grande variété d'autres boutiques.

Pour l'électronique, dirigez vous vers Teramachi et tournez à gauche; pour les boutiques de vêtements, y compris pour essayer de dénicher le parfait T-shirt en engrish (mauvais anglais, au Japon), tournez à droite dans la partie de galerie couverte de Teramachi et Shinkyōgoku, qui est parallèle.

Parmi les endroits qui valent le coup d'œil:

  • Marché Kōbō-san (弘法さん) Tō-ji, 1 Kujō-chō, Minami-ku Logo indiquant des horaires Le 21 de chaque mois, de tôt le matin jusqu'à environ 16 h 30. – Tō-ji accueille un large marché aux puces sur le terrain du temple et ses alentours. C'est comme un festival d'une journée, avec de longues rangée de vendeurs de nourriture rejoignant un étrange assortiment de vendeurs: on trouve de tout, de l'artisanat japonais élégant et des plantes rares aux piles de vieilles cartes postales, photos, affiches de films et d'appareils des décennies passées.
  • Galerie Gado Logo indiquant un lien vers le site web 27 Miyashiki-chō Hirano, Kita-ku (Sur Kinukake no Michi, près du Kinkaku-ji.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-464-1655 Logo indiquant des horaires tous les jours 10 h - 18 h. Logo indiquant des tarifs impressions de la taille d'une carte postale: 800 JPY; taille moyenne: 2000-3 000 JPY, plus pour les impressions larges. – La galerie Gado vend des impressions sur bois (ukiyo-e) modernes sur des thèmes traditionnels. La galerie a également des catalogues avec les œuvres d'artistes préservant cette forme d'art. Toutes les épreuves sont d'authentiques impressions sur bois.
  • Junkudō (ジュンク堂) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia (8th floor of BAL building on Kawaramachi-dori between Shijo Street and Sanjo Street.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75-253-6460 Logo indiquant des horaires tous les jours 11 h - 20 h. – Une immense librairie avec une grande sélection de livres et magazines en anglais.
  • 1 Marché de Nishiki Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Nishikikoji-dōri et Takakura-dōri (orientée est-ouest, à un pâté au nord de Shijō-dōri et reliée au nord à Teramachi-dōri une autre rue commerçant plus récente orientée nord-sud) – Une rue commerçante traditionnelle couverte, chère mais pleine de magasins et de produits intéressants, y compris de bons souvenirs et des snacks.

Manger[modifier]

Bon marché[modifier]

  • Shofukutei (昭福亭) Logo indiquant des tarifs 1 000 JPY pour un udon nabe, nouilles udon ou soba vertes pour 400 JPY.

Prix moyens[modifier]

  • 1 Tuzuri () Logo indiquant un lien vers le site web (sur la rue Matusbara Dōri, juste à l'ouest de la rue Karasuma) – Établissement japonais tranquille spécialisé dans la viande hachée.

Luxe[modifier]

Boire un verre / sortir[modifier]

Kyoto est une ville plus somnolente que ses voisines comme Ōsaka et Tokyo. Les types de bars comprennent notamment les "bar à filles", un petit nombre qui s'adressent aux gaijin (étrangers) et à leurs amis, et les troquets locaux. Les meilleurs bars à Kyōto sont souvent les moins visibles. Quand vous sortez pour boire un verre, cherchez les bars dans le centre et l'est de Kyoto ayant peu ou pas d'indication. Vous pouvez toujours passer votre tête dans la porte pour jeter un œil à la foule et à l'ambiance. Trouver la bonne balance est une bonne façon de se sentir à l'aise, et les barmen font généralement de leur mieux pour vous faire mettre à l'aise en essayant de discuter un peu s'ils connaissent un peu d'anglais. Cependant, vous pouvez également prendre un verre dans un coin tout en observant les gens du secteur et régler à la fin. Certains établissements pourraient peuvent demander un tarif de 500-1 000 JPY.

La bière et le saké sont monnaie courante dans la plupart des bars. Le vin est plus rare, et souvent trop cher et médiocre. Les boissons mélangées sont également fréquentes, et à de nombreux bars vous trouverez des liqueurs locales que vous ne pourrez pas trouver ailleurs.

Il y a à Kyōto peu ou pas de boîtes de nuit et une petite sélection de salles de concert. Le gouvernement local a réduit les discothèques et les bars à filles dans les dernières années pour maintenir un environnement plus calme, sûr et détendu dans la ville historique. Cependant, Gion sert encore de grand quartier de divertissement, et si vous arrivez assez tôt (avant 18 h) vous verrez peut-être une geisha vadrouiller vers un rendez-vous à Gion.

Se loger[modifier]

La grande majorité des logements de Kyōto peut être trouvée ici. Rester près de la gare de Kyōto offre un accès immédiat aux Shinkansen et à la plaque tournante du réseau de bus de la ville; être plus près de Karasuma-Oike vous place au milieu du centre-ville et proche de Gion. Cela ne fait que quelques minutes de déplacement en métro, faire un choix n'est simplement qu'une question de convenance personnelle.

Bon marché[modifier]

  • 1 J-Hoppers Kyoto Guesthouse Logo indiquant un lien vers le site web 51-2, Nakagoryo-chō, Higashikujo, Minami-ku (à 10-15 min au sud de la gare de Kyoto), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75 681-2282 chambre disponible à partir de 15 h - 22 h, à libérer avant h - 11 h. Logo indiquant des tarifs dortoir 2 500 JPY; location de vélos (vétustes) 500 JPY/jour. – SKYPE:jhoppers Wi-Fi gratuit. Une auberge de routards propre et à la bonne ambiance. Aucun couvre-feu; infos locales à jour par le personnel. Située dans un quartier peu intéressant, mais aucun problème pour se rendre aux diverses attractions de la ville.
  • 2 Tour Club Logo indiquant un lien vers le site web 362 Momijichō, Higashinakasuji, Shōmensagaru, Shimogyō-ku (à 9 min. marchez au nord-ouest depuis la gare de Kyōto), courriel : Logo indiquant des tarifs Chambre double 3 490 JPY/pers., Ch. 4 pers. 2 930 JPY/pers., dortoir: 2 450 JPY/pers. – réseau Wi-Fi accessible Une auberge de jeunesse propre et accueillante ayant des dortoirs et des chambres privées. Il y a un beau jardin zen japonais et un salon traditionnel avec une petite bibliothèque avec des infos touristiques locales. Café et thé et la possibilité d'essayer un kimono gratuits. Clim, location de vélos, bornes Internet à pièces et laverie sont également disponibles.
  • 3 Guest House Kyoto Inn Logo indiquant un lien vers le site web 15, Sujaku Shokaicho, Shimogyo-ku (au nord-ouest de la gare de Kyoto, à 15 min à pied ou à 5-08 min en bus), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 75 681-2282 chambre disponible à partir de 15 h - 21 h, à libérer avant 11 h. Logo indiquant des tarifs dortoir à partir de 3 000 JPY. – Wi-Fi gratuit. Ouvert fin 2016, une auberge de jeunesse propre avec du personnel aimable et bien informé parlant bien anglais. Thé, café, ordinateurs et dépôts de bagages gratuit. Assez de toilettes, douches avec savon, cuisine bien équipée. Chambres climatisées.
  • 4 Mosaic Hostel Logo indiquant un lien vers le site web 4-1 Nishikujo Kasugacho, Minami-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 756720511, courriel : Logo indiquant des tarifs lit à partir de 3 000 JPY. – Pas une auberge festive, mais a une ambiance conviviale et sociale qui semble encouragée par les dîners gratuits qu'elle offre certains jours. Les dortoirs sont de type capsule, ce qui signifie que votre couchette est enfermée dans une capsule avec des cloisons de chaque côté et un rideau à vos pieds, ce qui rend les dortoirs silencieux et plus intimes que dans un auberge typique. Chaque capsule a un petit panneau qui laisse entrer la lumière naturelle le matin, alors assurez-vous d'avoir un masque de sommeil si vous voulez dormir après le lever du soleil. Grands casiers, personnel serviable et des pantoufles, des bouchons d'oreilles, des brosses à dents, etc… gratuits si vous avez oubliés les vôtres.

Aux environs[modifier]

  • 1 Arashiyama (嵐山) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Nord-ouest de Kyoto)
  • 2 Higashiyama (東山) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (Est de Kyoto)
  • Nord de Kyoto
  • Sud de Kyoto


Routes via Centre de Kyoto
Shin Osaka O Tokaido Shinkansen icon.png E  MaibaraNagoya
OsakaSuitaIbaraki O JR Tokaido icon.png E  OtsuOmi Hachiman
ToyookaFukuchiyama O JR San-in icon.png E  FIN
ArashiyamaUzumasa-Kōryūji O Number prefix Randen Arashiyama mainline.png E  FIN
KokusaikaikannmaeKitaōji N Subway KyotoKarasuma.png S  Takeda → dans KintetsuLogo.svgOkubo
Uzumasa Tenjingawa O Subway KyotoTozai.png E  YamashinaRokujizō
O Subway KyotoTozai.png E  Misasagi → dans Number prefix Otsu lines.pngHamaotsu


Logo représentant 1 étoile or et 2 étoiles grises
L'article de ce quartier est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques arriver, voir, se loger et manger. Une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Kyoto