Télécharger le fichier GPX de cet article
36.11140.37Map mag.png

Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Kantō > Ibaraki

Ibaraki

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ibaraki
​((ja) 茨城県, Ibaraki-ken)
Jardin Kairaku-en à Mito
Jardin Kairaku-en à Mito
Information
Pays
Région
Capitale régionale
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Ibaraki est une préfecture japonaise, située dans la région de Kantō au nord-est de Tokyo, sur Honshū la plus grande île du Japon.

Comprendre[modifier]

D'après des sondages, Ibaraki est chaque année classée parmi les préfectures les moins intéressantes pour le tourisme. Bien sûr, il y a moins d'endroits pour « s'évader » comme cela est possible à Okinawa, et moins de scènes pittoresques de lieux historiques comme à Tokyo. Cependant, il y a beaucoup de choses pour les visiteurs, domestiques ou étrangers, qui pourrait avoir un intérêt spécifique dans les points fort de la préfectures. En particulier, ceux qui sont habitués à la forte urbanisation de la zone de Tokyo (résidents ou touristes), les sports, la nature et les emplettes disponibles en Ibaraki peuvent bien valoir une visite à la journée.

Régions[modifier]

Villes[modifier]

  • 1 Mito (水戸)  – La capitale. Célèbre pour le parc Kairaku-en et le lac Senba. Également la plus grande productrice de nattō (haricot de soja fermenté)
  • 2 Kashima (鹿嶋)  – Célèbre pour le sanctuaire Kashima Jingu et le club de football Kashima Antlers FC..
  • 3 Tsuchiura (土浦)
  • 4 Tsukuba (つくば)  – Foyer de l'Université de Tsukuba et de la ville proche active au niveau de la recherche, et le magnifique et historiquement important mont Tsukuba.

Autres destinations[modifier]

  • 1 Tone (利根)
Côte d'Oarai (Oarai)

Parler[modifier]

Pour la plupart des endroits au Japon, Ibaraki a quelques spécificités linguistiques, en particulier auprès des personnes âgées, mais le japonais standard parlé à Tokyo est la norme. Tsukuba a des connections internationales fortes et Mito est la plaque tournante de la préfecture, et donc les chances d'y trouver des locuteurs anglophones y sont plus grandes. Ailleurs, l'anglais n'est pas plus pratiqué que dans des parties plus rurales du pays.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport d'Ibaraki (IATA: IBR, 茨城空港 ibaraki kūkō) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (dans la commune d'Omitama, près du centre de la préfecture, à 40 min en bus de Mito; autocar pour la gare de Tokyo (500 JPY), taxis vers les villes/gares proches disponibles mais chers, bus aux horaires coordonnés avec l'arrivé des vols, parkings à long terme gratuits.) – Ouvert en 2010, il a été construit comme une alternative à bas coûts face aux aéroports majeurs de Tokyo85 km et h 30). Il relie (octobre 2018) à Sapporo, Kobe, Fukuoka, Okinawa, Séoul, Shanghai et Taipei.
Les procédures d'embarquement sont rapides: une fois arrivé au terminal, cela peut prendre moins de 10 min pour s'enregistrer, passer la sécurité et arriver au hall de départ. Le personnel est courtois et parle un peu anglais et chinois. Cartes SIM prépayées en vente à l'aéroport. Magasin duty-free, petit restaurant de ramen et supérette. Ce dernier ne fournit de change ou d'orientation, demandez au comptoir d'information adjacent.

En autocar[modifier]

  • Bus JR Kantō  – Ces autocars sont un moyen simple et bon marché de rejoindre les endroits touristiques d'Ikaraki. Des autocars vont des gares de Tokyo et de Shinjuku à plusieurs endroits dans Ibaraki, certaines ayant 4 départs par heure. Se rendre en bus à Ibaraki est pratique, souvent plus rapide, économique et facile qu'en train.

En train[modifier]

Il n'y a pas de gare de Shinkansen dans Ibaraki. La ligne Jōban reliait autrefois Tokyo à Sendai au nord dans le Tōhoku, en passant par la capitale Mito, mais depuis le séisme de 2011, certaines sections de la préfecture de Fukushima au nord de Mito sont en réparation. La dernière ville importante sur la ligne est donc actuellement Iwaki. Si vous voulez aller vers le nord, vous devrez d'abord repartir vers le sud et prendre une ligne contournant Ibaraki.

Les trains express « Hitachi » et « Tokiwa » relient Ueno (à Tokyo) à Mito en environ h 20. La ligne locale Jōban prend un peu plus de h. La ligne Tsukuba Express relie Tsukuba à Akihabara dans le centre de Tokyo en environ 45 min.

Circuler[modifier]

En bus[modifier]

Si l'autocar est un bon choix pour venir dans la préfecture, les déplacements en bus au sein de ses villes d'Ibaraki n'est pas du tout aussi développé que les zones urbains majeures.

À ce jour, la plupart des grandes lignes de bus circulant entre et à l'intérieur des villes d'Ibaraki utilisent leur propre carte prépayée « Ibappi ». Celle-ci n'est PAS compatible avec les cartes prépayées rechargeables utilisées à travers le pays dans les grandes lignes de train et de bus. Il est recommandé de préparer des espèces pour prendre l'autobus, sauf si vous prévoyez de résider dans la région ou si vous voulez avoir la carte Ibappi en souvenir.

Voir[modifier]

Kochia au Hitachi Seaside Park
  • 1 Ushiku Daibutsu (牛久大仏) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Ushiku) – Une statue de Bouddha haute de 120 m, construite en 1993 pour commémorer la naissance de Shinran, de fondateur de l'école Jōdo Shinshū. Elle fut de 1993 à 2002 la plus grande statue au monde.
  • 2 Aqua World Ōarai (アクアワールド・大洗 Akuawārudo ōarai) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Kashima. Bus depuis la gare la plus proche. Stationnement gratuit) – Un des plus importants aquarium du pays, juste au bord de l'océan et célèbre parmi les aquariums pour ses poissons perche-soleils. Les spectacles de dauphins sont compris dans le prix (vous pourriez être mouillé). Il y a un magasin de souvenir et un stand de nourriture vendant notamment des sushis frais (le destin des attractions impopulaires ?). Il y a une plage sympa populaire auprès des baigneurs et des surfeurs, mais la bande de sable est étroite et un peu caillouteuse rendant la bronzette moins populaire. On trouve des plages plus spacieuses et pittoresques et un centre commercial décent plus loin sur la côte.
  • 3 Hitachinaka Seaside Park (国営ひたち海浜公園 kokuei hitachi kaihinkōen) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Célèbre mondialement pour son jardin de fleur. Un parc à thème fut développé sur ce site après ne pas avoir été sélectionné pour accueillir Disneyland. A une petite section avec des attractions foraines, des jeux de carnaval, un labyrinthe, un mini-golf, un circuit de BMX et un disc golf. Le répartition du parc est à peu près de un tiers pour le parc d'attractions, un tiers pour le parc de sport et un tiers pour le parc naturel. Bien en particulier pour les familles ou pour toute personne cherchant des activités variées, mais un peu limité si un seul des aspects du parc vous intéresse. Pendant une courte période chaque année, le plus grand festival de rock du Japon, Rock in Japan Festival, attire des dizaines de milliers de personnes.

Faire[modifier]

Le sport y est un attrait majeure pour les voyageurs du pays.

  • Mer et plages  – Ibaraki étant une région côtière, des gens viennent de tout le Japon (mais surtout de la région de Tokyo) pour y bronzer et y surfer. Ses plages sont propres et ses vagues permettent de surfer presque toute l'année. La plupart des villes mettent en place une station officielle de surveillance des plages pendant les vacances d'été fin juillet-début août. Les plages de Hirai et d'Oritsu, le parc Kashima Kaihin à Kashima, la plage d'Ootake à Hokota et la plage d'Oarai Sun à Oarai sont toutes des destinations d'été très populaires.
  • Catch/lutte Logo indiquant des tarifs habituellement gratuit. – Si vous êtes dans la région au bon moment, vous pourriez assister à un spectacle de catch de Hitachi Pro Wrestling, un groupe organisant des événements à travers Ibaraki et les préfectures environnante toute l'année.
  • Autres rencontres sportives  – On peut également y assister à des rencontres professionnelles des ligues majeures de football, basket-ball et de volley-ball.
  • Golf  – La préfecture se targue aussi d'avoir des dizaines de parcours de golf.

Acheter[modifier]

Les souvenirs locaux qu'on peut trouver partout au Japon sont également disponible en Ibaraki. À noter la mascotte non-officielle d'Ibaraki, « Nebaaru-kun ». Kame-Jirushi (亀印), qui a son siège à Mito, est un fabriquant populaire de très bons snacks et sucreries souvenirs qu'on trouve partout à travers la préfecture.

Les emplettes y sont également populaires, notamment pour ceux venant pour la journée de Tokyo où le prix élevé de l'immobilier rend impossible la construction de larges centres commerciaux.

  • Costco Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Hitachinaka et Tsukuba) – Les habitants de Tochigi et Fukushima roulent jusqu'à ces deux magasins.
  • ÆON Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Cette chaîne de centres commerciaux est omniprésente dans la préfecture. Il y a des établissements importants à Mito (jusqu'à peu le plus grand centre commercial du Japon) et Tsuchiura et d'autres de taille raisonnable à Tsukuba et Shimotsuma (sous le nom de « Jasco » dans le film « Shimotsuma Monogatari »).
  • À Tsukuba se trouvent les centres commerciaux Iias et Lala Garden, le premier rivalisant en taille avec les plus gros Aeon.
  • À Mito, le grand magasin Keisei est une option pour ceux cherchant des marques de luxe comme Louis Vuitton, Coach et Tiffany.
  • À Ami se trouve un grand centre commercial avec vue sur l'Ushiku Daibutsu.
  • À Hitachinaka se trouve le centre commercial Fashion Cruise, adjacent à CostCo et Seaside Park.

Seuls les magasins de Mito sont facilement accessibles en train, les autres demandent de prendre soit la voiture soit le bus.

Manger[modifier]

  • Nattō (納豆) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – Ibaraki est un producteur important de nattō (haricots de soja fermentés). C'est bon pour la santé et les autochtones en mangent souvent au petit déjeuner sur du riz. De nombreux étrangers (et japonais) le trouvent trop odorant pour le manger, même si certains aiment ça. Vous demander votre opinion sur le nattō est un sujet courant pour de courtes discussions avec les étrangers; ne craignez pas d'offenser quelqu'un si vous n'aimez pas; le contraire pourrait provoquer un petit rire. C'est souvent la première chose qu'on demande à une personne (japonaise ou pas) mentionnant avoir été à Mito ou Ibaraki.
  • Ibaraki est célèbre pour sa production de châtaignes et de melons.
  • Restaurants étrangers  – Tsukuba, étant un lieu important pour l'éducation internationale, la recherche technologique et l'exploration spatiale, a un des plus importants pourcentage de population étrangère du pays. On y trouve donc de bons restaurants de nombreux styles, dont la cuisine mexicaine, iranienne et africaine.

Boire un verre / Sortir[modifier]

La plupart des petites villes ont quelques Izakaya, familiales ou faisant partie d'une chaîne.

  • 1 Nest Beer (ネストビール) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata – La ville de Hitachinaka est célèbre pour cette bière micro-brassée.

Se loger[modifier]

Aux environs[modifier]

Logo représentant 1 étoile moitié or et grise et 2 étoiles grises
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Kantō
Destinations situées dans la région