Télécharger le fichier GPX de cet article
34.687135.208Map mag.png
Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Kansai > Hyōgo > Kobe

Kobe

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kobe
​((ja) 神戸)
Port de Kōbe
Port de Kōbe
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Kōbe est la capitale de la préfecture de Hyōgo, dans l'ouest de l'île de Honshū, la plus grande du Japon.

Route fleurie dans le centre-ville de Kōbe

Comprendre[modifier]

La vie urbaine de Kōbe est centrée autour de Sannomiya

C'est l'une des villes sous-estimées du Japon. Une ville portuaire cosmopolite avec une saveur internationale, bordée par le Mont Rokkō, elle sort régulièrement numéro une dans les classements des expatriés comme meilleur endroit pour vivre au Japon.

Histoire[modifier]

Un port dans ce qui allait devenir Kōbe fut établi comme une concession aux puissances occidentales en 1868, à l'époque où le Japon s'ouvrait au monde. Nagasaki et Yokohama avaient déjà commencé à accueillir les navires étrangers neuf ans plus tôt. Aujourd'hui, une synagogue, une mosquée (la première du Japon), un temple sikh (également le premier au Japon), une Chinatown, et de l'architecture européenne marque Kōbe comme un endroit où les étrangers et la culture étrangère sont arrivés en premier au Japon.

Le , un tremblement de terre de magnitude 7.3 sur l'échelle de Richter s'est produit à h 46 heure japonaise près de la ville. Le tremblement de terre tua 6 433 personnes, fit 300 000 sans-abris et détruisit une grande partie des installations portuaires et d'autres parties de la ville. C'était l'une des catastrophes naturelles les plus coûteuses de l'histoire moderne. Le tremblement de terre a détruit notamment la Hanshin Expressway, une autoroute surélevée qui s'est renversée dramatiquement: au Japon, le tremblement de terre est connu comme le grand tremblement de terre de Hanshin (ou le tremblement de terre de Hanshin-Awaji). Au cours des 10 dernières années, la ville s'est totalement rétablie, mais elle a perdu une énorme part de son trafic maritime.

Le noyau de Kōbe (aussi le quartier central des affaires) se trouve autour de la gare de Sannomiya, plutôt que de celle de Kōbe. La gare de Sannomiya dispose d'un bureau d'information touristique bien garni avec des cartes de la région. Assurez-vous de demander le carnet de coupons, qui offre des réductions (10% à 20%) pour de nombreuses attractions.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

L'aéroport de Kōbe sur une île artificielle
  • 1 Aéroport de Kobe (神戸空港, IATA: UKB) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  L’aéroport de la ville a été construit sur une île artificielle face au port et a ouvert en février 2006. Il n'accueille que des vols intérieurs: Japan Airlines (JAL) et All Nippon Airways (ANA) proposent des vols depuis Tokyo Haneda, Sapporo, Sendai, Okinawa et Kagoshima. ANA propose également des vols depuis Niigata, alors que JAL offre des vols depuis Kumamoto. La compagnie Skymark Airlines dessert Ibaraki, Kagoshima, Nagasaki, Naha (Okinawa), Sapporo-Chitose, Sendai, Tokyo-Haneda et Yonago.
    • Ligne de métro « Port Liner » (ポートアイランド線, Pōtoairando-sen) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Depuis l'aéroport de Kobe, cette ligne automatique a un train toutes les 10 min, rejoignant Sannomiya en moins de 20 min (330 JPY) où l'on peut facilement changer pour un train JR, Hanshin et Hankyu et pour le métro. À partir de la, un court trajet de métro vous amènera à la gare Shinkansen de Shin-Kobe (200 JPY). Si vous allez de Sannomiya à l'aéroport, assurez-vous de monter dans un train labellisé « Kobe Airport », étant donné que certains bifurquent sur la ligne Kita Futa à la place.
  • 2 Aéroport international du Kansai (IATA: KIX, 関西空港) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (près de Osaka, à 70 km de Kobe)—  L'aéroport international le plus proche. Depuis l'aéroport de Kobe, le moyen le plus rapide d'y aller est le ferry à grande vitesse Kaijo Access, qui circule toutes les heures environ, prenant 40 min aller (1 850 JPY, 1 000 JPY pour les visiteurs étrangers). Si vous venez du centre de Kobe, il est quasiment aussi rapide et moins de tracas de prendre le bus Airport Limousine (2 000 JPY, h/h 15 selon si le bus est direct où s'arrête à l'île de Rokkō). Sinon vous pouvez prendre le train JR Kankū Kaisoku (関空快速) rapide jusqu'à la gare d'Osaka et changer pour le Shin-kaisoku (新快速 - limited express) rejoignant les gares de Sannomiya et de Kobe (h 30, 2 410 JPY).
  • 3 Aéroport d'Itami à Osaka (伊丹空港, itami kūkō, IATA: ITM) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Si vous y atterrissez, des bus rejoignent Sannomiya en 40 min (1 020 JPY).
Vue de dessus sur la gare de Shin-Kobe et vers le port

En train[modifier]

  • 4 Gare de Shin-Kobe (新神戸 Shinkobe-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  C'est l'unique gare Shinkansen de la ville. Elle est située sur la ligne Tokaido/Sanyo (Tokyo-Hakata). Trajets depuis/vers Shin-Kōbe (en Nozomi / Mizuho avec siège réservé) :
    • Tokyo : h 50, 15 000 JPY
    • Shin-Osaka : 15 min, 1 500 JPY
    • Hiroshima : h 10, 10 420 JPY
    • Hakata : h 15, 15 190 JPY

Les caractères japonais pour la gare de Sannomiya sur Japan Railways (三ノ宮) diffèrent de la gare Sannomiya pour les autres chemins de fer (三宫).

  • 5 Gare de Sannomiya (三ノ宮駅 Sannomiya-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  C'est la gare principale de Kobe. Depuis Osaka, il y a plusieurs moyens pour rejoindre Sannomiya :
    • Les trains Hankyu et Hanshin desservent Sannomiya depuis les gares de Hankyu-Umeda et de Hanshin-Umeda. Les trains tokkyū rejoignent Kobe en 30 min pour 310 JPY.
    • Les trains Hanshin partent aussi de la gare de Namba. Le trajet en kaisoku kyuko dure 45 min et coûte 400 JPY. Il y a un train toutes les 20 min environ. Il faut parfois changer à Amagasaki.
    • Avec JR, la meilleure option est le service Shin-Kaisoku ou Kaisoku qui part depuis la gare JR d'Osaka. Le trajet dure 20 et 25 min (Shin-kaisoku et kaisoku) pour 390 JPY. Il est gratuit avec le Japan Rail Pass.
Depuis le centre de Kyoto (près de Gion et de la zone commerçante), le Shin-kaisoku de JR gagne Sannomiya en 54 min, pour 1 050 JPY (gratuit avec le JR Pass). Depuis les gares de Kawaramachi et de Karasuma (quartier de Gion), on peut rejoindre Sannomiya en h 10 avec les trains limited express Hankyu, avec un changement à la gare de Jūsō (600 JPY). Les trains Hankyu partent des gares de Kawaramachi et de Karasuma à Kyoto.

En autocar[modifier]

La plupart des autocars arrivent à la gare routière de Sannomiya

Kobe est desservie par des autocars en provenance de nombreuses régions du Japon dont Tokyo, Nagoya, Nagano et les régions de Chūgoku, Shikoku et Kyūshū. La plupart des autobus convergent à la gare routière de Sannomiya (三宮バスターミナル, sannomiya basu tāminaru) adjacente à la gare ferroviaire de Sannomiya. D'autres prennent et déchargent les passagers dans les rues environnantes. Willer Express, par exemple, utilise une zone près de l'immeuble du PMPT à environ 1 km à l'ouest de la gare routière.

Depuis Tokyo[modifier]

Willer Express et JR Bus font partie des principaux opérateurs d'autobus reliant Tokyo à Kobe. On peut acheter les billets pour ces opérateurs et plusieurs autres en ligne en anglais. Les tarifs aller simple commencent généralement à 3 500 JPY pour les autobus à haute densité avec des rangs de 2x2 places, et à 5 000 JPY pour les autocars avec de meilleurs sièges et plus de services. Les trajets durent de 9 à 10 h, la plupart des bus partant de la sortie Yaesu de la gare de Tokyo ou de la gare routière de Shinjuku (Busta Shinjuku).

Keio Bus et Shinki Bus exploitent les bus de nuit les plus rapides au départ de Tokyo. Le transport commence à Busta Shinjuku et se rend à Shibuya Mark City sur le chemin vers Kobe, opérant sans escale entre Shibuya et Kobe en seulement h. Le tarif aller simple est de 8 000 JPY et démarre à environ 6000-7 000 JPY si acheté à l'avance.

En bateau[modifier]

Plusieurs services de ferry sont disponibles au départ de Kobe, dont des itinéraires la reliant à:

  • Takamatsu avec Jumbo Ferry (ジャンボフェリー) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +87-811-6688 Logo indiquant des horaires h 30. Logo indiquant des tarifs 1 600 JPY.
  • Kitakyushu avec Hankyu Ferry (阪九フェリー) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 78-857-1211 Logo indiquant des horaires 12 h, 6 680 JPY.
  • Oita avec Ferry Sunflower (フェリーさんふらわあ) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 120-56-3268 Logo indiquant des horaires h 30. Logo indiquant des tarifs à partir de 11 200 JPY hors-saison en dortoir.
  • Shanghai avec Japan-China Ferry Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 6-6536-6541 (Japon), +86-21-6325-7642 (Chine) Logo indiquant des horaires 45 h. Logo indiquant des tarifs à partir de 20 000 JPY.

La literie des offres les moins chères consiste en un futton sur un tapis dans une chambre partagée.

Circuler[modifier]

En train[modifier]

Si vous avez prévu de voyager au delà des limites de la ville, vous devriez considérer l'utilisation de ticket de Surutto Kansai. Dans la partie Ouest du Japon dont Kobe, il y a d'autres tickets utiles: la carte sans contact rechargeable ICOCA peut être utilisée pour les réseaux ferroviaires, de métro et de bus dans les régions du Kansai, d'Okayama, de Hiroshima, de Nagoya (Kintetsu) et de Tokyo (JR East). Ces cartes sont disponibles à la vente dans des distributeurs automatiques à ces gares et coûtent 2 000 JPY ce qui comprend 500 JPY de caution qui seront remboursés en la retournant à une gare JR West.

Les lignes Hankyu (阪急), Hanshin (阪神) et JR traversent Kōbe sur un axe est-ouest et sont le moyen le moins cher et le plus rapide de se déplacer à travers la ville. Chacune des trois lignes a sa propre gare située près du fréquenté quartier commerçant de Sannomiya dans le centre et chacune propose un accès à des points d’intérêt différents.

Les visiteurs ayant un Japan Rail Pass privilégieront la JR. Les trains Shin-kaisoku (新快速 - Special Rapid) s'arrêtent aux gares de Sannomiya et de Kōbe et sont le meilleur moyen de voyager vers l'ouest vers Akashi et Himeji ou vers l'est vers Kyoto et Osaka. Prendre les trains locaux (Futsū, 普通) aux gares de Sannomiya ou de Kōbe permet un accès facile à Motomachi (pour Nankin-machi et Meriken-park), Nada (pour le quartier des brasseries de saké et les musées), Rokkōmichi (pour les bus pour le mont Rokkō) et Sumiyoshi (pour le Rokkō Liner allant à l'île de Rokkō).

Les lignes Hankyu et Hanshin sont moins utiles pour les touristes mais vous pourriez être obligé de les emprunter pour vous rendre à certains sites. Le Kōshien Stadium, le stade des Hanshin Tigers, est facilement accessible depuis la gare Hanshin Kōshien ; les deux lignes ont des liaisons pour Shinkaichi où l'on peut changer pour la ligne privé Dentetsu et rejoindre le célèbre quartier de sources chaudes d'Arima Onsen.

Carte schématique des lignes de métro de Kobe

En métro[modifier]

Kōbe possède deux lignes de métro. La ligne Kaigan court le long de la côte, et la ligne Yamate-Seishin va vers les montagnes. Les deux sont plus chères que les trains ordinaires et sûrement peu utiles pour le voyageur, sauf pour rejoindre la gare Shinkansen de Shin-Kōbe au nord de la ville. Le petit trajet entre Shin-Kobe et Sannomiya coûte 200 JPY. Si vous voulez explorer Kobe, il y a des passes à la journée pour les deux lignes (1日乗車券; Ichinichi-jōshaken) qui coûte 800 JPY (enfants: 400 JPY) et 1 000 JPY/500 JPY pour le métro et le bus.

Au nord de la gare de Shin-Kobe, le métro Yamate passe au dessus de la ligne Hokushin Express. Les trains circulent sous terre sur 7,5 km et terminent à la gare de Tanigami à partir d'où vous pouvez changer pour la ligne Shintetsu Arima et rejoindre la 1 gare de Arimaguchi et Arima Onsen.

Toutes les stations de la ligne Port Liner se ressemblent, ce qui les rend faciles à trouver même dans le paysage urbain dense

En métro léger[modifier]

La ligne automatisée Port Liner relie Sannomiya au quartier portuaire gagné sur l'eau au sud de la ville, et continue sur le Kobe Sky Bridge vers l'aéroport de Kobe. De la même manière, le Rokko Liner relie la zone de l'île de Rokkō à la gare JR de Sumiyoshi.

En bus[modifier]

Kobe possède un système de bus de ville complet qui est souvent le meilleur choix quand on voyage dans des zones au nord de la ville, à distance de la ligne ferroviaire est-ouest et des lignes de métro. On peut obtenir les horaires et les emplacements des arrêts à l'office de tourisme en dessous des gares JR et Hankyū de Sannomiya.

La ville gère aussi une ligne de bus touristique circulaire qui passe près des endroits touristiques pittoresques et célèbres de Kobe dont les rues Ijinkan à Kitano, Nankin-machi et Meriken Park. On peut monter dans ces vieux bus verts démodés bien particuliers à 15 arrêts, indiqués au bord de la route par des signes verts et rouges, entre la zone de Shin-Kobe et Harborland. Le trajet coûte 250 JPY et le passe à la journée 650 JPY. Les bus passent toutes les 15-20 min et une boucle prend environ 70 min.

« Ropeway » est le mot japonais pour « téléphérique »

En téléphérique[modifier]

Kobe a plusieurs téléphériques montant au mont Rokkō.

  • Shin-Kobe Ropeway (新神戸ロープウェー shin-kōbe rōpuwē) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 05 min à pied de la gare de Shin-Kobe) Logo indiquant des tarifs adultes 550 JPY aller, 1 000 JPY aller-retour; il existe des billets combinées avec le jardin, voir au-dessous.—  Le téléphérique, réputé pour offrir une des plus belles vues de Kobe, monte au Jardin d'herbes de Nunobiki.

À pied[modifier]

Kōbe est assez réduit dans le sens nord-sud, mais long dans le sens est-ouest. Étant donné qu'une bonne partie est construit sur une colline, un itinéraire raisonnable est de monter la colline en bus et de redescendre à pied. Si vous vous perdez, repérez les montagnes (au nord) et le port (au sud).

Voir[modifier]

Maison allemande, Ijinkan

L'attraction principale de Kōbe pour les Japonais est sa concentration en maisons de style occidental, certaines datant de l'époque où Kobe avait été ouverte au commerce extérieur en 1868. Les Européens qui ont grandi dans un décor semblable pourront les trouver moins fascinantes.

Le quartier de Sannomiya est le centre ville, autour de la gare du même nom.

Quartiers[modifier]

  • 1 Kitano Ijinkan (異人館) (à distance de marche des stations Sannomiya et Shin-Kobe)—  L'attraction numéro un de Kobe est Ijinkan, les maisons étrangères. Ce sont des résidences du XIXe siècle de commerçants étrangers de Kobe, regroupées dans la zone de Kitano.
  • 2 Kyū-kyoryūchi (旧居留地) (près de la station Motomachi, ligne Hanshin ou ligne JR)—  C'est là que les consulats étrangers et les sociétés commerciales ont construit leurs bureaux. Plusieurs bâtiments du XIXe siècle ont été transformés en restaurants et en magasins. Les bâtiments notables incluent Chartered Square, autrefois la branche de la Chartered Bank et le bâtiment 15e bâtiment (十五番館), auparavant le consulat américain. La zone est également remplie de boutiques de haute couture comme Gucci, Louis Vuitton, Prada et Fendi.
  • 3 Chinatown (南京町, nankinmachi) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  C'était l'implantation d'origine des commerçants chinois. De nos jours il est assez touristique même si il propose des versions « japonisées » de certains plats chinois comme les petits pains au porc (豚饅頭 buta-manjū). Son architecture reste ceci dit assez agréable.

Musées[modifier]

Musée Takenaka
  • 4 Musée des outils de charpenterie de Takenaka (竹中大工道具館) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 3 blocs au nord de la station JR Motomachi. 1 bloc à l'ouest du magasin Coop. À 10 min à pied.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 78 242-0216 Logo indiquant des horaires h 30 - 16 h 30. Logo indiquant des tarifs 300 JPY.—  Une très belle exploration des outils de menuiserie manuelle, depuis les haches de pierre de l'ère Jōmon aux outils d'influence occidentale d'hier. Les ateliers pratiques et les descriptions en langue anglaise en font un endroit agréable pour passer l'après-midi.

Monuments[modifier]

  • 5 Statue Tetsujin 28 (鉄人28号, tetsujin nijūhachi-gō; Kobe project) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (2 blocs à l'ouest de l'arrêt de Shin-Nagata sur la ligne JR.)—  Une statue d'un robot de manga de 18 m de haut qui a été construite pour aider à reconstruire le quartier de Nagata de Kobe à la fois financièrement et moralement après le grand tremblement de terre. Le quartier de Nagata a été l'une des régions les plus touchées et le personnage de la statue a une longue histoire au Japon dans son ensemble et plus spécifiquement dans cette zone.
  • 6 Maison à la girouette (風見鶏の館, kazamidori no kan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Peut-être la maison la plus photographiée parmi les Ijinkan.

Points de vue[modifier]

  • 7 Kobe Port Tower (神戸ポートタワー, kōbe pōto tawā) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (À proximité du parc Meriken) Logo indiquant des tarifs 600 JPY pour le point de vue.—  Construite en 1962, c'est la première tour d'observation touristique au monde avec une structure de tuyaux. C'est le symbole officieux de la ville. Haute de 108 m avec 5 niveaux d'observation.
Grimpez la tour de la mairie pour avoir une vue sur la ville
  • 8 Plate-forme d'observation du 24ème étage de la mairie Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 6-5-1 Kano-chō, Chūō-ku (près de la zone de Kyū-kyoryūchi; regardez une carte touristique pour l'emplacement; à 06 min à pied au sud de la station de Sannoyima), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 78-331-8181 Logo indiquant des horaires lun.- ven. : h 15 - 22 h ; week-end et jours fériés: 10 h - 22 h. Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Peut être une bonne alternative à la Kobe Tower pour les gens au petit budget. Offre de belles vues sur la baie et les montagnes de Kobe.

Parcs et jardins[modifier]

  • 9 Parc Meriken (メリケンパーク, meriken pāku) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (près du port)—  A un émouvant mémorial au tremblement de terre dévastateur Hanshin de 1995, qui tua 6 433 personnes.
  • 10 Jardin Sōraku-en (相楽園) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 10 min à pied de la station de Motomachi; 15-20 min de celle de Sannomiya), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 78 351-4680 Logo indiquant des horaires h 30 - 16 h 30. Logo indiquant des tarifs 300 JPY, 260 JPY avec coupon de réduction disponible aux stands d'information touriste.—  Un joli jardin de style japonais au milieu de la ville. Très bonne valeur et une grande attraction à voir après avoir traversé la zone d'Ijinkan.
Jardin d'herbes de Nunobiki
  • 11 Jardin d'herbes de Nunobiki (布引ハーブ園) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Un jardin de 40 hectares situé sur les monts Rokkō. Il est accessible par le téléphérique de Shin-Kōbe, situé près de la gare de Shin-Kobe. Il dispose de plus de 200 variétés de plantes, ainsi que des serres, des expositions et un restaurant. L'admission pour les adultes, qui comprend le trajet aller-retour sur le téléphérique, est de 1 200 JPY.
  • 12 Zoo d'Ōji (王子動物園, ōji dōbutsu-en) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à distance de marche de la gare Hankyū Ōji-kōen 王子公園駅 ou de la gare JR Nada 滩駅), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 78-961-5624 Logo indiquant des horaires mars-oct: lun.- dim. : h - 16 h 30; nov-fév: lun.- dim. : h - 16 h. Logo indiquant des tarifs Adultes 600 JPY, enfants 200 JPY.—  Outre les animaux, il y a un mini parc d'attractions avec des manèges pour les jeunes enfants.
  • 13 Fruit Flower Park (フルーツ・フラワーパーク, frūtsu furawāpāku) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (À 35 min en bus depuis Sannomiya), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 78-954-1000 Logo indiquant des horaires 10 h - 18 h tous les jours sauf vacances.—  Ce parc est entouré de beaucoup de fleurs et de verdure. Beaucoup de gens tiennent leurs cérémonies de mariage ici chaque année. Au printemps, le parc devient encore plus beau alors qu'environ 10.000 tulipes fleurissent. L’hôtel Fruit Flower est à proximité du parc, qui est visité par de nombreuses familles.

Brasseries de saké du quartier de Nada[modifier]

Kobe est un lieu bien connu de production de saké et de nombreuses brasseries de saké se trouvent dans le quartier de Nada (); des visites et des musées sont ouverts au public. Vous pouvez vous procurer une carte des brasseries de saké au bureau d'information touristique à Sannomiya.

Musée Sawa-no-Tsuru
  • 14 Musée Sawa-no-Tsuru (沢の鶴資料館) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 10 min à pied de la gare Hanshin Ōishi 大石駅), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 78-882-7788 Logo indiquant des horaires 10 h - 16 h, ouvert tous les jours sauf mercredi. Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Ce musée est sans doute le meilleur du lot, avec une exposition informative sur plusieurs niveaux, partiellement étiquetée en anglais, et une boutique de cadeaux bien garnie. Entrée gratuite, mais pas de saké gratuit.
  • 15 Musée de la brasserie de saké de Hakutsuru (白鶴酒造資料館, hakutsuru shuzōshiryōkan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (gare de Sumiyoshi 住吉駅 de la compagnie Hanshin à 05 min à pied, gare JR Sumiyoshi à 15 min et gare Hankyū Mikage 御影駅 à 25 min), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 78-822-8907 Logo indiquant des horaires h 30 - 16 h 30, ouvert tous les jours sauf lundi. Logo indiquant des tarifs Entrée gratuite, pas de saké gratuit.—  Ce musée est situé dans une ancienne brasserie, et dispose d'outils traditionnels, de dioramas et de vidéos en anglais expliquant le processus de fabrication du saké. À la fin, vous pourrez déguster du saké, qui est non pasteurisé, sans doute parce qu'il n'a pas à voyager loin de l'usine. Écrivez votre nom sur un bout de papier fourni par le gardien et revenez à la fin.
  • 16 Brasserie et magasin Hamafukutsuru-ginjō (浜福鶴吟醸工房) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 78-411-0492 Logo indiquant des horaires 10 h - 17 h, ouvert tous les jours sauf lundi.—  Selon les témoignages, Hamafukutsuru propose des visites d'usine, plutôt qu'un musée.
  • 17 Compagnie Kiku-Masamune de brasserie de saké (菊正宗記念館 kiku masamune kinenkan) Logo indiquant un lien vers le site web Kobe, Higashi Nada-ku Uozaki Nishimachi 1-9-1 (Environ 10 min à pied au sud de la gare Hanshin Uozaki; Environ 02 min à pied au nord de la gare Rokko Liner Minami-Uozaki.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 78-854-1029 Logo indiquant des horaires h 30 - 16 h 30 (entrée jusqu'à 16 h ). Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Le hall du mémorial de la brasserie de saké de Kiku-Masamune est le seul établissement qui présente des «ustensiles de brasserie de saké de Nada» qui sont des biens culturels matériels du Japon. C'est un musée de saké qui vous indique le secret des techniques traditionnelles de brassage de saké de la région Tanba. Vous pouvez également goûter ici différents types de saké gratuitement. Il y aura un guide pour vous emmener à travers le musée et vous présenter l'histoire d'un prestigieux brasseur de «Sake de Nada».
Bâtiments traditionnels japonais factices, points de vue de bord de mer, grande roue, croisières portuaires et riche offre gastronomique, ont trouve de tout à MOSAIC

Faire[modifier]

Baie d'Ōsaka de nuit
  • Monts Rokkō (六甲山 Rokkō-san) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  On peut s'y rendre facilement en téléphérique pour des soirées romantiques, ou faire une randonnée légère et profiter de l'excellente vue. Celle-ci donne sur l'éclatante baie d'Ōsaka et est considérée comme l'un des Trois grandes vues de nuit au Japon.
    • Funiculaire (六甲ケーブル線, rokkō kēburu-sen) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires h 10 - 21 h 10, toutes les 20 min ; durée du trajet: 10 min.—  Part du Sud des montagnes. La station du bas s'appelle « 2 Rokkō kēburu shita eki » (六甲ケーブル下駅) et celle du sommet « 3 Rokkō sanjō eki » (六甲山上駅).
    • Téléphérique (六甲有馬ロープウェー rokkō arima rōpuwē) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Logo indiquant des horaires ouverture: h 30; dernier retour: sam. de avr. à sept. 21 h ; sam. de nov. à déc. 20 h 30 ; du 20 juil. au 31 août: 21 h 30 ; autres: 17 h 10.—  Part du Nord des montagnes, près de la réputée station thermale d'Arima Onsen. La station de départ s'appelle « Arima-onsen » (有馬温泉駅) et celle du sommet « Rokkō san-chō » (六甲山頂駅). Notez que malgré sa renommée, le téléphérique des monts Rokkō (et du mont Maya adjacent) ferme avant le coucher du soleil pour la majorité de l'année, sauf juillet, août et événements spéciaux. Attention, la gare ferroviaire de la ligne Shintetsu Arima à proximité s'appelle aussi « gare d'Arima-onsen ».
    • 1 Jardin botanique (六甲高山植物園, rokkō kōzan shokubutsu-en) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
  • Chicken George Logo indiquant un lien vers le site web —  Un des endroits les plus célèbres pour la musique live au Japon. Près de la gare Sannomiya.
  • 2 Chutes de Nunobiki (布引の滝, nunobiki no taki) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (À 15 min à pied vers le sommet des monts Rokkō depuis la gare de Shin-Kōbe.)—  C'est l'une des trois chutes d'eau les plus importantes du Japon. Voir les chutes d'eau et le jardin d'herbes est une excellente façon de passer une matinée ou une après-midi. Une bonne façon est de prendre à la gare de Shin Kōbe le bus faisant une boucle dans la ville. Allez à l'intérieur de la gare et trouvez le kiosque d'information touristique pour prendre une carte de randonnée. Puis dirigez-vous en direction du Crown Plaza vers la billetterie du téléphérique (900 JPY, ou 720 JPY avec des coupons disponibles dans le carnet de réduction). Achetez un billet aller-simple, qui comprend l'entrée au jardin d'herbes. Ne pas le valider. Sortez de la billetterie et revenez à la gare de Shin-Kōbe au rez de chaussée. Suivez les panneaux et le tunnel vers les cascades. La totalité de randonnée dure environ 30-45 min selon les arrêts. Suivez le chemin vers la station du milieu pour le jardin d'herbes. Parcourir tout le chemin à travers le jardin vous mènera au sommet du mont Rokko. Profitez de la vue et redescendez avec votre billet de téléphérique. Le tout peut prendre 2-h.

Festivals et événements[modifier]

  • Kobe Luminaire Logo indiquant un lien vers le site web , Logo indiquant un numéro de téléphone +81 78 303-0038 Logo indiquant des horaires la 1e moitié de décembre.—  De grandes exhibitions d'illuminations flamboyantes, les meilleures au Japon. En plus d'être magnifiques, les illuminations et l'événement lui-même ont une signification plus profonde: les luminaires ont commencé en 1995 après le grand tremblement de terre de Hanshin ayant dévasté la ville de Kōbe. Chaque illumination est censée représenter une vie perdue lors du tremblement de terre.
  • Kobe Collection (神戸コレクション) Logo indiquant un lien vers le site web —  Événement de mode. Se tient deux fois par an (août-sept., fév-mars) à Kōbe depuis 2002. Populaire auprès des jeunes femmes.
  • Kobe Jazz Street (神戸ジャズストリート) Logo indiquant un lien vers le site web —  Manifestation de jazz célèbre au Japon. Se tient chaque octobre dans des jazz bars et des hôtels à Kōbe depuis 1981.

Acheter[modifier]

On trouve de nombreux magasins, bars et autres commerces sous les voies à Kobe

Manger[modifier]

Le célèbre bœuf de Kōbe: délicieux, mais sacrément onéreux

Kobe a de nombreux restaurants proposant de la gastronomie internationale.

  • Bœuf de Kobe Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Kōbe est connue dans le monde entier pour son bœuf, exquisement marbré, très gras et très cher. Recommandé pour une petite folie, mais attendez vous à payer 10 000 JPY les 100 g.
Sobameshi
  • Sobameshi (そば飯) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Ce plat de riz et de nouilles sautés mélangés se trouve à l'opposé du spectre culinaire: il est vraiment pas cher, consistant et assez propre à Kobe.

Bon marché[modifier]

On trouve de quoi manger à petit prix dans le quartier chinois de Kōbe (Nankinmachi en japonais), à distance de marche de la gare de Sannomiya.

Prix moyen[modifier]

Luxe[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

La spécialité de Kōbe est les tachinomiya (立ち飲み屋), littéralement des bars où l'on boit debout.

Se loger[modifier]

L'entrée pour Minatomotomachi se démarque des autres stations de métro assez banales de Kobe

Aux environs[modifier]

  • 1 Arima Onsen (有馬温泉) (juste au nord de Kobe, de l'autre côté du mont Rokko)—  Une ville de sources chaudes.
  • 2 Nishinomiya (西宮) (entre Kōbe and Ōsaka)—  Le mont Kabutoyama permet de faire une belle escapade de l'agitation de la ville. Foyer du Koshien Stadium et de La Mélancolie de Haruhi Suzumiya.
  • 3 Takarazuka (宝塚)—  Célèbre pour sa revue de théâtre uniquement féminine et du musée Tezuka Osamu.
  • 4 Ōsaka (大阪)—  Si Kōbe n'était pas suffisante pour satisfaire vos envies d'achats, Ōsaka le sera certainement.
  • 5 Kyōto (京都)—  La véritable capitale culturelle du Japon.
  • 6 Île d'Awaji (淡路島, Awajishima) (reliée par Akashi Kaikyo, le pont suspendu le plus long du monde, 10 km à l'ouest (10 min en train))—  Des fermes d'oignons et de grands ponts vers Shikoku.
  • Kakogawa (加古川) (à 20 min)—  Un pont vers l'histoire, la culture et le plein-air.
  • 7 Himeji (姫路) (à 30 min en train)—  Une belle ville avec le plus beau château du Japon, bien conservé.
  • 8 Okayama (岡山)—  Une belle ville, qui abrite l'un des trois célèbres jardins du Japon et est le lieu de naissance du célèbre conte Momotarō
  • 9 Kurashiki (倉敷)—  Une charmante promenade dans l'ancien Japon, bordée de boutiques et musées locaux.
  • 10 Suma (須磨)—  Une plage à quelques minutes en métro de Kōbe. La plage est juste à côté de la station de Suma et est un endroit animé plein de DJs et de restaurants..
  • 1 Takamatsu (高松) (au nord-est de l'île de Kyūshū, relié à l'île de Honshū par le Grand pont de Seto)—  Capitale de la préfecture de Kagawa, largement connu pour ses délicieuses nouilles udon, et où se trouvent le parc Ritsurin et le plateau de Yashima.


Routes via Kobe
HiroshimaNishi-Akashi O Sanyo Shinkansen icon.png E  Shin-OsakaFIN
JR Sanyo icon.png ← FIN ← O JR Tokaido icon.png E  OsakaKyōto
OkayamaAkashi O JR Sanyo icon.png E  → FIN → JR Tokaido icon.png
dans Number prefix San-yo Railway line.png O Number prefix Hanshin Railway.png E  KoshienOasaka Nanba
Sanyo HimeijiSanyo Akashi O Number prefix San-yo Railway line.png E  dans Number prefix Hanshin Railway.png
SandaArima Onsen N Number prefix Kobe Railway line.png S  FIN
AoMiki Uenomaru O Number prefix Kobe Railway line.png E  FIN
HiroshimaTsuyama O Chugoku Expwy Route Sign.svg E  Nishinomiya-KitaOsaka
HiroshimaHimeji ← Miki ← O Sanyo Expwy Route Sign.svg E  Termine à Chugoku Expwy Route Sign.svg
FIN N Kobe-Awaji-Naruto Expwy Route Sign.svg S  Île d'AwajiNaruto


Stars310.svg
L'article de cette ville est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Hyōgo


Cet article reprend du contenu de l'article 神戸市 de Wikipédia (ja). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.