Télécharger le fichier GPX de cet article
33.75133.5Map mag.png

Shikoku

De Wikivoyage
Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Shikoku
Aller à : navigation, rechercher

Shikoku
​((ja) 四国)
Pont de lianes à travers la vallée d'Iya
Pont de lianes à travers la vallée d'Iya
Information
Pays
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site touristique

Shikoku est la plus petite des quatre îles principales du Japon. Elle est situé au sud de l'ïle de Honshū. Méconnue, Shikoku est considérée comme étant essentiellement rurale possédant peu de sites d'intérêt. La visite de l'île, en particulier des régions montagneuses du centre propice à la randonnée pédestre, permet de contredire cette croyance. L'île est aussi le site du Pèlerinage des 88 Temples de la secte bouddhiste des Shingon.

Régions[modifier]

La traduction littérale du nom « Shikoku » est « Quatre pays » et de fait l'île est constituée de quatre anciens pays, aujourd'hui des préfectures, se situant aux quatre points cardinaux. Les quatre préfectures portent toutes le nom d'une ancienne province, un héritage encore très présent dans le nom des différents sites de l'île (entre parenthèse dans la description ci-dessous).

Carte de Shikoku
Ehime (愛媛)
(Iyo) — à l'ouest
Kagawa (香川)
(Sanuki) — au nord
Kōchi (高知)
(Tosa) — au sud
Tokushima (徳島)
(Awa) — à l'est

Villes[modifier]

  • 1 Imabari (今治) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Célèbre pour ses serviettes et pour la moitié de la piste cyclable de Shimanami Kaidō.
  • 2 Kōchi (高知) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (au centre de la côte sud de l'île)—  Origine de la danse « Yosakoi ».
  • 3 Matsuyama (松山) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (au nord-ouest de l'île)—  La plus grande ville de Shikoku, plus connue pour les sources chaudes vénérables de Dōgo Onsen, ayant inspiré des princes et des poètes.
  • 4 Takamatsu (高松) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (au nord-est de l'île, relié à l'île de Honshū par le Grand pont de Seto, à h d'Okayama)—  Capitale de la préfecture de Kagawa, largement connu pour ses délicieuses nouilles udon.
  • 5 Tokushima (徳島) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (sur la côte est de l'île)—  Où de déroule le festival Awa Odori en août.

Autres destinations[modifier]

  • 1 Cap Ashizuri (足摺岬, ashizuri misaki) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Un cap pittoresque à la pointe sud de Shikoku.
  • 2 Kotohira (琴平) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Le site du sanctuaire Kompira-san, le sanctuaire le plus célèbre de Shikoku.
  • 3 Marugame (丸亀) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Une des plus célèbres villes fortifiées de l'île.
  • 4 Naruto (鳴門) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Le début du pèlerinage de Shikoku et le berceau des fameux tourbillons de la nation.
  • 5 Vallée d'Iya (祖谷渓谷, Iya-keikoku) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Une vallée préservée dans les montagnes, célèbre pour ses audacieux ponts de lianes, ses maisons aux toits de chaume et sa culture montagnarde retirée.
  • 6 Mont Ishizuchi (石鎚山, ishizuchi-san, « Marteau de pierre ») Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  La plus haute montagne de Shikoku.
  • 7 Ōboke et Koboke (大歩危, 小歩危)—  Rafting sur la rivière Yoshino

Comprendre[modifier]

Pont de Chinkabashi sur la rivière Shimanto

Shikoku est une île essentiellement agricole, réputée pour ses agrumes. Elle est connue pour sa nature abondante et ses rivières vierges, dont celle de Shimanto à Shimanto qui fait partie des « trois grandes rivières claires du Japon » (三大清流, « sandaiseiryū »), et celle de Yoshino dont les grands rapides turbulents sont excellents pour faire du rafting. L'île a également un important héritage culturel. Comme le reste du pays, elle a été ciblée par les raids aériens de la Seconde Guerre mondiale et même si certains sites culturels ont été détruits, comme la maison de Sakamoto Ryōma, la plupart des sites du patrimoine de l'île ont été épargnés. Elle abrite de nos jours plus de châteaux d'origines (4) que n'importe quelle autre région du pays et le chemin de pélerinage sans doute le plus célèbre du pays.

Aller[modifier]

En voiture[modifier]

Bien qu'il existe des autoroutes reliant Shikoku avec Honshū, elles sont coûteuses - environ 5 000 JPY.

En avion[modifier]

Les capitales préfectorales Takamatsu, Matsuyama, Kōchi et Tokushima ont toutes des petits aéroports régionaux. Matsuyama a des vols vers Séoul et Shanghai, tandis que Takamatsu a quelques vols hebdomadaires à destination de Séoul. Pour toutes les autres destinations internationales, vous devrez probablement passer par Tōkyō ou le Kansai.

En bus[modifier]

Si vous venez du Kansai ou des régions orientales du Japon, les bus passant par île d'Awaji sont le moyen le plus rapide pour se rendre à Shikoku.

En bateau[modifier]

Il y a de nombreux ferrys vers Shikoku qui peuvent être pris à partir de grandes villes comme Kobe et Hiroshima. Pour Hiroshima-Matsuyama, comptez 2 700 JPY. Le ferry prend environ h 30.

En train[modifier]

Shikoku n'est pas connecté au réseau Shinkansen, mais il ya des liaisons fréquentes depuis Okayama sur Honshū vers Takamatsu, et à partir de là vers le reste de l'île. Le limited express Shiokaze (特急 しおかぜ) va et vient entre Okayama et Matsuyama à peu près toutes les heures pendant la journée, en sautant certaines des stations sur le trajet, si vous désirez une liaison plus directe vers ce côté de l'île. Le rythme de Shikoku étant ce qu'il est, n'y venez pas en vous attendant à ce que tous les trains soient super rapides.

Il serait également sage de vous rappeler que l'information sur les trains sera uniquement en japonais, contrairement à ce à quoi vous pouvez être habitué avec le Shinkansen. Donc soyez sûr de vous remémorer les termes tels que «sièges non-réservés» et les noms (en kanji) des endroits que vous avez l'intention de visiter, ou prévoyez de demander à beaucoup de gens (ce qui peut être plus amusant, mais peut aussi prendre plus de temps).

Circuler[modifier]

Voie de la compagnie Takamatsu-Kotohira

Il peut être difficile de se déplacer dans Shikoku sans son propre véhicule, en particulier jusqu'aux espaces naturels éloignés recherchés par la plupart des visiteurs. Dans de nombreuses parties les trains et les bus y sont rares, et donc les visiteurs qui veulent circuler à travers l'île ou explorer les zones éloignées devraient planifier à l'avance leurs déplacements en fonction des horaires des transports. Certains bus ne circulent que pendant des périodes précises ou les week-ends et vacances. Certains voyageurs ont l'impression que les déplacements y sont plus chers, mais cela peut être dû au fait qu'ils voient Shikoku comme une « petite île ». En fait, le prix au kilomètre est généralement le même que des itinéraires plus fréquentés. Le temps demandé, par contre, est bien plus important. Par exemple, le prix d'Okayama à Hiroshima juste au nord sur Honshū est à peu près le même que de Takamatsu à Matsuyama, mais ce dernier trajet prend deux fois plus de temps.

En train[modifier]

JR[modifier]

Le réseau ferroviaire JR relie assez bien les grandes villes, mais les trains réguliers sont lents et les express sont chers. Les lignes principales sont les suivantes:

Pour les déplacements intensifs, la JR propose le Shikoku Free Kippu (四国フリーきっぷ), qui permet l'utilisation illimitée des trains et des bus JR, y compris les limited express, sur trois jours consécutifs (16 140 JPY). Si vous planifiez votre programme de sorte qu'il commence le jour de votre anniversaire, demandez le Birthday Kippu à la place, et vous aurez la même formule pour seulement 10 000 JPY!

Pour le voyageur frugal, le Shikoku Saihakken Haya-Toku Kippu (四国再発見早トクきっぷ) peut être une meilleure affaire, car il offre une journée de voyage illimité pour seulement 2 000 JPY. Il existe trois grosses restrictions: il est uniquement valable le week-end et les jours fériés, se limite aux trains locaux, et doit être acheté au moins un jour à l'avance.

Tosa Kuroshio[modifier]

Tosa Kuroshio Railway (土佐くろしお鉄道 tosa kuroshio tetsudō) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  C'est la compagnie ferroviaire privée la plus importante de l'île. Elle relie les lignes JR aux extrémités éloignées de la préfecture de Kōchi. Certaines parties du réseau JR, notamment le segment sud de Kubokawa à Sukumo, ont été cédés à Tosa Kuroshio.

Autres[modifier]

Chacune des capitales, à part Tokushima, ont des trams qui rendent les trajets à travers la ville plus pratiques.

En bus[modifier]

Les bus pallient les manques du réseau ferroviaire et sont les seuls moyens de transport en commun dans des zones comme le cap Ashizuri et la vallée Iya. Les passages sont rares et les prix sont élevés.

À pied[modifier]

Les pèlerins sérieux peuvent choisir d'effectuer à pied le circuit des 88 temples (voir Faire).

Parler[modifier]

Shikoku est assez loin des sentiers battus, alors quelques aptitudes en japonais (même si ce n'est pas absolument nécessaire) vous seront utiles. Certains des dialectes de Shikoku, notamment le Tosa-ben parlé à Kōchi, sont notoirement incompréhensible, même pour d'autres japonais.

Voir[modifier]

Châteaux[modifier]

Le château de Kōchi

Parmi les douze châteaux d'origine restant au Japon, quatre se trouvent sur Shikoku :

  • Château de Marugame (丸亀城, marugame-jō) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Marugame)
  • Château de Kōchi (高知城, kōchi-jō) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Kōchi)
  • Château de Matsuyama (松山城, matsuyama-jō) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Matsuyama)
  • Château d'Uwajima (宇和島城, uwajima-jō) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Uwajima)

Sanctuaires[modifier]

  • Konpira-san (こんぴらさん) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Kotohira)

Jardin[modifier]

  • Jardin Ritsurin Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Takamatsu)
  • Jardin botanique Makino (高知県立牧野植物園, makino shokubutsuen) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Kōchi)
  • Jardin de Monet (モネの庭, mone no niwa) (au village de Kitagawa dans le district d'Aki)
  • Jardin Tensha-en (天赦園) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Uwajima)
  • Jardin Nanraku-en (南楽園) Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Uwajima)

Musées[modifier]

  • Musée d'art Ōtsuka (大塚国際美術館, ōtsuka kokusai bijutsukan) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Naruto)
  • Shikoku Mura (四国村) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à Takamatsu)

Faire[modifier]

Bravant les rapides, Oboke et Koboke
  • Pèlerinage des 88 temples (四国八十八箇所, Shikoku hachijū hakkasho) Logo indiquant un lien wikipédia—  Le pèlerinage des 88 temples est une randonnée célèbre mais épuisante de 1647 kilomètres autour de l'île.
  • Rafting en eaux vives—  Le rafting dans la rivière Yoshinogawa près de Oboke et Koboke a bonne réputation.

Acheter[modifier]

  • Le souvenir (ou "omiyage") le plus recherché pour une visite à Shikoku est les nouilles udon. Les nouilles fraîches peuvent être achetées à presque n'importe quel magasin de souvenirs.
  • Les cadeaux liés aux pèlerins traditionnels (henro) et leurs tenues sont aussi très populaires, y compris l'amulette Hello Kitty version "Henro" pour téléphone portable. Ceux-ci peuvent être trouvés dans les magasins de souvenirs.

Manger[modifier]

Il n'y pas d'aliments spécifique en eux-même à Shikoku, mais chaque préfecture a une denrée pour laquelle elle est célèbre:

  • Ehime: mandarines douces mikan
  • Kagawa: nouilles udon Sanuki
  • Kōchi: bonite (Katsuo), un genre de petit thon
  • Tokushima: le sudachi un petit agrume vert lisse, comme une lime

Aux environs[modifier]

  • Chūgoku - Facilement accessible en train, en voiture, ou en ferry; des sites naturels, comme la plus grande grotte du pays à Akiyoshidai et les dunes de sable de Tottori aux riches villes historiques, comme Hiroshima et Okayama, la région de Chūgoku offre une grande variété d'expériences de voyage uniques.
  • Kansai - Un agréable échappatoire depuis Shikoku, essentiellement rurale, vers Osaka et Kobe. Avec la pléthore de sites historiques et culturels de Kyōto, Nara et Ise, un voyage dans le Kansai peut être agréable pour tous les types de voyageurs.
Stars310.svg
L'article de cette région est utilisable. L'article et les principales destinations de la région contiennent des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Japon
Destinations situées dans la région