Télécharger le fichier GPX de cet article
34.69367133.87119Map mag.png

Okayama

De Wikivoyage
Aller à : navigation, rechercher

Okayama
​((ja) 岡山 )
Okayama montage.jpg
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Okayama est la capitale de la préfecture d'Okayama, sur l'île principale de Honshū du Japon. C'est une plaque tournante majeure de l'ouest du Japon, mais ses pêches blanches, son château noir, et son célèbre jardin Kōraku-en sont entre autres autant de raisons de s'y attarder un peu pour l'explorer.

Comprendre[modifier]

Parmi les attractions de Okayama, Kōraku-en est la seule largement connue. Beaucoup de voyageurs ne font que passer en Shinkansen lorsqu'ils se déplacent entre le Kansai et Hiroshima sans vraiment considérer Okayama. Mais il y a une chose qui donne à la ville un charme unique: Momotarō, le garçon de pêche.

Selon un conte japonais, un vieux couple sans enfant trouva une pêche flottant sur la rivière, et à l'intérieur de celle-ci un petit garçon. Ils l'adoptèrent et lui donnèrent le nom de Momotarō (桃太郎), ou (littéralement) «garçon de pêche». Alors qu'il grandissait, il commença à se sentir très reconnaissant envers le couple qui l'élevait, et quand il devint assez grand, il annonça qu'il partirait en voyage à Onigashima (l'île des démons) pour lutter contre les démons qui causaient des problèmes aux villages voisins. La vieille femme prépara un Kibi-dango (voir la section Manger) à emporter pour son périple et lui dit adieu.

Sur son chemin vers l'île, il se lia d'amitié avec un chien, un singe et un faisan en leur donnant chacun un morceau du Kibi-dango. Avec leur aide, il vaincu les démons; Momotarō rapporta à la maison les trésors des démons et les donna à l'ancien couple pour les remercier pour tout ce qu'ils avaient fait pour lui au fil des ans. Le couple se réjouit qu'il soit de retour en toute sécurité, et ils vécurent tous heureux pour toujours.

Les résidents affirment qu'Okayama était le théatre du conte de fées, et que celui-ci était basé sur la légende de la bataille du prince Kibitsuhiko contre l'ogre Ura, qui était sensé avoir vécu dans le Ki no jō (château de démon) dans la région de Sōja. Aujourd'hui, Okayama est une ville animée de quelques 700 000 habitants, et sa rue principale est nommée Momotarō-Ōdōri en l'honneur du garçon de pêche; vous trouverez des statues de l'histoire le long du chemin. Bien que la visite de la zone culturelle puisse facilement tenir dans une journée, essayez de réserver du temps pour faire du vélo la plaine de Kibi — c'est une autre façon amusante de découvrir l'histoire de cette région fascinante.

Climat[modifier]

Okayama
Diagramme des précipitations en mm
J F M A M J J A S O N D
Diagramme des températures en °C
8.7
0.8


9.1
1.1


12.6
3.7


19.4
9.4


23.9
14.1


27.5
19.1


31.1
23.5


32.7
24.7


28.1
20.6


21.9
13.1


16.7
7.6


11.3
2.6



31 60 95 94 138 214 135 73 186 75 41 19
Temp. max. annuelles moyennes en °C
20.3
Temp. min. annuelles moyennes en °C
11.7
Précipitations annuelles en mm
1160
Légende: Temp. maxi et mini en °CPrécipitation en mm

Okayama est connue comme le «pays du soleil». La ville est protégée par des montagnes qui attrapent souvent la pluie avant qu'elle n'atteigne la ville. Donc, par rapport aux préfectures environnantes et la plupart du pays, Okayama a plus de journées ensoleillées. Il n'est pas rare qu'il pleuve dans les zones environnantes alors qu'à Okayama le temps sera juste nuageux ou même ensoleillé. De même, la neige est rare en hiver.

Parler[modifier]

Le dialecte d'Okayama (岡山弁, okayama-ben) est tout à fait différent du japonais standard, avec plusieurs différences au niveau du vocabulaire et des sons. Quelques exemples de ses différences comprennent la modification de la copule standard da en ja (par exemple, daijōbu da («Ça va/je vais bien») devient raku ja dans le dialecte local. Comme autres mots courants spécifique à Okayama: Eroo ou buchi (en japonais standard: totemo, «très»), bokkee et banko (en japonais standard: sugoi, «super/incroyable") et oidensee (en japonais standard: irasshaimase, «bienvenue»). Bien que le dialecte d'Okayama soit utilisé par les hommes et les femmes, on pense (même les gens du coin) que cela sonne un peu «brut», et même inélégant lorsqu'il est utilisé par les jeunes femmes.

Bien qu'il soit situé à l'extérieur de la région du Kansai, le dialecte de cette région peut être tout de même entendu ici, en particulier le changement du son du final «-i» des adjectif en un long «-ee» (par exemple, «sugoi» («incroyable») devient «sugee»).

Le niveau en anglais parlé est généralement faible, mais certains résidents peuvent vous surprendront par leur capacité. Les autochtones comprennent le japonais standard, mais selon si leur utilisation du dialecte local est plus ou moins marquée, vous pourriez ne pas comprendre leur réponse. Bien sûr, toute utilisation du dialecte local de votre part entraînera probablement à la fois la surprise et un amusement amical. Malgré l'absence d'anglophones (et encore plus de francophones), les résidents d'Okayama ont tendance à être très sympathiques et toujours prêts à offrir de l'aide.

Information touristique[modifier]

  • Centre d'information touristique de la gare d'Okayama Okayama-eki 2F, 1-1 Ekimotomachi, Kita-ku (dans la gare d'Okayama entre les portiques Shinkansen et JR) Logo indiquant des horaires h - 18 h.—  Propose des cartes et des brochures en anglais, chinois et coréen. Le personnel ici a la réputation d'être à la fois utile et convivial pour les visiteurs étrangers.
  • Centre d'information touristique Momotaro sous-sol No.6, Ichibangai Ekimotomachi (Situé à Okayama Ichibangai. Sortir de la gare d'Okayama, tourner à droite et marcher vers l'hôtel Granvia. Il y a un escalator/cage d'escalier. Le centre d'information touristique est juste en dessous de cette cage d'escalier), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86 222-2912, courriel : Logo indiquant des horaires h - 20 h.—  C'est le centre d'information touristique principale de la ville. Celui de la gare d'Okayama est plus approprié pour des questions rapides et des conseils, mais ceux qui veulent plus d'informations doivent plutôt aller jusqu'ici. Ils ont une quantité impressionnante de brochures et d'informations sur la ville d'Okayama, ainsi que toutes les autres villes de la préfecture d'Okayama. Ils ont même des informations sur des lieux à l'extérieur d'Okayama. Il y a aussi des livres et des magazines sur le voyage qu'on peut consulter. Ils ont généralement au moins un membre du personnel qui peut parler anglais et parfois sert des kibi dango et du thé gratuits à l'extérieur du centre.
  • Izushi Shiromachi Studio 1-6-6 Izushi-chō Kita-ku, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86 206-5124 Logo indiquant des horaires h - 17 h 30.—  Situé de l'autre côté du pont par rapport au jardin Kōraku-en dans une partie calme de la ville, il est très utile pour les conducteurs qui ne veulent pas aller à la gare ou ceux qui sont déjà parti. L'information fournie ici est surtout limitée aux visites au sein de la ville d'Okayama.

Aller[modifier]

En avion[modifier]

  • 1 Aéroport d'Okayama (OKJ, 岡山空港 Okayama Kūkō) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  L'aéroport d'Okayama a des liaisons avec Haneda à Tokyo, Sapporo et Okinawa. Il y a aussi des vols internationaux direct entre Okayama et Séoul, Shanghai, Beijing, Taipei et Guam. Le trajet en bus jusqu'à la gare JR d'Okayama prend 30 min 760 JPY .

Si vous choisissez de voyager par l'aéroport international du Kansai (KIX) près d'Osaka, il y a un bus qui part toutes les 2-h (premier bus à h 45, dernier à 21 h 15) qui peut vous emmener directement à Okayama depuis l'aéroport en h 30) pour 4 650 JPY .

En train[modifier]

  • 2 Gare d'Okayama (岡山駅, Okayama-eki) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata—  Une gare majeure de la ligne la Shinkansen San'yō, tous les trains traversant le Chūgoku s'y arrêtant.

Les trains Nozomi partent de Tokyo toutes les 20 min, atteignant Okayama en environ h 30; les Hikari, partant toutes les heures font le trajet en h 15. Les trains Hikari Rail Star et Sakura sont aussi très fréquents, s'arrêtant à Okayama entre Osaka, Fukuoka et Kagoshima.

Le Sunrise Seto/Sunrise Izumo voyage de nuit depuis la gare JR de Tokyo, partant à 22 h 0 et arrivant à Okayama à h 27. Si vous avez un Japan Rail Pass, vous pouvez réserver sans frais un espace au sol sur moquette. Vous pouvez également réserver dans un compartiment en payant le tarif de chambre et les suppléments.

Les titulaires de Japan Rail Pass doivent payer des frais d'hébergement sur ​​le segment Tokyo-Okayama; le reste du voyage étant couvert par le passe. Ces frais vont de 8 640 JPY pour un B solo, 9 720 JPY pour un B single, et 13 500 JPY pour un A single deluxe. Si vous voulez vraiment voyager pour pas cher, pour 3 560 JPY vous avez un espace… sur de la moquette.

Okayama est aussi le point de départ/terminus des trains rapides Marine Liner qui voyagent sur ​​le célèbre Grand pont de Seto (瀬戸大橋, Seto ōhashi) sur la mer intérieure de Seto depuis Sakaide et Takamatsu. Okayama est le seul arrêt sur Honshū, le reste étant sur Shikoku. Les trains limited express relient des destinations au-delà de Kagawa à Okayama. Les horaires de beaucoup de ces trains vers Shikoku sont organisés pour des connexions rapides avec les arrivées des Nozomi. Si vous voyagez sur le Marine Liner en utilisant le Japan Rail Pass, vous avez la possibilité de passer pour un petit supplément à un siège plus confortable en Green Car (1ère classe).

Si vous n'avez pas de Japan Rail Pass, il est possible de voyager à peu de frais de nuit de Okayama jusqu'à Matsuyama, Kōchi et Fukuoka pendant les périodes de vacances universitaires en empruntant les trains Moonlight Special Rapid. Ils sont très populaires et ont tendance à être entièrement réservés un mois à l'avance.

Les trains limited express relient également Okayama à Yonago, Tottori, Matsue et Izumo dans la région de San'in. Les trains limited express Yakumo relient également Okayama à Yonago sur la côte de la mer du Japon. C'est un trajet pittoresque de h avec une magnifique vue sur le Mont Daisen. Depuis Yonago, Matsue est à 30 min de plus, et Izumo (dans la région de San-in) est à h. Tottori, une autre destination de la mer du Japon, peut être atteinte en h via Kamigori ou Himeji.

En bus[modifier]

  • Chugoku JR Bus Logo indiquant un lien vers le site web —  opère un service de bus de nuit, le Kibi Dream depuis la gare de Tokyo et le City Air Terminal (YCAT) de Yokohama vers Okayama. Le temps de trajet est d'environ 10 h depuis Tokyo (10 000 JPY aller, 16 600 JPY aller-retour) et h depuis Yokohama (9 700 JPY aller, 16 200 JPY aller-retour).
  • Ryobi Bus Logo indiquant un lien vers le site web —  Cette compagnie, opèrant depuis Okayama, propose plus de choix de destinations et ses prix ont tendance à être moins cher ceux des bus JR. De Tokyo, il y a trois bus différents, tous pour 9 800 JPY l'aller (des offres spéciales rendent même le prix souvent moins cher), chacun ayant un point de départ différent. Le Mamakari Liner a des arrêts à la gare de Tokyo, la gare d'Ueno, et la gare d'Asakusa; le Muscat Tokyo part de la gare de Shinjuku, et le Tokyo LeBlanc de la gare de Shinagawa.
    Des bus partent en journée toutes les heures d'Osaka Namba (h, 3 060 JPY aller, 5 610 JPY aller-retour), et cinq fois par jour à partir de Kyoto (h 15, 3 500 JPY aller, 6 300 JPY aller-retour).
  • Bus de nuit Pegasus—  Ce bus relie Kyushu à Okayama, au départ de Kokura (aller 6 070 JPY , aller-retour 10 900 JPY ). De Nagoya il y a un bus de soirée (arrivée le jour même) et un bus de nuit (aller 6 700 JPY , aller-retour 12 000 JPY ).
  • Ryobi, Chugoku JR, et d'autres compagnies propose également des bus vers Matsue (3 500 JPY ), Izumo (4 000 JPY ), Yonago (3 100 JPY ), Kurayoshi (3 100 JPY ), Tottori (3 000 JPY ), Matsuyama (4 400 JPY ), Kōchi (3 500 JPY ), Tokushima (3 400 JPY ), et Hiroshima (2 900 JPY ).

Circuler[modifier]

Carte d'Okayama - centre-ville

On peut payer les transports en commun en espèces ou en utilisant la carte Hareca sans-contact rechargeable. L'entrée dans les tramways et bus se fait par l'arrière. Une fois dedans, prenez tout de suite un billet d'embarquement ou validez votre carte Hareca; au moment de sortir, payez votre billet à l'avant ou validez-y votre carte Hareca. Le chauffeur ne donnera pas la monnaie, mais il y a dans le tramway une machine faisant le change pour les pièces. Les cartes de bus prépayées peuvent également être utilisées dans les tramways.

En tramway[modifier]

Deux lignes de tramway s'étendent du côté est de la gare JR Okayama. La ligne Higashiyama longe Momotarō-Ōdōri jusqu'au Okayama Symphony Hall (l'arrêt «Shiroshita» est celui le plus proche du château d'Okayama), puis tourne vers le sud vers le bureau du gouvernement préfectoral avant de repartir vers le terminus. L'autre ligne tourne à droite à mi-chemin le long de Momotarō-Ōdōri, passe à côté du bureau de poste central, et se termine à l'intersection Seikibashi.

En bus[modifier]

Les bus circulent dans toute la ville. Vous pouvez acheter des cartes de bus prépayées à plusieurs endroits, y compris au kiosque d'information des bus de la gare JR d'Okayama et au Omotechō Bus Center, pour des montants de 2 000 JPY , 5 000 JPY ou 10 000 JPY . Ces cartes reviennent un peu moins cher qu'un payement comptant à la fin de chaque trajet, mais le montant inutilisé des cartes ne peut pas être remboursé. Quand la valeur d'une carte ne suffit pas pour payer le trajet, vous pouvez régler le complément en espèces. Les trajets à l'intérieur de la ville ne coûtent pas plus de quelques centaines de yens; de la gare JR Okayama à centre commercial Tenmaya/Omotechō cela fera 100 JPY .

La chose la plus déroutante est peut-être que les différentes compagnies offrent des itinéraires similaires qui partent à des moments différents de différents arrêts de bus. Le personnel des centres d'information de bus sont très utiles, mais pourraient ne pas donner d'information sur leurs concurrents effectuant des trajets semblables à moins de leur demander. Pour les départs les plus imminents depuis la gare d'Okayama, il y a une liste complète des départs de bus avec les horaires et les numéros des arrêts juste après les portiques de la gare d'Okayama.

Certaines entreprises mettent en avant la carte sans contact Hareca (carte à puce, limitée seulement aux trams et aux bus locaux gérés par les entreprises Ryobi, Shimoden et Okaden) comme une alternative aux cartes prépayées jetables, mais la caution pour une nouvelle carte la rend plus chère que de payer en espèces, surtout si vous ne faites qu'une courte visite.

À vélo[modifier]

Okayama peut être un excellent endroit pour faire du vélo. Pour ceux qui veulent en faire en partant de la gare d'Okayama, il y a une location rattachée à la celle-ci. Après avoir pris la sortie Higashi-guchi, tournez à droite et continuez tout droit le long du bâtiment de la gare. Vous passerez l'Hôtel Granvia (côté gauche) et la location de voiture. C'est à environ 3 min à pied de la sortie de la gare.

Dans le centre-ville, la municipalité propose aussi ses locations de Momo-chari. C'est un jeu de mot: en japonais mama-chari est ce qu'ils appellent les vélos pour femmes (généralement des vélos avec des paniers); momo est le mot japonais pour «pêche», une référence aux célèbres pêches blanches de la ville et à Momotarō. Pour louer une Momo-chari, vous devez d'abord obtenir une carte de membre qui peut être achetée à l'un des bornes Momo-chari situées près des vélos. Elles peuvent être payés avec des cartes sans contact ICOCA/Suica. Les vélos coûtent 100 JPY pour la première heure et ensuite un montant de 100 JPY par tranche de 30 minutes. Le coût maximum pour une période de 24 h est de 1 000 JPY . Si vous gardez le vélo plus de 24 h, il en coûtera une somme supplémentaire de 1 000 JPY par jour. Les stations Momo-chari (plan) sont toutes situées dans le centre-ville d'Okayama.

La piste cyclable de Kibi est une piste cyclable bien connu dans la zone Kibi historique de Okayama (voir section Faire).

En train[modifier]

La ville d'Okayama étant relativement étendue, le train peut être un bon choix pour accéder à certains endroits éloignés.

  • 1 Gare de Bizen-Ichinomiya (備前一宮駅 Bizen-Ichinomiya-eki) Logo indiquant un lien wikipédia—  Point de départ pour la visite à vélo du district de Kibiji
  • 2 Gare de Kibitsu (吉備津駅 Kibitsu-eki) Logo indiquant un lien wikipédia
  • 3 Gare de Bitchū-Takamatsu (備中高松駅 Bitchū-Takamatsu-eki) Logo indiquant un lien wikipédia
  • 4 Gare d'Ashimori (足守駅 Ashimori-eki) Logo indiquant un lien wikipédia
  • 5 Gare de Hōkai-in (法界院駅 Hōkaiin-eki) Logo indiquant un lien wikipédia
  • 6 Gare de Niwase (庭瀬駅 Niwase-eki) Logo indiquant un lien wikipédia
  • 7 Gare de Saidaiji (西大寺駅 Saidaiji-eki) Logo indiquant un lien wikipédia
  • 8 Gare de Bizen-Hara (備前原駅 Bizen-Hara-eki) Logo indiquant un lien wikipédia
  • 9 Gare de Fukuwatari (福渡駅 Fukuwatari-eki) Logo indiquant un lien wikipédia
  • 10 Gare de Kanagawa (金川駅 Kanagawa-eki) Logo indiquant un lien wikipédia
  • 11 Gare de Mantomi (万富駅 Mantomi-eki) Logo indiquant un lien wikipédia
  • 12 Gare de Daianji (大安寺駅 Daianji-eki) Logo indiquant un lien wikipédia
  • 13 Gare de Kitanagase (北長瀬駅 Kitanagase-eki) Logo indiquant un lien wikipédia

Voir[modifier]

Les statues de Momotarō sont des sujets de photo populaires à Okayama. Une fois arrivé en train, vous verrez votre première à la sortie est de la gare JR d'Okayama, mais il y a des motifs Momotarō dans toute la ville et — il y a une boîte aux lettres Momotaro à la sortie est de la gare, et Momotarō figure souvent sur bouches d’égouts. Vous trouverez également des statues individuelles de ses compagnons de voyage, le chien, le singe et le faisan, alignés des deux côtés de Momotaro-Ōdōri. À l'extrémité de l'île où se trouve le Korakuen, cherchez le bébé pêche de la berge, une statue de Momotaro brandissant une pêche vers les cieux.

Zone culturelle[modifier]

Vue sur le château de Okayama depuis le Kōraku-en

Beaucoup des principaux sites touristiques du centre d'Okayama sont regroupés sur le côté est du quartier d'affaire central dans la zone connue comme la zone culturelle. Depuis la gare JR d'Okayama, prendre le tram vers l'est jusqu'au troisième arrêt (Shiroshita) sur la ligne Higashiyama. Tous les sites sont à une courte distance de marche.

Des guides anglophones proposent des visites gratuites du château et du jardin. Les guides sont des bénévoles, il est donc préférable de téléphoner à l'avance (+81 86-224-1166) afin de s'assurer qu'ils seront disponibles.

  • 1 Kōraku-en (後楽園) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 1-5 Kōraku-en (à pied, à 15 min de la gare d'Okayama ou min de l'arrêt de tram Shiroshita), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-272-1148 Logo indiquant des horaires avr-sep h 30 - 18 h, oct-mar h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 400 JPY .—  Le nom signifie «jardin de la réjouissance ultérieure», une référence à une célèbre citation de Confucius indiquant qu'une sage souverain doit participer aux besoins de ses sujets en premier et seulement ensuite aux siens. La construction a commencé 1687 et a été achevée 13 ans plus tard. Malgré de légères modifications, le Kōraku-en conserve largement sa forme de l'époque d'Edo, avec des cascades, des petits sanctuaires, des maisons de thé, des forêts d'érables miniatures, un étang de lotus, et même une serre remplie avec des orchidées et des cactus. Les rares grues blanches à crête rouge sont une autre caractéristique notable. Elles sont libérées pour des représentations de vol lors d'occasions spéciales tout au long de l'année. Le grand bâtiment en bois dans le parc a été utilisé pour héberger des membres de la famille impériale en visite. La vue depuis la véranda (généralement hors-limites pour le grand public) est considérée comme la meilleure du parc, et l'emplacement stratégique des arbres et des collines/monticules dans le parc se présente comme un cadre naturel. Une ordonnance locale interdit les bâtiments de grande hauteur qui empiéteraient sur ​​ce point de vue. (Le toit d'un temple peut être vu sur le flanc du lointain Mont Misaoyama, mais il a été construit pour améliorer la vue depuis le porche.) Il y a deux entrées au jardin: en face du Musée départemental d'Okayama, et à travers le pont Tsukimi-kyō (月見橋).
    Le château d'Okayama
  • 2 Château d'Okayama (岡山城 Okayama-jō) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 2-3-1 Marunouchi (à pied, à 15 min de la gare d'Okayama ou min de l'arrêt de tram Shiroshita), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-225-2096 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 300 JPY (sauf lors des expositions spéciales).—  Populairement connu comme château du corbeau (烏城 U-jō), il est ainsi nommé pour sa frappante couleur noire, rare chez les châteaux japonais (qui ont tendance à être de couleur blanche, comme son voisin le Himeji-jō ). Seuls quelques parties en saillie et le poisson-gargouille porte-chance (金の鯱 kinnoshachihoko) sont dorés. À l'exception d'une tourelle externe, la version actuelle date de 1966, mais l'extérieur est beaucoup plus fidèle que la plupart des répliques de château japonais, car les plans d'origine ont été utilisés pour le reconstruire. Dans la tour se trouve un musée documentant l'histoire du château; les explications en anglais y sont rares. Au rez-de-chaussée du château, vous pouvez également faire votre propre poterie de Bizen, moyennant un supplément.
  • 3 Musée de l'Orient d'Okayama (岡山市立オリエント美術館 okayama shiritsu oriento bijutsukan) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 9-31 Tenjin-chō (arrêt de tram de Shiroshita), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-232-3636 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h - 17 h. Logo indiquant des tarifs adultes 300 JPY , réductions avec carte d'étudiant.—  Un intéressant musée d'art du Moyen-Orient. L'exposition spéciale détaille l'art et le commerce entre la Chine et la Perse. Si vous pouvez parler le japonais, discutez avec les sympathiques guides, ils fourniront des explications et du contexte très intéressants. Cependant, les dates et les zones sont clairement indiquées, et les objets eux-mêmes sont assez intéressants pour que vous n'ayez pas besoin d'avoir un guide pour en profiter.
  • 4 Musée préfectoral d'Okayama (岡山県立博物館) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 1-5 Kōraku-en (à 5 min de l'arrêt de tram de Shiroshita, en face de l'entrée principale du Kōraku-en), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-272-1149 Logo indiquant des horaires avr-sep mar.- dim. : h - 18 h, oct-mar mar.- dim. : h 30 - 17 h. Logo indiquant des tarifs 250 JPY .—  Un excellent musée avec une variété d'objets découverts dans différentes zones de la préfecture d'Okayama, allant des artefacts préhistoriques aux périodes Edo et Meiji. Parmi les point marquants du musée se trouvent les épées et la poterie célèbres de Bizen. Vu son emplacement pratique juste à côté du Kōraku-en, il vaut bien un arrêt.
  • 5 Musée préfectoral d'art d'Okayama (岡山県立美術館) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 8-48 Tenjin-chō (Shiroshita tram stop), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-225-4800 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 350 JPY , réduction avec carte d'étudiant.—  Un grand musée qui abrite environ 2000 œuvres d'artistes célèbres de la préfecture d'Okayama. Les œuvres de l'exposition permanente remontent à aussi loin que la période Muromachi (1336-1573), comme celles du prêtre Sesshū et de l'épéiste Musashi Miyamoto, ainsi que la poterie de Bizen et des œuvres d'artistes plus contemporains.
  • 6 Musée des beaux-arts Hayashibara (林原美術館) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 2-7-15 Marunouchi (près de l'arrêt de tram Kenchō-dōri), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-223-1733 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 500 JPY .—  Un petit musée qui abrite la collection privée de la famille Ikeda, les anciens seigneurs d'Okayama. La collection comprend à la fois des œuvres japonaises et chinoises, principalement de la calligraphie et des parchemins. De la poterie, de beaux textiles, une armure de samouraï, et d'autres œuvres peuvent aussi être exposés; cependant, vu que le musée n'est pas assez grand pour afficher toute la collection en même temps, les pièces exposées tournent souvent.
  • 7 Yumeji Art Museum (夢二郷土美術館) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 2-1-32 Hama (à 10 min à pied de l'arrêt de tram de Shiroshita, juste de l'autre coté de la rivière au nord du Kōraku-en), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-271-1000 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 700 JPY .—  Un musée présentant les œuvres de l'artiste Yumeji Takehisa natif d'Okayama, un artiste bien connu dans tout le Japon. Il est surtout connu pour la production de peintures et dessins de belles femmes, et beaucoup de ce genre d'œuvres sont exposées dans le musée.

Quartier de Kibiji[modifier]

Sanctuaire Kibitsu

Le district de Kibiji, situé dans la partie nord-est de la ville, de Okayama et à Sōja, était autrefois le centre du royaume de Kibi (吉備国 kibi no kuni), dont on disait que la puissance rivalisait avec celle de Yamato. Stratégiquement situé entre le Yamato et les civilisations de la péninsule coréenne, le royaume de Kibi fut très influent. Ses dirigeants continuèrent d'influencer le gouvernement de Yamato même après la chute du royaume de Kibi.

De nombreux sites historiques et culturels sont associés à la légende du prince Kibitsuhiko-no-Mikoto (voir la section Comprendre).

Le vélo est la meilleur manière pour découvrir le quartier de Kibiji (voir Faire). Cependant, tous les sites sont accessibles en utilisant le train, puis en poursuivant à pied (ou en prenant un bus, pour certains endroits). Le bureau d'information à la gare JR Okayama peut fournir une carte de la zone, comprenant un itinéraire cycliste. Si vous commencez votre voyage de la station de Bizen Ichinomiya (il y a une location de vélos juste à côté de la gare), les sites suivants seront répertoriés dans l'ordre dans lequel vous les verrez.

  • 8 Sanctuaire Kibitsuhiko (吉備津彦神社) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 1043 Ichimiya (gare de Bizen Ichinomiya, tourner à droite après la sortie de la gare et traverser la voie ferrée.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-284-0031 Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Ce sanctuaire, reconstruit en 1697, est dédié au prince Kibitsuhiko-no-Mikoto, et a un style architectural unique.
  • 9 Sanctuaire Kibitsu (吉備津神社) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 931 Kibitsu (Gare de Kibitsu), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-287-4111 Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Reconstruit pour la dernière fois en 1425, ce sanctuaire est important pour deux raisons: il était une fois le sanctuaire principal de l'ensemble du royaume de Kibi, et la légende veut que le prince Kibitsuhiko-no-Mikoto ait combattu le démon Ura sur ce site. Il aurait tiré des flèches sur le démon, mais le démon aurait évité ses attaques en lançant des rochers sur les flèches. Enfin, le prince aurait tiré deux flèches en même temps, frappant le démon à l'œil (mais sans le tuer; voir plus bas).
  • 10 Centre des propriétés culturelles de Kibi (岡山県古代吉備文化財センター) Logo indiquant un lien vers le site web 1325-3 Nishihanajiri (sur la montagne/colline derrière le sanctuaire Kibitsu ; à 20 min à pied de la gare de Kibitsu), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-293-3211 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Un petit musée abritant des artefacts de l'ancien royaume de Kibi. Bien que les informations soit entièrement en japonais, on n'a pas besoin de savoir les lire pour pouvoir apprécier les objets, qui sont principalement des figurines d'argile et de la poterie.
  • 11 Sanctuaire Koikui (鯉喰神社) Kurashiki (Près de l'intersection des routes 270 et 73), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-287-4111 (Sanctuaire Kibitsu) Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Si vous parcourez le chemin sans aucune connaissance préalable du coin ou des sites, le sanctuaire Koikui semblera assez décevant en comparaison des autres sanctuaires. Cependant, Koikui est beaucoup plus intéressant qu'il n'y paraît. Après que le démon ait été touché par les flèches du prince, il se transformant en carpe et s'éloigna. Le prince se changea en cormoran et le suivit. Le sanctuaire Koikui est situé sur le site où le prince aurait capturé et tué le démon.
  • 12 Tumulus de Tsukuriyama (造山古墳) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Shinjōshimo Kita-ku (Près de l'arrêt de bus Senzoku. Des bus partent de la gare de Sōja), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-226-7601 Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Le long du sentier, il y a en fait deux tumulus (古墳 kofun) portant le nom de «Tsukuriyama» qui ne peuvent être distingués qu'en voyant les caractères utilisés pour écrire leurs noms. La tombe située du côté d'Okayama par rapport à la piste (造山古墳) est la plus intéressante. Ce tumulus, qui aurait été terminé au cinquième siècle, était le plus grand de la nation au moment où il a été construit. Parce que la tombe dans le monticule n'a jamais été fouillée, on ne peut savoir avec certitude qui est effectivement enterré ici; cependant, on suppose qu'il s'agit d'un des anciens dirigeants du royaume de Kibi, car les tombeaux de cette taille étaient réservés uniquement à ceux de plus haut rang. Bien que la meilleure vue des tumulus japonais soit toujours d'en haut (pour voir la forme en trou de serrure), les visiteurs sont autorisés à marcher sur le dessus de ce monticule. Au sommet de la butte, se trouve un lieu de pèlerinage.
  • 13 Tumulus de Kōmori-zuka (こうもり塚古墳) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Sōja (à 10 min à pied de l'arrêt de bus Kibiji-Motenashinokan. Des bus partent de la gare de Sōja) Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Bien que le monticule soit assez petite, il contient la seule chose qui manque au monticule de Tsukuriyama: une vue à l'intérieur de la tombe. Ce tombeau daterait du VIe siècle. On sait peu d'autres choses en dehors de ça.
  • 14 Bitchū Kokubun-ji (備中国分寺) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Sōja (à min à pied depuis l'arrêt de bus Kibiji-Montenashinokan. Des bus partent de la gare de Sōja), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-694-3155 Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Les temples Kokubun-ji ont été désignés par l'empereur Shōmu comme des temples provinciaux dans tout le pays. Celui-ci représente la zone de Bitchū (ouest de la préfecture d'Okayama). La pagode à cinq étages, construite en 1844, est l'un des points marquants de la piste de Kibi. La zone qui entoure le temple est connue comme parc forestier préfectoral de Kibiji Fudoki-no-oka. Pour visiter sans parcourir ce sentier, prendre un bus depuis Sōja.
  • 15 Site du château de Takamatsu (高松城跡) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 558-2 Takamatsu Kita-ku (à 10 min à pied de la gare de Bitchu-Takamatsu), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-287-5554 Logo indiquant des horaires Site accès en permanence, musée 10 h - 15 h. Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Bien qu'il reste très peu de choses du château, il a une grande importance historique. En 1582, Toyotomi Hideyoshi vainquit le pouvoir du clan Mori en détournant une rivière pour inonder le château. Le fossé existe toujours, et est rempli de fleurs de lys qui fleurissent en été. Vous pouvez également voir encore quelques-uns des anciens cours d'eau. Il y a même un petit musée avec des objets et des informations sur le site.
  • 16 Saijō Inari (最上稲荷) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 712 Takamatsu Inari (à min à pied de l'arrêt de bus d'Inariyama. Les bus partent des gares d'Okayama et de Bitchū-Takamatsu Station), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-287-3700 Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Considéré comme l'un des plus grands sanctuaires Inari du Japon, Saijō Inari est un grand complexe de temples construit sur le flanc du mont Ryūō. La légende veut que le sanctuaire ait été commandité par le prêtre Hoon-Daishi après que des prières à Saijō (qui vint à lui sous la forme d'un renard blanc dans un rêve) aient guéri avec succès deux empereurs de maladies apparemment mortelles.
  • 17 Ancienne résidence du clan de samouraï Ashimori (旧足守藩侍屋敷遺構 kyū ashimori-han samurai yashikiikō) 752 Ashimori (à 50 min de bus vers l'arrêt Ashimori Yūbinkyoku-mae depuis la gare d'Okayama, à 50 min de marche depuis la gare d'Ashimori), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-295-0983 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h - 16 h 30. Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Ce bâtiment était autrefois la résidence de l'un des samouraïs les plus influents de la région.
  • 18 Ancienne maison de marchand du clan Ashimori (旧足守商家藤田千年治邸 kyū-ashimori shōka fujitasennenjitei) 916 Ashimori (à 50 min de bus vers l'arrêt Ashimori Yūbinkyoku-mae depuis la gare d'Okayama, à 50 min de marche depuis la gare d'Ashimori), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-295-0005 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h - 16 h 30. Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Auparavant une fabrique de sauce de soja; les visiteurs peuvent parcourir le bâtiment et voir les outils utilisés pour la préparer.
  • 19 Omizu-en (近水園) Logo indiquant un lien vers le site web 803 Ashimori (à 50 min de bus vers l'arrêt Ashimori Yūbinkyoku-mae depuis la gare d'Okayama, à 55 min de marche depuis la gare d'Ashimori), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-295-0981 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h - 16 h 30. Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Un des plus grands jardins de la préfecture, Omizu-en appartenait au seigneur Kinoshita du clan Ashimori. Le jardin a été conçu par le célèbre poète Enshū.

Autres[modifier]

  • 20 Jardin botanique Handayama (岡山市半田山植物園) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 3-1 Hōkai-in (à 15 min à pied de la gare de Hōkai-in sur la ligne JR Tsuyama, ou bien bus depuis la gare JR d'Okayama), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-252-4183 Logo indiquant des horaires h - 16 h 30 Wed-Mon. Logo indiquant des tarifs 308 JPY .—  Un jardin botanique rempli de différents types de fleurs. Il est particulièrement beau au cours de la saison des cerisiers en fleurs au printemps. Cependant, on peut profiter de ce jardin à tout moment de l'année.
  • 21 Jardin des roses RSK (RSKバラ園, RSK bara-en) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia 1592-1 Natsukawa Kita-ku (à 40 min en bus de la gare de bus de Tenmaya jusqu'à l'arrêt de Shimonatsukawa, puis à 5 min à pied. À 5 min en taxi de la gare de Niwase), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-293-2121 Logo indiquant des horaires h 30 - 17 h. Logo indiquant des tarifs 600 JPY .—  Un autre excellent endroit à Okayama pour voir des fleurs (de préférence en mai et juin). Comme son nom l'indique, ce jardin propose des roses, et il est le plus grand jardin de roses au Japon. Bien que celles-ci soient l'attraction principale, il y a aussi d'autres plantes en fleurs, comme les iris, les pivoines et les pruniers.
  • 22 Sōgen-ji (曹源寺) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 1069 Maruyama (Arrêt de bus Sōgenji-mae via un bus de la compagnie Ryobi depuis la station de bus Tenmaya), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-277-8226 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 100 JPY .—  Un grand temple Zen situé à la base du mont Misaoyama au bout du chemin entre entre Tendai-ji (côté droit) et Daikō-in (côté gauche). C'est un lieu bien connu des étudiants Zen occidentaux. Des séances de méditation gratuites ont lieu de h - h la plupart des dimanches, habituellement suivies d'une cérémonie du thé simple. Le jardin derrière le temple est célèbre pour avoir certains des plus grands cerisiers japonais d'Okayama et un lac dans lesquels ceux-ci et la campagne environnante se reflètent joliment. Ce jardin a été conçu par le même architecte qui a construit le Kōraku-en. Bien que la montagne soit à proximité du centre de la ville, la zone autour d'elle maintient une atmosphère rurale. Il peut être très agréable de se balader à pied sur la colline et de visiter les différents petits temples et sanctuaires.
  • 23 Saidai-ji (西大寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 3-8-8 Saidaijinaka (à 10 min à pied depuis la gare de Saidai-ji), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-942-2058 Logo indiquant des horaires h - 16 h. Logo indiquant des tarifs gratuit.—  C'est l'emplacement du célèbre Festival de l'homme nu (voir la section «Faire»). Il a été fondé par le prêtre Yasutaka. On dit que lors d'une méditation au temple Hasedera, un oracle vint le voir et lui demanda de réparer le hall de Kannon de Bizen Kanaoka. Il partit aussitôt pour l'ouest. Sur son chemin, il rencontra une divinité dragon portant une corne de rhinocéros qui lui dit de construire le temple avant de disparaître. Le prêtre fit comme demandé et l'appela Saidai-ji (犀戴寺, «temple du rhinocéros»), mais les caractères de son nom furent plus tard changés à la demande de l'ancien empereur Go-Toba pour son orthographe actuelle (西大寺).
  • 24 Hōkai-in (法界院) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 6-1 Hōkai-in (à 20 min à pied de la gare JR Hōkai-in, à une courte distance du jardin botanique Handayama), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-252-1769 Logo indiquant des tarifs gratuit.—  L'un des 33 temples du pèlerinage de Chūgoku Kannon.
  • 25 Musée de la littérature de Kibiji (吉備路文学館 bikiji bungakukan) Logo indiquant un lien vers le site web 3-5-35 Minamigata Kita-ku (à 15 min à pied de la gare d'Okayama; juste au nord du centre-ville, à quelques rues à l'est du canal de Nishi-gawa), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-223-7411 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : h 30 - 17 h. Logo indiquant des tarifs 400 JPY .—  Expose des œuvres originales et des transcriptions d'auteurs célèbres de la région d'Okayama. Cela aide de pouvoir lire le japonais et d'avoir un intérêt pour la littérature japonaise, évidemment.
  • 26 Musée de la ville d'Okayama (岡山シティミュージアム, okayama city museum) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 15-1 Ekimotomachi Kita-ku (Just outside Okayama Station Nishiguchi Exit), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-898-3000 Logo indiquant des horaires 10 h - 17 h. Logo indiquant des tarifs selon l'exposition.—  L'exposition permanente de ce musée, auparavant nommé Okayama Digital Museum, utilise la technologie moderne pour mettre en valeur l'histoire, la culture locale, et la nature de la ville. Cependant ce sont les expositions spéciales qui attirent la plupart des visiteurs. Celles-ci couvrent un large éventail de sujets, allant de célèbres œuvres d'art classiques à des expositions interactives pour les enfants. Pour déterminer si oui ou non ce musée vous intéressera, il est préférable de vérifier leur site le programme prévu lors de votre passage.
  • 27 Musée Kicchōan (源吉兆庵本店, minamoto kicchōan honten) Logo indiquant un lien vers le site web 1-24-21 Chikkoshinmachi Minami-ku (à 10 min à pied de l'arrêt de bus Kitcho-Shinmachi. Des bus partent depuis la gare d'Okayama), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-261-8606 Logo indiquant des horaires 10 h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 600 JPY .—  Un musée qui propose diverses poteriet, y compris des bizen-yaki et des céramiques réalisées par le célèbre artiste Rosanjin. D'autres types d'art sont également présents. Un deuxième emplacement à Okayama a été ouvert à distance de marche de la gare d'Okayama. Ils ont aussi un musée à Kamakura.
  • 28 Musée japonais des fossiles (日本化石資料館 nihon kaseki shiryōkan) Logo indiquant un lien vers le site web 148-22 Yamazaki Naka-ku (Près de l'arrêt de bus Jidōsha-Gakkō-Iriguchi. Bus au départ de la gare d'Okayama), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-237-8100 Logo indiquant des horaires 10 h - 17 h mer-sam, lun. Logo indiquant des tarifs gratuit.—  Un petit musée présentant des fossiles trouvés au Japon, en particulier des ammonites. Ils demandent que vous appeliez à l'avance si vous avez l'intention de visiter.
  • 29 Musée Animo (アニモ・ミュージアム) Logo indiquant un lien vers le site web 1196-1 Hara Kita-ku (à 10 min à pied de la gare de Bizenhara), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-228-1666 Logo indiquant des horaires 10 h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 300 JPY .—  Un musée créé pour honorer Yuko Arimori, native d'Okayama médaillée olympique de marathon. Vous pouvez voir ici sa médaille d'argent de Barcelone, sa médaille de bronze d'Atlanta, et d'autres souvenirs olympiques.
  • 30 Maneki-neko Museum of Art (招き猫美術館) Logo indiquant un lien vers le site web 865-1 Kanayamaji Kita-ku (à 7 min en taxi de l'arrêt de bus Kinzanguchi, bus au départ de la gare d'Okayama. À 9 min en taxi de la gare de Bizenhara), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-228-3301 Logo indiquant des horaires jeu.- lun. : 10 h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 600 JPY .—  Un musée entièrement consacré aux célèbres chats porte-bonheur qu'on peut voir dans de nombreux magasins et restaurants à travers le Japon.
  • 31 Yahata no Sato (やはたの里) 609 Takebekami Takebe-chō (à 15 min à pied de la gare de Fukuwatari), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-722-1231 Logo indiquant des horaires h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 300 JPY le yoghourt 150 JPY extra.—  Trois sites intéressants mais sans aucun rapport: la fabrique de yaourt (ヨーグルト工房) montrant comment celui-ci est fabriqué et permettant de le goûter; le musée du jouet (おもちゃの宿) exposant pour sa part des jouets traditionnels japonais et d'autres avec lesquels les enfants peuvent jouer; enfin, le centre de recherche des killi (めだかの学校), qui étudie les poissons du même nom. Yahata no Sato est plus agréable pour ceux qui voyagent avec des enfants, en particulier s'ils comprennent le japonais.

Inujima[modifier]

L'île d'Inujima

Inujima est une petite île de la mer intérieure de Seto. On y a historiquement extrait du granit pour construire les murs de châteaux, dont ceux d'Okayama et d'Osaka, et plus tard pour construire une prospère raffinerie de cuivre. Après l'arrêt de cette industrie, l'île a eut du mal à subvenir aux besoins de ses habitants et et est devenue comme d'autres îles une des îles d'art de la Triennale d'Art de Setouchi. Bien que la Triennale soit une période passionnante pour la visiter, les sites artistiques peuvent être appréciés à tout moment. Ils y a souvent sur l'île des mini-festivals et autres événements spéciaux artistiques les années hors-triennale. C'est aussi un endroit populaire en été pour la natation, le camping et le kayak. Les visiteurs peuvent se rendre à Inujima en bateau depuis le port de Hoden (des bus vont de la gare de Saidaiji au port) pour visiter les sites artistiques et apprécier la beauté de la mer intérieure. Une fois débarqué au port, dirigez-vous directement vers la Seaside Inujima Gallery où vous pouvez obtenir une carte de l'île et acheter votre ticket pour les sites artistiques (y compris les expositions dans la galerie elle-même). Vous pouvez également consulter les départs des bateaux retournant sur Honshū, manger au café et visiter la boutique de souvenirs.

  • 32 Seirensho Art Museum (犬島精錬所美術館) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 327-5 Inujima, Higashi-ku (à min à pied du port), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-947-1112 Logo indiquant des horaires 10 h - 16 h 30. Mars-nov.: tous les jours sauf mardi; ouvert le mardi si le lundi est férié; fermé le mercredi après un jour férié. Déc-fév: ouvert seulement le lun, ven., dim. et jours fériés.. Logo indiquant des tarifs 2 060 JPY (comprend le Art House Project et la Seaside Inujima Gallery).—  Ce musée d'art unique a été construit dans les ruines de l'ancienne raffinerie de cuivre qui fut construite en 1909, mais abandonnée dix ans plus tard quand le prix du cuivre a chuté. Ici, l'art s'inspire de Yukio Mishima, un personnage controversé qui s'est opposé à la modernisation et aux mouvements l'éloignant de sa richesse culturelle propre et des traditions du Japon. La raffinerie de cuivre abandonné est symbolique de la manière dont la modernisation aux dépens de sa propre culture et du patrimoine laisse une société vide et sans identité. Cependant, le musée n'est absolument pas vide. Chaque pièce et couloir s'intègre dans une unique grande œuvre qu'est le Seirensho. C'est un travail impressionnants qui donnent vraiment une sensation étrange.
  • 33 Art House Project (家プロジェクト) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 327-5 Inujima, Higashi-ku (Les maisons sont éparpillées autour de la zone résidentielle près du port. Aucune n'est à plus de 15 min à pied du port.), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-947-1112 Logo indiquant des horaires 10 h - 16 h 30, Mars-nov.: tous les jours sauf mardi; ouvert le mardi si le lundi est férié; fermé le mercredi après un jour férié. Déc-fév: ouvert seulement le lun, ven., dim. et jours fériés.. Logo indiquant des tarifs 2 060 JPY (comprend le Seirensho Art Museum et la Seaside Inujima Gallery).—  Ce projet amène l'art à l'extérieur du Seirensho. Les œuvres sont désignées par une lettre dans leur nom et sur les cartes de l'île. Il avait à l'origine trois œuvres (Maison-S, Maison-I, et Maison-F) et deux autres se sont rajoutées en 2013 (Maison-A et Maison-C). Les œuvres restent après le festival artistique, permettant aux gens d'en profiter en dehors de cette période. Cependant, les œuvres changent avec chaque nouveau festival, donc contrairement au Seirensho, les expositions du Art House Project ne sont pas permanentes. Ceux qui viennent dans les mois précédant l'ouverture de la Triennale peuvent être en mesure de voir les artistes travailler sur leurs nouvelles œuvres.

Faire[modifier]

  • 1 Marché de Kyōbashi (京橋朝市 kyōbashi asa-ichi) (le long de la rivière Asahi près du pont Kyōbashi) Logo indiquant des horaires h - 10 h, le premier dimanche de chaque mois.—  Ce marché du matin propose entre autres de la nourriture. C'est un excellent endroit pour goûter à la cuisine de certains des meilleurs restaurants de Okayama.
  • 2 Verger Kubo (くぼ観光農園 kubo kankō nōen) Logo indiquant un lien vers le site web 2688 Shitori Mitsu Kita-ku (à 10 min en taxi de la gare de Kanagawa), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86 726-0511 Logo indiquant des horaires 10 h - 18 h, récolte de septembre à début novembre. Logo indiquant des tarifs varie selon les cultures; grappes de muscat: 2 270 JPY à partir de 13 ans; pivoines: 1 700 JPY . Camping: 330 JPY de plus.—  Okayama est connu dans toute la région pour ses fruits parmi les plus délicieux du Japon. La plupart des visiteurs ont entendu parler des pêches locales, mais les Japonais citeront souvent les raisins muscat d'Okayama (葡萄 Budō) comme produit phare. Les visiteurs peuvent visiter la ferme pour voir comment les raisins sont cultivés et récoltés. Vous êtes également autorisé (et même encouragé) à en manger autant que vous le souhaitez, rendant la visite de la ferme aussi délicieuse qu'intéressante! Bien que les raisins soient l'attraction phare, vous pouvez aussi voir la récolte des champignons shiitake, des kakis, des patates douces et des châtaignes. Les visiteurs sont également autorisés à pique-niquer et à camper ici.
  • Vélo dans la plaine de Kibi Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (depuis la gare d'Okayama, ligne locale JR Kibi pour Bizen-Ichinomiya (15 min environ)) Logo indiquant des tarifs location vélo: 1 000 JPY /vélo et par jour.—  Le district de Kibiji (吉備路), un sentier de 15 km s'étendant d'Okayama à Sōja, est une piste cyclable pittoresque, classée parmi les 100 meilleures pistes cyclables du pays. Il n'y a pas besoin d'apporter votre propre vélo, parce que vous pouvez en louer un à l'arrivée. Des locations sont disponibles à proximité de la gare JR à Bizen Ichinomiya (à la sortie de la gare, c'est directement à droite) et de celle de Sōja. Vous pouvez retourner le vélo à l'autre gare, et ainsi ne parcourir la piste que dans un sens. Ils vous fourniront une carte, bien que l'ensemble du sentier soit très bien marqué. Il y a des panneaux avec «Kibiji District» écrit dessus en anglais et en japonais le long du chemin. Les sites le long de la piste étant gratuits, les dépenses sont tout à fait minimes, ce qui fait de la piste cyclable un moyen très abordable de voir une grande variété de sites culturels. Le temps estimé officiel pour faire parcourir la piste est de h; toutefois, si vous prenez le temps d'explorer en profondeur les sites, cela pourra facilement vous faire une excursion d'une demi-journée, que vous pourrez peut-être combiner avec une visite dans certains des autres sites de la région.
    Bien que ça soit une piste cyclable, il est possible de l'emprunter à pied. Pour voir tous les sites avant la fin de la journée, vous devriez arriver à la gare de Ichinomiya Bizen au plus tard à 10 h. (Il est peu probable que vous soyez en mesure de voir les autres sites de la région, car le parcours à pied prendra quasiment une journée). La randonnée est ambitieuse, car vous vous promenerez également sur le terrain de chacun des sites située le long du chemin; par conséquent assurez-vous de porter des chaussures appropriées et d'apporter de la nourriture, parce que vous n'atteindrez pas les restaurants (qui sont principalement situés du côté de Sōja) avant la fin de la journée.
  • 3 Kirin Beer Park (キリンビアパーク) Logo indiquant un lien vers le site web 678 Mantomi, Seto-chō (si vous appelez à l'avance et confirmez l'heure de visite (anglais peu pratiqué, demandez de l'aide à un japanophone), ils peuvent envoyer une navette vous chercher à la gare JR Mantomi, et vous ramener après coup; à 15 min à pied au sud-ouest de la gare), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-953-2525 Logo indiquant des horaires mar-dim h 30 - 15 h 30. Logo indiquant des tarifs visite gratuite; 400 JPY par pinte.—  La Kirin Beer Factory est la seule brasserie Kirin dans le Honshō occidental (même s'il y a beaucoup de microbrasseries). Les amateurs de bière peuvent voir comment la bière y est produite et déguster de la bière fraîche. La visite est faite en japonais, des descriptions imprimées en anglais étant disponibles. Durant la visite, vous pouvez goûter les divers extraits du processus de brassage et terminer la visite avec trois verres gratuits de bière du hall à bière.
  • 4 Sega Joypolis (岡山ジョイポリス) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia 2-10-1 Shimoishii (à 13 min à pied de la gare d'Okayama), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-232-8790 Logo indiquant des horaires 10 h-minuit. Logo indiquant des tarifs Une grande salle d'arcade. Demandez à n'importe quel jeune à l'air sympathique et du coin, il pourra probablement vous renseigner, et peut même se joindre à vous. Bien qu'elle semble grande, le dernier étage est uniquement rempli de machines à sous. L'étage inférieur, cependant, est rempli des derniers jeux d'arcade, y compris le très populaire jeu Taiko: Drum Master et la dernière version de House of the Dead. Une excellente façon de passer du temps et dépenser de l'argent. Juste au-dessus de la sallle d'arcade se trouve «Segakara», une grande salle de karaoké avec des pièces à thème..
  • 5 Okayama Symphony Hall (岡山シンフォニーホール) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 1-5-1 Omote-chō (station de tram Shiroshita), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-234-2001 Logo indiquant des horaires billeterie: 10 h - 18 h 30. Fermé les 2ième et 4ième mardis du mois. Logo indiquant des tarifs selon les spectacles.—  La troisième plus grande salle de concert au Japon; il s'y déroule des concerts de l'orchestre symphonique d'Okayama ainsi que d'artistes venant de tout le Japon et du monde entier.
  • 6 Okayama Prefectural Multipurpose Grounds (岡山県総合グラウンド, okayama-ken sōgō guraundo) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 2-1 Izumi-chō Kita-ku (à 20 min à pied de la gare d'Okayama gare ou à 10 min en bus), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-253-3950 (stade) Logo indiquant des horaires selon l'installation, l'événement et la saison. Logo indiquant des tarifs selon l'activité et l'évènement.—  Ce complexe polyvalent contient une grande variété d'installations sportives, y compris une piscine (ouverte en juillet et août), des courts de tennis, un terrain de base-ball, un gymnase et une piste d'athlétisme. Il contient aussi le Kanko Stadium où l'équipe de football de J-League Fagiano Okayama joue. D'autres équipes locales et universitaires utilisent également les installations. Si vous voulez venir voir du sport, consultez le calendrier des événements. Il y a aussi un petit musée des sports à proximité du stade. Le numéro de téléphone indiqué ici est celui du stade, chaque établissement a son propre numéro de téléphone. Si vous avez besoin de contacter un centre spécifique, cherchez sur le site web son numéro.
  • 7 Okayama Dome (岡山ドーム) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata 1-1-1 Kitanagaseomote-chō (à 10 min à pied de la are de Kitanagase), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-805-8883 Logo indiquant des horaires mer.- lun. : h - 21 h. Logo indiquant des tarifs selon l'activité. Pour les installations sportives, payement à l'heure.—  Un espace polyvalent pour des événements allant des sports d'intérieur à l'exposition de corps embaumés. Il est également le site de la plus grande brocante mensuelle d'Okayama.

Onsen[modifier]

Voici quelques-unes des onsen (sources d'eau chaude) les plus populaires de la ville d'Okayama. Si vous êtes un fan de onsen et vous avez le temps, vous devriez envisager de prendre un voyage dans les régions du nord de la préfecture d'Okayama pour visiter l'un des trois onsen de Mimasaka (美作三湯): Yubara Onsen (Maniwa), Okutsu Onsen (Kagamino) ou Yunogo Onsen (Mimasaka).

  • 8 Momotaro Onsen (桃太郎温泉) Logo indiquant un lien vers le site web 2915-1 Musa (bus depuis la gare d'Okayama, arrêt de bus Kurotadanchi-mae), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-229-3900 Logo indiquant des horaires 10 h - 23 h. Logo indiquant des tarifs 900 JPY .—  Un onsen décent avec des bains de type jacuzzi à l'intérieur et un rotemburo (onsen d'extérieur). L'établissement fait également hôtel, pour ceux qui veulent vraiment se détendre.
  • 9 Inariyama Kenkō Center (稲荷山健康センター) Logo indiquant un lien vers le site web 570 Takamatsu Kita-ku (bus depuis la gare d'Okayama à la sortie Nishiguchi, arrêt de bus Kenkō-Senta), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-287-3900 Logo indiquant des horaires 10 h - 21 h. Logo indiquant des tarifs 800 JPY pour h, 1 800 JPY pour une journée.—  Beaucoup des bains ici contiennent des kampo (remèdes chinois), de sorte qu'ils sont censés avoir des pouvoirs de guérison. En plus de l'onsen, il y a un entre autres un home cinéma, un coin jeu, un coin manga, des restaurants, des chaises pour se détendre et une boutique de souvenirs
  • 10 Yuba Onsen (湯迫温泉) Logo indiquant un lien vers le site web 644 Yuba Naka-ku (bus depuis la gare d'Okayama, arrêt de bus Jōdoji-mae (浄土寺前).), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-279-0545 Logo indiquant des horaires 10 h 30 - 22 h (last entry at 21 h). Logo indiquant des tarifs 1 580 JPY sans séjour dans le ryokan.—  Bien qu'il soit situé dans les limites de la ville, cet onsen n'est pas bien connu, même par les habitants. Bien que l'extérieur laisse beaucoup à désirer, l'intérieur est une source d'eau chaude véritable avec de bonnes installations et une variété de bains. Le onsen fait partie du ryokan Hakuunkaku, mais les visiteurs peuvent venir profiter de l'onsen sans rester au ryokan.
  • 11 Yuzuki (天然温泉ゆずき) Logo indiquant un lien vers le site web 291 Nodonohigashi-machi (à 7 min à pied depuis la gare Daian-ji), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-255-1261 Logo indiquant des horaires h - 12 h lun-ven, h - 12 h sam-dim (admission jusqu'à 23 h). Logo indiquant des tarifs 700 JPY lun-ven, 750 JPY sam-dim.—  Un onsen naturel avec un beau rotemburo (onsen de plein air). Ils proposent au deuxième étage des massages et des ganban'yoku, des pierres chaudes sur lesquelles vous placez une serviette dessus, tous les deux moyennant un supplément. Il y a aussi un restaurant, un espace pour les enfants, et un coin manga.

Festivals et événements[modifier]

Saidai-ji Eyō
  • Hadaka Matsuri (裸祭り, Fête de l'homme nu) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (au temple Saidai-ji) Logo indiquant des horaires le 3e samedi de février. Logo indiquant des tarifs selon la proximité des sièges.—  Le festival de l'homme nu d'Okayama est officiellement appelé saidai-ji eyō (西大寺会陽). Au cours du mois le plus froid de l'année, des hommes portant seulement des fundoshi (pagnes traditionnels japonais) se battent pour obtenir l'un des deux bâtons chanceux lancés par les prêtres du temple. Les hommes qui attrapent les bâtons auront une année entière de bonheur (et recevront en récompense de l'argent des sponsors du festival). Toutes les lumières dans le temple sont temporairement éteintes et d'autres bâtons «moins chanceux» sont également envoyés dans la foule de participants pour créer encore plus de confusion. Les spectateurs se bousculent également pour être aux bonnes places, mais vous pouvez choisir de payer pour regarder depuis une tribune temporaire. Le festival est né au XVIe siècle quand les gens demandaient des talismans spéciaux jetés par des prêtres. La rumeur se répandant que les talismans apportaient la chance à ceux qui les possédaient, de plus en plus de gens vinrent ici pour les obtenir. Des combats éclatèrent et les talismans furent endommagés. Plus tard, tout cela a évolué en un festival de minuit avec seulement des participants masculins vêtus de pagnes. Aujourd'hui, le festival continue d'évoluer, le sommet du festival à «minuit» étant récemment avancé de h pour se terminer à 22 h.
  • Festival des cerisiers en fleurs Logo indiquant des horaires durant habituellement environ deux semaines début avril.—  Une des destinations les plus populaires d'Okayama lors de la saison des cerisiers en fleur se trouve le long de la rivière Asahi, sur le côté est du jardin Kūraku-en. Environ 300 cerisiers y sont décorés avec des lanternes japonaises et illuminés après le coucher du soleil. Le premier jour, une cérémonie d'allumage a lieu. Il existe de nombreux étals de rue, vendant par exemple de la barbe à papa, des beignets au poulpe et des crêpes (300 JPY à 500 JPY ). Les gens se rassemblent sous les arbres pour des barbecues et des pique-niques. Alternativement, des ensembles de barbecue loués aux restaurants de yakiniku à proximité permettent de ne pas avoir à tout apporter et à nettoyer les outils après coup.
  • Festival Momotarō (桃太郎祭り), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-803-1335 Logo indiquant des horaires chaque année pendant deux jours début août.—  Il commémore le personnage principal du conte pour enfants et son rival, Ura l'ogre. Le festival comporte le plus grand spectacle de feux d'artifice d'Okayama, de nombreuses danses publiques et des défilés dans toute la ville et dans de nombreux centres commerciaux. Le plus grand défilé de danse, la danse Uraja (うらじゃ), a lieu dans le centre d'Okayama dans la rue menant de la gare d'Okayama à l'hôtel de ville (Shiyakusho-suji). Les participants à la danse peignent leurs visages pour ressembler à des ogres et chaque groupe a ses propres costumes distincts faits maison. Certains groupes de danse sont actifs toute l'année, se produisant dans les petits festivals locaux ou comme ambassadeurs d'Uraja dans des festivals dans tout le Japon. Un parking gratuit est disponible durant l'événement près de l'Okayama Dome.

Acheter[modifier]

  • 1 Omotechō Shōtengai (表町商店街) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à 10 min à pied de la gare JR Okayama ; ou à 3 arrêts de tramway sur la ligne Higashiyama, descendre à la station Shiroshita)—  Cette rue commerçante a de tout, des salles de jeux, des magasins de kimonos et d'antiquités, une librairie Maruzen de plusieurs étages et le grand centre commercial Tenmaya. Il y a également beaucoup de magasins de vêtements et de magasins spécialisés locaux. La rue commerçante est assez longue, allant du point elle bifurque de la rue Momotarō-Ōdōri jusqu'à Saidai-ji-chō, près de la station de tramway Saidai-ji.
    • Tenmaya (天満屋) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Kita-ku, table-cho 2-1-1—  Un centre commercial avec une grande aire de restauration.
  • Il existe deux autres grands magasins près de la rue commerçante:
    • Cred Logo indiquant un lien vers le site web —  comprend une grande librairie Kinokuniya avec une sélection importante en langue anglaise et des livres d'apprentissage du japonais, ainsi que d'un magasin de CD/DVD Virgin.
    • Loft Logo indiquant un lien vers le site web —  Loft dispose d'un magasin de jouets vendant entre autres des costumes de déguisement et des peluches du Studio Ghibli; il y a aussi un HMV situé dans le sous-sol.
  • 2 AEON Mall Okayama (イオンモール岡山) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien facebook 1-2-1 Shimoishii Kita-ku (min à pied au sud de la gare d'Okayama gare), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-803-6700 Logo indiquant des horaires magasins: 10 h - 21 h, cinéma: h - h 30, fermeture de l'arcade 23 h.—  Avec son ouverture le , AEON Mall Okayama est devenu le plus grand centre commercial de l'ouest du Japon. C'est un complexe de 6 étages, avec un mélange de magasins de chaînes et locaux, une variété de restaurants, une salle d'arcade SEGA et un cinéma.
  • 3 Okayama Ichibangai (岡山一番街) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata Okayama-eki Motomachi, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-232-9411 Logo indiquant des horaires 10 h - 22 h, horaires variant selon les magasins.—  Un grand complexe commercial situé en dessous de la gare JR d'Okayama. Il y a beaucoup de magasins de vêtements à la mode, en particulier pour les femmes. C'est aussi un endroit idéal pour dîner, car il y a une variété de restaurants délicieux et abordables. Il y a aussi des magasins de souvenirs et spécialisés qui sont agréables à parcourir.
  • 4 FaGi Square Logo indiquant un lien vers le site web 3-31 Seishin-cho Kita-ku (à 10 min à pied de la gare d'Okayama), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-214-5875 Logo indiquant des horaires 11 h 30 - 18 h lun-ven, 11 h - 19 h sam-dim, les jours de matchs à domicile ouvert jusqu'à h après la fin du match.—  La boutique officielle des Fagiano Okayama, l'équipe de football locale de la J-League.
  • 5 Melon Books (メロンブックス) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia 2-1-37 Kita, 2F (arrêt de tram Shiroshita; à une dizaine de minutes de marche sur Omotechō Shōtengai), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-227-6170 Logo indiquant des horaires lun.- ven. : 11 h - 20 h, sam.- dim. : 10 h - 20 h.—  Une bonne sélection de bandes dessinées japonaises pour adultes et de dōjinshi, et une petite sélection de figurines.
  • 6 Fabrique Okayama Bizen-yaki (おかやま備前焼工房) 1-6-6 Izushichō Kita-ku (Tram #1 vers l'est jusqu'à Shiroshita), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-224-3396 Logo indiquant des horaires 10 h - 18 h avr-sep, h - 17 h oct-mar. Logo indiquant des tarifs varie selon ce que vous voulez fabriquer, 2 000 JPY la leçon sur réservation.—  Le bizen-yaki (備前焼) est une forme prisée de poterie originaire de la ville voisine de Bizen. Chaque pièce prend environ 2 mois pour être complétée, mais vous aurez seulement besoin que d'une journée pour une leçon avec un rokurō (tour de potier).

Manger[modifier]

Les kibi dango (吉備団子) sont des boulettes de farine de millet sucrées. Selon la légende, Momotarō en donna à ses compagnons qui l'aidèrent par la suite à vaincre les démons. Que vous aimiez ou non vous aimerez le kibi dango au point de partir combattre les démons variera selon le goût de chacun, mais on peut dire que c'est un délice. Le nom est un peu aussi un jeu de mots, car kibi veut dire «millet» et désigne aussi l'ancien royaume de Kibi qui couvrait une vaste partie de l'actuelle préfecture d'Okayama.

Sans surprise, allant de pair avec le thème du «garçon de pêche», la pêche blanche (白桃 Hakutō) est l'un des fruits cultivés dans la région d'Okayama les plus fameux. Okayama est également bien connu pour le raisin (葡萄 budō), en particulier le muscat, qui a été cultivé ici depuis 1886 et représente 95% du marché japonais. Son prix correspond à sa réputation de «reine des fruits»: de 2 000 JPY à 10 000 JPY la grappe, tandis que le raisin kyohō peut descendre jusqu'à 1 000 JPY . La meilleure saison pour manger du muscat est au début d'octobre, mais le meilleur choix pour un souvenir sont les sorbets et gelées au raisin et les vins, qui se gardent plus longtemps et sont plus faciles à passer aux douanes.

Le mamakari (ままかり), un poisson de type hareng, est une autre spécialité qui peut être apprécié à travers la préfecture, car ils sont pêchés dans la mer intérieure de Seto. Une autre spécialité locale est le sawara (鰆), un poisson à chair blanche de type maquereau. Le matsuri-zushi (祭り寿司) est un plat à emporter populaire, la version locale de chirashi-zushi (riz à sushi vinaigré et surmonté d'œufs et de fruits de mer), vendu dans une boite en forme de pêche dans les kiosques de la gare d'Okayama et certains restaurants également.

Bon marché[modifier]

  • 1 Ajitsuka Nomura 1-10 Heiwa-chō (à 5 min à pied de la gare d'Okayama), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-222-2234 Logo indiquant des horaires 11 h - 21 h. Logo indiquant des tarifs de 560 JPY à 1 600 JPY .—  Ce restaurant sert une variété de plats katsu, y compris la spécialité locale d'Okayama, demi-katsudon, un katsudon surmonté d'une sauce demi-glace.
  • 2 Cafe.the Market Mai Mai Logo indiquant un lien vers le site web 1F K's Terrace (gare JR Kitanagase), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-241-3141 Logo indiquant des horaires h-minuit tous les jours. Logo indiquant des tarifs 600 JPY -1 200 JPY .—  Cet établissement sert une variété de pains et de pâtisseries frais. Essayez le jus de pêche 600 JPY , fait à partir des délicieuses pêches blanches d'ici.
  • 3 Fujiya (冨士屋) Logo indiquant un lien vers le site web 2-3-8 Hōkan-chō Kita-ku (à 6 min à pied de la gare d'Okayama sortie Nishiguchi), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-253-9759 Logo indiquant des horaires Th-Tu 11 h - 20 h. Logo indiquant des tarifs 680 JPY .—  Un restaurant de soba qui a gagné sa réputation grâce à ses délicieuses chūka soba (nouilles soba chinoises).
  • 4 Kabakuro Maeda (かばくろ) Logo indiquant un lien vers le site web 1-9-27 Ima Kita-ku (le long de la route 162, à 7 min à pied de la gare de Kitanagase), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-250-4896 Logo indiquant des horaires 11 h - 22 h. Logo indiquant des tarifs plats de butakaba à partir de 690 JPY .—  Connu pour son butakaba, porc grillé avec sauce servi sur du riz. Le premier restaurant a ouvert dans la partie nord de la ville en 2010, mais le butakaba a rapidement gagné en célébrité comme l'un des spécialités culinaires spéciales d'Okayama. Ils ont donc ouvert cette branche dans un endroit plus commode. Il y a même une petite boutique Kabakuro dans la station Okayama qui vend des bento pour les voyageurs en train. C'est un bon endroit pour l'essayer si vous ne pouvez pas le faire au restaurant.
  • 5 Ramen Ikki (ラーメン一喜) 7-24-31 Ima Kita-ku (Gare JR Kitanagase), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-243-5520 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : 11 h - 22 h. Logo indiquant des tarifs 600 JPY -700 JPY .—  Un restaurant de ramen très populaire ayant son propre plat spécial Ikki Ramen.
  • 6 Tenjin Soba 1-19 Tenjin-chō Kita-ku (arrêt de tram Shiroshita), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-223-7057 Logo indiquant des horaires M-F 11 h - 16 h 40. Logo indiquant des tarifs prix moyen: 750 JPY .—  Un restaurant de soba, nommé d'après le plat pour lequel il est le plus célèbre, les tenjin soba.
  • 7 Torisoba Logo indiquant un lien vers le site web 1-7-24 Omote-cho Kita-ku (de l'autre coté depuis l'arrêt de tram Kenchō-dōri), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-236-0310 Logo indiquant des horaires mar.- dim. : 11 h - 22 h. Logo indiquant des tarifs 320 JPY -990.—  Un bon endroit pour trouver des plats pas chers de soba et udon.
  • 8 Yamato 1-9-7 Omote-chō Kita-ku (Près de l'arrêt de tram Kenchō-dōri), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-232-3944 Logo indiquant des horaires 11 h - 15 h, 4-19 h. Logo indiquant des tarifs 700 JPY .—  L'un des restaurants de ramen les plus populaires de la ville. Il n'est pas rare qu'il y ait une file d'attente au dehors.

Boire un verre / Sortir[modifier]

Il y a des centaines de bars et d'izakaya dans la zone du centre. La plus grande concentration est probablement à 50-100 m à l'est de la gare, à partir d'une rue à droite (sud) de Momotarō Dōri (la rue principale où la rue les voitures peuvent rouler). Le long du canal Nishigawa à proximité, il y a une bonne ambiance le soir. Il y a quelques microbrasseries à Okayama (par exemple Doteshita, Doppo) et aussi quelques sakés locaux.

Se loger[modifier]

La plupart des hôtels à Okayama sont de milieu de gamme, avec quelques choix pour ceux qui sont prêts à dépenser un peu plus. L'auberge de jeunesse la plus proche est à Kurashiki, à 15 min en train à l'ouest d'Okayama. Le trajet est court, et le coût combiné du billet de train et de l'auberge est toujours un bon choix pour les petits budgets.

Bon marché[modifier]

Les deux cybercafés à proximité de la gare routière de Tenmaya, Megalo et Popeye, sont ouverts 24h/24 et permettent aux clients de passer la nuit pour environ 2 000 JPY . Des douches et des collations sont disponibles, mais il n'y a pas beaucoup d'espace pour les bagages.

  • 1 Hotel Riverside Logo indiquant un lien vers le site web 4-11 Nishiki-chō (à 7 min à pied de la gare d'Okayama), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-233-1700 Logo indiquant des tarifs Capsules pour 1 980 JPY . Chambres classiques à partir de 2 980 JPY dont des chambres(non-capsule) pour femmes.—  Un hôtel capsule avec les commodités habituelles pour voyageur solo comme un bain/sauna et des repas (pour un petit supplément).
  • 2 Saiwai-so (幸荘) Logo indiquant un lien vers le site web 24-8 Ekimoto-chơ Kita-ku (à 3 min à pied de la gare d'Okayama), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-254-0020 Logo indiquant des tarifs ch. simple à partir de 4 200 JPY ; dîner:1 200 JPY ; petit déjeuner:400 JPY .—  Chambres de style occidental et japonais disponibles
  • 3 Universal Hotel Ekimae Logo indiquant un lien vers le site web 9-6 Saiwai-machi (à 7 min à pied de la gare d'Okayama), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-232-2600 Logo indiquant des tarifs ch. à partir de: simple 4 950 JPY , double 8 810 JPY .—  Un hôtel d'affaires avec des chambres non-fumeurs disponibles uniquement sur réservation. Le dîner et le buffet-petit-déjeuner sont compris dans le tarif. Si c'est complet, ils peuvent consulter les quelques autres établissements de la chaîne à Okayama.
  • 4 Toyoko Inn Okayama-eki Nishiguchi Hiroba (東横INN岡山駅西口広場) Logo indiquant un lien vers le site web 22-10 Ekimotomachi Kita-ku (à 2 min de la sortie ouest (Nishiguchi) de la gare d'Okayama), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-251-1045 Logo indiquant des tarifs ch. simple à partir de 5 980 JPY .—  Une chaîne d'hôtels agréable et abordable avec une bonne réputation. Connexion Wi-Fi gratuite dans les chambres et le hall. Petit-déjeuner gratuit entre h 30 et h 30. Il ya en fait trois Toyoko-inn autour de la gare d'Okayama.
  • 5 Okayama Central Hotel Logo indiquant un lien vers le site web 1-10-28 Tamachi, Kita-Ku (10 min à pied from Okayama gare, 5 min en taxi), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 86-222-2121 Logo indiquant des tarifs ch. simple à partir de 5 200 JPY , double 4 000 JPY /pers.; parking 800 JPY la nuit, gratuit le dimanche; petit-déjeuner de type japonais ou occidental 600 JPY .—  Cet hôtel familial moderne et propre fournit un point de départ idéal pour visiter la ville d'Okayama et ses alentours. Les propriétaires parlent un anglais parfait. Café gratuit dans le hall pour les clients. Un accès Internet LAN fiable dans chaque chambre.

Aux environs[modifier]

Okayama est un bon endroit pour démarrer des excursions dans la plupart de Chūgoku et même Shikoku, car c'est la plaque tournante du transport régional. Dans la préfecture d'Okayama, vous trouverez:

  • 1 Bizen (備前)—  Connue pour sa vaste histoire de fabrication de poterie et d'épées; vous pourrez découvrir son histoire et même acheter d'authentiques poteries de Bizen
  • 2 Kurashiki (倉敷) (à seulement 15 min)—  Connue pour ses quartiers commerçants bien préservés et le plus ancien musée d'art du Japon.
  • Tsuyama (津山)—  Connue pour le parc Kakuzan, le meilleur endroit pour voir les cerisiers en fleurs dans la préfecture d'Okayama, ainsi que pour son historique rue Joto et son jardin Shūraku-en.
  • Takahashi (高梁)—  Connue pour le château de Bitchū Matsuyama, l'un des seuls douze châteaux d'origine restant au Japon et également le château le plus élevé
  • Sōja (総社)—  Connue pour le célèbre temple Hōfuku-ji où le célèbre prêtre et poète Sesshū étudia, et qui comprend également la moitié de lu sentier du district de Kibiji qui s'étale jusqu'à Okayama.
  • Niimi (新見)—  Une ville célèbre pour la ravine Ikura et la grotte Maki

Et dans les préfectures voisines, mais pouvant être visitées à la journée:

  • Hiroshima (広島) (à 40 min en Shinkansen)—  Célèbre pour son okomiyaki et la bombe atomique ; l'île de Miyajima à proximité se visite facilement sur une journée.
  • Matsue (松江) (à h 40 en train direct)—  Son château et la ville spirituelle d'Izumo permettent aux visiteurs d'apprécier des sites le long de l'autre célèbre mer japonaise.
  • Takamatsu (高松) (à h-h 20 en train)—  Connue pour le parc Ritsurin, l'un des plus grands jardins au Japon, ainsi l'historique île Yashima où l'une des dernières batailles de la guerre de Genpei eut lieu.
  • Marugame (丸亀)—  Connue pour héberger le château de Marugame, l'un des châteaux d'origine restant au Japon.
  • Kotohira (琴平)—  Où se trouve Konpirasan, le plus grand sanctuaire de Shikoku, à une heure en train express.
  • 3 Naoshima (直島) (en train pour la gare d'Uno, puis en ferry)—  Une petite île dans la mer intérieure de Seto avec de superbes musées d'art contemporain. Peut être facilement atteint à partir du port de Uno (après h de train JR).
  • 4 Teshima (豊島) (en train pour la gare d'Uno, puis en ferry)—  Une île plus rurale ayant également plusieurs sites d'art moderne.
  • 5 Inujima (犬島) (en train, puis bus et ferry)—  Une autre petite île de la mer de Seto avec des sites d'art moderne.
  • 6 Shōdoshima (小豆島)—  Faisait autrefois partie d'Okayama. Vous pouvez y aller en bateau directement depuis le port de Shin-Okayama.
  • Matsuyama (松山) (à h 45 en train)—  Une des plus célèbres villes à onsen du Japon.
  • Kōchi (高知) (à h 30 environ en train)—  Une ville historique connue pour son château, ses samouraïs, sa cuisine et sa côte pittoresque.
  • Himeji (姫路) (à 20-30 min en Shinkansen, h 50 en train classique)—  Célèbre pour le château de Himeji, le château du héron blanc, est à 50 km à l'est le long de la ligne San'yō.


Routes via Okayama
HiroshimaShin-Kurashiki O Sanyo Shinkansen icon.pngE  AioiShin-Osaka
HiroshimaKurashiki O JR Sanyo icon.png E  BizenKobe


Stars310.svg
L'article de cette ville est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Okayama (préfecture)


Cet article reprend du contenu de l'article 岡山市 de Wikipédia (ja). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.