Télécharger le fichier GPX de cet article
35.7132139.7932Map mag.png
Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Kantō > Tokyo (préfecture) > Tokyo > Asakusa

Asakusa

De Wikivoyage
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Asakusa
​((ja) 浅草)
Kaminarimon, Sensōji
Kaminarimon, Sensōji
Information
Pays
Ville
Localisation
 Ne pas confondre avec le quartier d'Akasaka, à environ 7 km au sud-ouest dans l'arrondissement de Minato

Asakusa fait partie de l'arrondissement de Taitō à Tōkyō, et est bien connu pour ses nombreux temples, dont le fameux Sensōji.

Ce quartier vaut également le détour pour son ambiance des plus tranquilles de la capitale. Il y fait bon vivre et on se surprend à y regarder la vie s'écouler. Si vous prenez le temps d'y déambuler, vous y découvrirez peut-être quelques traces de l'ancienne Tōkyō.

Stratégiquement bien situé à quelques arrêts de métro de la gare de Ueno (accès au centre ville et aéroports), c'est aussi une porte vers des expéditions extra-citadines (telles que les onsen de Kinugawa et le parc national de Nikkō).

Enfin, vous y trouverez des ryokan (auberges traditionnelles) à prix modéré et tous les commerces nécessaires pour faire vos pleins de souvenirs avant de monter dans l'avion.

Aller[modifier]

Asakusa est le terminus de la ligne de métro de Ginza (G19), qui est le meilleur moyen pour aller dans le coin, éventuellement en prenant la correspondance sur la ligne Yamanote à Ueno. Une autre possibilité est de prendre la ligne éponyme Toei Asakusa (A18), qui dessert l'est et le sud de Tokyo ou encore d'emprunter la ligne Toei Oedo jusqu'à la station Kuramae (E11) ou la ligne Tobu Skytree.

Les bus Airport Limousine circulent chaque jour depuis l'aéroport de Narita à Asakusa pour 2 800 JPY. Ils rejoignent l'Asakusa View Hotel, juste à côté de la station d'Asakusa Station.

On peut aussi naviguer sur la rivière Sumidagawa. Le quai de départ se situe à seulement 05 min de marche du temple, près du pont Azuma-bashi. Plusieurs itinéraires sont disponibles, donc regardez la carte et décidez celui que vous prendrez. Parmi les choix se trouvent les services de Tokyo Cruise Ship et plusieurs navires Yakatabuke traditionnels.

Voir[modifier]

Sensō-ji[modifier]

Sensō-ji

Le Sensō-ji (浅草寺) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (allez à la 1 station Asakusa Logo indiquant un lien wikipédia du métro et suivez la foule.)—  Aussi appelé Asakusa Kannon, est le plus grand temple bouddhiste de Tōkyō et une attraction majeure aussi bien pour les Japonais que pour les étrangers.

  • 1 Kaminarimon (雷門, Porte du tonnerre) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  Il dispose d'une lanterne géante très photographiée et de statues de dieux gardiens Raijin (dieu du tonnerre) et Fūjin (dieu du vent). Construite pour la première fois en 942, la porte a été détruite à plusieurs reprises et la version courante date de seulement 1950. La rue commerçante Nakamise menant au temple commence après la porte (voir «Acheter»).
  • 2 Hōzōmon (宝蔵門) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  A la fin de l'arcade se trouve la porte principale, remarquable pour une sandale de paille géant (waraji) accrochée sur un côté. Cette porte est gardée de féroces dieux gardiens.
  • 3 Kannon-dō (観音堂, Hall Kannon) Logo indiquant un lien vers le site web —  Derrière la porte, le temple principal est perpétuellement rempli avec un flux constant de fidèles qui s'aspergeant de fumée d'encens et montant en nombre les escaliers pour prier et faire un don. Selon la légende, le hall a été construit en 628 pour abriter une statue de Kannon, la déesse de la Miséricorde, repêché de la rivière Sumida par deux frères.
  • 4 Gojūnotō (五重塔, pagode de 5 étages) Logo indiquant un lien vers le site web (a l'ouest)—  réputée contenir des cendres du Bouddha.

Autres temples et sanctuaires[modifier]

  • 5 Asakusa Jinja (浅草神社) Logo indiquant un lien wikipédia—  À l'est derrière le temple se trouve le sanctuaire shintoïste consacré à la protection du temple bouddhiste, dans un arrangement typiquement japonais. Ce sanctuaire assez simple n'offre pas grand chose à voir, mais il est remarquable en tant que point central du festival Sanja Matsuri (voir Faire).
  • 6 Sanctuaire Chingodō (鎮護堂) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia (Tournez à gauche avant la porte Hōzōmon et marchez vers l'ouest sur quelques centaines de mètres, ce sanctuaire paisible sera sur ​​votre gauche)—  Le sanctuaire est dédié au dieu tanuki (raton-laveur japonais), notable principalement pour son grand flacon de saké et les testicules gigantesques (au moins quand il est représenté sous la forme de statue).
  • 7 Temple Denbō-in (伝法院) Logo indiquant un lien vers le site web (entrée près de la pagode à 5 étage du temple Sensō-ji ci-dessus) Logo indiquant des horaires généralement fermé au public, mais actuellement ouvert pour des expositions chaque année environ de mi-mars à mi-mai. Attention, le temple était auparavant ouvert toutes les quelques années, cela pourrait redevenir le cas. Logo indiquant des tarifs 300 JPY.—  Situé juste à côté de Sensō-ji (auquel il appartient), ce temple dispose d'un jardin japonais spectaculaire. Outre le (petit) jardin qu'il vaut mieux visiter lors de la saison de la floraison des cerisiers, les expositions comprennent aussi certains des trésors culturels du temple.

Faire[modifier]

  • Sanja Matsuri (三社祭) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant des horaires troisième week-end de mai.—  Organisé chaque année à Asakusa-Jinja, c'est le plus grand festival (matsuri) de Tōkyō et attire jusqu'à 2 millions de spectateurs. L'événement principal est une procession appelée Daigyōretsu, où les artistes et musiciens traditionnels défilent dans les rues, tandis que sur les deux jours suivant des sanctuaires portables (mikoshi) sont portés de et vers le temple pour la purification.
  • Asakusa Samba Carnival Logo indiquant des horaires le dernier samedi d'août.—  Le défilé de rue, qui comporte des milliers de participants venus de tout le Japon, se tient dans l'après-midi aux alentours de Sensō-ji, et il y a des spectacles le soir. L'événement a débuté en 1981, c'est la plus grande fête de l'année pour les nombreux résidents de Tōkyō japonais-brésilien.
  • Hanayashiki (花やしき) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia—  À côté de l'enceinte du temple Sensō-ji se trouve ce petit et un peu terne parc d'attraction avec des manèges, des stands et des jeux. La salle de cinéma du quartier se spécialise dans la projection de films japonais classiques, vu que la plupart des touristes sont des personnes âgées japonaises.

Acheter[modifier]

Arcade commerçante Nakamise
  • 1 Nakamise (仲見世) Logo indiquant un lien vers le site web —  Cette galerie marchande couverte bondée mène à la porte du temple Kaminarimon, vendant toutes sortes d'attirail bouddhiste ainsi que du kitsch pour touristes. C'est l'un des meilleurs endroits à Tōkyō pour acheter des souvenirs (l'autre étant Oriental Bazaar à Omotesandō), mais il faut noter les articles plus coûteux tels que les épées et kimonos sont susceptibles d'être de qualité inférieure. De l'artisanat légèrement plus agréable, plutôt que du kitsch produits en masse, peut être trouvé à un bon prix si vous marchez jusqu'au temple, tournez à droite, et encore à droite sur la première petite rue parallèle à Nakamise. Vous verrez beaucoup de petits commerces dans cette zone qui ont des souvenirs de meilleurs qualité et des cadeaux, comme des mouchoirs, des chaînes de boules de soie faites à la main, des pinces à cheveux, etc…
  • 2 Kappabashi-dōri (かっぱ橋) Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia (facilement accessible depuis la gare Tawaramachi sur la ligne Ginza)—  Un choix plus insolite pour le shopping. C'est le district à Tōkyō pour ce qui est de la vente en gros pour les restaurants, proposant de la nourriture en plastique, des spatules en métal, des friteuses et une immense variété de vaisselle abordable. Certains magasins ne vendent qu'en gros, mais beaucoup sont heureux de vendre des objets à l'unité, et la poterie japonaise fabriquée en usine (qui pour l'œil non-exercé est indiscernable de celle fait-main) peut être achetée pour aussi peu que 100 JPY pièce. Les couteaux de cuisine japonais de haute qualité représentent une autre bonne affaire; ils sont généralement beaucoup moins cher au Japon. Notez que la plupart des magasins ici sont fermés le dimanche.
  • 3 Denkama (田窯) à l'angle de Kappabashi-dōri et Asakusa-dōri—  Une particulièrement bonne boutique spécialisée dans la poterie japonaise fait-main. Les étals à prix réduit à l'extérieur sont carrément très bon marché (plusieurs centaines de yens l'unité), mais les articles les plus chers au deuxième étage peuvent aller jusqu'à des dizaines de milliers de yens.
  • 4 Asakusabashi (浅草橋) Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata (à deux arrêts au sud sur la ligne Toei Asakusa)—  C'est est un quartier de vente en gros qui de nos jours est connu pour ses boutiques spécialisées dans l'approvisionnement pour la perle artisanale. Il y a aussi beaucoup de magasins vendant des fournitures traditionnelles de festivals et de fêtes japonais.
    • Kiwa Seisakusho (貴和製作所) Logo indiquant un lien vers le site web Asakusabashi 2-1-10 (Trois magasins à Asakusabashi, le plus grand près des sorties A4 et A2 du métro.) Logo indiquant des horaires h 30 - h 30 tous les jours sauf dimanche.—  Pas moins de 5 étages de babioles en plastique de toutes formes et tailles.

Manger[modifier]

Asakusa est célèbre pour son senbei, des galettes de riz, grillées sur place, aromatisées avec du soja et habituellement enveloppées dans des algues. Il y a beaucoup de magasins concurrents dans l'arcade Nakamise. Les paquets de senbei font également un souvenir très populaire auprès des Japonais. Kaminari Okoshi, une collation sucrée à base de riz, de cacahuète et de sirop, a pour origine les stands de nourriture près de Kaminarimon à l'époque de la période Edo. Asakusa est également célèbre pour son tempura, des crevettes et des légumes frits. Vous trouverez de nombreux restaurants de tempura (pour petit et gros budget) dans les rues proches de Nakamise-dōri.

Bon marché[modifier]

  • Asakusa Nishiyama (甘味処 西山) Logo indiquant un lien vers le site web Kaminarimon 2-19-10 (Juste à l'écard de la principale intersection, en direction de Kaminarimon), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3 5830-3145 Logo indiquant des horaires fermé le mercredi.—  Après une longue journée de visite de temples, achetez dehors une boulette vapeur chaude, ou bien rentrer manger des desserts traditionnels comme l'oshiruko (お汁粉) (un gâteau de riz grillé avec soupe de haricot sucré) ou de l'anmitsu (あんみつ des cubes de gélatine, des fruits et de la crème glacée). Ce magasin très simple servant du thé et des sucreries officie depuis 1852.
  • Sansada (三定) Logo indiquant un lien vers le site web Asakusa 1-2-2 (juste à droite de Kaminarimon), Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3 3841-3400 Logo indiquant des horaires à partir de 11 h 30.—  Depuis plus de 150 ans. Essayez leur menu tempura et soba. Ou, devant le restaurant, leurs beignets qu'on peut sentir de loin à cause de l'huile de sésame.
  • 1 Kagetsudō (花月堂) Asakusa 1-18-11, Logo indiquant un numéro de téléphone +81 3-5830-3534 Logo indiquant des horaires lun.- dim. : h - 17 h. Logo indiquant des tarifs 200 JPY l'un, 500 JPY les trois.—  Cet établissement fait des « melon pan » depuis 1945 et n'ont pas changé la décoration depuis. C'est un petit gâteau au beurre et au lait avec une croûte croustillante et sucrée.

Prix moyens[modifier]

Luxe[modifier]

Boire un verre / Sortir[modifier]

La spécialité locale d'Asakusa est le Denki Bran (電気ブラン), un cocktail à base de cognac qui est né au Kamiya Bar mais peut être commandé dans la plupart des débits de boissons aux alentours.

Se loger[modifier]

Asakusa est un choix d'hébergement populaire pour les voyageurs à petit budget et il y a beaucoup de ryokan pas cher servant les étrangers. Pour des choix encore moins chers (mais moins pratiques), voir l'article sur le quartier de Taitō.

Aux environs[modifier]

Asakusa est une grande plaque tournante ferroviaire de la compagnie privée Tōbu, et vous pouvez rejoindre un autre monde en h:

  • 1 Préfecture de Tochigi Logo indiquant un lien vers le site web Logo indiquant un lien wikipédia Logo indiquant un lien vers l'élément wikidata
    • Ashikaga (足利)—  Une petite ville aux sites historiques accessibles à pied les uns par rapport aux autres.
    • Kinugawa onsen (鬼怒川温泉)—  Une station de source chaude connaissant des temps difficiles.
    • Nikkō (日光) (à environ h en train)—  Depuis Tokyo, une destination culturelle majeure pour ses sanctuaires somptueux (dont les mausolées de shoguns Tokugawa), visitable sur une (longue) journée. Également attrayante pour son parc national.
  • Tochigi (栃木)—  Une excursion d'une journée intéressante depuis Tokyo pour son architecture préservée et ses vieilles boutiques.


Routes via Asakusa
NikkōShin Tochigi ← rejoint Tobu Nikko Line (TN) symbol.svgTokyo Skytree N Tobu Skytree Line (TS) symbol.svg S  FIN
AshikagaTatebayashi ← rejoint Tobu Isesaki Line (TI) symbol.svgKasukabe N Tobu Skytree Line (TS) symbol.svg S  FIN
TsukubaMisato ChūōKitasenjū O Tsukuba Express.png E  Akihabara
GinzaSuehirochoUeno O Subway TokyoGinza.png E  FIN
DaimonShinbashiNihonbashi O Subway TokyoAsakusa.png E  Oshiage → rejoint Number prefix Keisei.PNGTsudanumaNarita
MitoKashiwaMatsudo N Japanese National Route Sign 0006.svg S  Nihonbashi



Stars310.svg
L'article de ce quartier est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques arriver, voir, se loger et manger. Une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Tokyo